Archive | A la une

Pour moi c’est le bois

La filière forêt-bois lance une campagne de communication et de mobilisation nationale à destination des professionnels et du grand public.

Objectif :  augmenter en volume la consommation de bois en France et accroître les parts de marché pour la production domestique.

Pour marquer le lancement de cette campagne inédite, l’ensemble des professionnels de la filière était présent à la soirée organisée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville. Ils ont pu assister à des conférences inédites et découvrir en avant-première le film de campagne dont le slogan est « Pour moi, c’est le bois ».

Cette campagne a été élaborée en concertation avec l’ensemble des membres de la filière pour prendre en compte les spécificités de chaque usage du bois.

La campagne s’adresse aux publics suivants :

- maîtres d’ouvrage, promoteurs, collectivités territoriales
- maîtres d’oeuvre, architectes et bureaux d’études
- distributeurs directs ou indirects : industriels, logisticiens, artisans, négoces, grandes et moyennes surfaces de bricolage
- écoles d’architecture, de design, d’ingénieurs en bâtiment
- artisans
- grand public

Catégorie - filière bois, A la uneCommentaires fermés

Une très belle foire, un super concours…

La 798ème foire de Beaucroisssant s’est déroulée dans une ambiance très  » zen ».. Météo favorable, public qui est venu en masse, tout était réuni pour que la foire 2017 soit une réussite… Ca a été le cas..

On a également découvert de nouveaux stands dont celui de la région Auvergne Rhône-Alpes qui a axé sa communication sur le goût à travers le label  » la région du goût ».

Un seul bémol cependant: l’absence de bovins le jour de la foire au bétail.

Des bovins on en  a quand même vu et des beaux.. Ceci grâce au concours régional charolais qui a tenu toutes ses promesses. Les spécialistes n’hésitant pas à annoncer que le cru 2017 est le meilleur depuis le la naissance  du concours, il y a plus de 20 ans…

Un concours de très haute volée qui a connu son apothéose lors de la présentation des bêtes lors de la lecture du palmarès.

Parmi les partenaires du concours on citera le groupe Provencia qui a offert plusieurs paniers garnis de produits locaux mais surtout le gros lot: un téléviseur.

Robert Duranton, vice Président du conseil Départemental, en charge de l’agriculture a eu des mots justes: vous avez vu de très belles bêtes mais n’oubliez pas que leur viande est de qualité exceptionnelle, donc n’hésitez pas à en manger…

C’est ce que nous avons fait au restaurant charolais.. On a eu de la chance il restait de la viande…

En fin de service on a su qu’il ne restait plus rien des 4 génisses élevées pour la foire ..

Pour découvrir le palmarès complet :

palmarès concours 2017-

Voici un diaporama photo de la foire et surtout du concours régional charolais.


Catégorie A la une, Département de l'Isère, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

798ème foire de Beaucroissant

Ouverture ce vendredi 15 de la 798ème édition de la foire de Beaucroissant. Ouverture faite sous une bise  » fresquette » mais sous un soleil radieux..

Hélas la journée d »ouverture dite aussi journée du bétail a vu une fois de plus l’absence des bovins.. Heureusement que le concours régional charolais apporte les plus belles bête de notre région..

De nombreux élus ont participé à cette journée inaugurale parmi lesquels le président de la région Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, le président du département Jean Pierre Barbier, de nombreux députés, conseillers départementaux, maires…

Chacun a pu découvrir la vitalité de la foire, entendre les doléances des agriculteurs: stop au loup, aux normes de plus en plus importantes, oui à l’aide à l’installation..

Les produits locaux ont largement été mis à l’honneur au tout nouveau stand de la région qui a mis en avant le goût, l’espace du département ou les chefs cuisiniers ont concocté de très bons plats.. Même le président du département s’est mis au fourneau..

Le stand du groupe Provencia a connu une belle effervescence avec la présence des producteurs de noix, de miel, de truffes..

Le lait du Vercors a séduit.. Laurent Wauquiez appréciant cette initiative ou producteurs, transformateur ( Vercors Lait) et le groupe Provencia ont joué gagnant/gagnant..

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Le goût omniprésent à la Beaucroissant!

C’est devenu un espace incontournable de la foire de Beaucroissant: le stand du groupe Provencia.

Le Groupe Provencia compte aujourd’hui 33 magasins Carrefour Market et 6 hyper à l’enseigne Carrefour. Ce sont des magasins de proximité proposant des produits frais, des produits régionaux et locaux..en Isère le groupe compte 4 market situés à St Jean de Moirans, Tullins, La tour du Pin et Crémieu ainsi qu’un hyper, celui de Voiron.

La « Beaucroissant » étant la fête rurale par excellence, Provencia ne pouvait qu’être présent et le stand qui est situé près de la mairie va, comme chaque année vivre une forte effervescence, dans une ambiance conviviale et très festive.

Bien entendu l’excellence sera au rendez vous avec la présence de produits nobles comme la noix de Grenoble,  la truffe, le bleu du Vercors Sassenage et divers fromages du Vercors, le miel du Grésivaudan,  les veaux Drevon,…les vins de Savoie, l’anthésite..

Ce sera aussi l’occasion pour les milliers de visiteurs de découvrir et déguster le lait du Vercors. Un lait commercialisé suite à un un partenariat  » gagnant/gagnant » entre les producteurs, la coopérative Vercors Lait et le groupe Provencia.

Le stand va avoir une allure sportive avec la présence du GF38, qui a très bien démarré sa saison en National( 3ème division). Installé dans le haut du tableau, ses dirigeants visent la montée en ligue 2..

La solidarité sera également au rendez vous avec la présence d’Emilie Lyard, maman de deux enfants handicapés et présidente de l’association HandiKoeur.

Après avoir fait une halte au stand de Provencia vous ferez quelques pas pour découvrir l’espace du conseil Départemental de l’Isère.

Comme chaque année le département a invité les plus grands chefs à travailler sur place les produits locaux..Innover, proposer de nouvelles recettes et bien entendu faire déguster le fruit de leur imagination.

Le conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes « a du goût »

Cette année, le Conseil Régional est devenu un partenaire majeur de la foire. En effet, il sera présent sut le site et animera un stand de Food truck sur lequel les produits régionaux seront mis en valeur. Il sera placé sur la rue du village, en face de la Mairie, à coté de France 3.

La région du goût

Le 28 février dernier, la marque régionale « La Région du Goût » a été lancée officiellement, sur le Salon International de l’Agriculture pour répondre aux enjeux de consommation locale tout en permettant aux exploitations d’être plus compétitives, et donc plus rémunératrices pour les agriculteurs.

Depuis le 23 juin, moins de 4 mois plus tard, la marque s’est déployée sur l’ensemble de la région. 600 produits de 250 entreprises et producteurs ont déjà été agréés.

Les consommateurs de la Région Auvergne-Rhône-Alpes peuvent trouver dans leurs commerces toute une gamme d’articles repérable au logo « La Région du Goût » :

Retrouvez la Région du Goût, les points de vente et les produits agréés sur www.laregiondugout.com

Catégorie A la une, Département de l'Isère, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

22 ème Concours Régional Charolais

Depuis 21 ans Charolais Sud Est s’est forgé une identité professionnelle reconnue à Beaucroissant avec un
concours de reproducteur de grande qualité.

Il se vit une effervescence particulière sur l’espace charolais. Charolais Sud Est met en valeur la génétique de
toute une région montagneuse, bien loin du berceau traditionnel de la Race. Les éleveurs sont fiers de
montrer la passion de leur métier.
Présenter en confrontation les meilleurs spécimens de la région
dans un concours, c’est montrer tout le potentiel de production
et les multiples qualités de cette grande race bouchère.
Ce rassemblement sur 3 jours, favorise aussi les échanges entre
éleveurs et autres professionnels de l’élevage. C’est
l’opportunité de nouer de nouveaux contacts de se faire
connaître auprès des acheteurs de génétique. Le concours met
en avant le savoir faire et le dynamisme des éleveurs. Venant
de l’Ain, des Hautes-Alpes, de l’Isère, de la Loire, la Haute Loire
et du Rhône.

Les stands de professionnels :
Le pôle Charolais Sud Est est enrichi de la présence de l’association AGRIVILLAGE sous le chapiteau des
animaux. Ce concept constitue un espace agricole plus intense. Pas moins de 20 stands d’organisations
professionnelles seront présents sur l’espace réservé à AGRIVILLAGE auxquels il faut rajouter les stands
partenaires supplémentaires du concours charolais.

Si la foire d’automne de Beaucroissant s’inscrit dans la tradition depuis 798 ans, le Concours Régional Charolais
lui donne une nouvelle dimension professionnelle depuis 22 ans. Un événement annuel incontournable pour
tous les éleveurs charolais du Sud Est

Le Programme

Jeudi 14 septembre :

arrivée des animaux, installation des stands partenaires et Agrivillage.

Vendredi 15 septembre :

10h: Concours de pointage bovins par les jeunes des centres de formations agricole de Rhône- Alpes
11h30 visite officielle d’inauguration
12h remise des prix du concours de pointage
14h à 17h30 Concours des reproducteurs mâles
17h 30 Vote du public : prix d’honneur du public des taureaux adultes

samedi 16 septembre :

9h : concours des reproductrices femelles.
12h30 : Vote du public : Prix d’honneur du public des vaches adultes.
15h30 : challenges interdépartementaux

dimanche 17 septembre :

11h : défilé, présentation des lauréats du concours et remises des prix.
20H : départ des animaux

A noter parmi les partenaires, le groupe Provencia qui offrira le gros lot du concours.

Catégorie A la une, foire de Beaucroissant, élevageCommentaires fermés

798ème Foire de Beaucroissant

La foire en quelques chiffres

1500 exposants, 220 en matériel agricole et travaux publics.

70 bars et restaurants

700  têtes de bétail, 1 km de barres d’attaches pour le bétail,

15 kms d’allées

Entrée gratuite

Parkings payants tenus par les particuliers propriétaires (prix moyen 4.5 € par véhicule)

Superficie 30 Ha

Tous commerces : habitat, meubles, loisirs, camelots, volailles, chiens, alimentation, fête foraine, outillage, matériel agricole et travaux publics, voitures, quads, motos, etc…, bétail le vendredi 15 septembre. 800 000 à un million de visiteurs attendus.

Mais trois chiffres restent difficiles à prévoir et dépendent de la météo :

le chiffre d’affaires des transactions

le volume des boissons consommé

Le nombre de véhicules qui se presseront sur les routes et dans les parkings

Date et durée des foires

La municipalité de Beaucroissant a décidé en accord avec la majorité des exposants de supprimer les foires d’une durée de 4 ou 5 jours. Depuis 2011, la foire de septembre se déroule sur 3 jours maximum : les vendredi, samedi et dimanche les plus près du 14. La foire au bétail et l’inauguration ont toujours lieu, dorénavant, le premier jour, c’est à dire le vendredi. Pour 2017 : Vendredi 15, samedi 16, dimanche 17 (bétail vendredi 15)

Un peu d’histoire

L’histoire du village et de la foire de Beaucroissant se perdent dans la nuit des temps. Elle se confond avec celle de la colline de Parménie qui la domine de ses 749 mètres d’altitude.

L’origine officielle de la foire de Beaucroissant remonte à 1219 : cette année- là, dans la nuit du 14 septembre, le lac naturel de St Laurent, (au dessus de l’emplacement actuel de Bourg d’Oisans) se rompt, cause une terrible inondation qui submerge Grenoble et fait de très nombreuses victimes.

Dès l’année suivante, le 14 septembre 1220, sous la conduite de l’Evêque de Grenoble, les survivants commémorent cet événement en se rendant à Parménie, résidence des évêques de Grenoble. Ils sont si nombreux qu’un village se constitue pour les accueillir. Bien entendu, le rassemblement draine avec lui une foule de marchands : telle est l’origine, reconnue par les historiens, de notre grande manifestation.

Cependant, les chroniqueurs du Moyen-âge font état, déjà, de rassemblements antérieurs à cette date, à partir de la construction de la chapelle de Parménie en 877. Il est donc probable que la foire soit encore plus ancienne que ne l’indique le millésime de la 797 ème édition.

Une thèse de doctorat d’histoire de l’ EHESS a été présentée et soutenue le 6 décembre 2002 par Madame Bernadette LARCHER qui a obtenu une mention très honorable avec félicitations.

La foire au bétail

Suite aux problèmes rencontrés lors de la foire d’avril 2015 concernant la foire aux chevaux et la nouvelle réglementation applicable aux bovins, le conseil municipal et le service foire ont décidé de réorganiser totalement la foire aux bestiaux. Aucun négociant ne sera accepté sans avoir au préalable réservé et réglé sa longueur de barre. Sa superficie sera donc réduite et fermée. Les éleveurs ou négociants de chevaux ou de bovins ne pourront accéder au foirail qu’à partir de minuit  le vendredi 15. Le sens d’accès au foirail sera le même pour les bovins, les chevaux et les ovins. Par contre, il change de sens, toutes les bétaillères arriveront par la D 519 côté Beaurepaire et rentreront par le G5 pour descendre l’allée F (sous les noyers). Une fois déchargées, elles pourront se garer dans l’ancien Parc à ovins, puisque tous les éleveurs d’ovins et de porcins sont tranférés dans l’allée F, en face du Syndicat ovins.

Les éleveurs ou négociants de bovins devront présenter un cheptel indemne de maladie IBR avec prise de sang obligatoire pour chaque bête au moins 21 jours avant le 9 septembre, jour de la foire au bétail.

Les éleveurs ou négociants d’équidés doivent présenter une identification par puce pour chaque animal. Les contrôles d’ identification se feront à l’entrée de la foire sous la responsabilité des vétérinaires sanitaires, avec l’appui de la direction départementale de la protection des populations, des représentants de la commune et du GDS  ( groupement de défense sanitaire ).

Plusieurs centaines de mètres de barres métalliques permettent l’exposition des bovins et des chevaux. Si toutes les consignes de prudence sont respectées, les conditions de sécurité seront assurées, aussi bien pour les visiteurs et les négociants que pour les animaux.

Le syndicat des éleveurs de Charolais du Sud Est est présent toute la durée de la foire et organise un concours régional, doté de nombreux prix. Le restaurant où l’on peut déguster de la viande charolaise fonctionnera les 3 jours. A noter que les organisations constituant le pôle Agri Village seront présentes sous le stand d’exposition des Charolais Sud Est.

Le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes

Il met à la disposition du public un guichet automatique permettant le retrait d’argent par carte bancaire. Il est situé devant le poste de gendarmerie et fonctionne 24h/24. Ce dispositif donne entière satisfaction aux milliers de visiteurs pouvant effectuer cette opération sur place. Il est également présent en tant qu’ exposant et sera placé tout près du service foire.

Partenaires  Provencia – SILLON 38

Leur stand Provencia est situé à proximité du service foire et du Conseil Départemental. Plusieurs producteurs locaux proposent leurs produits régionaux . L’ambiance y est très conviviale….

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Pressins: la ruralité bien fêtée

Le traditionnel concours départemental de l’élevage, qui se déroule tous les deux ans c’est intitulé cette année: fête de la ruralité. Histoire de démontrer qu’agriculture et ruralité ne peuvent être dissociés. Que sans agriculture que serait le monde rural. Une fête qui s’est déroulée à Pressins, commune d’un peu plus d’un millier d’habitants , située à quelques encablures de Pont de Beauvoisin, commune rurale par excellence.

Une commune, ses habitants, associations, qui se sont totalement mobilisés autour de son maire Jean-Louis Reynaud, pour que la fête soit belle; et elle fût belle, malgré une météo très capricieuse en début de week-end.

Cela n’a pas empêché le bon déroulé de la fête dont le fil conducteur était bien entendu le concours départemental d’élevage. Près de 400 animaux, les plus beaux spécimen du département étant présents. La part belle étant donnée aux bovins bien entendu mais l’ensemble de l’élevage isérois étant présents avec les ovins, caprins, porcins, le cheval du Vercors nouvellement classé race territoriale, les volailles…Ceux ci présentés aux élus et personnalités par David Rivière, président du concours..

Le concours départemental d’élevage est aussi un formidable lieu de rencontre entre agriculteurs et les élus. Ces derniers se déplaçant en nombre à Pressins pour participer à ce rendez vous important pour notre agriculture.

Ceux ci se montrant très  » offensifs  » et prêts à  » monter au créneau » pour redynamiser notre agriculture départementale.

Jean Claude Darlet , président de la chambre d’agriculture de l’Isère demandant tout simplement que l’on ne cesse  » de rajouter des normes aux normes… C’est d’autant plus pervers que si il y a contrôle, les contrôleurs ne se déplacent pas pour rien et trouvent toujours quelque chose à sanctionner… Ca suffit!.. »

Propos repris par Sébastien Poncet, président des JA de l’Isère..

Il y a les normes mais pas que:  » les prix non rémunérateurs, le loup, le foncier… trop de paramètres qui bloquent notre dynamisme.. »

En réponse, Jean Pierre Barbier, président du conseil Départemental a été très clair:  » sans agriculture pas de ruralité, la ruralité se transformerait en cités dortoirs, ce que nous ne voulons pas. L’agriculture a diverses rôles qui vont de la protection de l’environnement au social en passant par l’économie, sans oublier le plus important: nous nourrir.. » Jean Pierre Barbier a rappelé que  » l’agriculture est une filière source d’emplois non délocalisables.  » de fait il espère que le gouvernement n’oubliera pas la ruralité dans les actions qu’il va mener.. »

Il a insisté sur le fait que notre agriculture nous assure une  » indépendance alimentaire.. » et quoi de plus agréable de manger des produits de chez nous plutôt que ceux qui viennent de l’étranger. »

Pour ce, il pense que les solutions doivent se trouver au niveau local et non nationales.  » C’est pourquoi le département de l’Isère traite son agriculture avec beaucoup de conviction et prend les mesures qui lui paraissent  nécessaire pour la dynamiser et assurer un revenu aux agriculteurs. « Et de citer, le lancement de la marque Alp’ Isère, la mise en place de pôles agroalimentaires, l’investissement auprès de l’abattoir de Grenoble, le manger local dans les cantines.. » Nous suivons également de près des dossier comme le loup, l’irrigation, la méthanisation…  » Et de souhaiter  » bon courage aux agriculteurs  » en leur précisant:  » le département est à vos côtés. »

Yannick Neuder, au nom de la région:  » l’agriculture génère 14 % des emplois dans notre région. Nous sommes donc aux côtés des agriculteurs, tant au niveau des aides directes qu’au niveau de la simplification des dossiers, des aides à l’installation/transmissions que des circuits courts.. »

Au niveau des circuits courts on retiendra le partenariat avec le groupe Provencia. Celui ci présent à travers  Sébastien Férand directeur de l’hyper de Voiron offrant des paniers  » bien » garnis aux juges des différents concours et venant de tout le territoire. Initiative très remarquée et appréciée..

Il ne restait plus qu’à assister aux différents concours ..

Ce premier jour a consacré aux  prim’holstein aux montbéliardes ;

Montbeliardes:

- Championne espoir : “Joueuse” du Gaec du Marquet.

-Meilleure mamelle espoir : “Joliment” de l’Earl de Ternan.

– Championne jeune : “Idéale” du Gaec Fly.

- Meilleure mamelle jeune : “Idéale” du Gaec Fly.

– Championne adulte : “Gauffre” de l’Earl de Louisias.

– Meilleure mamelle adulte : “Hirondelle” du Gaec de Ternan.

Prim’Holstein

– Meilleure mamelle jeune : “Leffe” du Gaec des Trois sapins.

– Réserve championne jeune : “Judée” du Gaec du Soleil Levant.

- Meilleure mamelle adulte : “Havane” de l’Earl Ferme Verdel. -

-Championne adulte : “Hinka” de l’Earl Ferme Verdel.

-Réserve championne adulte : “Huji Prim” du Gaec Ferme de Deux étangs.

– Grande championne : “Iranienne” du Gaec de Flevin.

Voici quelques images de la journée de samedi..



Catégorie A la uneCommentaires fermés

La campagne s’est invitée en ville!

Rendez vous compte cela faisait exactement 23 ans que Sassenage n’avait pas vu de vaches…. Et oui, les anciens se rappellent, la dernière fois que le comice agricole de canton de Villard de Lans est descendu à Sassenage c’était en 1994…

Le comice, le 127ème du nom est donc revenu à Sassenage, dans le majestueux parc de l’ovalie, quel cadre, pour fêter la 30ème fête du fromage et des produits du terroir organisée par la Confrérie du Bleu du Vercors Sassenage.

Pour l’occasion, la manifestation s’est appelée  » quand la campagne s’invite en ville ».

Cette fête a permis à des milliers de visiteurs de découvrir ce que l’agriculture fait de mieux dans notre proche territoire.

Montbeliardes, limousines et bien entendu villardes mais aussi  herens au niveau de bovins, la toute nouvelle race territoriale cheval du Vercors, chèvres et moutons…ont côtoyé les produits du terroir proposés par les producteurs eux mêmes…

Promouvoir notre agriculture, les produits du terroir, c’est ce que diront ou penseront les élus présents autour de Christian Coigné maire de Sassenage. Nous avons reconnu Thomas Guillet maire de Corrençon, Pierre Buisson maire de Méaudre, Jacques Adenot président du Parc Régional du Vercors, Christophe Engrand Conseiller départemental, Denis Roux maire de Noyarey, de nombreux représentants partenaires de la fête dont ceux du Crédit Agricole sur Rhône-Alpes, sans oublier Miss Isère 2017 Noémie Bonato.

On retiendra également l’omniprésence de la confrérie du bleu du Vercors Sassenage qui a eu le soutien de la confrérie du Murçon matheysin..

Parmi les temps forts de la fête, outre le concours qui a attiré une centaine de bêtes, avec la présence très dynamique des  jeunes agriculteurs du plateau, celle des futurs, du moins nous l’espérons, éleveurs réunis au sein de graines d’éleveurs, la remise des prix du concours des prairies fleuries , la cérémonie des intronisations, les différentes tombolas dont ceux organisés par Intermarché de Villard de Lans et le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes qui a offert en premier lot un week-end en gîtes de France..

Un Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes qui, à travers sa caisse locale des deux rives, avait une vache  » hors concours » prénommée Elodie !!!! Vous la retrouverez souvent dans le diaporama ci dessous

Voici le déroulé de ce week-end en image…



Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'Isère, comicesCommentaires fermés

La campagne s’invite en ville !

Les 26 et 27 août Sassenage sera en pleine ébullition grâce à la 30ème fête du fromage et des produits du terroir qui sera jumelée avec le 127ème comice agricole du canton de Villard de Lans.

Ce sera une fête qui associera les produits du terroir, présentés par les producteurs eux mêmes et les animaux puisque sont annoncés 150 animaux en provenance des meilleurs élevages du plateau. On pourra donc admirer veaux, vaches, chevaux, chèvres, moutons …

Une attention toute particulière sera apportée à la race Villard de Lans, seule race bovine originaire du département et qui a failli disparaître. Elle doit son salut que grâce à la passion d’une poignée d’éleveurs passionnés!..Celle ci est bien entendu indissociable du bleu du Vercors Sassenage qui sera le produit phare de la fête..

La confrérie du Bleu du Vercors Sassenage, organisatrice de la fête intitulée  » quand la campagne s’invite en ville » vous attend nombreux au parc de l’ovalie à Sassenage…

PROGRAMMESans titre1

Catégorie A la une, bleu du Vercors Sassenage, foires et fêtesCommentaires fermés

Vercors:travaux: la RD531 coupée!

Des travaux de sécurisation  vont être réalisés sur  la route départementale (RD) 531, sur une portion d’environ 2 km  située dans les Gorges du Furon entre Engins et Lans en Vercors. La première tranche de travaux est programmée du lundi 21 août au vendredi 29 septembre 2017.

La seconde tranche se déroulera en 2018. Le Département a opté pour un scénario tenant à la fois compte des contraintes inhérentes à ces travaux tout en minimisant la gêne occasionnée pour les usagers.

Pourquoi le Département doit-il intervenir dans ce secteur ?

Le Département a réalisé un diagnostic de l’itinéraire routier situé dans le canyon du Furon. Les conclusions des experts mettent en évidence un niveau de risques naturels élevé sur certains secteurs. La sécurité des usagers empruntant cet axe est une priorité du Département. Dès lors, des travaux importants doivent être engagés dans les meilleurs délais pour diminuer au maximum le risque lié à la chute de blocs.

La zone à traiter est située sur la route départementale (RD) 531 dans les gorges du Furon, entre Engins et Lans en Vercors (entre le parking du Bruyant et Lolette), sur environ 2 km.

En quoi consistent les travaux ?

L’objectif de ces travaux est de sécuriser non seulement les parties des falaises qui surplombent directement l’itinéraire mais aussi les zones non visibles situées aux abords de la route qui sont les plus fracturées.

Les principales techniques impliquant à la fois des interventions humaines et mécaniques consistent à :

  • purger et miner les blocs instables menaçant la route
  • ancrer les parties de falaises (écailles)
  • poser des filets écrans-pare-blocs.

Ce chantier étant situé directement sur les falaises bordant la route, une partie des travaux sera réalisée depuis la chaussée. Lors des phases de minage et de purges, des blocs atteignent la route.

Par conséquent, la sécurité des usagers et des entreprises intervenant sur le chantier exige sa fermeture pendant certaines périodes de travaux.

Quelles sont les modalités d’exécution du chantier ?

Les travaux seront réalisés sur plusieurs saisons.

La première tranche est ainsi programmée du 21 août au 29 septembre 2017.

Conscient du désagrément occasionné en cas de fermeture totale de la route, le Département a opté pour des modalités d’exécution des travaux en trois phases afin de minimiser l’impact pour les usagers.

Ainsi, pendant la durée du chantier, les modalités d’ouverture et de fermeture de  la RD 531 entre Engins et Lans-en-Vercors seront les suivantes :

  • du lundi 21 août à 9h au samedi 26 août à 17h > fermeture totale
  • du samedi 26 août à 17h au lundi 28 août 9h > ouverture
  • du lundi 28 août au vendredi 15 septembre > fermeture de 9h à 17h ;  une ouverture de 17h à 9h et les week-ends
  • du lundi 18 au vendredi 29 septembre > ouverture avec mise en place d’alternat de circulation.

La seconde tranche est programmée en 2018. La RD 531 sera ouverte avec la mise en place d’un alternat de circulation.

Comment circuler pendant les travaux ?

– Pendant la période de fermeture totale du lundi 21/08 à 09h00 au samedi 26/08 à 17h00 :

- En voiture > La déviation s’effectuera par la RD 106 via Saint-Nizier-du Moucherotte. Le trafic sera par conséquent plus dense durant cette période. Le Département remercie par avance les riverains de leur compréhension et rappelle aux usagers de la route de bien respecter la signalisation en vigueur.

- En transport en commun > L’offre de la ligne 5110 (Grenoble > Saint-Nizier du Moucherotte > Lans en Vercors>Villard de Lans) sera renforcée et la ligne 5100 sera maintenue entre Engins et Grenoble sous la forme d’un Transport à la Demande (TAD). Les nouveaux horaires sont consultables ci-dessous. Les usagers sont invités à s’inscrire sur le site itinisère pour être averti des perturbations qui pourraient survenir durant le chantier.

2

A télécharger

Fermeture totale du 21 au 26 août – ligne 5100 et 5110
Fermeture totale du 21 au 26 août – ligne 5120
Fermeture totale du 21 au 26 août – TAD Engins Grenoble

Pendant la période de fermeture en journée (09h00 à 17h00) du 28/08 au 15/09 :

- En voiture > La déviation s’effectuera par la RD 106 via Saint-Nizier-du Moucherotte.

- En transport en commun >  L’offre de la ligne 5110 (Grenoble > Lans en Vercors/Villard de Lans) sera renforcée et la ligne 5100 sera maintenue entre Engins et Grenoble sous la forme d’un Transport à la Demande (TAD). Les nouveaux horaires sont consultables ci-dessous. Les usagers sont invités à s’inscrire sur le site itinisère pour être averti des perturbations qui pourraient survenir durant le chantier.

A télécharger

Fermeture journée du 28 août au 15 septembre – ligne 5100 et 5110
Fermeture journée du 28 août au 15 septembre – ligne 5120
Fermeture journée du 28 août au 15 septembre – TAD Engins Grenoble

Quels dispositifs de circulation particuliers pour les  habitants d’Engins et du plateau ?

Pour les déplacements exclusifs entre la commune d’Engins et le plateau du Vercors, des dispositions particulières de circulation seront mises en place. Des habilitations seront délivrées par la mairie d’Engins aux personnes remplissant les conditions requises permettant d’utiliser deux chemins (piste des Ayettes et voie forestière) spécifiquement aménagés durant la période des travaux.

Contact : mairie d’Engins Tel. 04 76 94 49 13.

Comment s’informer en amont et pendant le chantier ?

Le Département informera les usagers en temps réel, via le site Itinisere et des messages SMS,  des conditions d’ouverture et de fermeture de la RD 531, ainsi que des adaptations des lignes Transisère 5100, 5110 et locales pendant la durée du chantier. Pour bénéficier de ce service, il convient de s’inscrire sur le site www.itinisere.fr.

Le dispositif d’information est complété par les panneaux à message variable implantés le long de la RD 531.

Renseignements complémentaires : Maison du Département du Vercors Tel. 04 57 38 49 00.

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'Isère, transportCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+