Archive | 16 mars 2021

Bassin versant de la Sanne et du Dolon

La convention-cadre relative au Programme d’actions de prévention des inondations
(PAPI) des bassins versants de la Sanne et du Dolon, dans sa phase dite
« d’intention », a été signée par le Préfet de l’Isère, le Préfet de la Drôme, le
Préfet coordonnateur de bassin Rhône-Méditerranée, le Président du Syndicat Isérois des Rivières Rhône Aval et le
Président du Département de l’Isère,.
Cette signature valide l’engagement des élus à se mobiliser pour apporter des
solutions pérennes aux enjeux inondations identifiés sur ce territoire et certifie
la qualité de ce programme.
« Les communes du bassin versant de la Sanne et du Dolon sont fréquemment touchées
par des inondations provoquant d’importants dégâts, les habitants sont en attente
de solutions durables. La situation est d’autant plus urgente sur les communes de
l’aval, qui connaissent depuis près de 40 ans un fort développement urbain et
industriel à proximité des cours d’eau »

Patrick Curtaud – Président du SIRRA:
« Assurer la sécurité des habitants des communes du bassin versant de la Sanne et
du Dolon et permettre de développer l’économie notamment sur la plateforme
industrialo-portuaire INSPIRA est une priorité.

La convention-cadre que nous signons aujourd’hui est une première étape essentielle pour leur garantir des
solutions pérennes face aux inondations dont ils sont régulièrement victimes ».

Jean-Pierre Barbier – Président du Département de l’Isère:
« La situation du bassin versant Dolon-Sanne dans la vallée du Rhône rend ce
territoire très attractif. Dans sa partie aval déjà fortement urbanisée, les enjeux
humains et économiques sont forts. Le projet ambitieux engagé au travers de ce PAPI
permettra de réduire la vulnérabilité de ce territoire face au risque d’inondation,
et de protéger les habitants et notre économie ».

Lionel Beffre – Préfet de l’Isère:
Financé par l’Etat, le Département et le SIRRA, ce programme de 26 actions, d’un
montant de 920 500€, sera mis en oeuvre jusqu’en 2022. Il résulte d’un travail
collectif et concerté mené sur le territoire depuis fin 2019, date
de validation de la candidature d’intention par l’État.
Appelée PAPI d’intention, cette première phase de mise en oeuvre vise
à améliorer la connaissance et la conscience du risque inondation
sur le territoire, à étudier des solutions d’aménagement fondées sur la nature
visant à réduire les risques mais aussi à réduire la vulnérabilité et favoriser la
résilience.
Ainsi la renaturation de la Sanne dans la traversée de la zone industrialoportuaire
sera étudiée, comme l’écrêtement des crues en amont de Salaise-sur-Sanne.
Les conclusions permettront de définir et justifier la mise en place d’un programme
de travaux sur les zones prioritaires identifiées dans le cadre d’un futur PAPI dit
« complet » qui constitue la seconde phase de mise en oeuvre (après 2022).

Catégorie A la une, environnement, territoiresCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

mars 2021
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+