Archive | questions d'actualité

Quand le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes aide les EHPAD

La pandémie est là…. Le coronavirus fait des dégâts considérables, prend des vies, en martyrise d’autres.. Les soignants et personnels hospitaliers sont en première ligne et paient un lourd tribu à leurs engagements..  Et que dire des EHPAD … Les résidents tous âgés sont bien sûr les personnes les plus vulnérables.. Les personnels qui se battent au quotidien pour permettre que leurs journées soient moins longues, sont eux aussi en première ligne..

Face à la vulnérabilité et à l’isolement des seniors, et parce que la solidarité est l’un de trois piliers du modèle coopératif du Crédit Agricole , un fond de solidarité national de 20 Millions d’euros a été créé pour venir en aide aux personnes âgées sur nos territoires, qu’elles soient en EHPAD ou à domicile. Ce fond apporte des aides concrètes (tablettes numériques, matériels) et locales, au plus près de ce public isolé et fragilisé par la crise sanitaire.

Le Crédit Agricole sud Rhône Alpes est bien entendu largement impliqué dans cette opération EHPAD.. Les caisses locales étant chargées de gérer cette aide.

Prenons le cas de la caisse locale de Sassenage les Deux rives.. Les administrateurs avec à leur tête le Président Bruno Tondella ont contacté les EHPAD qui se trouvent sur le territoire de la caisse locale.. Leur directeur leur faisant part de leurs besoins très spécifiques..

Pour la maison du Lac à St Egrève, la directrice Christel JEAN-MARIE a souhaité des tablettes numériques..  Bruno Tondella accompagné de Gilbert Precz administrateur ont donc remis 5 tablettes à la directrice, très heureuse de cette dotation..

ste

« Elles vont rendre un grand service à nos résidents car outre le fait de pouvoir communiquer, avec visio avec leurs familles, ce qui est très important, en période de confinement mais même après. Il faut savoir que de nombreux résidents n’ont par leurs familles toute proche..

ils pourront se distraire par des jeux, regarder des photos… Franchement vous allez faire des heureux.. »

Deuxième étape de la journée à l’EHPAD de Sassenage: résidence les portes du Vercors..

Sa directrice Christelle Auvray a davantage joué la pluralité:  » Il nous manque une télévision dans une chambre, des postes de radio, des téléphones filaires, un appareil photo numérique.. ».. Voeux exaucés.. » Ce matériel va nous rendre d’énormes services car il va compéter des manques dans les chambres de nos résidents ..

sass

Franchement l’opération que vous avez mise  en place sera très appréciée, tant par les résidents que par le personnel. »

A retenir les deux EHPAD ne comptent aucun cas de coronavirus au sein des résidents et du personnel..

A noter que le groupe Provencia à travers son hyper Carrefour Voiron, avec qui le Crédit Agricole sud Rhône Alpes est partenaire sur la foire de Beaucroissant, a tenu a participer à cette opération de façon très efficace…Ca c’est de la solidarité!

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, pleinement mobilisé et solidaire de ses territoires

Depuis le début de cette crise, le Crédit Agricole est pleinement mobilisé à vos côtés, habitants, responsables et acteurs économiques de nos territoires, pour traverser ensemble cette période difficile.

Entreprises, professionnels et agriculteurs, sont accompagnées au quotidien pour identifier les meilleures solutions en fonction de leur situation, et notamment pour mettre en place des pauses sur les crédits ainsi que des Prêts Garantis par l’Etat (PGE).


En trois semaines, plus de 4.000 d’entre eux ont bénéficié d’une pause crédit, pour un total de 80 Millions d’euros d’échéances suspendues.


Jean Pierre Gaillard, président de la caisse régionale Sud Rhône-Alpes et le directeur Christian Rouchon poursuivent:


« Dans le même temps, plus de 2.000 PGE  ont été octroyés pour un montant de 200 Millions d’euros. Nous avons fortement renforcé nos équipes pour instruire très rapidement toutes les demandes, qui nous arrivent toujours plus nombreuses, et qui atteignent d’ores et déjà un montant total de plus de 600 Millions d’euros.


Nous sommes également très présents aux côtés de nos clients particuliers grâce à nos agences restées majoritairement ouvertes au public, et grâce à la mobilisation de nos conseillers, en agence ou en télétravail, joignables par téléphone et par mail.


C’est dans ces moments difficiles, alors que nous sommes pleinement engagés, que nous vivons intensément notre raison d’être : agir chaque jour dans votre intérêt et celui de la société. Et c’est pour cela que le Groupe Crédit Agricole a pris des décisions fortes pour aller plus loin ensemble.


Tout d’abord le Groupe Crédit Agricole met en place un dispositif de soutien pour les clients PME, artisans, commerçants, assurés en multirisques professionnels avec perte d’exploitation mais non couverts pour le risque sanitaire.

Ce soutien sera déterminé grâce à une estimation forfaitaire de la perte de revenus pendant la période et sera versé pour la mi-mai. Près de 200 Millions d’euros sont mobilisés à cet effet par le Crédit Agricole à l’échelle nationale.


Par ailleurs, face à la vulnérabilité et à l’isolement des seniors, et parce que la solidarité est l’un de trois piliers de notre modèle coopératif, nous avons créé et financé un fond de solidarité national de 20 Millions d’euros pour venir en aide aux personnes âgées sur nos territoires, qu’elles soient en EHPAD ou à domicile. Ce fond apportera des aides concrètes (tablettes numériques, matériels) et locales, au plus près de ce public isolé et fragilisé par la crise sanitaire. »


Et de rappeler: ensemble, nous saurons traverser cette période de crise. Plus que jamais, nous sommes aujourd’hui, et nous serons demain, engagés à vos côtés. Prenez soin de vous et de vos proches. »


Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Avec J’aime mon territoire by CA, la solidarité commence juste à côté

J'aime mon territoire by CA

La période de confinement crée de nouvelles habitudes et de nouvelles formes déchanges entre les personnes.

Pour favoriser localement la création de liens et accompagner ces nouvelles démarches, les Caisses régionales de Crédit Agricole ont lancé une plateforme internet dentraide et de solidarité collaborative :

Jaime mon territoire by ca: www.jaimemonterritoire-ca.fr .

Ouvert à tous pendant la période de confinement, ce site accessible depuis un ordinateur, une tablette ou un téléphone mobile a pour ambition de favoriser la création de lien social de proximité et l’entraide entre voisins tout en respectant les mesures de confinement.

-Avec J’aime mon territoire by CA, chacun peut demander de l’aide, proposer d’aider ou partager des informations locales utiles en cette période de crise sanitaire

-Avec J’aime mon territoire by CA, chacun peut rester connecté à son territoire pendant le confinement

-Avec J’aime mon territoire by CA, chacun peut être un acteur de solidarité locale et faire lien avec les plus isolés et les plus fragiles.

Les principaux usages de J’aime mon territoire by CA :

- Fil d’actualités : Pour demander une aide, proposer une aide, publier une information importante pour son réseau local

- Informations générales sur le coronavirus et la crise sanitaire

- Les belles histoires : Des actions solidaires locales, mise en avant des « super-héros » locaux

- Ma communauté : Utilisateurs de la plateforme qui se trouvent autour de moi

- Pages dédiées aux associations, aux commerçants, aux producteurs locaux ou groupes d’intérêts leur permettant de partager les services et actions mis en place pendant la période de confinement.

Les Caisses régionales poursuivent ainsi leur action fondée sur la raison d’être du Crédit Agricole : « Agir chaque jour dans votre intérêt et celui de la société »

J'aime mon territoire by CA

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

1000 PANIERS GARNIS ISHERE POUR LE PERSONNEL DES MAISONS DE RETRAITE ISEROISES

1000 paniers pour les employés des maisons de retraite

Comme les agents hospitaliers, les employés des Ehpad et des résidences autonomie sont en toute première ligne face à l’épidémie de Coronavirus qui frappe nos aînés le plus durement.

Pour les remercier, pour saluer leurs missions si difficiles et éprouvantes en cette période, le Département de l’Isère a confectionné 1000 paniers gourmands, remplis chacun d’une dizaine de denrées alimentaires agréés IsHere et AOC/IGP achetées chez les producteurs, les artisans et les transformateurs locaux (de la farine, des fromages de chèvre, des yaourts nature, du Saint-Marcellin, des fraises et de la quiche au bleu du Vercors-Sassenage).

Ces colis ont été préparés et conditionnés par des agents de la mission volontariat du Département et seront distribués entre aujourd’hui et demain aux 160 structures iséroises pour personnes âgées.

« L’engagement et le professionnalisme des personnels des maisons de retraite au chevet de nos parents, de nos grands-parents sont déjà admirables en temps « normal ». Mais en cette période, le courage, le dévouement et l’abnégation dont font preuve ces professionnels sont exceptionnels. C’est pour les remercier que j’ai modestement souhaité leur offrir ce panier garni de produits IsHere et AOC/IGP.

Un panier qui est aussi un soutien apporté à notre agriculture locale fortement impactée par la crise et pourtant garante de notre indépendance alimentaire. Un panier qui fait finalement le lien entre des forces vives qui permettront à notre département de résister à cette crise et de la surmonter », explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

ehpa

1000 paniers pour soutenir l’agriculture locale

La marque IsHere, à laquelle plus d’une centaine d’agriculteurs, d’artisans et de transformateurs locaux adhèrent avec plus de 800 produits agréés, garantit la qualité des produits agricoles, leur origine iséroise et la juste rémunération de l’agriculteur. Cette marque est soutenue par le Département, la Métropole et les grandes intercommunalités iséroises*, ainsi que les 2 CCI, la Chambre des métiers et la Chambre d’agriculture, rassemblés au sein du Pôle agroalimentaire.

La totalité de l’opération, soit près de 14 000 €, est en totalité reversée aux agriculteurs et aux artisans qui ont vendu leurs produits au Département.

* Pays Voironnais, le Grésivaudan, Entre Bièvre et Rhône notamment..

Catégorie Département de l'Isère, questions d'actualitéCommentaires fermés

Maintien des mesures de confinement lors des congés scolaires

Conformément aux diverses mesures prises par l’arrêté du 16 mars 2020, destinées à freiner au maximum la propagation de l’épidémie, un dispositif de restriction des déplacements a été mis en place, toujours en vigueur. Le confinement est la règle, tout déplacement étant dérogatoire et devant être dûment justifié, par la présentation de l’attestation.

Le préfet de l’Isère rappelle que la règle est donc toujours de rester chez soi, même pendant les congés scolaires qui débutent ce week-end.

Les forces de police et de gendarmerie sont chargées de veiller au strict respect des mesures de restriction des déplacements déployées pour lutter contre la propagation de la pandémie. Des contrôles seront effectués, et un dispositif renforcé sera mis en place ce week-end.

Tout contrevenant s’expose à une peine d’amende de 135 euros, qui peut être majorée en cas de récidive. Les multirécidivistes encourent un placement en garde-à-vue suivi de sanctions pénales.

Par ailleurs, conformément à la liste des établissements commerciaux autorisés à recevoir du public établie par les arrêtés des 14 et 15 mars 2020, les locations saisonnières, gîtes, campings et chambres d’hôtes doivent rester fermés lorsqu’ils ne constituent pas un logement habituel.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

COVID-19, LE CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES MOBILISE

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, banque coopérative et mutualiste, a l’ambition d’agir chaque jour dans l’intérêt de ses clients et de la société.

En ces jours de crise sanitaire et économique, cette ambition est portée par tous nos collaborateurs et nous permet d’assurer la continuité du service bancaire et d’accompagner nos clients.

Dans cette situation inédite, nous adaptons rapidement notre organisation et notre façon de travailler, avec la préoccupation d’être disponibles et réactifs, tout en assurant la sécurité de tous, clients et collaborateurs.

Pour répondre aux besoins de trésorerie, préoccupation majeure de nos clients, nous répondons très rapidement par des mesures de report d’échéances, ciblées et personnalisées, et par la mise en place de crédits courts termes, notamment dans le cadre du dispositif de Fonds de Garantie mis en place par l’Etat et sous gestion de la BPI.

Parce que certains clients ont besoin de se rendre dans leur agence, nous avons fait le choix d’assurer un accueil physique de proximité en maintenant ouvertes au public le matin environ la moitié de nos agences.

Plus généralement, pour répondre aux besoins de notre clientèle, nos conseillers sont joignables par téléphone ou par courrier électronique, et vous accompagnent sur rendez-vous téléphoniques.

Enfin nos services de banque à distance sont disponibles, sécurisés, et en capacité d’absorber une forte hausse de la fréquentation. Notre modèle mutualiste et coopératif nous engage.

Dans ce contexte de crise, nous sommes plus que jamais aux côtés de nos territoires et de leurs habitants.

Grâce à notre modèle, depuis des années, nos résultats sont affectés nos réserves, consolident nos fonds propres et sont mis aux services de l’économie territoriale. Cela nous donne aujourd’hui une solidité financière à la hauteur des enjeux à venir.

MESURES D’ACCOMPAGNEMENT DE NOS CLIENTS

- Services à la clientèle

La liste des agences ouvertes est disponible sur notre site www.ca-sudrhonealpes.fr et est actualisée chaque jour ; nous vous joignons la carte de notre réseau d’agences au 23/03/2020 ;

Les distributeurs continueront à fonctionner ; s’ils devaient être fermés pour des raisons de sécurité, nous vous indiquons le distributeur le plus proche ainsi que le relais CA le plus proche (lien sur notre site www.casudrhonealpes.fr)

Cliquer sur le logo:

Sans titre

Accompagnement de nos clients

Augmentation des plafonds d’utilisation (paiements par carte, virements) ;

Accompagnement dans l’activation des mesures exceptionnelles décidées par le Gouvernement (charges sociales, prélèvements …)

Mise en place de Prêts Garantis selon les conditions définies par l’Etat aux Agriculteurs, Professionnels et Entreprises, d’un montant pouvant atteindre 25 % du CA HT, sans frais de dossier et au taux de 0 % hors prime de garantie (0,25 % à 0,50 % sur un an)

Pauses de trois à six mois des remboursements de crédits pour les agriculteurs, professionnels et entreprises

Activation des dispositions contractuelles sur les crédits Habitat (pause option souplesse)

Procédure accélérée d’octroi de crédits de trésorerie, de court ou moyen terme

- Tarification

Traitement des demandes de rejets de prélèvements dans le cadre des mesures exceptionnelles décidées par le gouvernement : sans frais

Traitement des pauses de remboursement de crédits : sans frais

Remboursement de la cotisation mensuelle TPE de mars pour les commerçants fermés (mesure renouvelable en avril)

- Protection des clients et des collaborateurs en agence

Strict respect des mesures barrières

Mise à disposition de nos personnels de solutions hydro-alcooliques et de masques

Installation progressive de parois isolantes en plexiglass

L’essentiel de nos opérations courantes sont réalisables à distance sur les applications ou sur Internet et nos conseillers sont équipés en solutions leur permettant de travailler à distance en conseil clients pour limiter les déplacements.

L’ensemble des équipes du Crédit Agricole est mobilisé et reste à votre écoute.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Interdictions d’activités de plein air et fermeture des parcs et jardins

Par arrêté du 20 mars 2020, le préfet de l’Isère a interdit les rassemblements ainsi que
la pratique d’activités de plein air et des sports de montagne, y compris la randonnée, et
fermé l’ensemble des parcs et jardins, où la présence de toute personne est désormais
interdite.
En effet, la pratique d’activités sportives, comme les rassemblements de personnes,
constituent des occasions particulièrement propices à la transmission rapide, simultanée
et à grande échelle, du virus Covid-19, qui se propage notamment par la salive
(éternuements, toux, postillons…) et le contact des mains.
Il a par ailleurs été constaté que les mesures gouvernementales réglementant les
déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 faisaient
l’objet d’une interprétation trop souple de la part de certains résidents du département.
Dès lors, l’arrêté préfectoral du 20 mars 2020 rappelle l’interprétation stricte qui doit être
faite du décret n°2020-260 du 16 mars 2020.
Ces mesures s’appliquent sur l’intégralité du département de l’Isère, jusqu’au 31 mars
2020.
Tout contrevenant sera sanctionné par une amende de 135 euros, comme le prévoit le
décret n°2020-264 du 17 mars 2020 portant création d’une contravention réprimant la
violation des mesures destinées à prévenir et limiter les conséquences des menaces
sanitaires graves sur la santé de la population.
Le préfet de l’Isère en appelle à la responsabilité de chacun pour respecter toutes les
mesures de distanciation sociale et de confinement imposées à l’ensemble de la
population.
La première des règles, la plus simple, celle qui sauve des vies c’est “restez chez
vous”.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Confinement: activités extérieures, sportives et de montagne

DEPUIS LE MARDI 17 MARS 2020 À MIDI, DES MESURES DE CONFINEMENT STRICT SONT ENTRÉES EN VIGUEUR.?? Coronavirus oblige..

Dans le cadre du respect des mesures de confinement strict, Lionel BEFFRE, Préfet de l’Isère, rappelle que les sorties ne sont pas autorisées, sauf dans le périmètre immédiat de l’habitation (hors déplacement professionnel), y compris pour l’activité physique essentielle, qui ne doit en aucun cas conduire à des sorties prolongées.

Précisons que sont notamment proscrites :

  • la randonnée et toutes les activités de montagne, sportives ou récréatives, notamment situés en périphérie des agglomérations, et éloignés de résidences des pratiquants concernés,

  • les sorties dans les bois pour cueillette et toute prise de vue photographique,

  • la pratique de la chasse et de la pêche.

Les déplacements liés à ces activités ne sauraient justifier d’une quelconque dérogation au titre de la mise en œuvre du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19.

Les forces de police et de gendarmerie sont chargées de veiller au strict respect des mesures de confinement et de restriction des déplacements déployées pour lutter contre la propagation du virus.

Le préfet de l’Isère rappelle, par ailleurs, que les activités de montagne sont susceptibles de nécessiter l’intervention de services de secours, alors même que ceux-ci doivent rester pleinement mobilisés pour les interventions liées à la situation sanitaire actuelle. Respecter les consignes, c’est avant tout respecter les soignants.

Tout contrevenant sera sanctionné par une amende de 135 euros, comme le prévoit le décret n°2020-264 du 17 mars 2020 portant création d’une contravention réprimant la violation des mesures destinées à prévenir et limiter les conséquences des menaces sanitaires graves sur la santé de la population.

Le préfet de l’Isère en appelle à la responsabilité de chacun pour respecter toutes les mesures de distanciation sociale et de confinement imposées à l’ensemble de la population.

La première des règles, la plus simple, celle qui sauve des vies c’est “restez chez vous”.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Coronavirus, le monde agricole en action : Pas de pénurie!!!

A l’heure où la France est à l’arrêt, certaines professions sont au front tels que les agriculteurs qui travaillent pour remplir nos assiettes.

François WALRAET, céréalier à St Christophe, vice-président du syndicat  Coordination Rurale Auvergne Rhône Alpes (CR AuRA) témoigne :

« Notre profession exige que nous soyons présents en permanence sur nos exploitations. Malades ou non, nous devrons être présents pour assurer les diverses productions que ce soit les céréales, les fruits et légumes, le lait, le fromage…. Quand on voit les rayons dévalisés, nous tenons à transmettre un message aux français: les agriculteurs sont garants de la sécurité alimentaire, il n’y aura pas de pénurie !

Malgré nos faibles revenus et nos moments de découragement, nous sommes passionnés par notre métier et la France peut compter sur nous. »

Jean-Louis OGIER , président de la CR AuRA approuve ces propos en rappelant que :

« Nous avons la chance d’avoir en France une agriculture de proximité capable de fournir une alimentation de qualité. Nous la défendons chaque jour depuis nombre d’années et de tels événements démontrent avec force la puissance et l’utilité de l’autonomie alimentaire comme l’a souligné Emmanuel Macron la semaine dernière.

Nous défendons d’ailleurs depuis le début de notre existence le principe d’exception agriculturelle (reconnue en France depuis 1994 sous le vocable d’exception culturelle pour le domaine de la culture) qui permettrait à chaque pays de déconnecter ses prix agricoles des cours mondiaux. Nous éviterions ainsi que nos agriculteurs disparaissent en vendant à perte et nous pourrions sécuriser les prix à la consommation. »

Et de rajouter:  » il faut porter à la connaissance des consommateurs que les magasins de producteurs, vente à la ferme fonctionnent comme d’habitude..sont alimentés.. Il suffit juste aux clients de respecter les précautions mises en place..se tenir à un mètre l’un de l’autre etc.. »

Enfin, Joris MIACHON, représentant de la section jeune de la Coordination rurale et arboriculteur en Drôme, conclu en affirmant que les agriculteurs regrettent vivement qu’il faille être confronté à une telle épidémie pour retrouver enfin le bon sens et remettre des valeurs essentielles au centre des enjeux comme la préservation de notre agriculture française et notre sécurité et indépendance alimentaire pour lesquelles tous les agriculteurs des différentes filières restent mobiliser.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Préserver les Samu-Centre 15 dans un contexte de forte mobilisation

En phase épidémique, le SAMU-Centre 15 doit rester pleinement disponible pour les
urgences vitales dans un contexte de forte mobilisation, y compris pour celles liées au
Covid-19.
La population est invitée à limiter au maximum son utilisation, particulièrement
lorsque les symptômes sont modérés.
POUR DES QUESTIONS D’ORDRE GÉNÉRAL, OU
ADMINISTRATIVES, APPELEZ LE NUMÉRO VERT

0 800 130 000

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2020
L Ma Me J V S D
« mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+