Archive | août, 2020

Sur les pas de la ruralité

Pour la 4 ème année consécutive, TerraVal’D et la commune de Torchefelon, en partenariat avec Les Vals du Dauphiné, vous proposent une balade en pleine nature, à la découverte des paysages, du patrimoine et de la biodiversité de ce territoire.

Le parcours fait environ 10 km, mais reste accessible quel que soit votre niveau de pratique de la marche ! Des animations, des stands de produits locaux ainsi qu’un verre de l’amitié vous seront proposés tout au long de votre promenade.

Rendez-vous le 23 Août sur le parking de la salle des fêtes de Torchefelon. Le départ se fera entre 8 et 9 h et une entrée de 5 € sera demandée aux adultes de plus de 12 ans (l’entrée est gratuite en dessous de cet âge).

La réservation est conseillée au 04.74.83.99.62.

vals

Catégorie monde rural, natureCommentaires fermés

Franck Girard: ses priorités pour la CCMV

Inutile de préciser que cette année 2020 restera  gravée à jamais dans nos mémoires, aura un chapitre très dense dans les livres d’histoire… corona oblige!

Elle aura changé beaucoup d’habitudes et nous aura obligé à de l’exceptionnel..

Nous allons parler de la vie municipale et communautaire avec Franck Girard maire réélu de St Nizier du Moucherotte et président réélu de la communauté de communes du massif du Vercors..

 » Nous avons été dans le flou le plus complet au niveau des élections municipales.. Tout d »-’abord on ne savait pas si le premier tour  des élections municipales allait être maintenu.. Puis idem pour le second tour.. Il était même envisagé de repartir de zéro…Le deuxième tour ayant lieu en juin, cela a permis  d’installer le conseil communautaire dans la foulée. « 

Sur le territoire de la CCMV, la plus grande ville, Villard de Lans a changé de maire..Arnaud Mathieu succédant à Chantal Carlioz.. Pour le président de la CCMV,  » c’est la démocratie qui a parlé.. Il fut la respecter..  » ensuite »  le rôle d’une com com est de travailler avec l’ensemble des communes de son territoire , c’est ce que nous allons faire, comme par le passé.. »

Question classique:  » n’est ce pas  » génant » que le maire de la plus grande commune ne soit pas président de l’intercommunalité.. Réponse claire de Franck Girard:  » génant ou pas ce n’est pas à moi d’y répondre.. Cette question est récurente dans de nombreuses intercommunalités..A noter que c’est le cas dans de nombreuses intercommunalités dont la plus grande du département: celle de Grenoble! » Et de rajouter:  » la question est de savoir si c’est bien ou pas que la commune centre n’assure pas la présidence .. »

A noter que la particularité de l’élection au niveau des intercommunalités ne se fait pas au suffrage universel direct..

« On se connait après les élections municipales ..sur des projets différents.. Il faudra que le législateur se penche sur ce problème d’autant plus que les intercos prennent de plus en plus de pouvoir avoir les transferts de compétence. On l’a vu au niveau de l’eau et de l’assainissement, gros dossier qui sera transféré à la CCMV..

Sur ce sujet Franck Girard souhaite mettre en place une large consultation citoyenne .

Franck Girard a bien entendu plusieurs projets qu’il souhaite réaliser lors de cette mandature, outre le dossier eau et assainissement.

Deuxième dossier:  » il va falloir que la communauté de communes se positionne sur les mobilités » prenons nous ou pas cette compétence. Si nous ne la prenons pas c’est la région qui la prendra »

Franck Girard annonce également la création d’une recyclerie matériautheque i tec… .. On ne l’a pas inventé mais c’est  un gros projet vertueux..

Le PLUI a été voté à l’unanimité.. mais  » on doit assurer le service après vente.. Il y a eu des changements d’équipes.. Il est normal que celles si souhaitent faire des réajustements.. »

 » On va bien sûr renforcer l’économie qui est de notre compétence.. »..

Le président de la CCMV nous informe de la mise en place d’une charte forestière.  » dans le précédent mandat nous avons menés beaucoup d’actions en direction de l’agriculture..nous continuerons à le faire mais il se passe des choses au niveau de la filière bois forêt. Le Vercors a une culture forêt, ne l’oublions pas.. Sachons la développer.. »

Cet été la montagne a connu beaucoup de succès, dont le Vercors.  » Le tourisme joue un rôle essentiel sur le Vercors.. Et déjà lors du précédent mandat nous avion travaillé avec comme fil conducteur le développement touristique à travers le climatisme..Le climatisme c’est le bien être, se ressourcer..D ailleurs on a rien inventé puisque jadis les stations du Vercors se vendaient avec le climatisme..On va donc le remettre au goût du jour.. »

On fera le point de tous ces dossiers tout au long de la mandature…

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Critérium du Dauphiné 2020 en Isère : port du masque obligatoire


A la demande d’ASO, organisateur du Critérium du Dauphiné, Lionel BEFFRE, préfet de l’Isère, a décidé de prescrire le port du masque dans le cadre des étapes qui ont lieu en Isère. Cette mesure concerne les zones de départ et d’arrivée de cette épreuve sportive mais également l’ensemble du parcours de la course.

En effet, bien que la situation sanitaire demeure sous contrôle en Isère, la propagation du virus est toujours active.

Les étapes concernées sont les suivantes :

  • Vienne (Isère) – Col de Porte (Isère) le 13 août 2020 ;

  • Corenc (Isère) – Saint-Martin-de-Belleville (Savoie) le 14 août 2020.

Au-delà du seul port du masque, le préfet de l’Isère en appelle à la responsabilité de tous dans l’application des gestes barrières qui doivent impérativement être respecté :

  • Se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ;

  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ;

  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ;

  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.

Catégorie sportCommentaires fermés

Bassin grenoblois: pic de pollution

Compte tenu des prévisions émises par Atmo Auvergne Rhône-Alpes, la procédure préfectorale d’information-recommandation est activée à compter de ce jour pour le bassin grenoblois (carte des bassins d’air et liste des communes concernées jointe en annexe).

Afin de protéger la population des effets du pic de pollution et de réduire les sources d’émissions polluantes, le préfet de l’Isère formule les recommandations suivantes :

Recommandations aux personnes sensibles et vulnérables : • Éloignez vous des grands axes routiers aux périodes de pointes ; • Éloignez vos enfants de la pollution automobile ; • Limitez les sorties durant l’après-midi (13h-20h) • Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air, celles à l’intérieur peuvent être maintenues ; • En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

Recommandations aux usagers de la route : • Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, covoiturage, etc. Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ; • S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route) ; • Éviter la conduite agressive ; entretenir régulièrement son véhicule ; • Abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 90 km/h. • Abaisser sa vitesse à 70 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est égale à 80 km/h.

Recommandations à l’ensemble de la population : • Ne pas utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint de type inserts, poêles, chaudières installés avant 2000 et les groupes électrogènes ; • Maîtriser la température de son logement (chauffer sans excéder 18°C) ; • Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, ne pas utiliser d’outils non électriques (tondeuses, taille, haie, etc.) ni de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.) ; Rappel : il est interdit de brûler des déchets.

Recommandations aux collectivités territoriales et autorités organisatrices des transports : • Maîtriser la température dans les bâtiments (chauffer sans excéder 18°C) ; • Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, ne pas utiliser d’outils non électriques (tondeuses, taille, haie, …) ni de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.) ; • Promouvoir l’humidification, l’arrosage ou toute autre technique rendant les poussières moins volatiles, notamment aux abords des voiries et lors des chantiers ; réduire l’activité des chantiers générateurs de poussières ; • Développer les pratiques de mobilité les moins polluantes : covoiturage, transports en commun, la bicyclette ou l’autopartage ; adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ; faciliter l’utilisation des parkings relais et transports en commun associés ; • Faire en sorte d’éviter la circulation des classes de véhicules les plus polluants (norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R. 311-1 du code de la route) ; • Sensibiliser la population aux effets négatifs sur la consommation et les émissions de polluants d’une conduite agressive des véhicules, ainsi qu’à l’intérêt d’une maintenance régulière du véhicule ; • Rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel ; • Pratiquer les tarifs les plus attractifs pour l’usage des transports les moins polluants (vélos, transports en commun, véhicules électriques, etc.). Recommandations aux agriculteurs : • Reporter l’écobuage ou pratiquer le broyage ; • Suspendre les opérations de brûlage à l’air libre de sous-produits agricoles. Recommandations aux industriels : • Mettre en œuvre des dispositions de nature à réduire les rejets atmosphériques, voire réduire l’activité ; • Reporter certaines opérations émettrices de particules et oxydes d’azote à la fin de l’épisode de pollution ; • Reporter le démarrage d’unités à la fin de l’épisode de pollution ; • Mettre en fonctionnement, lorsqu’ils existent, des systèmes de dépollution renforcés durant l’épisode de pollution ; • Réduire l’activité des chantiers générateurs de poussières et mettre en place des mesures compensatoires (arrosage) ; • Réduire l’utilisation des groupes électrogènes.

Catégorie pollutionCommentaires fermés

L’Isère en alerte secheresse

Le Préfet place les eaux souterraines et superficielles des 4 vallées, les eaux superficielles de
la Galaure-Drôme des Collines et les eaux souterraines de l’Est-Lyonnais en alerte renforcée ;
les eaux superficielles et souterraines du Guiers, la nappe de Bièvre-Liers-Valloire et de la
Molasse en alerte ; maintient les cours d’eau et les nappes de l’ensemble du reste du
département en vigilance.
Les pluies de l’automne ont permis de recharger partiellement les nappes phréatiques mais
l’absence de pluie au cours du mois de mars, d’avril puis fin mai ont induit des difficultés sur
des ressources déjà fragilisées par plusieurs années de sécheresses successives. Depuis juin,
les quelques orages n’ont pas suffit à améliorer la situation.
Suite à une consultation dématérialisée des membres du comité du 17 au 24 juillet, le Préfet
a décidé de :

- Placer en alerte renforcée (niveau 3/4) les eaux souterraines et superficielles des 4 vallées,
les eaux superficielles de la Galaure-Drôme des Collines et les eaux souterraines de l’Est-
Lyonnais,
- Placer en alerte (niveau 2/4) les eaux superficielles et souterraines du Guiers, les nappes de
Bièvre-Liers-Valloire et de la Molasse (Sud-Grésivaudan + Galaure-Drôme des collines),
- Maintenir en vigilance (niveau 1/4) les cours d’eau et les nappes du reste du département, à
l’exception de la rivière Isère et du fleuve Rhône.
La vigilance ne s’accompagne d’aucune mesure de restriction mais chaque citoyen et chaque
usager est invité à être vigilant et économe dans sa consommation d’eau. Faire preuve de
civisme dans sa consommation quotidienne d’eau, c’est préserver pour chacun les biens
précieux que sont la ressource en eau et les milieux aquatiques.
Par ailleurs la nappe de l’Est Lyonnais, de Bièvre-Liers-Valloire et la Molasse, les eaux
superficielles et souterraines des 4 vallées et du Guiers, et les cours d’eau de la Galaure-
Drôme des collines sont à des niveaux très bas.

La situation d’alerte impose notamment les restrictions suivantes sur les usages de l’eau :
• Pour tous :
- Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles;
- Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5m³ à usage privé;
- Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des
jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs, de 9H00 à 20H00 (sauf
dispositions spécifiques pour l’irrigation);
- Réduction de moitié du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par
rapport au débit dérivé autorisé ;
- Interdiction de manoeuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers
d’eau ;
- Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître
ou maintenir le prélèvement.
• Pour les communes :
- Interdiction de laver les voiries;
- Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur
l’eau potable.
• Pour l’agriculture :
- Baisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation,
- Pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques)
interdiction de prélever de 9h à 20h.
• Pour l’industrie :
- Respect du niveau 1 de restriction sécheresse explicité dans les arrêtés individuels
d’autorisation d’exploitation des industriels (installations classées pour la protection
de l’environnement).
• Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable :
- Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable,
transmission des données à l’administration.
La situation d’alerte renforcée impose les mêmes restrictions que la situation d’alerte,
complétées par les restrictions suivantes :
• Pour tous :
- Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles équipées de
lance « haute pression » ou recyclage de l’eau ;
- Interdiction de laver les réservoirs pour l’Eau Potable;
- Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des
jardins d’agrément, et espaces sportifs;
- Interdiction d’arrosage des golfs, des jardins potagers et des stades de 9H00 à
20H00 (sauf dispositions spécifiques pour l’irrigation);

Les communes concernées par les mesures précitées sont :
Galaure-Drôme des Collines : Montfalcon, Roybon, Saint-Clair-sur-Galaur
Nappe de l’Est Lyonnais : Charvieu-Chavagneux, Heyrieux, Janneyrias, Valencin, Villetted’Anthon
Quatre Vallées : Artas, Beauvoir-de-Marc, Chonas-l’Amballan, Chuzelles, Les Cotes-d’Arey,
Culin, Diemoz, Estrablin, Eyzin-Pinet, Meyrieu-les-Etangs, Meyssies, Moidieu-Detourbe,
Reventin-Vaugris, les Roches-de-Condrieu, Royas, St-Clair-du-Rhône, St-Prim, St-Sorlin-de-
Vienne, Ste-Anne-sur-Gervonde, Savas-Mepin, Septeme, Serpaize, Seyssuel, Villeneuve-de-
Marc, Charantonnay, Chasse-sur-Rhône, Chatonnay, Jardin, Lieudieu, Luzinay, Oytier-st-
Oblas, Pont-Evêque, St-Georges-d’Espéranche, St-Jean-de-Bournay, St-Just-Chaleysin, Vienne,
Villette-de-Vienne.
Guiers : Aoste, Chirens, Entre-Deux-Guiers, Massieu, Merlas, Miribel-les-Echelles, Romagnieu,
Saint-Albin-de-Vaulserre, saint-bueil, Saint-Christophe-Sur-Guiers, Saint-Geoire-en-Valdaine,
Saint-pierre-de-chartreuse, Saint-Sulpice-des-rivoires, Pont-de-Beauvoisin (le), Saint-Jean-
D’Avelanne, Saint-Joseph-de-riviere, Saint-Laurent-du-pont, Saint-martin-de-vaulserre, Saintpierre-
d’entremont, Sure-en-chartreuse, Velanne, Voissant
Bièvre-Liers-Valloire : Agnin, Anjou, Arzay, Assieu, Auberives-sur-vareze
Balbins, Beaucroissant, Beaufort, Beaurepaire, Bellegarde-Poussieu, Bevenais, Bitonnes,
Bossieu, Bouge-chambalud, Bressieux, Brezins, Brion, Chalons, Champier, Chanas, Chapellede-
Surieu (la), Chatenay, Cheyssieu, Clonas-sur-vareze, Colombe, Commelle, Cote-Saint-
Andre (la), Cour-et-buis, Eydoche, Faramans, Flacheres, Forteresse (la), Frette (la), Gillonnay,
Grand-Lemps (le), Izeaux, Jarcieu, Lentiol, Longechenal, Marcilloles, Marcollin, Marnans,
Moissieu-sur-Dolon, Monsteroux-Milieu, Montseveroux, Mottier, Nantoin, Ornacieux, Oyeu,
Pact, Pajay, Peage-de-Roussillon (le), Penol, Pisieu, Plan, Pommier-De-Beaurepaire, Primarette,
Revel-Tourdan, Roussillon, Sablons, Saint-Alban-du-Rhone, Saint-Barthelemy, Saint-Didier-debizonnes,
Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs, Saint-Geoirs, Saint-hilaire-de-la-Cote, Saint-Julien-del’Herms,
Saint-Maurice-l’Exil, Saint-Michel-de-Saint-Geoirs, Saint-Paul-d’Izeaux, Saint-Pierrede-
Bressieux, Saint-Romain-de-Surieu, Saint-Simeon-de-Bressieux, Salaise-sur-Sanne, Sardieu,
Semons, Sillans, Sonnay, Thodure, Vernioz, Ville-sous-Anjou, Viriville
Molasse : Albenc (l’), Beaulieu, Beauvoir-en-royans, Bessins, Chantesse, Chasselay, Chatte,
Chevrieres, Cognin-les-gorges, Cras, Fontanil-cornillon, Izeron, Malleval-en-Vercors, Montsaint
Martin, Montagne, Montaud, Montfalcon, Morette, Murinais, Notre-dame-de-l’osier,
Noyarey, Polienas, Proveysieux Quaix-en-chartreuse, Quincieu, Riviere (la), Rovon, Roybon,
Saint-Antoine-d’Abbaye, Saint-Appolinard, Saint-Bonnet-de-chavagne, Saint-Clair-sur-
Galaure, Saint-Egreve, Saint-Gervais, Saint-Hilaire-du-Rosier, Saint-just-de-claix, Saint-Lattier,
Saint-Marcellin, Saint-Pierre-de-Cherennes, Saint-Quentin-sur-Isere, Saint-Romans, Saint-Sauveur, Saint-Verand, Sappey-en-Chartreuse (le), Sarcenas, Sassenage, Serre-Nerpol, Sone
(la), Teche, Varacieux, Vatilieu, Veurey-Voroize, Vinay, Voreppe


Les usages non prioritaires de l’eau à partir du réseau d’eau potable peuvent être limités par
arrêté municipal.

L’intégralité de l’arrêté fixant les mesures de vigilance et d’alerte est disponible sur le site des
services de l’État de l’Isère www.isere.gouv.fr . Vous pouvez vous tenir informé de la situation
de sécheresse en Isère et en France sur le site www . propluvia.developpement-durable.gouv.fr

Catégorie agriculture, natureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2020
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+