Archive | mai, 2020

LE DÉPARTEMENT LIVRE FRUITS ET LÉGUMES LOCAUX À LA BANQUE ALIMENTAIRE DE L’ISÈRE

Chef de file des solidarités, le Département a réalisé aujourd’hui une première livraison de produits agricoles locaux à la Banque Alimentaire de l’Isère, en présence de Christian Chédru, Président de la Banque Alimentaire de l’Isère et d’Anne Gérin, Vice-Présidente du Département en charge des actions de solidarité et de l’insertion.

Le Département renforce son action auprès de la Banque Alimentaire

Depuis le début de la crise liée au Coronavirus, les associations et structures d’aide alimentaire constatent une augmentation des ménages accueillis. Les raisons sont multiples : perte d’emploi, chômage partiel, arrêt de la restauration scolaire….
Dans ce contexte, la Banque Alimentaire de l’Isère, qui collecte et distribue cette aide aux associations et CCAS a vu, au fur et à mesure du confinement, le nombre de bénéficiaires pratiquement doubler, atteignant près de 10 000 personnes bénéficiant de l’aide alimentaire.
Pour faire face à la forte hausse des besoins en produits alimentaires frais et des surcoûts (frais de transport, achats de matériel et de denrées…), la Banque Alimentaire a sollicité un soutien du Département. En tant qu’acteur des solidarités humaines, la collectivité a répondu présente.
Ainsi, ce sont 4,1 tonnes (environ 1 tonne par semaine) de fruits et de légumes frais, de saison, issus de l’agriculture locale, qui seront livrées pendant les 4 prochaines semaines.
Une action pour soutenir les producteurs locaux
Au travers de cette opération, le Département met en oeuvre aussi, la solidarité avec les territoires et les agriculteurs. Cette commande permet d’apporter un soutien à l’agriculture locale.
En effet, pour mener cette opération, le Département a fait appel au groupement de producteurs locaux ReColTer – LIR (Restauration Collective et Terroirs – Loire, Isère Rhône), qui habituellement fournit les cuisines des collèges pour la moitié nord de l’Isère.
Ce groupement de producteurs a été confronté à la baisse de son activité, en raison de la fermeture des établissements scolaires. L’opération avec la Banque Alimentaire de l’Isère contribue ainsi à la relance de son activité et compense une partie de l’absence de commandes pendant le confinement.

L’action du Département envers les associations d’aide alimentaire
Seize organismes (14 associations + CCAS de Vienne et Ville de Bourgoin) perçoivent une subvention du Département pour un montant total de 469 500 €, dont 83 000 € pour la Banque Alimentaire.
Plus de 300 agents du Département se sont portés volontaires pendant le confinement, dont 25 agents mobilisés pour soutenir les associations d’aide alimentaire (4 agents auprès de la Banque Alimentaire).
Enfin, lors de la dernière commission permanente, l’assemblée départementale a décidé d’allouer 660 000 € aux associations solidaires du Département (organismes d’accueils de jour et d’aide alimentaire, épiceries sociales et associations d’écoute, d’observation sociale et d’accès aux droits).
« Face aux conséquences sociales de la crise sanitaire, la mission de la Banque Alimentaire est aujourd’hui encore plus cruciale. Il nous faut en ces temps redoubler d’actions de solidarité. C’est ce que le Département a fait en répondant à l’appel de la Banque Alimentaire de l’Isère », déclare Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.

Anne Gérin, Vice-Présidente en charge des actions de solidarité et de l’insertion:« La situation actuelle est une source d’inquiétudes pour de nombreux Isérois. En tant que chef de file des solidarités humaines, le rôle du Département est d’être aux côtés des plus démunis pour les aider à surmonter du mieux possible cette période difficile »

« En cette période compliquée pour tous, où la solidarité est de rigueur, je suis fier d’une telle opération qui aide autant les personnes en situation de fragilité que nos producteurs locaux. C’est gagnant-gagnant », a précisé Robert Duranton, Vice-Président en charge de l’agriculture.

Catégorie Département de l'Isère, agricultureCommentaires fermés

UNE ÉCONOMIE FORESTIERE DYNAMIQUE SUR LE MASSIF DES CHAMBARAN

La Charte forestière des Chambaran a sollicité l’interprofession du bois FIBOIS pour la réalisation d’une analyse de la filière bois du massif des Chambaran. Cette filière dynamique regroupe 463 établissements, ce qui représente près de 1 100 emplois dans les Chambaran.
Avec près de 33 000 ha de forêt, le massif des Chambaran est connu pour ses paysages et ses activités de loisirs mais on oublie bien souvent que la forêt est aussi la source d’une activité économique locale importante.
A l’initiative de la Charte forestière des Chambaran, les interprofessions de la filière bois Fibois Ardèche-Drôme et Isère, ont étudié l’ensemble de cette filière sur le massif, à travers notamment l’analyse des données de l’INSEE. La filière forêt-bois des Chambaran regroupe ainsi 463 établissements répartis de manière équivalente sur les quatre collectivités qui composent le territoire.
Comme dans tous les autres territoires et conformément aux chiffres régionaux et départementaux, c’est le bois construction (charpentiers et menuisiers) qui domine autant en nombre d’établissements qu’en effectifs avec néanmoins avec des chiffres inférieurs aux moyennes.

A contrario, la 1ère (sciage) et surtout la 2ème transformation (menuiserie, charpente, …) sont très bien représentées sur ce territoire. On peut y voir la présence des entreprises de piquets mais aussi un nombre importants d’entreprises d’emballage ainsi que plusieurs tonnelleries que l’on ne rencontre pas sur d’autres territoires. On notera la présence également de deux raboteurs, d’une entreprise de déroulage de peuplier, de sociétés de traitement de charpente, entreprises assez rares sur la Région Auvergne Rhône-Alpes.
Les entreprises forestières sont plutôt bien présentes mais ne regroupent que 682 salariés. Dans cette filière, de nombreuses entreprises sont unipersonnelles. Le nombre d’emploi est estimé à 1 102 personnes, salariés et chefs d’entreprises compris.
Bien que méconnue, la filière forêt-bois représente donc une économie substantielle, non délocalisable, et pourtant en manque de main d’oeuvre.

cham

Catégorie - filière bois, forêtCommentaires fermés

Isère: se déconfiner en gîte, en voilà une bonne idée!

A partir ce de 11 mai la France est déconfinée.. Nous pouvons nous aérer dans un rayon de 100 km à vol d’oiseau.. Pourquoi se priver d’un séjour en gîte dans notre département de l’Isère..

Il reste de beaux week-ends à venir avec l’ascension, la Pentecôte et même pourquoi ne pas profiter d’un simple séjour en semaine ou en week-end pour prendre l’air, se changer les idées..Et ce en toute légalité..!

En effet notre département de l’Isère offre une gamme d »hébergements  tout à fait adaptée tant au niveau de l’accueil, gîtes, chambres et/ou tables d’hôtes, gîtes de groupes et aussi de variétés d’activités et de paysages.

Comme nous l’a confirmé Bruno Bernabé directeur de l’antenne gîtes de France Isère:  »

« A partir de ce1 1 mai et conformément aux décisions gouvernementales que nous ont confirmées nos parlementaires ainsi que Monsieur le Préfet de l’Isère, tous les hébergements pourront être ouverts à une clientèle domiciliée dans un rayon de 100 Kms (à vol d’oiseau) et dans la limite de 10 personnes. Ceci sous réserve  bien entendu que les règles sanitaires soient correctement respectées (entretien, nettoyage, gestes barrières…). »

Il est certain que les propriétaires qui ont bien sûr été informés des dispositions à prendre au niveau des règles sanitaires se feront une joie de vous accueillir dans leurs hébergements!..

Pour en savoir plus:

Gîtes de France Isère

https://www.gites-de-france-isere.com

Catégorie tourismeCommentaires fermés

Quand le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes aide les EHPAD

La pandémie est là…. Le coronavirus fait des dégâts considérables, prend des vies, en martyrise d’autres.. Les soignants et personnels hospitaliers sont en première ligne et paient un lourd tribu à leurs engagements..  Et que dire des EHPAD … Les résidents tous âgés sont bien sûr les personnes les plus vulnérables.. Les personnels qui se battent au quotidien pour permettre que leurs journées soient moins longues, sont eux aussi en première ligne..

Face à la vulnérabilité et à l’isolement des seniors, et parce que la solidarité est l’un de trois piliers du modèle coopératif du Crédit Agricole , un fond de solidarité national de 20 Millions d’euros a été créé pour venir en aide aux personnes âgées sur nos territoires, qu’elles soient en EHPAD ou à domicile. Ce fond apporte des aides concrètes (tablettes numériques, matériels) et locales, au plus près de ce public isolé et fragilisé par la crise sanitaire.

Le Crédit Agricole sud Rhône Alpes est bien entendu largement impliqué dans cette opération EHPAD.. Les caisses locales étant chargées de gérer cette aide.

Prenons le cas de la caisse locale de Sassenage les Deux rives.. Les administrateurs avec à leur tête le Président Bruno Tondella ont contacté les EHPAD qui se trouvent sur le territoire de la caisse locale.. Leur directeur leur faisant part de leurs besoins très spécifiques..

Pour la maison du Lac à St Egrève, la directrice Christel JEAN-MARIE a souhaité des tablettes numériques..  Bruno Tondella accompagné de Gilbert Precz administrateur ont donc remis 5 tablettes à la directrice, très heureuse de cette dotation..

ste

« Elles vont rendre un grand service à nos résidents car outre le fait de pouvoir communiquer, avec visio avec leurs familles, ce qui est très important, en période de confinement mais même après. Il faut savoir que de nombreux résidents n’ont par leurs familles toute proche..

ils pourront se distraire par des jeux, regarder des photos… Franchement vous allez faire des heureux.. »

Deuxième étape de la journée à l’EHPAD de Sassenage: résidence les portes du Vercors..

Sa directrice Christelle Auvray a davantage joué la pluralité:  » Il nous manque une télévision dans une chambre, des postes de radio, des téléphones filaires, un appareil photo numérique.. ».. Voeux exaucés.. » Ce matériel va nous rendre d’énormes services car il va compéter des manques dans les chambres de nos résidents ..

sass

Franchement l’opération que vous avez mise  en place sera très appréciée, tant par les résidents que par le personnel. »

A retenir les deux EHPAD ne comptent aucun cas de coronavirus au sein des résidents et du personnel..

A noter que le groupe Provencia à travers son hyper Carrefour Voiron, avec qui le Crédit Agricole sud Rhône Alpes est partenaire sur la foire de Beaucroissant, a tenu a participer à cette opération de façon très efficace…Ca c’est de la solidarité!

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, pleinement mobilisé et solidaire de ses territoires

Depuis le début de cette crise, le Crédit Agricole est pleinement mobilisé à vos côtés, habitants, responsables et acteurs économiques de nos territoires, pour traverser ensemble cette période difficile.

Entreprises, professionnels et agriculteurs, sont accompagnées au quotidien pour identifier les meilleures solutions en fonction de leur situation, et notamment pour mettre en place des pauses sur les crédits ainsi que des Prêts Garantis par l’Etat (PGE).


En trois semaines, plus de 4.000 d’entre eux ont bénéficié d’une pause crédit, pour un total de 80 Millions d’euros d’échéances suspendues.


Jean Pierre Gaillard, président de la caisse régionale Sud Rhône-Alpes et le directeur Christian Rouchon poursuivent:


« Dans le même temps, plus de 2.000 PGE  ont été octroyés pour un montant de 200 Millions d’euros. Nous avons fortement renforcé nos équipes pour instruire très rapidement toutes les demandes, qui nous arrivent toujours plus nombreuses, et qui atteignent d’ores et déjà un montant total de plus de 600 Millions d’euros.


Nous sommes également très présents aux côtés de nos clients particuliers grâce à nos agences restées majoritairement ouvertes au public, et grâce à la mobilisation de nos conseillers, en agence ou en télétravail, joignables par téléphone et par mail.


C’est dans ces moments difficiles, alors que nous sommes pleinement engagés, que nous vivons intensément notre raison d’être : agir chaque jour dans votre intérêt et celui de la société. Et c’est pour cela que le Groupe Crédit Agricole a pris des décisions fortes pour aller plus loin ensemble.


Tout d’abord le Groupe Crédit Agricole met en place un dispositif de soutien pour les clients PME, artisans, commerçants, assurés en multirisques professionnels avec perte d’exploitation mais non couverts pour le risque sanitaire.

Ce soutien sera déterminé grâce à une estimation forfaitaire de la perte de revenus pendant la période et sera versé pour la mi-mai. Près de 200 Millions d’euros sont mobilisés à cet effet par le Crédit Agricole à l’échelle nationale.


Par ailleurs, face à la vulnérabilité et à l’isolement des seniors, et parce que la solidarité est l’un de trois piliers de notre modèle coopératif, nous avons créé et financé un fond de solidarité national de 20 Millions d’euros pour venir en aide aux personnes âgées sur nos territoires, qu’elles soient en EHPAD ou à domicile. Ce fond apportera des aides concrètes (tablettes numériques, matériels) et locales, au plus près de ce public isolé et fragilisé par la crise sanitaire. »


Et de rappeler: ensemble, nous saurons traverser cette période de crise. Plus que jamais, nous sommes aujourd’hui, et nous serons demain, engagés à vos côtés. Prenez soin de vous et de vos proches. »


Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

L’Extranet ProAgri info-réglementaire des Chambres d’agriculture

Les Chambres d’agriculture ont développé un service à destination des exploitants agricoles afin de mettre à leur disposition gratuitement l’information réglementaire essentielle sur la PAC, l’environnement et la réglementation en élevage.

Cet extranet est accessible sur les sites internet du réseau des Chambres, dont celui de la Chambre d’agriculture de l’Isère.
Il permet à chaque exploitant agricole d’un département d’accéder à l’ensemble de la réglementation nationale et locale le concernant, les fiches de synthèse étant produites par les conseillers du réseau Chambres.
Chaque exploitant agricole pourra ainsi retrouver toute l’information essentielle aussi bien sur des sujets comme le Bien-être animal, la mise aux normes des bâtiments d’élevage, les aides couplés ou découplées, définition des surfaces ou bien encore la gestion de l’eau ou la directive nitrate – zonage.
« Cet extranet a été pensé comme un véritable trait d’union entre les Chambres et les exploitants agricoles, apportant une base réglementaire solide tout au long de l’année. Son accessibilité pour les exploitants agricoles est une des priorités des Chambres d’agriculture qui mobilise tout son réseau sur la visibilité de cet outil »Sébastien Windsor, président des Chambres d’agriculture.

Accédez à l’extranet PROAGRI Info réglementaire : extranet-info-reglementaire.proagri.fr

Catégorie agricultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

mai 2020
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+