Archive | A la une

REOUVERTURE DEFINITIVE DU CHAMBON

Ce vendredi 15 décembre 2017 à 12h00, a réouvert définitivement le tunnel du Chambon à la circulation.

Après deux années et demie de travaux intenses, le nouveau tunnel est désormais complètement équipé et va permettre une pleine circulation des vacanciers, professionnels et locaux à une semaine du grand démarrage de la saison.

C’était un immense défi désormais réussi, dans le respect du calendrier annoncé par le Département.

Un défi réussi : la réouverture définitive en 32 mois

En avril 2015, le tunnel du Chambon était fermé à la circulation. 2 ans et demi plus tard, il réouvre à la circulation conformément au calendrier prévisionnel, avec une semaine de marge avant les vacances de Noël.
Depuis décembre dernier de nombreux équipements supplémentaires ont été réalisés dans le tunnel :
- étanchéité et revêtements partiels du tunnel de dérivation
- assainissement
- réseaux énergie et fibre optique desservant les équipements
- chaussées et trottoirs
- réseau de défense incendie
- 6 niches de sécurité
- équipements de sécurité et d’exploitation du tunnel et de la galerie de secours (local technique, automates et outil de supervision des équipements, éclairage, réseau d’appel d’urgence, dispositifs de fermeture pilotable à distance à chaque tête par barrières et feux, videosurveillance, radio-transmission du réseau de communication des services de secours dans le tunnel)
Ces travaux ont été menés pendant les périodes de fermeture temporaire du tunnel, en saisons basses (printemps et automne 2017) durant lesquelles la route de secours a pris le relais pour la circulation.
En 2016, le tunnel de dérivation d’une longueur de 500m, venant se connecter à la galerie conservée de 500m de l’ancien tunnel, avait été percé.
Cette opération d’un montant de 24,4 millions d’euros était aussi un défi financier et politique, réussi grâce à la mobilisation des fonds du Département (45%), de l’Etat (25%) et des deux Régions Auvergne Rhône Alpes et PACA (15% chacune), auquel viennent s’ajouter les 8 millions d’euros de la route de secours.

Conditions de circulation dans le tunnel
>Vitesse de circulation limitée à 70km/h.
>Circulation autorisée pour les voitures, campings car, cars et PL de moins de 26t (réglementation de la RD1091)
>Circulation possible pour les cycles dans le tunnel
>Circulation interdite aux transports de matières dangereuses sauf desserte locale
>Circulation interdite aux PL de plus de 26t ne transportant pas de matière dangereuse sauf desserte locale
Tous les panneaux de circulation routiers et autoroutiers indiquent explicitement la réouverture du tunnel


L’économie locale sauvée par l’intervention du Département

Les saisons touristiques ont pu être sauvées grâce à la construction de la route de secours, qui avec le passage de 900 000 véhicules depuis sa création a permis de restaurer la liaison.

La réouverture temporaire du tunnel en décembre dernier puis durant l’été ont permis de relancer pleinement l’activité touristique, ce qui a été salué par les acteurs professionnels des Hautes-Alpes et de l’Isère. Sur ces deux périodes, ce sont 360 000 véhicules qui ont transité par le tunnel.
La réouverture définitive du tunnel redonne désormais des perspectives de développement durable aux territoires.
« Nous sortons la tête haute d’une période longue de deux ans durant laquelle nous avons traversé des épreuves et réussi. Nous nous y étions engagés, nous l’avons fait. Le tunnel du Chambon, c’est l’illustration d’une méthode propre à notre majorité au Département : nous savons agir vite, avec pragmatisme et sans précipitation, pour faire face à l’urgence » affirme Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.

« C’est un exploit technique d’être arrivé à percer ce type de tunnel dans ce délai contraint et avec un degré de technicité aussi fort. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons réalisé, c’était un grand chantier pour un très grand ouvrage. Bravo à tous les ouvriers et tous les agents qui y ont travaillé ». assure Bernard Perazio, vice-président du Département en charge de la voirie.

Que va devenir la route de secours ?
La route de secours, d’une longueur de 5 kms pourrait devenir en saison, entre mai et septembre, une voie dédiée aux cyclistes qui souhaiteraient utiliser un parcours panoramique.
Cette route pourrait aussi servir d’itinéraire de délestage de la RD1091 en cas d’événement ou de chantiers.
Un travail partenarial est à mener avec les acteurs locaux, l’Etat et les propriétaires pour en finaliser l’usage futur, le Département ayant la volonté de valoriser cette route.

Catégorie A la une, Département de l'Isère, transportCommentaire (0)

Tullins: un téléthon à la noix…

C’est reparti pour un téléthon … à Tullins. L’équipe de défis solidaires avec à sa tête Dany Lefevre, les associations, partenaires et de nombreux bénévoles travaillent d’arrache pieds depuis près d’un an pour relever une fois de plus, plusieurs défis. Des défis de classe mondiale..

Inutile de rappeler ceux atteints les années précédentes.. Citons juste celui de 2016. Réalisation d’une fresque de plus de 60 tableaux en chocolat et spéculos représentant les différentes arrivées et paysages du tour de France dans notre région. Plus de 500 coureurs en chocolat et pâtes d’amandes ont été également réalisés ainsi qu’un vélo de plus de 2 mètres de haut également en chocolat, guimauve et pâte d’amandes et une noix géante.

Le parrain étant Bernard Thévenet.. La somme récoltée dépassant les 30 000 euros..

Cette année c’est la noix qui est à l’honneur… mais pas que…

Le défi lancé est la réalisation d’une noix géante en chocolat. Celle ci devant atteindre les 4 mètres de haut..

Parmi les autres réalisations: un gâteau aux noix de 100 mètres de long..

Mais aussi la réalisation d’écharpes en laine. Selon nos informations il y an aurait près de 1800 d’un mètre de long..

La salle des fêtes de Tullins ouvrira très tôt ses portes ce vendredi matin pour les fermer tard le samedi soir..

A noter les diverses animations:

- cuvée spéciale téléthon d’huile de noix (déplacement du moulin à huile de St Quentin Fallavier)

– jeux des « noix magiques ». très gros succès chaque année (pour ce jeu nous avons besoin de beaucoup de lots)

Animations

- fabrication de jus de pomme « cuvée spéciale téléthon »,

– repas « moules/frites »

– dégustation et ventes d’huitres

– vente de sapins

– animations musicales…

Voici un diaporama de la journée de jeu du, jour de la préparation.. ou régnait un calme tout relatif..



Catégorie A la une, questions d'actualitéCommentaires fermés

Le Vercors entre agriculture et jeunesse

Un film nous fait découvrir l’agriculture dans le massif du Vercors. En immersion dans le quotidien de quatre jeunes agriculteurs, ce court métrage nous transporte dans un parc du Vercors magnifique, dessiné au fil des siècles par l’agriculture.

Pour visionner le film cliquer ici: https://www.youtube.com VERCORS

Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Noix de Grenoble

Ce week-end se déroule le salon de la noix à Vinay. Le temps de faire le point sur l’actualité noix avec Yves Renn, président de la coopérative Coopenoix.

Nous avons bien entendu fait le point sur la campagne 2017.  » On signerait tous les ans pour une telle récolte. Nous avons eu des conditions optimum tout au long de l’année avec une météo très favorable et des conditions de ramassages parfaites, sans pluie ce qui nous a permis de récolter les noix à maturité, sans précipitation. Les noix sont donc de très bonne qualité. Je dirais même qu’elle est au top! ».

Le volume est identique à celui de l’année dernière qui était une bonne année.  » Depuis deux ans les rendements sont très bons, avec des variantes certes, mais on voit que les efforts faits par les producteurs ne sont pas vains..  »

Le Président de Coopenoix se réjouit également du recul ou au pire de la stagnation des maladies, parasites.. » du fait que nous ayons attaqué la récolte avec une semaine d’avance, sans pluie, avec peu d’humidité a évité les attaques tardives.. »

Cette récolte avancée a aussi permis de mettre en marché plus tôt, ce qui a été apprécié par les clients..  » Le marché se porte bien, favorisé par la qualité du produit mais  grâce à une conjoncture favorable au niveau mondial. Les américains ayant décidé de maintenir les prix avec une certaine fermeté ce qui fait que l’on a aujourd’hui un prix mondial de la noix, ce qui nous convient bien, c’est même un confort… » précise Yves Renn.

autre sujet abordé: l’AOP et la volonté de certains d’inclure la variété Fernor au sein de cette AOP en complément des variétés parisienne, Mayette et Franquette.

Yves Renn précise qu’il y a une similitude entre la Franquette et la Fernor et de fait ne se dit pas du tout opposé à cette démarche.  » La Fernor ayant l »avantage d’avoir des rendements importants, reconnue de bonne solidité, facile à sécher, de bonne qualité gustative, et une mise à fruit P1130499rapide.  » Cependant elle paraît plus sensible à certaines maladies et a tendance à  » griser » si elle reste au sol. « 

Faut-il donc planter de la Fernor à tout va???

 » Ce serait une grosse erreur  » annonce le président de Coopenoix et d’argumenter:  » il ne faut pas faire de la culture mono variétale..Nous préconisons donc de mixer les variétés d’une façon homogène afin de conforter la production. Cette mixité permettra aussi de conforter et de diversifier nos marchés et à terme permettra de conforter les valeurs de l’AOP, de la valoriser..que la Fernor soit acceptée comme variété d’ appellation ou pas..

Voici quelques images du salon de la noix et des produits du terroir qui a connu un très beau succès.

c’est avec grand plaisir que nous avons appris que dorénavant cette manifestation serait annuelle..


Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés

A480 et Rondeau : l’enquête publique est ouverte

Vous avez jusqu’au 28 décembre prochain pour vous informer et vous exprimer sur le projet d’aménagement de l’A480 et de l’échangeur du Rondeau.

L’aménagement de l’A480 et de l’échangeur du Rondeau – dont le début des travaux est prévu pour 2019 – doit permettre de fluidifier la circulation, fiabiliser et diminuer le temps de transport des usagers tout en assurant plus de sécurité et une meilleure intégration paysagère de ces infrastructures dans leur environnement urbain.

Le projet consultable en mairies et sur Internet

Après la signature du protocole d’intention le 10 novembre 2016 et la présentation officielle du projet le 28 juin dernier, une enquête publique est désormais en cours jusqu’à fin décembre pour informer les habitants sur le projet et recueillir leurs avis. Pendant les 39 jours que durera l’enquête, le projet sera consultable :

  • Sur support papier, en mairies de Saint-Martin-le-Vinoux, Saint-Égrève, Echirolles, Grenoble (siège de l’enquête), Seyssinet-Pariset, Sassenage, Seyssins et Fontaine aux jours et heures habituels d’ouverture de ces mairies. Vous pourrez faire valoir vos observations et propositions directement sur le registre d’enquête ;
  • En vous rendant sur le site internet de la préfecture de l’Isère depuis un poste informatique, en mairies de Saint-Égrève, de Sassenage, Fontaine, Grenoble et Échirolles.

Donnez votre avis par mail ou par voie postale

Le public pourra formuler ses observations par mail en écrivant à la commission d’enquête à l’adresse électronique suivante : enquetepubliquea480rondeau@orange.fr. Bien sûr, ces observations peuvent également être adressées par voie postale en mairie de Grenoble, siège de l’enquête. Toutes seront jointes au registre d’enquête de la mairie de Grenoble et seront consultables par le public dans les meilleurs délais sur le site internet de la préfecture.

Catégorie A la une, La MétroCommentaires fermés

Prix départemental de la construction bois

La cérémonie du concours départemental de la construction bois s’est déroulée à la médiathèque de Bièvre Isère à la côte Saint André. Une médiathèque qui a mis le bois à l’honneur, pour preuve elle a été lauréate du prix départemental en 2015.

C’est donc le Département de l’Isère qui organise ce concours en partenariat avec l’interprofession de la filière bois, à travers  Créabois Isère et le conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement de l’Isère ( CAUE).

Yannick Neuder, président de la Communauté de communes de Bièvre Isère, vice président du Conseil Régional et Jean Pierre Barbier, président du département ont indiqué combien la filière bois, tant au niveau de la région que du département doit être une filière dynamique. Une filière qu’il faut aider, restructurer.. Yannick Neuder insistant sur son morcellement qui la rend difficilement exploitables: 650 000 propriétaires recensés dans la région .. » Un plan de filière sera bientôt dévoilé » a t-il précisé.

Jean Pierre Barbier a rajouté qu’au niveau du département la forêt couvre 38% de son territoire, la filière bois c’est 7000 emplois directs, 2700 entreprises..  » Il est bien dommage que nous ayons du importer 300 000 m3 de résineux..  » Il souhaite lui également une réorganisation de la filière  » même si je sais que ce n’est pas facile.. ».

Le concours annuel, nous en étions à la 17ème édition, promeut la construction bois et contribue ainsi à la multiplication des bâtiments bois de qualité dans le département.

Cette année 21 projets ont candidaté et comme de coutume, le jury a eu du mal à les départager..

C’est en présence de plusieurs conseillers départementaux dont Claire Dubost, Robert Duranton, Fabien Mulyk, Christian Coigné, de nombreux professionnels du bois que s’est déroulée la remise des prix.

En voici le palmarès

1- Projets portés par des communes de moins de 2000 habitants: Le groupe scolaire de Villard St Christophe

2- Bâtiment public: éducation, sport et culture: le Pôle multi-accueil de Tencin. Projet qui a reçu une mention des étudiants de l’ENSAG.

3-Logements: La maison sous serre de Grenoble

4-  Bâtiment tertiaire et/ou maîtrise d’ouvrage privé: siège de la FBTP de l’Isère.

5- Mention créativité: stand de tir de St Jean de Vaulx.

Quelques clichés de la cérémonie



Catégorie - filière bois, A la une, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Vendredi 3 novembre : la foire de Grenoble ouvre ses portes!

Le vendredi 3 novembre à 10h, La Foire de Grenoble ouvre ses portes pour une nouvelle édition aux couleurs olympiques.

Avec près de 500 exposants,10 restaurants, des animations tous les jours et trois nocturnes, la Foire de Grenoble, organisée par les équipes d’Alpexpo, est un événement incontournable et représente la plus grande vitrine commerciale en Isère.

Elle totalise cette année près 42000 m² de surface d’exposition.

 » Ce grand rendez vous, à la fois convivial et festif, offrira l’occasion de découvrir sur un même endroit une large palette d’exposants dans des univers très variés. Le public peut comparer un grand nombre de produits en un lieu unique, découvrir des nouveautés, des nouvelles tendances, dénicher l’objet introuvable ou encore faire de bonnes affaires ! La Foire offre un large choix pour toutes les envies: décorer, rénover, aménager, s’équiper…« précise le Directeur Général d’Alpexpo, François Heid.

Pour son édition 2017, la Foire de Grenoble met les 50 ans des JO à l’honneur.

Cette célébration des JO de Grenoble s’organise autour d’une exposition et d’un programme d’animations à la fois dense et Sans titrevarié. Réalisé avec la complicité du Coljog (Conservatoire, Observatoire et Laboratoire des JO de Grenoble) l’exposition à découvrir sur les 11 jours de la Foire propose de revivre cette page d’histoire de Grenoble à travers des anecdotes, des objets collectors,une présentation de photos origina les sans oublier le Shuss, la mascotte des JO qui accueillera le public de la Foire.

Pour la première fois, la Foire accueillera une patinoire pour des initiations et des démonstrations par des médaillés olympiques, une piste de curling, du biathlon, des chiens traîneaux pour le plaisir des enfants mais aussi des expériences interactives avec des jeux vidéo et un espace escape gam..

Parmi les personnalités attendues on citera Philippe Candéloro  accompagné de son complice Nelson Montfort, le samedi 4 novembre, Brian joubert, Marielle et Christine Goitschel…

Pour sa première journée, vendredi 3 novembre, l’entrée à la Foire est gratuite et se prolonge jusqu’à 23h avec un spectacle qui replonge le public dans l’ambiance des années 60. Pour célébrer les JO de 1968 et marquer l’ouverture de cette Foire de Grenoble 2017, un feu d’Artifice gratuit est tiré à 19h30..

On retiendra également la présence tout au long de la foire des équipes des bruleurs de loup, du FCG, du GF38…

Gastronomie..

La gastronomie ne sera pas en reste avec le hall 89 qui lui sera entièrement dédié.

Moments conviviaux très appréciés des visiteurs, les restaurants sont aussi au rendez-vous et proposent de savourer les cuisines de tous les terroirs : crêpes, aligot, ravioles, couscous, choucroute, cuisine Corse, Antillaise, Brésilienne, du Sud-Ouest et Bretonne. Et cette année, un pôle cuisine italienne sera proposé…

Bien entendu on ne passera pas sous silence les différents stands qui présenteront les produits du terroir dont ceux de l’Isère.

En effet l’Isère sera présente en plein centre du hall de la gastronomie. On pourra y découvrir les produits fleurons de notre département que sont:  le bleu du Vercors Sassenage, le St Marcellin, Le Murçon Matheysin, la noix de Grenoble accompagnés par leurs confréries mais aussi la truffe, les fromages du Vercors, le safran du Drac… Un espace incontournable!


Sans titre

Catégorie A la une, foires et fêtesCommentaires fermés

Pour moi c’est le bois

La filière forêt-bois lance une campagne de communication et de mobilisation nationale à destination des professionnels et du grand public.

Objectif :  augmenter en volume la consommation de bois en France et accroître les parts de marché pour la production domestique.

Pour marquer le lancement de cette campagne inédite, l’ensemble des professionnels de la filière était présent à la soirée organisée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville. Ils ont pu assister à des conférences inédites et découvrir en avant-première le film de campagne dont le slogan est « Pour moi, c’est le bois ».

Cette campagne a été élaborée en concertation avec l’ensemble des membres de la filière pour prendre en compte les spécificités de chaque usage du bois.

La campagne s’adresse aux publics suivants :

- maîtres d’ouvrage, promoteurs, collectivités territoriales
- maîtres d’oeuvre, architectes et bureaux d’études
- distributeurs directs ou indirects : industriels, logisticiens, artisans, négoces, grandes et moyennes surfaces de bricolage
- écoles d’architecture, de design, d’ingénieurs en bâtiment
- artisans
- grand public

Catégorie - filière bois, A la uneCommentaires fermés

Une très belle foire, un super concours…

La 798ème foire de Beaucroisssant s’est déroulée dans une ambiance très  » zen ».. Météo favorable, public qui est venu en masse, tout était réuni pour que la foire 2017 soit une réussite… Ca a été le cas..

On a également découvert de nouveaux stands dont celui de la région Auvergne Rhône-Alpes qui a axé sa communication sur le goût à travers le label  » la région du goût ».

Un seul bémol cependant: l’absence de bovins le jour de la foire au bétail.

Des bovins on en  a quand même vu et des beaux.. Ceci grâce au concours régional charolais qui a tenu toutes ses promesses. Les spécialistes n’hésitant pas à annoncer que le cru 2017 est le meilleur depuis le la naissance  du concours, il y a plus de 20 ans…

Un concours de très haute volée qui a connu son apothéose lors de la présentation des bêtes lors de la lecture du palmarès.

Parmi les partenaires du concours on citera le groupe Provencia qui a offert plusieurs paniers garnis de produits locaux mais surtout le gros lot: un téléviseur.

Robert Duranton, vice Président du conseil Départemental, en charge de l’agriculture a eu des mots justes: vous avez vu de très belles bêtes mais n’oubliez pas que leur viande est de qualité exceptionnelle, donc n’hésitez pas à en manger…

C’est ce que nous avons fait au restaurant charolais.. On a eu de la chance il restait de la viande…

En fin de service on a su qu’il ne restait plus rien des 4 génisses élevées pour la foire ..

Pour découvrir le palmarès complet :

palmarès concours 2017-

Voici un diaporama photo de la foire et surtout du concours régional charolais.


Catégorie A la une, Département de l'Isère, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

798ème foire de Beaucroissant

Ouverture ce vendredi 15 de la 798ème édition de la foire de Beaucroissant. Ouverture faite sous une bise  » fresquette » mais sous un soleil radieux..

Hélas la journée d »ouverture dite aussi journée du bétail a vu une fois de plus l’absence des bovins.. Heureusement que le concours régional charolais apporte les plus belles bête de notre région..

De nombreux élus ont participé à cette journée inaugurale parmi lesquels le président de la région Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, le président du département Jean Pierre Barbier, de nombreux députés, conseillers départementaux, maires…

Chacun a pu découvrir la vitalité de la foire, entendre les doléances des agriculteurs: stop au loup, aux normes de plus en plus importantes, oui à l’aide à l’installation..

Les produits locaux ont largement été mis à l’honneur au tout nouveau stand de la région qui a mis en avant le goût, l’espace du département ou les chefs cuisiniers ont concocté de très bons plats.. Même le président du département s’est mis au fourneau..

Le stand du groupe Provencia a connu une belle effervescence avec la présence des producteurs de noix, de miel, de truffes..

Le lait du Vercors a séduit.. Laurent Wauquiez appréciant cette initiative ou producteurs, transformateur ( Vercors Lait) et le groupe Provencia ont joué gagnant/gagnant..

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2017
L Ma Me J V S D
« nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+