Rencontre avec Arnaud Mathieu, maire de villard de Lans

En Isère, parmi les surprises au niveau des dernières élections municipales figure au premier rang Villard de Lans. Peu prévoyaient la défaite de Chantal Carlioz, maire sortante et en encore moins son amplitude. Arnaud Mathieu étant élu dès le premier tour avec 50,42% des voix, Chantal Carlioz 36,15% et Olivier Robin 13, 42%.

Arnaud Mathieu, avocat de profession a 48 ans. Installé sur le plateau du Vercors depuis plus de 16 ans il  s’est très vite investi dans diverses associations locales, sociales… C’est donc tout naturellement  » qu’on s’est lancé dans l’aventure des municipales . On mathieu bon a eu la chance d’être élus dès le premier tour.. » Et le maire de rajouter:  » j’ai la chance d’être entouré d »une équipe solidaire, soudée et très compétente. »

Question pourquoi se lancer dans cette  » aventure » ?

Réponse: » j’ai toujours été très actif dans mon environnement, je souhaitais l’être dans la vie locale et il y avait des projets sur Villard qui ne me semblaient pas adaptés, menés par l’équipe précédente. C’est ce qui a réuni l’équipe et on s’est lancé dans cette aventure avec beaucoup d’enthousiasme et d’énergie.

Reste à savoir quels sont ces projets?

«   On est parti d’un constat assez simple, Villard de Lans est une commune de taille moyenne, très attractive et qui a des équipements adaptés pour sa fréquentation touristique. Cependant je constate qu’au cours des 20 dernières années le stock de dettes et toujours aussi important, 10 millions d’euros environ, et pendant cette période là les éléments structurants de la commune n’ont guère été entretenus. Nous  nous sommes aussi rassemblés autour de la contestation contre la rénovation de l’office du tourisme, 3,5 millions d’euros.. Il nous semblait qu’il y avait d’ autres priorités pour le village. A cela se rajoutent des projets comme un téléporté….  en un mot notre mission sera de recentrer nos actions pour les villardiens, recentrer nos actions sur nos équipements qui sont fréquentés au quotidien par les villardiens tout au long de l’année, ceci sans trop nous disperser bien entendu. »

L’équipe municipale aurait aimer faire des réunions publiques afin d’expliquer ses priorités  » hélas la crise sanitaire nous en empêche.. »

Arnaud Mathieu précise: «   il faut être clair, la commune n’a pas de capacité d’investissements majeurs pour 2021. elle va retrouver cette capacité en 2022. En attendant on va donc réfléchir. Je vais proposer au conseil municipal d’adopter le fait d’organiser une étude des différents sites pour chiffrer la rénovation profonde de nos équipements: patinoire, centre aquatique,  la piscine et la colline des bains. Ensuite on définira nos priorités. »

A retenir que le conseil municipal a déjà pris une décision forte. Celle d’arrêter le projet de construction situé dans le bas du nouvel office du tourisme. « On a voulu restituer cet espace là aux villardiens. »

Cependant l’activité tourisme ne sera pas rejetée,  » à nous de trouver une bonne harmonie entre les différentes activités qui animent Villard: économique, touristique, agricole, commerciale, sportive…afin que les villardiens y trouvent leur place.. »

Et d’argumenter: » la rénovation des équipements en est l’exemple type. Ils servent aux villardiens tout au long de l’année mais aussi aux touristes, associations, clubs sportifs.. Notre souhait étant également d’offrir une alternative à l’activité neige. »

Bien entendu  le dossier Tony Parker a été abordé.  » Avec ses associés on partage la même vision : pour garantir l’attractivité d’un territoire, rien de mieux que d’en préserver son authenticité. Cela veut dire que la côte 2000 sera aménagée mais pas dénaturée. En un mot il s’agit de développer un produit qui soit attractif tout en  y associant des résidences de tourisme. »

Plus d’espaces agricoles

Abordons le PLUI qui rappelons le a été voté très récemment à l’unanimité.. » Il est hors de question de tout remettre en question. C’est le fruit d’un travail très important et responsable.. Il a pour objectif de sauvegarder les espaces agricoles et naturels..Mais aussi d’assurer un certain renouvellement des populations avec différents projets de constructions. Ce que je constate cependant c’est qu’à Villard de Lans,on a inversé le prisme. Il y a beaucoup trop d’espaces consacrés à la construction aux dépends des espaces naturels et agricoles. »

Arnaud Mathieu souhaite qu’au sein de la Communauté de communes du massif du Vercors et des communes qui la composent cette question soit  étudiée afin de redéfinir un équilibre  » plus équitable. »

A retenir que les zones libérées iraient essentiellement à l’agriculture.

La Communauté de Communes du Massif du Vercors a réélu Franck Girard comme président. Franck Girard étant maire de St Nizier du Moucherotte.

Arnaud Mathieu est très clair sur le sujet:  » c’est vrai qu’à un moment donné cette présidence aurait pu m’intéresser. Je suis persuadé qu’à terme l’avenir du territoire passe par la pérennisation et le développement des intercommunalités. Mais étant nouvel élu, le seul de la CCMV, et sachant que Franck Girard est quelqu’un de consensuel, travailleur, d’expérience.. Je n’ai donc pas maintenu ma candidature, afin de ne pas générer des tensions . Mon seul objectif est que l’on travaille dans l’harmonie pour le bien de notre territoire. »

Le maire de Villard pense qu’à terme, au niveau des com com,  il y ai pluralité de candidatures avec des projets, des professions de foi, des débats avec vote au suffrage universel. »….. Franck Girard a la même analyse..

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8605 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+