Archive | questions d'actualité

Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Les trois lauréats Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes dévoilés

A lissue dune finale passionnée, le jury a révélé le nom des trois lauréats (un agriculteur, un artisan des métiers de bouche et un restaurateur) vainqueurs de la quatrième édition du concours Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ! Engagée au quotidien sur lensemble de son territoire, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes porte des valeurs de proximité, dutilité et de transmission quil illustre à travers le concours Talents Gourmands.

Les trois lauréats

Le jury du terroir Sud Rhône Alpes, présidé par Olivier Samin, chef étoilé au Carré dAlethius et composé de professionnels reconnus (grands chefs étoilés, meilleurs ouvriers de France, membres de la chambre de commerce de la région), a dévoilé son palmarès lors de la finale qui sest déroulée le 11 octobre 2018 au Carré dAlethius à Charmes sur Rhône.

Sans titreSans titre2

Retrouvez les portraits des finalistes sur www.talents-gourmands.fr

Chacun des lauréats a remporté la somme de 3000 euros, offerts par le Crédit Agricole, ainsi que dautres dotations offertes par les différents partenaires. Un prix spécial « coup de cœur » du jury a été attribué à Mathieu Mélo (Isère), catégorie restaurateurs pour lexemplarité de son parcours, sa persévérance et le courage dont il a fait preuve.

Les épreuves

Lors de la finale, chaque candidat devait relever un défi :

· Durant deux heures, les restaurateurs devaient cuisiner un plat exclusivement composé de produits locaux et de saison sélectionnés par leurs soins. Créativité, esthétisme et saveurs étaient les maîtres-mots.

· Les artisans des métiers de bouche devaient présenter une création de leur choix au jury : buffets traiteurs, pains inédits, sculptures en chocolat

· Les agriculteurs étaient départagés par une vidéo présentant leur exploitation et un entretien oral. Le jury a été attentif à la qualité des produits, loptimisation de leur mode de distribution, leur implication dans la vie régionale et les innovations proposées pour dynamiser le secteur.

TALENTS GOURMANDS CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES 2018

68 candidats en compétition

3 catégories : agriculteurs, artisans des métiers de bouche et restaurateurs

9 finalistes

3 lauréats

1 chef de file président dans le jury

Retrouvez les portraits des finalistes sur www.talents-gourmands.fr

Chacun des lauréats a remporté la somme de 3000 euros, offerts par le Crédit Agricole, ainsi que dautres dotations offertes par les différents partenaires. Un prix spécial « coup de cœur » du jury a été attribué à Mathieu Mélo (Isère), catégorie restaurateurs pour lexemplarité de son parcours, sa persévérance et le courage dont il a fait preuve.

Les épreuves

Lors de la finale, chaque candidat devait relever un défi :

· Durant deux heures, les restaurateurs devaient cuisiner un plat exclusivement composé de produits locaux et de saison sélectionnés par leurs soins. Créativité, esthétisme et saveurs étaient les maîtres-mots.

· Les artisans des métiers de bouche devaient présenter une création de leur choix au jury : buffets traiteurs, pains inédits, sculptures en chocolat

· Les agriculteurs étaient départagés par une vidéo présentant leur exploitation et un entretien oral. Le jury a été attentif à la qualité des produits, loptimisation de leur mode de distribution, leur implication dans la vie régionale et les innovations proposées pour dynamiser le secteur.

TALENTS GOURMANDS CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES 2018

68 candidats en compétition

3 catégories : agriculteurs, artisans des métiers de bouche et restaurateurs

9 finalistes

3 lauréats

1 chef de file président dans le jury

Sans titre

Catégorie questions d'actualitéCommentaire (0)

Bilan 2018 : dégradation de la situation de l’ambroisie

STOP AMBROISIE demande aux pouvoirs publics de prendre 3 initiatives fortes :

  1. Inscrire l’ambroisie comme organisme nuisible à l’agriculture.
  2. Donner la compétence ambroisie aux communes et communautés de communes.
  3. Faire reconnaître la pollution aérobiologique au même niveau que la pollution chimique.

Désormais reconnue d’intérêt général, l’Assemblée générale de STOP AMBROISIE du 25 septembre fait le constat que la situation de l’ambroisie continue de se dégrader : la dernière étude de l’Observatoire Régional de la Santé[1] fait état du nombre record de 660 000 personnes souffrant du pollen d’ambroisie et un doublement des coûts de santé associés s’élevant maintenant à 40 Millions d’euros en Auvergne Rhône Alpes.

Les 2/3 de la population AURA, soit 5.2 millions de personnes sont exposées à un risque allergique important[2]. Cette aggravation est l’exact reflet du désintérêt persistant de l’administration et de la plupart des élus.

Pourtant dans le même temps on constate une nette progression de la prise de conscience dans la population ainsi que chez les élus.

Pour sortir de l’impasse

Stop Ambroisie propose aux pouvoirs publics de prendre trois initiatives fortes :

  • Donner la compétence ambroisie aux communes et communautés de communes
  • Faire reconnaître la pollution aérobiologique au même niveau que la pollution chimique
  • Faire inscrire l’ambroisie comme organisme nuisible à l’agriculture

Les actions mises en œuvre par les pouvoirs publics sont très insuffisantes et inadaptées :

- des référents communaux ont bien été nommés mais la plupart d’entre eux sont inactifs.

- la mesure ambroisie du PRSE3 est toujours basée sur la seule incitation et ne comporte aucun objectif opérationnel sinon un vague « lutter contre l’ambroisie ».

- le décret d’application de la loi Santé dit « les maires peuvent participer à la lutte… ». Et s’ils ne peuvent (ou ne veulent) pas que se passe-t-il ??

- les préfets vont créer des « plans locaux d’action ». Pourquoi ne pas avoir donner suite aux Plans départementaux existants ?

- la Plateforme de signalement est présentée comme la pierre angulaire de la lutte. Mais le nombre de signalements est négligeable au regard des surfaces infestées et les actions demandées aux communes ne sont même pas suivies.

Il est encore possible de contrôler l’ambroisie, les moyens sont connus, simples et peu couteux. Des communes y parviennent chaque année, des agriculteurs également lorsqu’ils utilisent les solutions à leur disposition. La difficulté vient du très grand nombre d’exploitants fonciers et de communes et vient aussi du fait que les efforts doivent être poursuivis sur de nombreuses années. Seul l’Etat a la capacité d’organiser et de coordonner la lutte à cette échelle et sur le long terme. Mais il n’en a pas la volonté.



[1] 2017

[2] Source ATMO 2016

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Alerte canicule – NIVEAU ORANGE dans le département de l’Isère

Le Préfet vous informe que le département de l’Isère est placé en ALERTE ORANGE CANICULE à compter de ce jour suite aux informations fournies par Météo France.

En effet, les températures sont actuellement très élevées dans le département de l’Isère, atteignant 34,5° C en journée, avec de fortes températures nocturnes.

Mardi 31 juillet, les températures seront en légère hausse, avec des minimales voisines de 22 degrés dans la ville de Grenoble et des maximales de 35 à 39 degrés.

Le préfet de l’Isère rappelle les consignes de précaution suivantes pour se protéger des effets néfastes de la chaleur :

  • Utilisez le ventilateur et/ou la climatisation ou essayez de vous rendre dans un endroit frais.

  • Mouillez votre corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches.

  • Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour, même sans soif, et continuez à manger normalement.

  • Ne sortez pas aux heures les plus chaudes.

  • Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements légers.

  • Limitez vos activités physiques.

Pour les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 65 ans, nourrissons, jeunes enfants de moins de 4 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes) la vigilance doit être accrue :

  • Prenez des nouvelles des personnes âgées, isolées, ou souffrant de maladies chroniques que vous connaissez ou rendez-leur visite deux fois par jour.

  • Accompagnez-les dans un endroit frais.

  • En cas de maladie ou de troubles du comportement, appelez un médecin.

  • Si vous avez besoin d’aide, appelez la mairie.

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation chez la personne âgée :

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.

  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.

  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.

  • Crampes musculaires.

  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).

  • Agitation nocturne inhabituelle.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les sites :

http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule

http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-agir.asp

http://www.isere.gouv.fr/Actualites/Actualites-des-particuliers/Adoptez-les-bons-reflexes-en-cas-de-canicule

Un NUMÉRO VERT « info service » est également mis à disposition du public pour toutes informations ou conseils :

0 800 06 66 66 (du lundi au samedi, de 9 à 19 heures)

Si vous avez connaissance d’une personne se trouvant en difficulté du fait de ces fortes chaleurs, n’hésitez pas à appeler les services de secours :

  • Le 15, numéro d’appel gratuit du service d’aide médicale urgente (SAMU).

  • Le 115, numéro d’appel gratuit des urgences sociales, qui a pour mission d’informer, orienter et rechercher un hébergement pour les personnes sans domicile fixe.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

« Les agriculteurs de l’Isère aiment le Tour »,

Comme chaque année, les agriculteurs fêtent le passage du Tour de France 2018 en réalisant des fresques géantes vues du ciel dans les champs.

Agriculture et Tour de France ont des valeurs communes.

Depuis 2008, la FNSEA est partenaire de la société organisatrice du Tour : ASO (Amaury sport organisation) et organise sur le parcours du Tour un concours de créations dans les champs :  « Les agriculteurs aiment le Tour ».  Les équipes d’agriculteurs participant au concours ont donc créé dans la nature des visuels géants représentant, selon l’année, des cœurs, des maillots, des vélos, des cartes de France, des terres ou des coqs vus du ciel, des sourires, des agriculteurs et des agricultrices, et des gâteaux d’anniversaire pour la centième édition du Tour.

Cette année encore, ASO et la FNSEA continuent leur partenariat. Le thème retenu pour l’édition 2018 de ce concours de fresque est « Les mains ».

La FDSEA de l ‘Isère présente

Dans le cadre de cette opération la FDSEA de l’Isère réalise une fresque naturelle pour promouvoir l’agriculture de l’Isère sur la commune de SAINT-ROMANS.

Il s’agit de faire un signe à tous les spectateurs du Tour en composant dans un champ d’un hectare un grand visuel sur le thème de la « main vue du ciel ».
Rendez vous à Saint-Romans le Vendredi 20 juillet à partir de 10h00

Pour découvrir le visuel réalisé par les agriculteurs de l’Isère

Informations Pratiques :

Passage du Tour : Vers 15h00
Attention fermeture de la route vers 11h. (accès à la parcelle possible à pied en traversant un champ de noyer)
Où aller ?

la parcelle se trouve à la sortie du village (1 Km environ) en direction de Pont en Royans
En contrebas sur la droite
(vers le 1067 route de Pont en Royans)





Catégorie agriculture, questions d'actualitéCommentaires fermés

Le Tour arrive en Isère!

Soyons honnêtes la coupe du monde de foot et le formidable parcours des bleus ont quelque peu occulté le tour de France..

Un tour qui va retrouver son aura avec son arrivée dans les Alpes. L ‘Isère sera bien sûr très concernée par ce rendez vous avec la montagne.

Ce jeudi 19 juillet pour la 12ème étape les coureurs partiront de Bourg St Maurice pour arriver à l’Alpe D’Huez . Une étape difficile avec le franchissement des cols de la Madeleine, de la croix de Fer avant d’entamer la fameuse montée de l’Alpe avec ses 21 lacets.

Voici le parcours de l’étape:tour1Le lendemain vendredi 20 juillet les rescapés partiront du Bourd’Oisans et rejoindront Valence en passant par Grenoble, Sassenage, St Quentin sur Isère, Izeron… C’est ce qu’on appelle une étape de transition..

le tourRéservez en gîte..Logo Gîtes de France

Vous souhaitez voir le Tour en Isère et vous n’avez pas encore d’hébergement.. il reste encore quelques possibilités en gîte de France. Voici une liste non exhaustive d’hébergements qui sont à quelques encablures du parcours.

https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-289207.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-20200.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-302200.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-237102.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-394100.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-356101.html
et aussi 
Les hébergements:  205200 / le 329102 / le 442545 / le 396202 et 396201 / le 237201.

 

Catégorie questions d'actualité, sportCommentaires fermés

Chiens de protection : mieux informer les randonneurs

Deux réunions d’information sont proposées par le Parc national des Écrins, en Isère et dans les Hautes-Alpes, aux professionnels du tourisme sur le rôle des chiens de protection et les comportements à adopter pour faciliter la cohabitation avec les randonneurs en alpages.

Elles s’adressent tout particulièrement aux personnels des offices de tourisme, hébergeurs, encadrants en montagne (accompagnateurs, guides…), gardiens de refuge, prestataires marqués Esprit du Parc et autres professionnels en lien avec les touristes en période estivale.

Elles auront lieu:

  • jeudi 14 juin à 14h à la Maison du Parc de Bourg d’Oisans
  • jeudi 28 juin à 14h dans la salle de la Communauté de Commune du Champsaur-Valgaudemar à Saint-Bonnet

En présence de spécialistes du pastoralisme, du loup et de représentants du Parc national il s’agira de rappeler le rôle des chiens de protection en alpage, les bons comportements à adopter lors d’une rencontre avec un ou plusieurs chiens, ou encore d’échanger sur la manière d’apporter de l’information au grand public (randonneurs, promeneurs, etc.).

Des spécialistes pourront répondre aux différentes questions sur les chiens de protection afin d’aider à relayer l’information aux usagers de la montagne : Jean-Marc Landry, éthologue de l’IPRA, Rémy Pascal de la Maison du Berger, et un représentant de la DDT du département concerné : Jérôme Patrouiller pour l’Isère et Pascal Méry pour les Hautes Alpes.


Pour toute information, contact Manon Drevelle au 04 92 40 20 69/ manon.drevelle@ecrins-parcnational.fr

Inscriptions possibles par internet (organisation et co-voiturages)
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfz7nhptlUCrtVahaEr_COjkSHlZUMGc-_qNPqj0tCpRv9iCg/viewform

Lien à retrouver dans les actualités sur le site du Parc national

http://www.ecrins-parcnational.fr/actualite/chiens-protection-mieux-informer-randonneurs

Catégorie alpages, parcs, pastoralisme, questions d'actualitéCommentaires fermés

Signature d’une convention de partenariat avec Naturavelo et Carbone Zéro

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a signé ce mardi 19 décembre une convention avec deux commerçants spécialistes du vélo : Naturavelo (Isère – 38) et Carbone Zéro (Drôme – 26). Avec cette signature, les sociétaires du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes bénéficient d’une réduction de 10% sur l’achat d’un vélo à assistance électrique. Cette convention s’inscrit dans le cadre du sociétariat, élément essentiel du modèle coopératif et mutualiste du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Devenir sociétaire au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, c’est détenir des parts sociales de la banque et participer activement à ses décisions sur le territoire. Les 310.000 clients sociétaires du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes sont acteurs du développement économique local et partagent les valeurs mutualistes tournées vers l’avenir.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes réaffirme par cette convention son engagement à être un contributeur du développement durable sur son territoire.

1

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Comptes de l’agriculture 2017

Hausse du revenu des agriculteurs de 22,2% mais la précarité demeure !

Les Comptes de l’agriculture de l’année 2017 ont été publiés ce jeudi. Les prévisions indiquent une hausse du revenu agricole de +22,2% (Résultat net de la branche agricole par actif non salarié). Après une année 2016 catastrophique, le revenu agricole moyen renoue avec les tendances de moyen terme.

Les secteurs gravement touchés par la crise de 2016 reprennent pied en 2017 : céréales et lait. Mais cette amélioration n’est pas générale : la viticulture connaît une nouvelle baisse des récoltes, et la production de volaille est en recul en raison de l’épisode d’influenza aviaire de 2017. Une partie de l’amélioration du revenu agricole tient à une baisse du prix des intrants. A noter que la stratégie de maîtrise des achats adoptée par les agriculteurs est toujours à la merci de la hausse des prix des intrants.
Dans un contexte de prix faibles en céréales ou en porc, les charges des agriculteurs restent lourdes.

Durant les États Généraux de l’Alimentation, les Chambres d’agriculture ont mis en avant la nécessité d’une rémunération équitable des agriculteurs, à la hauteur de leur investissement en travail et en capital. La nécessité d’établir la négociation, voire la coopération, entre les acteurs des filières agroalimentaires a été au centre des débats. En effet, il faut éviter que le revenu des agriculteurs ne joue le rôle de variable d’ajustement d’une économie agricole devenue instable car, depuis une dizaine années, à l’occasion de la publication des Comptes de l’agriculture, on observe des variations de revenu de grande ampleur, toujours préjudiciable à la prise de décision en matière d’investissement ou d’emploi. Comme les autres acteurs de l’économie, les agriculteurs ont besoin de stabilité !

Autre sujet de préoccupation, le commerce extérieur agroalimentaire !

Si il demeure excédentaire, on assiste à la poursuite de l’érosion de cet excédent en 2017, en particulier en céréales, en vins et en produits laitiers. Quant aux déficits chroniques, ils continuent de se creuser (viande ovine, fruits et légumes).

Ces résultats se doivent d’être attentivement examinés car ils reflètent la situation de l’agriculture française, dans un contexte où les prix s’inscrivent dans un cycle baissier, et où le libre-échange se généralise par la voie des accords commerciaux préférentiels, ouvrant davantage le marché européen aux productions canadiennes (CETA), ukrainiennes, demain celles du MERCOSUR. Et ce alors que la Commission européenne commence à ébaucher les contours de la prochaine PAC dans un contexte budgétaire européen préoccupant.
Le sursaut constaté sur le revenu des agriculteurs apparaît de ce point de vue bien précaire.

Lire l’ analyse détaillée de l’APCA des comptes de l’agriculture

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

REFORME DE LA TAXE D’HABITATION SIMULER SES GAINS DE POUVOIR D’ACHAT SUR IMPOTS.GOUV.FR

Réforme de la taxe d’habitation : qui est concerné ? Quels seront les gains en
2018, 2019 puis à partir de 2020 ? Comment en profiter dès janvier pour ceux
qui sont mensualisés ? Le simulateur de la réforme de la taxe d’habitation est
en ligne pour que chacun puisse simuler son cas.

La réforme de la taxe d’habitation entrera en vigueur à l’automne 2018. Elle bénéficiera à près de
80 % des foyers qui verront leur taxe d’habitation sur leur domicile principal supprimée en
3 ans.
Le ministère de l’Action et des Comptes publics met ce jour en ligne sur impots.gouv.fr un
simulateur afin que chacun puisse projeter sa situation.
Pour procéder à la simulation, le contribuable doit se munir du montant de sa taxe
d’habitation 2017, de son revenu fiscal de référence (qui figure sur le dernier avis d’impôt sur
le revenu) ainsi que du nombre de parts qui compose son foyer fiscal (également sur son
dernier avis d’impôt sur le revenu).
La réforme se concrétisera pour les Français à l’automne lorsqu’ils recevront leur avis de
taxe d’habitation, calculée à l’été sur la base de leur déclaration de revenus. Toutefois, le
Ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald DARMANIN, a souhaité que les
contribuables mensualisés éligibles à la réforme puissent bénéficier dès le début de l’année
2018, s’ils le souhaitent, des effets de la réduction d’un tiers de leur taxe d’habitation.
Pour cela, ils ont la possibilité moduler leurs mensualités 2018 en indiquant le montant
annuel de leur prochaine taxe d’habitation dans leur espace personnel sur impots.gouv.fr
(rubrique « Modifier mes prélèvements, moduler mes mensualités »). Toute modification du
contrat de prélèvement mensuel est prise en compte le mois suivant (sauf pour le mois de
janvier : toute modification réalisée après le 15 décembre sera prise en compte au mois de
février).
Le simulateur mis en ligne sur impots.gouv.fr leur permet d’évaluer au plus près le montant de leur taxe d’habitation 2018 et ainsi de modifier leurs mensualités dans leur espace personnel pour bénéficier tout de suite de la baisse de leur taxe d’habitation. Ce montant simulé reste indicatif : le montant définitif de leur taxe d’habitation 2018 sera, comme chaque année, calculé par l’administration sur la base des revenus de 2017 et indiqué dans l’avis de taxe d’habitation qui sera envoyé à l’automne 2018 : le cas échéant, les dernières mensualités de l’année seront automatiquement ajustées par l’administration pour compléter le paiement de la taxe d’habitation.

Pour plus de précisions sur l’ajustement des mensualités, consulter la question fréquente « Comment ajuster à la baisse le montant de vos mensualités ? » sur impots.gouv.fr.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Tullins: un téléthon à la noix…

C’est reparti pour un téléthon … à Tullins. L’équipe de défis solidaires avec à sa tête Dany Lefevre, les associations, partenaires et de nombreux bénévoles travaillent d’arrache pieds depuis près d’un an pour relever une fois de plus, plusieurs défis. Des défis de classe mondiale..

Inutile de rappeler ceux atteints les années précédentes.. Citons juste celui de 2016. Réalisation d’une fresque de plus de 60 tableaux en chocolat et spéculos représentant les différentes arrivées et paysages du tour de France dans notre région. Plus de 500 coureurs en chocolat et pâtes d’amandes ont été également réalisés ainsi qu’un vélo de plus de 2 mètres de haut également en chocolat, guimauve et pâte d’amandes et une noix géante.

Le parrain étant Bernard Thévenet.. La somme récoltée dépassant les 30 000 euros..

Cette année c’est la noix qui est à l’honneur… mais pas que…

Le défi lancé est la réalisation d’une noix géante en chocolat. Celle ci devant atteindre les 4 mètres de haut..

Parmi les autres réalisations: un gâteau aux noix de 100 mètres de long..

Mais aussi la réalisation d’écharpes en laine. Selon nos informations il y an aurait près de 1800 d’un mètre de long..

La salle des fêtes de Tullins ouvrira très tôt ses portes ce vendredi matin pour les fermer tard le samedi soir..

A noter les diverses animations:

- cuvée spéciale téléthon d’huile de noix (déplacement du moulin à huile de St Quentin Fallavier)

– jeux des « noix magiques ». très gros succès chaque année (pour ce jeu nous avons besoin de beaucoup de lots)

Animations

- fabrication de jus de pomme « cuvée spéciale téléthon »,

– repas « moules/frites »

– dégustation et ventes d’huitres

– vente de sapins

– animations musicales…

Voici un diaporama de la journée de jeu du, jour de la préparation.. ou régnait un calme tout relatif..



Catégorie A la une, questions d'actualitéCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2018
L Ma Me J V S D
« sept    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+