Archive | avril, 2021

GEL PRINTANIER: LE DEPARTEMENT ET LA CHAMBRE D’AGRICULTURE MOBILISES AUX COTES DES AGRICULTEURS

Cette nuit (7 au 8 avril), le gel a lourdement impacté les cultures.

Un gel noir destructeur contre lequel toutes les techniques de lutte (bougies, aspersion, souffleurs…) ont été inefficaces.

Comme à chaque fois que les éléments climatiques mettent en danger la profession agricole et les exploitants, le Département, en lien avec la Chambre d’agriculture, se mobilise pour soutenir le monde agricole isérois.

L’isère a été touché cette nuit par une vague de froid.

Des températures hivernales qui ont conduit à des dégâts importants pour de nombreuses exploitations arboricoles, viticoles et autres productions en pleine floraison.
Un état des lieux est déjà en cours par les organisations professionnelles en lien avec les agriculteurs concernés afin que les zones les plus impactées puissent être déclarées en état de calamités agricoles.
Face à ce nouveau drame qui touche la profession agricole, il est important que tous les acteurs puissent se mobiliser pour mettre en oeuvre des mesures exceptionnelles de soutien à destination des agriculteurs touchés par l’important épisode de gel.
Nous souhaitons notamment qu’une réunion avec les services de l’Etat et les agriculteurs puisse être organisée rapidement, dans le respect des règles sanitaires en vigueur, afin de trouver ensemble les solutions les plus efficaces.
« En complément des aides de l’Etat, le Département est prêt à débloquer immédiatement une aide financière pour venir en aide aux agriculteurs les plus touchés à l’instar de ce que nous avions fait en 2019 pour les nuciculteurs. Nous nous devons plus encore qu’à l’habitude, dans cette période de crise sanitaire déjà source de difficultés pour le monde agricole être auprès de ceux qui nous nourrissent et participent de notre indépendance alimentaire », indique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.
« Nous allons tout mettre en oeuvre pour recenser et accompagner les agriculteurs touchés par ces calamités », souligne Jean-Claude Darlet, Président de la Chambre d’agriculture de l’Isère.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Encore une période difficile pour le tourisme!

Inutile de préciser que le troisième confinement mis en place pour la totalité du mois d’avril va une fois de plus avoir des conséquences graves sur l’activité touristique. Les annulations de réservations tombent en cascade…. Certes les hébergements peuvent rester ouverts, accueillir des clients mais qui va partir en vacances à moins de 10 km de son domicile!.

Parmi les hébergements les plus impactés il y a bien entendu les gîtes de France. Bruno Bernabe directeur de l’antenne Isère est clair » tous les jours depuis les annonces gouvernementales nous avons un flux constant d’annulations. Au vacances de printemps nous avons surtout des réservations de courts séjours et la clientèle vient en majorité du bassin lyonnais.. »

Le printemps sera donc morose  au niveau touristique mais les hébergeurs dont les gîtes de France espèrent que d’avoir sacrifier les vacances de printemps serait un moindre mal si les mesures sanitaires prises permettent d’avoir une activité touristique au moins égale à celle de l’année dernière.  » La campagne de vaccination aidant, la confiance devrait revenir et oui nous espérons que nous ferons un bel été .. Ce serait un moindre mal   » rajoute Bruno Bernabe.
L’antenne Isère des gîtes de France a bien entendu averti l’ensemble des hébergeurs adhérents par courrier afin de leur indiquer les nouveaux protocoles mis en place.

En voici  une partie de sa teneur:

Les restrictions appliquées jusqu’à présent à 19 département seront élargies à l’ensemble du territoire national à compter de samedi 3 avril au soir, pour une durée de 4 semaines, soit jusqu’au 2 mai inclus.

Les conséquences pour les hébergements Gîtes de France sont les suivantes :

-       sauf motif professionnel ou impérieux, les clients ne pourront pas se déplacer et ils ne pourront donc pas être accueillis entre le 3 avril et le 2 mai.

-       Pas de déplacement en journée au-delà de 10 km de son domicile, sauf motif professionnel ou impérieux (sur présentation de l’attestation)

-       le couvre-feu reste en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain

-       aucun déplacement inter-régional n’est possible après le lundi 5 avril sauf motif professionnel ou impérieux

-       Les séjours en cours, s’ils ne sont pas professionnels ou pour motif impérieux, doivent être écourtés..

Catégorie tourismeCommentaires fermés

Grenoble métropole: suite au nouveau confinement les transports publics s’adaptent!

Suite aux annonces gouvernementales de cette semaine relatives au contexte sanitaire et au nouveau confinement dont la fermeture de l’ensemble des établissements scolaires et l’augmentation du recours au télétravail, le SMMAG est malheureusement contraint d’adapter une nouvelle fois l’offre de transport public sur le réseau de la Semitag et de TouGo.

Dans ce cadre, le Plan de Transport Adapté, voté par le Comité Syndical, prévoit une adaptation d’offre de niveau 2. Il permet d’ajuster le niveau d’offre entre 50 et 70 % lorsque que la fréquentation varie de 20 à 40%, ce qui est aujourd’hui le cas. Au regard de la situation et de ces éléments, le SMMAG a fait le choix de maintenir le niveau d’offre au maximum des possibilités, soit 70%.

A compter du 6 avril 2021 et durant l’ensemble de la période de confinement prévue, les transports scolaires sont donc suspendus, et l’offre de transport classique pour les autres usagers est maintenue dans son niveau actuel sur la quasi-totalité des lignes afin de permettre notamment un accès facilité aux lieux de travail.

En ce qui concerne le réseau de la Semitag, le niveau d’offre actuel est maintenu en semaine comme le week-end avec les horaires de fin de service à l’exception des lignes E, 12, 20, 23, 25 et 27 qui passent en niveau petites vacances scolaires, comme l’ensemble du reste du réseau. L’offre spécifique Mobilité Soignants est également maintenue.

Les agences Alsace Lorraine et Grand Place seront ouvertes de 9 à 17 h du lundi au vendredi et seule la première restera ouverte le samedi de 9 à 17 h. L’agence StationMobile sera quant à elle fermée durant cette période de vacances scolaires et de garde d’enfants contrainte pour le personnel. Il est à noter qu’Allotag reste en service de 9 à 17 h 30

En ce qui concerne le réseau TouGo, les lignes G2, G3, G4, G5, G6, G70, Nav’Pro A, B et C circulent normalement, tout comme les lignes ESAT et les services RESA et TPMR.

Les lignes G40 et G61 sont suspendues et les lignes G50, G51 et G60 circulent en horaires de vacances scolaires. L’agence M de Crolles restera, quant à elle ouverte aux horaires habituels du lundi au vendredi de 9 à 13 h et de 14 à 18 h ainsi que le samedi de 9 à 13 h.

Cette nouvelle adaptation d’offre demeure liée à ce confinement. Dès son issue, l’offre sera au moins réajustée au niveau actuel. De nouvelles évolutions seront naturellement prises à compter de l’allégement des contraintes sanitaires.


Catégorie La Métro, transportCommentaires fermés

LES SERVICES AUX PUBLICS DU DEPARTEMENT RESTENT OUVERTS

Suite à l’allocution du Président de la République et aux précisions apportées par le Gouvernement, et dans la volonté de maintenir les services aux publics, le Département a adapté, en cellule de crise, son fonctionnement pour ce troisième confinement avec la mise en oeuvre d’un plan de continuité d’activité.
Garde d’enfants, collèges
Les assistantes maternelles pourront finalement poursuivre leur activité pendant les trois prochaines semaines. De même, les maisons d’assistantes maternelles (Mam) et les micro-crèches peuvent rester ouvertes durant cette période avec une jauge maximale de 10 enfants.
Concernant les collèges, ils resteront ouverts afin de recevoir les enfants des publics prioritaires et permettre au professorat de réaliser ses cours en ligne si besoin, en continuant d’appliquer le protocole sanitaire renforcé du ministère de l’Education Nationale.
Transports
Sur instruction spécifique de la Région, l’ensemble des lignes de transport scolaire sont interrompues. Les lignes régulières du réseau Transisère continueront à fonctionner normalement, aux horaires habituels. Pour rappel, le Département gère ces transports par délégation de la Région.
Ouverture des services aux publics
Les 4 centres départementaux de vaccination (Grenoble, Bourgoin-Jallieu et Vienne) restent ouverts et continuent la vaccination, en conservant les mêmes protocoles sanitaires très stricts déjà en vigueur. Pour prendre rendez-vous pour se faire vacciner, le centre d’appels départemental (04 76 00 31 34), reste également ouverts aux horaires habituels : 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30.
Sur tout le territoire du département, la Maison de l’Autonomie ainsi que les Maisons du Département et leurs antennes (CMS, SLS…) demeurent ouvertes au public. L’accueil physique est maintenu sur l’ensemble des missions du Département, même s’il est demandé aux usagers qui le peuvent de privilégier des prises de contact téléphoniques ou numériques. Les visites à domicile se poursuivront pour les services concernés, dans le strict respect des protocoles sanitaires.
Au titre du maintien du service public, notamment à destination de nos concitoyens les plus fragiles, l’instruction et le versement des prestations sociales du Département seront bien évidemment maintenus.

Les musées départementaux et les Archives départementales restent fermés, à l’exception pour ces dernières des rendez-vous dans le cadre spécifique des procédures judiciaires.
Poursuite des missions indispensables au maintien de l’activité économique
S’agissant des routes départementales, l’exploitation routière est maintenue.

Enfin, le Département, maître d’ouvrage, maintient l’ensemble de ses chantiers, études et projets en cours ou à venir afin de soutenir l’activité économique, du BTP notamment.

« Le Département reste ouvert, actif, mobilisé aux côtés des Isérois dans ce troisième confinement. Il continue de vacciner et d’orienter les usagers grâce à son centre d’appels, car seule la vaccination nous permettra de retrouver une vie normale et de sortir enfin de cette crise.

Nous maintenons également ouverts tous nos accueils et actives toutes nos visites à domicile car les publics fragiles ne peuvent pas attendre. Nous poursuivons nos investissements car des emplois en dépendent. Nous maintenons ouverts les collèges pour les enfants des publics prioritaires et le corps enseignant.

Et le réseau Transisère actif pour que les personnes le nécessitant puissent se déplacer. Et pour tout cela, je tiens encore une fois à remercier nos agents et nos partenaires qui relèvent tous ces défis », indique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

LE DEPARTEMENT A VOTÉ SON BUDGET 2021

Le Conseil départemental de l’Isère a voté aujourd’hui son Budget Prévisionnel (BP) 2021.
Avec ce nouveau BP, le Département démontre sa volonté à la fois de protéger les Isérois et de rebondir durablement face à la crise sanitaire. Il consacre ainsi 700 millions d’euros aux solidarités humaines, soit plus de 50 % du budget de fonctionnement, avec 37 M€ supplémentaires alloués par rapport à l’année dernière.

Il investit également, à hauteur de 395 M€ (plus important budget jamais voté après celui de 2020) pour soutenir l’activité économique, l’emploi et l’attractivité du territoire. Le tout sans hausse d’impôt, grâce à une gestion saine et à une maîtrise des dépenses de fonctionnement.
A travers ce budget, parmi les axes forts, le Département met l’accent sur 4 priorités :
- protéger les plus fragiles et les plus impactés par la crise sanitaire, favoriser le retour à l’emploi ;
- favoriser le rebond économique avec une politique d’investissement forte et volontaire, sans hausse d’impôt ;
- priorité à la sécurité des Isérois (SDIS, routes, collèges…) ;
- priorité à l’environnement et au développement des filières agricoles locales.
La mise en application concrète de ces priorités apparait clairement dans les choix et les orientations politiques ..
« Avec ce budget, le Département continue sa mobilisation dans la lutte contre les impacts de la crise sanitaire pour répondre aux besoins des Isérois et prépare déjà l’Isère pour cette sortie de crise que nous espérons proche, avec une protection accrue aux publics les plus fragiles, un soutien exceptionnel aux publics impactés (associations, jeunes, commerçants, artisans…), des investissements pour l’environnement, pour le développement de la culture, de la solidarité et de l’attractivité dans nos territoires ! Tout cela pour les Isérois, sans qu’il ne leur en coûte un centime de plus, dans cette période déjà délicate financièrement pour beaucoup, grâce à notre sérieux budgétaire et à notre volonté politique forte », souligne Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

budg

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2021
L Ma Me J V S D
« mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+