SALON TERRITOIRE CHARTREUSE

Organisée par l’agence évènementielle chartrousine Déplacer les montagnes avec le soutien de la Communauté de Communes Cœur de Chartreuse et du PNR Chartreuse, la première édition du Salon Territoire Chartreuse aura lieu sur le site de la Salle du Revol de Saint Laurent du Pont (38) du 23 au 25 mai 2019 et regroupera près de 90 exposants et participants !
Accédez au programme
3 jours d’exposition, de conférences, de rencontres et d’animations en tous genres pour célébrer le #madeinchartreuse, et permettre aux professionnels comme au grand public de (re)découvrir en accès libre tous les trésors et ressources du territoire grâce aux 90 exposants et participants !

Catégorie nature, territoiresCommentaire (0)

16ème Fête de la Forêt de Montagne !

La Fête de la Forêt de Montagne c’est 4 jours d’animations, d’ateliers, de conférences pour tous les publics. Enfants, parents, amateurs, professionnels et curieux, tout le monde y trouvera son compte !


fete foret de montagne

Pour en savoir plus…:

http://www.fetedelaforet.fr/
Ehttphttp://www.fetedelaforet.fr/://www.fetedelaforet.fr/http://www.fetedelaforet.fr/n savoir plus

Catégorie forêt, questions d'actualitéCommentaires fermés

Aimez la viande et ceux qui la font

Les hommes et les femmes de la filière Élevage et Viande ouvrent leurs portes partout en France
du mercredi 22 au mercredi 29 mai 2019.

Visites, découvertes, rencontres, dégustation…
Les élevages, les marchés aux bestiaux, les centres de tri des animaux, les entreprises d’abattage, de découpe et de transformation des viandes et charcuteries, les boucheries en grandes surfaces, les boucheries artisanales, triperies ou charcuteries et les restaurants vous donnent rendez-vous à l’occasion des rencontres MADE in VIANDE, un événement festif où les femmes et les hommes de la filière élevage et viande vous reçoivent sur leurs lieux de travail afin de vous faire partager leurs métiers, leur quotidien et leurs valeurs.

pour savoir quelles sont les boucheries qui participent à cette opération: https://www.la-viande.fr/made-in-viande/recherche-par-carte

Catégorie filière viandeCommentaires fermés

Les productions iséroises à l’honneur

C’est une coutume, le département tient à honoré l’ensemble des participants au salon international de  l’agriculture..  Le Président du Département Jean-Pierre Barbier,  le Vice-Président du Département chargé de l’Agriculture Robert Duranton  et de nombreux conseillers départementaux ont accueilli à l’Hôtel du Département e Président de la Chambre d’Agriculture de l’Isère Jean-Claude Darlet et les lauréats isérois du Concours Général Agricole 2019.

1

Les productions iséroises à l’honneur

Lors du Salon International de l’Agriculture, les producteurs isérois ont su mettre en avant la qualité de leurs productions et de leur savoir-faire. A l’heure où les consommateurs sont de plus en plus demandeurs de produits locaux, cette reconnaissance vient conforter le chemin engagé par le Département et ses partenaires dans le développement de la marque Is(H)ere destinée à valoriser leur travail.

Avec plus de 500 produits labellisés, cette marque est plébiscitée dans toutes les opérations commerciales qu’elle propose, en marchés comme en grandes et moyennes surfaces.
Grâce aux avancées permises par la marque Is(H)ere mais surtout grâce au travail méritant des agriculteurs, éleveurs et producteurs du département, les produits isérois sont de plus en plus reconnus. Ainsi, lors de ce Concours Général Agricole 2019, ce sont 5 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 2 médailles de bronze qui sont venus récompenser la qualité de leurs produits, sans oublier les multiples animaux d’élevages isérois très bien placés dans les différents concours.
« Le travail minutieux des producteurs isérois mène aujourd’hui à cette multitude de prix dont nous sommes ravis au Département. Pourtant le travail des agriculteurs et éleveurs est un travail difficile dont nous ne pouvons pas nous passer. En voyant un tel engagement, nous ne pouvons que continuer à soutenir et à encourager ces producteurs, comme nous le faisons avec la marque Is(H)ere. » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.


3

« Nous travaillons main dans la main avec la Chambre d’Agriculture Iséroise pour accompagner autant que nous le pouvons les producteurs. Voir cette reconnaissance de la part des filières nationales cela nous montre bien que nous avons raison de les soutenir. » ajoute Robert Duranton, Vice-Président du Département.

A noter également que plusieurs entreprises agro-alimentaires ont également participé au concours général agricole ou ont été présentes au salon..

voici les médailles obtenues au salon cette année

Spiritueux
SAS Bigallet à Val-de-Virieu
1 médaille d’or : crème de fruits cassis bio
1 médaille d’argent : génépi bio
Cherry Rocher à Bourgoin-Jallieu
1 médaille d’or : liqueur aux plantes Peppermint
2 médailles d’argent : Absinthe verte et Guignolet Royal
Bières

Une Petite Mousse à Echirolles
1 médaille d’or : bière ambrée « Ale Pas d’Chinock »
La Furieuse à Sassenage
1 médaille de bronze : bière ambrée « La Futée »
Huiles
GAEC de Riquetière à L’Albenc
1 médaille d’or : huile de noix
GAEC du Rocher à Saint-Geoirs
1 médaille d’argent : huile de noix
Miel
L’Arbre à Miel à Lancey
1 médaille de bronze : miel de Belledonne
Fromages
Fromagerie du Dauphiné à Têche
1 médaille d’or : Saint-Félicien marque Chartrousin
1 médaille d’argent : Saint-Marcellin IGP
Vins
Julien René à Chapareillan
1 médaille d’argent : AOP vin de Savoie-Apremont
Animaux
Bovins
Au Boeuf Charolais
1 médaille de bronze : viande de boeuf/Boeuf de Charolles AOP
GAEC des Rapilles Engins
Vache de race Abondance : 5ème place pour Garonne
et 2ème prix pour les pratiques écologiques prairies et parcours
GAEC des Prairies à Longechenal
Vache de race Montbéliarde : 4ème place pour Mésange
GAEC des Terreaux à St Georges d’Espéranche
Vache de race Montbéliarde : 6ème place pour Lessiveuse
EARL de Ternan à Gillonnay
Vache de race Montbéliarde : 6ème place pour Hirondelle
GAEC du Dauphiné à Janneyrias
Vache de race Montbéliarde 8ème place pour Horticulture
Ferme Verdel à St Didider de la Tour
Vache de race Prim’Holstein : 6ème place pour Prim’Holtein
GAEC Les Trois Sapins à Porte des Bonnevaux
Vache de race Prim’Holstein : 12ème place pour Prim’Holtein
Equins
Sylvain Piltant à Sassenage
Cheval du Vercors : 2ème rang/ Argent Cheval du Vercors de Barraquant

2

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Ouverture des candidatures pour les CA d’Or 2019 !

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes organise sa 14e édition des CA dOr, en partenariat avec lassociation Mécénat Crédit Agricole Sud Rhône Alpes. Ce concours valorise les professionnels innovants en Isère, Drôme, Ardèche et Est lyonnais.

Jusquau 12 juin 2019, les professionnels clients de la banque peuvent déposer un dossier de candidature sur le site www.ca-sudrhonealpes.fr/cador.html. Pour le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, « Innover », cest développer un nouveau produit ; créer un nouveau service ; faire évoluer les usages ; transformer le quotidien. Linnovation proposée peut être technologique, écologique, mais aussi au service des territoires.

Une fois linscription validée, le dossier est transmis à la Caisse locale de lagence bancaire de rattachement du client. Chaque Caisse locale ne peut présenter quun projet et choisira donc celui quelle souhaite soutenir. Après cette première sélection par le président de la Caisse locale, les 30 projets retenus seront présentés devant un jury composé de représentants des chambres consulaires, de plateformes dinitiatives locales et du Crédit Agricole.

Les lauréats, un par catégorie, remporteront chacun : un trophée, un chèque de 1.500 , une vidéo promotionnelle et une valorisation médiatique de leur projet.

Les quatre catégories

Les lauréats des CA dOr 2019 seront récompensés à Grenoble devant les chefs dentreprises, responsables associatifs, chambres consulaires, plateformes dinitiative locale, élus de Caisses locales et collaborateurs en novembre 2019. Découvrez les lauréats des années précédentes sur https://e.ca-sudrhonealpes.fr/cador/editions-precedentes.php.

Le concours des CA dOr est un évènement annuel dont le leitmotiv « Dune petite idée peut naître un grand projet » reflète son ambition de valoriser les innovations développées par les professionnels de notre territoire.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Le Crédit Agricole double ses forces sur la montagne

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et le Crédit Agricole des Savoie créent une coopération montagne pour amplifier leurs accompagnements des acteurs de l’arc alpin. Ainsi, l’expertise et la capacité financière de l’ensemble offriront une puissance sans équivalent au service du territoire alpin !

Le salon Alpipro a été l’occasion de signer une convention de coopération entre les deux banques en présence des acteurs du marché de la Montagne. Cette coopération va permettre aux banques de couvrir un territoire plus large et de doubler leur capacité financière sur la montagne ; elles vont donc être plus puissantes dans les tours de table, aussi bien en tant que prêteurs que pour des opérations sur fonds propres.

Les deux Caisses régionales au service du territoire vont être capables de traiter plus de dossiers, avec une capacité d’investissement encore plus im­portante. L’économie alpine en sortira gagnante.

L’accord entre les deux Caisses régionales se fait tout naturellement, car il vient formaliser une relation déjà très étroite.

Depuis deux ans, elles ont mené plusieurs actions en commun : le pôle Montagne du Crédit Agricole des Savoie a participé au financement de projets hôteliers en Isère, comme le Daria I Nor du groupe Lodge and Spa à l’Alpe d’Huez. Pour sa part, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes est venu aux côtés du Crédit Agricole des Savoie pour investir dans le Club Med Les Arcs Panorama en Tarentaise. D’ores et déjà, il est acté que les deux banques participeront ensemble au futur ascenseur valléen Allemont-Oz, en Isère.

Richard Laborie, directeur général adjoint Développement du Crédit Agricole des Savoie, rappelle que la montagne, « ce sont des métiers, des investissements et une économie spécifique avec des enjeux environnementaux importants. L’économie de la montagne représente 120.000 emplois directs et indirects dans plus de 350 stations de ski. Le marché alpin offre donc une forte attractivité sur un espace très large, justifiant une nouvelle approche globale et homogène pour mieux répondre aux besoins d’ensemble. »

Vincent Mouveroux, directeur général adjoint Développement Sud Rhône Alpes, affirme que « l’expertise et la puissance financière née de la coopération des deux banques offriront une puissance financière sans équivalent au service du territoire alpin.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et le Crédit Agricole des Savoie se mobilisent déjà régulièrement ensemble sur des investissements pour des remontées mécaniques en stations ou sur des opérations de construction pour accroître le stock de lits chauds. Demain, ensemble, nous allons continuer avec ferveur à oeuvrer pour accompagner cette modernisation et contribuer à l’attractivité de nos stations de l’arc alpin. »

Sans titre

Catégorie Pays de Savoie, territoiresCommentaires fermés

Zone interdite à Beaucroissant!

À l’heure d’Internet et du e-commerce, rien ne semble pouvoir détrôner les foires commerciales dans le coeur des Français.

Chaque printemps, ils se pressent par centaine de milliers en ville comme à la campagne dans ces rassemblements populaires. Ophélie Meunier  présentratrice de l’émission et les équipes de «Zone Interdite» se sont plongées au coeur de deux foires aux ambiances incroyables !

Rendez-vous dans l’Isère à Beaucroissant pour assister à la plus ancienne foire de France. Celle de septembre va fêter son 800ème anniversaire.. Puis direction la foire internationale de Rennes en Ille-et-Vilaine pour l’évènement commercial le plus important de Bretagne. Enfin, cap sur Paris pour le fameux concours Lépine.

Florie Martin journaliste et son équipe a passé plusieurs jours à Beaucroissant pendant ce mois d’avril , dont le week-end de la foire, mais aussi au coeur de la campagne iséroise…

De nombreux reportages et interviews vont se succéder au cours de cette émission…Nous n’en dévoileront pas la teneur….

Juste une anecdote: Florie Martin a même du chausser les bottes lors d’une visite très matinale sur l’exploitation de Max Josserand!!!

Regardez ce dimanche 5 mai sur M6 à 21:00 le programme « Zone interdite »


Catégorie foire, foire de Beaucroissant, questions d'actualitéCommentaires fermés

Retrait et rappel de fromages Saint-Félicien et Saint Marcellin

Treize cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) dus à une infection à Escherichia coli de type O26 sont survenus chez des jeunes enfants, depuis le 21 Mars 2019, dans plusieurs régions. Les autorités sanitaires ont entrepris les investigations nécessaires afin d’identifier la source de contamination alimentaire à l’origine de ces cas et protéger les consommateurs.

D’après les premiers résultats des investigations, plusieurs de ces enfants ont consommé des fromages Saint-Félicien et Saint Marcellin avant le début de leurs symptômes.

Parmi ces enfants, 3 auraient un lien possible avec la consommation de fromages Saint Félicien et Saint Marcellin fabriqués par la Société Fromagerie Alpine à Romans-sur-Isère dans la Drôme. Par mesure de précaution, les autorités sanitaires ont décidé de procéder ce jour au retrait du marché des produits concernés et d’effectuer un rappel auprès des consommateurs.

Les produits concernés sont les suivants :

Marque sanitaire (estampille) : FR 26 181 001 CE
Dénomination des produits : SAINT- FELICIEN et SAINT MARCELLIN
Présentation : fromage entier de 180g (Saint-Félicien) 80g (Saint Marcellin)
Lots : tous les lots de l 032 à l 116
Marques commerciales : FROMAGERIE ALPINE, CARREFOUR, REFLET DE FRANCE, LECLERC, LIDL, AUCHAN, ROCHAMBEAU, PRINCE DES BOIS, SONNAILLES ET PREALPIN
Distribution : France entière

Les enseignes ayant distribué ces produits sont tenues d’informer leurs clients. Des affichettes seront notamment apposées sur les points de vente concernés.

La bactérie E. coli est naturellement présente parmi la microflore digestive de l’Homme et des animaux à sang chaud. Certaines souches d’E. coli sont pathogènes, et peuvent être responsables chez l’Homme de troubles variés allant d’une diarrhée bénigne à des formes plus graves comme des diarrhées hémorragiques ou des atteintes rénales sévères comme le SHU, principalement chez le jeune enfant.

Il est demandé aux personnes qui détiendraient les fromages concernés de ne pas les consommer – et plus particulièrement les jeunes enfants, femmes enceintes, personnes immunodéprimées et personnes âgées – et de les rapporter au point de vente où ils ont été́ achetés.

Les personnes qui en auraient consommé et qui présenteraient des symptômes de type diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements doivent consulter, au plus vite, leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli.

En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.

Les investigations épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité alimentaire se poursuivent pour déterminer la source d’infection des différents cas par Escherichia coli de type O26.

Santé Publique France, en lien avec le Centre national de référence (CNR) des Escherichia coli poursuit également la surveillance renforcée des syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) qui peuvent survenir à la suite de la consommation de produits contaminés par la bactérie Escherichia coli de type O26 pour détecter d’éventuels nouveaux cas .

D’une façon générale, les autorités sanitaires rappellent que par précaution le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants ; il faut préférer les fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, etc.), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé.
La même recommandation doit être suivie pour les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées.

La société Fromagerie Alpine a mis en place un numéro d’appel, le 04.75.70.01.01.

Plus d’information sur les SHU et sur la bactérie Escherichia coli :

http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/syndrome-hemolytique-et-uremique-shu

http://invs.santepubliquefrance.fr//fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Risques-infectieux-d-origine-alimentaire/Syndrome-hemolytique-et-uremique

http://agriculture.gouv.fr/ecoli-quest-ce-que-cest

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

COUPE DU MONDE FÉMININE DE FOOTBALL FIFA FRANCE 2019

À 6 semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde football féminine, les
représentants du monde touristique et commercial de l’agglomération
grenobloise se sont réunis à l’Office de tourisme métropolitain, à l’invitation
de Grenoble-Alpes Métropole, pour un point d’étape avant le début de la
compétition au Stade des Alpes.

L’ensemble des acteurs sont pleinement mobilisés
pour accueillir les nombreux touristes, visiteurs et personnels de la compétition
qui découvriront le territoire grenoblois pendant cet événement international.

Depuis plus d’un an, la métropole grenobloise se prépare à l’accueil de la 8e Coupe du monde
féminine de football de l’histoire. En se jouant pour la première fois en France, l’un des pays phare
du football dans le monde, cet événement planétaire exceptionnel et hors-norme va installer
durablement le football féminin dans le paysage sportif mondial.

La FIFA, organisatrice de la compétition, table ainsi sur plus d’un milliard de téléspectateurs au
total qui assisteront aux 52 matches disputés dans les 9 villes et métropoles hôtes de l’Hexagone
du 7 juin au 7 juillet 2019. Un chiffre en hausse de 40% par rapport à la précédente compétition
qui se déroulait au Canada. Pour tous les territoires accueillant cette compétition, l’enjeu est
donc de taille, tant en termes de visibilité médiatique que de qualité d’accueil.

AMBASSADEURS DU TERRITOIRE

Les acteurs du tourisme et du commerce du territoire grenoblois l’ont bien compris, qui se
sont manifestés et mobilisés dès l’annonce de la candidature métropolitaine à la réception
de la compétition sur son sol. Une mobilisation qui n’a pas failli depuis.
Hôteliers, restaurateurs, commerçants et plus généralement acteurs du monde du tourisme,
tous ont répondu présents, prêts à se faire ambassadeurs du territoire pour accueillir dans
les meilleures conditions les milliers de supporters, membres de délégations sportives,
personnels de la compétition, représentants des médias et autres visiteurs particuliers
ou professionnels qui viendront sur le sol grenoblois à l’occasion des 5 matchs organisés au
Stade des Alpes du 9 au 22 juin 2019.

Dès les premiers échanges avec la FIFA, le monde économique local s’est manifesté aux côtés
de la Métropole comme un partenaire enthousiaste et engagé. De nombreuses réunions de
préparation et temps d’échanges ont eu lieu depuis.

DE NOMBREUSES ACTIONS POUR ACCUEILLIR LES VISITEURS DU MONDE ENTIER

Cette rencontre du 26 avril, à six semaines du coup d’envoi de la compétition, marque un temps
particulier, visant à présenter à l’ensemble des partenaires les actions concrètes mises en
place pour parfaire à la fois l’accueil des visiteurs venant du monde entier et l’expérience
du public local, très impatient.
Un dépliant touristique spécifique a ainsi été créé, contenant à la fois des informations pratiques
et des propositions de visites spécifiques du territoire organisées par l’Office de tourisme
métropolitain ; les hôteliers, restaurateurs, commerçants sont pour leur part destinataires
d’un document précisant les modalités d’accueil des visiteurs des différentes nations
sélectionnées pour la compétition ; la ville de Grenoble sera très prochainement pavoisée aux
couleurs de la Coupe du monde et des cheminements piétons seront matérialisés au sol pour
se rendre au stade, notamment depuis la gare, en passant par le centre- ville et les quartiers
commerçants ; à l’initiative de l’Office de tourisme métropolitain, des bénévoles du territoire
seront présents sur des lieux stratégiques (gare, centre-ville…) les veilles et jours de matchs
pour renseigner et orienter les visiteurs ; les Unions commerçantes préparent de leur côté
un vaste programme d’animation destiné à animer les commerces et rues de la ville ; elles ont
reçu à cette occasion un kit contenant quelques éléments de décoration et d’information
(affiche officielle de la Coupe du Monde, drapeaux, flyers..) pour leurs établissements.

La Métropole a également présenté à cette occasion le plan Mobilité déployé sur le territoire
lors des jours de matchs et le Village officiel d’animations de la Coupe du monde (“FIFA Fan
Fest”) qui sera gratuit et ouvert au public du 7 au 23 juin à proximité immédiate du Stade des
Alpes, sur l’anneau de vitesse du parc P. Mistral.

Catégorie La Métro, sportCommentaires fermés

2019, année « anniversaires » pour les foires de Beaucroissant

Une petite foire qui à tout d’une grande !

Un anniversaire à fêter comme il se doit 2019 sera une année marquante dans l’histoire de la foire de Beaucroissant. En effet, les 27 et 28 avril se tiendra la 50ème édition de ce rendez-vous incontournable qui préfigure l’arrivée de la Grande foire – fin septembre – qui elle fêtera son 800ème anniversaire. Une édition…

Un anniversaire à fêter comme il se doit

2019 sera une année marquante dans l’histoire de la foire de Beaucroissant. En effet, les 27 et 28 avril se tiendra la 50ème édition de ce rendez-vous incontournable qui préfigure l’arrivée de la Grande foire – fin septembre – qui elle fêtera son 800ème anniversaire. Une édition que le conseil municipal de la commune se devait de fêter avec la création d’une nouvelle image de la foire et d’un nouveau logo.

La petite foire en quelques mots

Sur la commune de Beaucroissant, la petite foire regroupe plus de 800 exposants et reçoit 250 000 visiteurs, sur une superficie de 20 hectares et autant de parkings. Petite soeur de la foire d’automne, elle se tient pendant deux jours, le week-end d’avril le plus proche de la Saint Georges. Née en 1836 par ordonnance royale, tombée ensuite en désuétude, elle est relancée en 1970 par le conseil municipal et depuis n’a plus cessé son activité. La foire accueille professionnels et grand public.

Elle est structurée autour d’une foire au bétail et de stands en matériels agricoles, d’un espace réservé aux petits animaux et d’une exposition de chiens, auxquels s’ajoutent un marché aux plantes, une allée des artisans créateurs, un espace couvert dédié à l’habitat.

Une foire envers et contre tout ?

Malgré des contraintes sanitaires et sécuritaires de plus en plus complexes et lourdes – plus de 120 000 €/an pour la sécurité – personne ne peut imaginer la disparition de ces deux rendez-vous annuels. « Ce qu’aiment les gens ce sont surtout les animaux et l’on voit plusieurs générations qui circulent ensemble sur la foire, comme si elles allaient au spectacle !

À cela s’ajoute la partie animation avec de nombreux manèges et commerces en tout genre, mais aussi la présence de longue date de figures incontournables tels que les bonimenteurs. N’oublions pas enfin la partie professionnelle et négoce agricole, où beaucoup de transactions s’effectuent », souligne Antoine Reboul, Conseiller municipal à la Mairie de Beaucroissant.

Un vecteur économique incontournable

La foire est une initiative municipale qui est portée par toute une commune depuis l’origine. Elle rayonne très largement en dehors du territoire puisque des exposants de toute la France sont présents, avec toutefois une forte représentativité du grand Sud Est de la France. Elle n’est pas une source de bénéfices pour la commune et ce n’est pas le but recherché, mais permet le financement de deux agents municipaux supplémentaires toute l’année, au service des habitants.

Une nouveauté pour fêter la 50ème foire de printemps.

Découvrez sur l’allée 14 un espace dédié aux artisans créateurs locaux.
Une quinzaine d’exposants Isérois vous proposerons de découvrir ce qu’ils conçoivent et fabriquent eux-mêmes.
Vous pourrez y trouver des vêtements, des accessoires de mode pour petits et grands, des savons, des bougies, de la décoration, des objets en bois, des bijoux et une multitude de trésors et idées cadeaux en tout genre.

Présent pour la deuxième année, le marché au plantes, rassemble dans un espace dédié les exposants du domaine de l’horticulture. L’arrivée du printemps est le moment idéal pour s’occuper de son jardin, colorer son intérieur avec de jolies fleurs ou planter des légumes

Catégorie A la une, foires et fêtesCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2019
L Ma Me J V S D
« avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+