Archive | installation

Les métiers du cheval…

Témoignage d’Audrey Mollard, chef d’entreprise de 28 ans propriétaire du centre équestre  Le Magic Lena’s Ranch près de Givors dans le Rhône.

Audrey Mollard en compagne de Julie , stagiaire.

Audrey Mollard en compagne de Julie, stagiaire.

 » C’est lors de mon année de 4eme en 2000, et en échec scolaire que nous avons pris la décision mon père et moi, d’orienter ma scolarité en classe technologique. J’ai débuté l’équitation en club la même année. Le cheval, les animaux et l’équitation sont mes principales passions et je trouvais encourageant de pouvoir étudier des sujets qui me plaisaient.

J’intègre donc la MFR de Coublevie en 2001 en classe de 3eme technologique. J’apprends les métiers du cheval grâce à la scolarité en alternance, je retrouve le goût et l’intérêt de travailler et ma scolarité s’est notablement améliorée.

A la fin de mon année de 3eme, je choisis d’obtenir un diplôme plus sécuritaire en dehors du monde du cheval. J’obtiens en 2004 un BEPA JEV paysagiste à la MFR de Chaumont à Eyzin-Pinet dans l’Isère. Cela sans jamais oublier le but que je me suis fixée : Obtenir mon BAC Pro CGEA afin de créer mon exploitation. Cette bifurcation et ce diplôme, m’aide beaucoup dans la réalisation de mon projet d’installation.

Après la réussite de mon BEPA, je réintègre en 2004 la MFR de Coublevie, afin de préparer mon BAC. Je découvre l’équitation western cette même année, et je réalise mon premier but, l’obtention du BAC pro avec mention en 2006. Je poursuis directement avec le BAFA pour acquérir des techniques d’animation.

Après avoir obtenu les diplômes que je souhaitais, je commence à travailler en tant qu’aide ménagère et participe en parallèle à une formation par correspondance de toiletteur canin et félin. En 2007, je continue à préparer mon projet d’installation en me rendant aux réunions organisées par la chambre d’agriculture. Je travaille en tant qu’aide ménagère en tant que vendeuse en boulangerie.

Cette même année, je découvre l’univers des concours d’équitation Western en niveau amateur. 2 ans après je décide de poser ma démission à la boulangerie afin d’intégrer la formation de BPJEPS Western avec l’AFAERA. Une formation d’1 an riche en partage et en émotions. Il m’a fallu donner beaucoup d’énergie pour obtenir mon monitorat d’équitation western.

En 2011, je décide de faire une pause et donne naissance à une petite fille. En 2012, je reprends le travail en tant que salariée dans un centre équestre western pendant 1 an avant d’enfin réaliser mon projet d’adolescente : créer mon exploitation et être mon propre patron !

En août 2013 Le Magic Lena’s Ranch ouvre ses portes.

La concrétisation d’un projet travaillé depuis près de 10 ans. C’est une fierté pour moi d’avoir enfin pu réaliser mon rêve et de pouvoir faire partager mes connaissances, et mes passions à mes stagiaires et mes cavaliers tout aussi passionnés que moi! »

MFR Coublevie
396 Route du Guillon
38500 Coublevie
Tél. : 04 76 05 05 22
Fax. : 04 76 65 73 12
mfr.coublevie@mfr.asso.fr

Catégorie enseignement-formation, filière équine, installationCommentaires fermés

Rhône-Alpes: la transmission des exploitations agricoles un enjeu majeur pour tous

A l’heure où le développement durable et la sécurité alimentaire sont placés au premier plan, une agriculture forte et vivante sur l’ensemble des territoires constitue un atout majeur pour Rhône-Alpes. Cependant, il n’y a pas d’agriculture sans agriculteurs, et pas d’agriculteurs demain transmission.

Tout au long du mois de novembre, mais aussi tout au long de l’année, les agriculteurs sont invités à des réunions d’informations, des visites des formations… à prendre connaissance de l’ensemble des outils mis à  leur disposition pour les accompagner dans cette étape délicate que représente la transmission de son entreprise. L’objectif est de répondre aux nombreuses questions que se posent les futurs cédants :

Pourquoi anticiper et comment préparer ma transmission ?
Comment trouver un successeur hors du cadre familial, le cas échéant ?
Comment tester une solution avec un futur repreneur ?
Quels outils pour faciliter l’arrivée d’un(e) jeune sur mon  exploitation ?

Cette année, le  mois de la transmission est aussi l’occasion de faire le point sur les nouveautés issues de la Loi d’avenir : rénovation du DICAA, mise en place du contrat de génération en agriculture, renforcement et cohésion de la politique des structures…

Avec l’Etat, la région Rhône-Alpes accompagne fortement l’installation de nouveaux agriculteurs et la transmission des exploitations  grâce à un dispositif unique en France pour l’accompagnement des futurs cédants, les Points Accueils Transmission.

Pour en savoir plus : Le site internet www.transmettrenagriculture.fr met à disposition de nombreuses informations sur les différents dispositifs d’accompagnement permettant de céder une exploitation.

tr


Catégorie agriculture, installationCommentaires fermés

Transmission des exploitations agricoles : un enjeu pour le devenir de l’agriculture iséroise

L’enjeu autour de la transmission des exploitations agricoles en Isère est
primordial pour la Chambre d’agriculture. C’est pourquoi elle propose plusieurs
services aux futurs cédants d’entreprises agricoles afin d’accompagner ces
transmissions et permettre l’installation de nouveaux agriculteurs sur les territoires
isérois.

Grâce à ce dispositif d’accompagnement et aux moyens mobilisés, on approche en
Isère, depuis 2012, le ratio : une cessation pour une installation.

A l’occasion du Mois de la Transmission du 18 novembre au 9 décembre, la
Chambre d’agriculture de l’Isère et les partenaires de l’installation transmission
se mobilisent pour proposer aux chefs d’entreprise agricole
des réunions, rencontre ou formation au cours desquelles toutes les
informations nécessaires à la construction d’un projet de transmission
seront proposées.

Et les questions sont nombreuses :
Pourquoi anticiper et comment préparer ma transmission ?
Comment trouver un successeur hors cadre familial ?
Comment tester une solution avec un futur repreneur ?
Quels outils pour faciliter l’arrivée d’un(e) jeune sur mon exploitation ?

Où trouver toutes les informations utiles ?


PROGRAMME MOIS DE LA TRANSMISSION 2014:

Cliquer ici: plaq_mdlt_20141009_


Renseignements : Point Accueil Transmission au 04 76 20 67 72

Accompagner la transmission des exploitations agricoles : chaque année plus de 150 agriculteurs sont reçus par les équipes de la Chambre d’agriculture de l’Isère
• – Le Point Accueil Transmission informe toute l’année sur la cessation d’activité et aide à bâtir un projet de transmission
• – Les Audits d’exploitation agricole : évaluer le potentiel de reprenabilité et la valeur de votre exploitation
• – Le Répertoire Départemental à l’Installation : promouvoir votre offre d’exploitation agricole et rechercher un repreneur
• – Les stages Reprise d’Exploitation Agricole : préparer sereinement la transmission de votre exploitation avec votre repreneur

Catégorie agriculture, installationCommentaires fermés

Installation en agriculture : Le carnet de route

Depuis début septembre 2014, un carnet de route est remis aux porteurs de projet d’installation.
Il rassemble toutes les informations dont le(a) (jeune) candidat (e) va avoir besoin pour piloter son projet de création ou de reprise d’une exploitation agricole. Ce nouvel outil permet aussi de stoker les documents officiels que les futurs agriculteurs vont recevoir tout au long de leurs démarches d’installation.

Se présentant sous la forme d’un classeur, le carnet de route est avant tout un outil d’information et de suivi organisé autour des 8 étapes clés du parcours de l’installation :

  1. Mon projet émerge, je m’informe, je suis orienté(e) et conseillé(e) au Point Accueil Installation
  2. Je me pose les bonnes questions. Je mûris mon projet
  3. J’évalue mes compétences et j’acquière les compétences qui me manquent
  4. Je construis mon projet et j’évalue sa faisabilité
  5. Je finalise le financement de mon projet
  6. Je m’installe
  7. Je suis accompagné(e) après mon installation

Les informations fournies, complémentaires à celles contenues dans le site deveniragriculteur.fr, sont ajustées au profil et aux besoins des porteurs de projets, et adaptées aux pratiques de chaque département de Rhône-Alpes. Elles seront régulièrement actualisées.
Le classeur est remis au cours d’un rendez-vous individuel au Point Accueil Installation lorsque le candidat à l’installation s’engage officiellement dans le parcours.

C’est un outil unifié et mutualisé pour les 8 départements de la région Rhône-Alpes.
Ce projet est financé dans le cadre du plan de communication régional Installation-Transmission État, Région Rhône-Alpes et Chambres d’agriculture.

Catégorie installationCommentaires fermés

Rénovation du dispositif à l’installation : Il y a urgence !

Communiqué de la Coordination Rurale.

La section Jeunes de la Coordination Rurale partage les inquiétudes de l’ensemble des acteurs de l’installation en agriculture, en région ou au niveau national quant à l’avancement de la mise en œuvre du nouveau dispositif d’accompagnement à l’installation.

Des freins majeurs

Ce retard est lié à l’incapacité (ou le manque de volonté) à simplifier les procédures, malgré les demandes émanant des acteurs de terrain et freine considérablement les installations.
Par ailleurs, le calendrier de mise en œuvre est quant à lui trop ambitieux*, voire même irréaliste ! Il est nécessaire de régler en priorité ces deux problématiques afin que le nouveau dispositif puisse être viable et efficace.

Les nouveaux agriculteurs, les premiers pénalisés

Si cette mise en œuvre pose de réels problèmes aux organisations agricoles OPA, la section Jeunes de la CR souligne que les premiers lésés seront les candidats à l’installation. Les installations prévues à compter du 1er janvier 2015 sont toutes en cours d’élaboration, et nombreux sont les futurs agriculteurs qui sont aujourd’hui dans l’incertitude absolue sur l’issue de leur demande : quels montants de Dotation Jeune Agriculteur (DJA) peuvent-ils espérer ? Que doit contenir leur Plan d’Entreprise (PE) ? Quand pourront-ils s’installer ?

Le ministère doit prendre ses responsabilités


La Section Jeunes de la CR rappelle que compte tenu de la situation actuelle, le Ministère n’a que deux options : retarder la mise en œuvre de ce nouveau dispositif ou tenir enfin compte des propositions de la CR en simplifiant au maximum (montant de DJA unique revalorisé uniquement en zone défavorisée, simplification du PE, réduction des préconisations du Plan de Professionnalisation Personnalisé).
Après une année 2013 catastrophique en termes de renouvellement des générations (la hausse de 6 % des installations n’a pas permis de compenser les départs, et l’agriculture a perdu plus de 15 000 actifs), il est temps de prendre des mesures appropriées.

* La nouvelle configuration de l’accompagnement à l’installation doit être prête au 1er janvier 2015, ce qui implique que :

  • toutes les régions devront, via leur CRIT (Comité régional installation-transmission), avoir validé leurs grilles de modulations, et procédé aux labellisations des Points Accueil Installation, Centres d’Élaboration des Plans de Professionnalisation Personnalisés, … selon les nouveaux cahiers des charges,
  • tous les techniciens en charge de l’installation devront maîtriser les nouveaux outils imposés (PE notamment),
  • les dossiers de candidature devront être présentés conformément aux nouvelles circulaires.

Catégorie agriculture, installation, vie syndicaleCommentaires fermés

Installation en élevage laitier

Localisation : L’exploitation se situe en zone de « montagne » (580 m d’altitude), dans le canton de Virieu, dans une commune de 120 habitants, offrant tous les services de proximité à moins de 6 km. Les établissements scolaires sont accessibles par le ramassage scolaire : maternelle-primaire à moins de 3 km et lycée à 10 km. La localisation en hauteur donne une vue sympathique sur les piémonts de la Chartreuse
Contexte : GAEC à 2 associés, recherche un associé pour le remplacement d’un associé sortant (départ en retraite).
Exploitation : ELEVAGE BOVINS LAIT – 518 000 L DE REFERENCES LAITIERES
23 ha maïs ensilage, 5 ha céréales à paille et 26 ha prairies temporaires et naturelles. Environ 30 ha sont en propriété familiale
- Cheptel : 55 V.L., de race Montbéliarde + génisses (tout est élevé). Contrôle Laitier, Inséminations Artificielles, moy. Lait = 9 000 L / VL.
- Bâtiment d’exploitation : 2 stabulations libres sur logettes pour VL (1125 m²) et génisses (625 m²), récentes (1982 et 2005), aux normes, très fonctionnelles, avec couloir d’alimentation. 2 fumières couvertes, aux normes (2005), avec racleurs automatiques. 1 vieux bâtiment de stockage de 750 m2. 2 silos couverts de 300 m3 chacun.
- Matériel : tout équipement nécessaire à la conduite de l’exploitation, fonctionnement en CUMA, matériel récent.
Salle de traite 2X6 (2005) – tank 4200 L
Reprise : Capital Social : 170 000 €, comprenant la stabulation, le matériel et le cheptel.
Reprise de 50 % des parts sociales, soit 85 000 €. Reprise échelonnée possible.

Les Atouts de l’offre
- Un bâtiment d’exploitation fonctionnel
- Une exploitation rentable économiquement
- Logement possible sur le site

Profil Candidat recherché : L’objectif est de remplacer l’associé sortant en poursuivant le développement de l’activité actuelle tout en se garantissant des congés : dans l’idéal un W.E/deux et au moins 2 semaines de congés. Le candidat doit avoir un profil d’éleveur laitier et être suffisamment polyvalent sur l’exploitation.
La répartition des tâches et des responsabilités au sein du GAEC sera à voir en fonction des goûts et des compétences de chacun. Le sens de l’organisation et du travail collectif seront appréciés.
Un stage de reprise d’exploitation rémunéré est possible avant tout engagement dans certaines conditions
Contact : Chambre d’Agriculture de l’Isère
Nom : FORT Nathalie / AVOCAT Isabelle
Tél : +004 76 20 67 01
Contacter le conseiller concerné

repertoire

Catégorie agriculture, installation, élevageCommentaires fermés

Installation: Association bovins lait ouvert à la diversification

Offre n°13-013 Association bovins lait ouvert à la diversification

Alpes Sud Isère

Localisation : L’exploitation est située en zone de montagne, à 1000m d’altitude et 1h10 de Grenoble.
Contexte : EARL mari-femme recherche un associé ou couple pour partager le travail et le revenu, dégager du temps libre, développer le potentiel de l’exploitation et préparer la transmission de l’exploitation d’ici 6 ans.
L’exploitation est située en zone de montagne, à 1000m d’altitude et 1h10 de Grenoble.
Elle est spécialisée en vaches laitières et réalise un diagnostic de conversion à l’Agriculture Biologique en viande bovine et grandes cultures.
Exploitation : Elle est spécialisée en vaches laitières et réalise un diagnostic de conversion à l’Agriculture Biologique en viande bovine et grandes cultures.
- Foncier : 160 ha à la PAC
-70 ha de prairies permanentes
-30 ha de prairies temporaires
-15 ha de mais ensilage
-45 ha de céréales dont céréales de vente
50 ha en propriété
Utilisation d’un alpage communal
- Cheptel : Jusqu’à 50 VL Prim’Holstein
Quelques génisses engraissées pour la
viande :croisées Charolaises+ achats
- Bâtiment d’exploitation : - Ancien corps de ferme avec habitation des exploitants et projet de gîte/chambres
- Bâtiment d’élevage de 1975 modifié en1985 avec stabulation en logettes aire paillée de 55 places
- Environnement socio économique : EBE potentiel d’au moins 60 000€ dans la configuration actuelle. Possibilité de développer facilement la production laitière sans augmenter la surface pour dégager un nouveau revenu mais ensuite le couple est ouvert à d’autres projets permettant de développer le potentiel économique de l’exploitation.
- Immobilier : Habitation
A trouver dans le village au démarrage
Création d’un logement sur place à étudier
Reprise : Intégration de l’EARL. Les époux sont actuellement associés
exploitants avec 50 % des parts sociales chacun. Pour
information 1/3 du capital social = 43 000€.
Profil Candidat recherché : Motivé
Personne de confiance
Partage des tâches, des responsabilités, des bons et moins bons moments de l’exploitation (pas de profil de salarié)
Entreprenant
Profil DJA pas obligatoire
Ce sera au nouvel arrivant de donner le sens de développement de l’exploitation en fonction de son projet à moyen et long terme : développement du lait, de la viande, création d’un atelier type volailles, tourisme, vente directe, transformation…
Observation : Les Atouts de l’offre :
Autosuffisance pour le troupeau
(bonne assise foncière)
- Potentiel de développement
- Ouverture à d’autres ateliers
- Cadre de vie remarquable
Distribution : Laiterie Sodiaal pour le lait
Vente directe pour les génisses
Coopérative Valcétri pour le blé
Coopérative La Dauphinoise pour les céréales
Négociants
Contact : Chambre d’Agriculture de l’Isère
repertoireNom : FORT Nathalie / AVOCAT Isabelle
Tél : +004 76 20 67 01
Contacter le conseiller concerné
Offre n°12178

Rechercher les offres agricoles et rurales

Catégorie agriculture, installationCommentaires fermés

Créer son activité seul(e) ou en couple

Créer son activité seul(e) ou en couple : aborder à deux les impacts du changement, Samedi 29 mars et mercredi 16 avril 2014 à La Mure d’Isère

Devant le changement majeur qu’est la création d’activité à son propre compte de l’un et/ou l’autre des conjoins, il est bien légitime et même rassurant de se poser des questions… Quelles conséquences sur notre vie de couple ? notre équilibre familial ? notre organisation ? nos ressources ?…

Renseignements et inscriptions avant le 20/03 : Catherine 04 56 14 24 24 – ardear.asi@orange.fr

ADEAR 2

Catégorie enseignement-formation, installationCommentaires fermés

Mûrir ses idées pour en faire un projet

Mûrir ses idées pour en faire un projet : 5 jours de formation pour passer de l’idée au projet d’activité : des temps de travail et d’échange pour faire le point sur soi, ses motivations, ses compétences, et s’organiser autour de son projet et sur son territoire.

Jeudi 24 et vendredi 25 avril à Sievoz (Valbonnais), Vendredi 16 mai à Champagnier (Sud Grenoblois), Jeudi 22 mai à Bourg d’Oisans, Jeudi 12 juin à Monestier de Clermont (Trièves).

Renseignements et inscriptions : Emeline 04 56 14 24 24 ou 07 81 78 96 38 – addear-sudisere@orange.fr


ADEAR 1

Catégorie enseignement-formation, installationCommentaires fermés

Jeunes Agriculteurs débloque 800 dossiers d’installation

L’année 2014 est une année transitoire en termes de gestions financière et administrative des installations en agriculture.

Le dispositif d’accompagnement et les aides à l’installation restent les mêmes que sur le programme 2007-2013, mais les Conseils régionaux deviennent autorités de gestion sur les aides du deuxième pilier de la PAC (fonds du Feader).

Le Ministère promettait à Jeunes Agriculteurs qu’aucune période blanche n’aurait lieu sur les dossiers installation malgré cette transition. Or, depuis le 1er janvier 2014, aucun jeune ne peut s’installer à cause d’un vide juridique. Et on nous répondait que les jeunes n’étaient pas à un mois près pour s’installer !

Ce jeudi 13 février à 13h, une délégation de Jeunes Agriculteurs est donc allée « pique-niquer » devant le Ministère de l’agriculture pour se faire encore mieux entendre et surtout expliquer pourquoi, un mois c’est important :

- Les candidats à l’installation ont besoin de leur autorisation de financement pour commencer tout investissement sur l’exploitation et obtenir des crédits de leur banque

- Les jeunes doivent être considérés comme installés dès le départ du cédant qui est prévu à une date précise qu’il est difficile de repousser

- Les candidats à l’installation ont besoin d’acquérir leur cheptel ou foncier avant leur déclaration PAC à réaliser avant le 15 mai 2014.

Les candidats à l’installation ne pouvaient donc pas attendre le 15 mars pour faire valider leur installation.

Cette délégation a été reçue par Luc Maurer, conseiller du Ministre.

Sensibilisé à nos arguments, ce dernier a annoncé que :

- Du 18 février au 15 mars, tous les jeunes qui en feront la demande bénéficieront d’une dérogation pour être installés et pourront toucher une part des soutiens. C’est le Préfet qui validera cette décision.

- Si au 15 mars les éléments nécessaire à l’engagement de dossiers FEADER n’étaient pas en place, alors cette procédure dérogatoire s’appliquera à l’ensemble des dossiers installation déposés.

« C’est une bonne nouvelle, a déclaré Joël Clergue. Aujourd’hui, les personnes qui doivent s’installer rapidement peuvent le faire ». Même si cette annonce est satisfaite, Jeunes Agriculteurs reste vigilant pour que cette décision soit bien relayée et appliquée en département dès lundi.

Catégorie agriculture, installationCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2019
L Ma Me J V S D
« juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+