Archive | viticulture

La Maison de la Vigne et du Vin de Savoie à Apremont détruite


Un incendie a entièrement détruit la Maison de la Vigne et du Vin de Savoie à Apremont dans la nuit de vendredi 6 à samedi 7 janvier.

Une bâtisse esthétique, toute de bois et de cuivre, qui avait à peine dix ans et qui faisait la fierté de toute la filière, avec une vue à couper le souffle sur les Alpes, les glaciers et le Mont Granier.
Une maison fonctionnelle à l’architecture remarquable, devenue un lieu culturel adopté par toute la profession, avec notamment une magnifique salle de dégustation.
Siège social du Syndicat Régional des Vins de Savoie (Président Michel Quenard), la maison abritait aussi le Comité Interprofessionnel des Vins de Savoie (Président Charles Henri Gayet), elle était ouverte à toute la profession.
L’équipe des Vins de Savoie poursuit son chemin, se concentrant sur le programme, accueillie dans des locaux de la Chambre d’Agriculture Savoie Mont Blanc  à Saint-Baldoph 73190 (40 rue Terraillet).
1

Des 1 100 m2 de bâtiment, il ne reste que la chape de béton au sol.

A noter que  les vignerons ont pu sauver la quasi-totalité des fameuses capsules, très importantes pour l’embouteillage des vins de Savoie« .

La commercialisation des vins pourra donc se poursuivre….

Catégorie Pays de Savoie, viticultureCommentaires fermés

La Région soutient les pépiniéristes viticoles d’Auvergne-Rhône-Alpes

viti

Catégorie région Auvergne Rhône-Alpes, viticultureCommentaires fermés

5ème concours des vins de l’Isère

Le concours des vins de l’Isère, dont la vocation est de faire découvrir la qualité et la diversité de la production viticole iséroise et de mettre en avant le dynamisme des vignerons du département, est organisé en partenariat par la Chambre d’Agriculture de l’Isère, le Festival le Millésime, la Laiterie Bayard, le Vin des Alpes, Vitis-Vienna et le Syndicat des Vins de l’Isère.

Les vins admis à concourir appartiennent aux catégories suivantes :
- Vins sous Indication Géographique Protégée Vins de l’Isère, avec ou sans dénominations Coteaux du Grésivaudan et Balmes dauphinoises,
- Vins sous AOP Vin de Savoie et Vin de Savoie cru des Abymes pour les exploitations ayant leurs parcelles en Isère,
- Vins sous IGP Collines Rhodaniennes du secteur Seyssuel ou ayant leur siège social en Isère,
- Vins rosés toutes appellations confondues.

Les vins mousseux et les vins sans IG ayant le siège de leur exploitation en Isère peuvent se voir décerner un coup de cœur.

Le règlement du concours est inscrit sur la liste des concours vinicoles français établie par le ministre chargé de la consommation.2

La 5ème édition du concours qui s’est déroulé au clos des Capucins à Meylan a donné le palmarès suivant:

Neuf médailles et deux coups de cœur ont été décernés par un jury composé principalement de sommeliers, œnologues, cavistes, restaurateurs. Une cinquantaine d’échantillons dans les millésimes 2013, 2014 et 2015 ont été présentés.

Les vins produits en Isère : lauréats 2016 par catégories

> AOP Savoie cru des Abymes
ARGENT : Domaine de l’Epervière, Julie Portaz – AOP Savoie Abymes – Habanera 2015 (Jacquère)

> IGP Collines rhodaniennes - rouge
ARGENT : Les Vins de Vienne – IGP Collines rhodaniennes / Sotanum 2014  (Syrah)
ARGENT : Yves Cuilleron – IGP Collines rhodaniennes / Ripa Sinistra 2014 (Syrah)

> IGP Collines rhodaniennes – blanc
ARGENT : Les Vins de Vienne – IGP Collines rhodaniennes – Taburnum – 2014 (Viognier)

> IGP Isère – rouge
OR : Finot Frères – IGP Isère Coteaux du Grésivaudan / Tracteur 2015  (Gamay, Pinot noir, Merlot)
ARGENT : Domaine Finot -  IGP Isère Coteaux du Grésivaudan / Pinot Noir 2014 (Pinot noir)
BRONZE : Domaine des Rutissons -  IGP Isère Coteaux du Grésivaudan / Mes P’tits Gars 2015 (Gamay)

> IGP Isère – blanc
OR : Domaine des Rutissons – IGP Isère Coteaux du Grésivaudan / M. Leblanc 2015 (Jacquère, Viognier)
OR : Domaine Finot -  IGP Isère Coteaux du Grésivaudan / Chardonnay 2015 (Chardonnay)

> Coups de cœur du jury
Vins produits en Isère sans Indication géographique
Finot Frères – Tracteur 2015 blanc (Jacquère, Chardonnay)
Luc Métral – Les Galets de mon cœur 2014 blanc (assemblage)

Catégorie A la une, viticultureCommentaires fermés

Concours Départemental des Vins de l’Isère

Le Concours Départemental des Vins de l’Isère se tiendra lundi 30 mai
2016 au Clos des Capucins à Meylan à 9 h 30.

Ce concours, organisé par la Chambre d’Agriculture de l’Isère, en
partenariat avec le Syndicat des Vins de l’Isère, l’association Vitis-Vienna, le
Festival le Millésime, la Laiterie Bayard et le Vin des Alpes a pour objectif de
faire découvrir la qualité et la diversité de la production viticole
iséroise et de mettre en avant le dynamisme des vignerons du département.

Le Concours Départemental est réservé aux vignerons produisant:
• des vins sous Indication Géographique Protégée Vins de l’Isère,
avec ou sans dénominations Coteaux du Grésivaudan et Balmes
Dauphinoises,
• des vins sous AOP Vin de Savoie et Vin de Savoie cru des Abymes
pour les exploitations ayant leurs parcelles en Isère,
• des vins sous IGP Collines Rhodaniennes du secteur Seyssuel ou
ayant leur siège social en Isère,
• des Vins rosés toutes appellations confondues.

Le règlement du Concours Départemental est inscrit sur la liste des concours
vinicoles français établie par le ministre chargé de la consommation.

Le jury, composé de dégustateurs choisis parmi des restaurateurs, des
sommeliers, des cavistes, et des amateurs éclairés, évaluera les vins présentés
selon les critères habituels de la dégustation professionnelle. Seront également
présents cette année, au sein du jury :
– M. Bernard DELAYE, Président du Concours des Grands Vins de France,
– Mme Évelyne LEARD-VIBOUX, journaliste auteure,
– M. Yves PAQUIER, ancien animateur de la Fédération Internationale
des Journalistes et écrivains du Vin, responsable technique du Trophée des
7 ceps® .

Les jurés distingueront les vins de qualité dans les millésimes 2013, 2014
et 2015 pour les catégories de vins tranquilles suivantes :
Vins de l’Isère, avec ou sans dénomination Coteaux du Grésivaudan et
Balmes Dauphinoises

1) vins rouges
2) vins blancs
Vins AOP Savoie
3) vins rouges
4) vins blancs
• Vins AOP Savoie, Cru Abymes
5) vins blancs
• Vins des Collines Rhodaniennes
6) vins rouges
7) vins blancs
• Vins rosés toutes appellations confondues

Les caractéristiques visuelles, olfactives, gustatives de chaque vin seront
étudiées et chaque juré en tirera un jugement global.
Le jury décidera alors d’attribuer une ou plusieurs médailles d’or, d’argent ou de
bronze pour chacune des catégories de vins pré-citées.

Pour les vins mousseux et les vins sans indication géographique ayant le
siège de leur exploitation en Isère, un coup de coeur pourra être décerné.

Catégorie viticultureCommentaires fermés

De l’or pour Chevalier Bayard

Sans titre 2

Catégorie viticultureCommentaires fermés

Règles assouplies pour la plantation de vignes en France

Depuis le 1er janvier 2016, un nouveau dispositif d’autorisations de plantation est en vigueur. Plus de vignes peuvent être plantées, y compris pour produire des vins sans indication géographique (sans AOC ni IGP).

Jusqu’alors, l’extension des vignobles était interdite a priori et devait être justifiée par les demandeurs (producteurs ou négociants). À présent, les plantations sont autorisées a priori, sur une superficie correspondant au maximum à 1% du vignoble actuel. Le vignoble français pourra donc s’accroître au maximum d’environ 8.000 hectares en 2016.

De plus, des autorisations de plantations peuvent désormais être délivrées à des vignes destinées à la production de vins non couverts par une indication géographique (AOC ou IGP), qui correspondent à l’ancienne catégorie des  » vins de table « . Les autorisations sont délivrées à condition de ne pas détourner la notoriété d’une appellation ou indication protégée (par exemple le champagne).

Sans titre

Entre 2000 et 2012, le vignoble français a reculé de 14% pour atteindre 750.000 hectares.

En 2015, la France est le 2e producteur mondial de vin avec 47,3 millions d’hectolitres.

Catégorie viticultureCommentaires fermés

Une signalétique viticole harmonieuse pour les communes de Chartreuse

La viticulture représente une part important du chiffre d’affaires de l’agriculture de Chartreuse. Le Parc s’est engagé dans un travail pour la mise en place d’une signalétique commune en zone viticole. La signalétique est un formidable outil de promotion du territoire et de valorisation des activités économiques.

Cet outil doit être néanmoins cadré afin de permettre une bonne lisibilité et éviter la dégradation de l’image d’un territoire ainsi que la dévalorisation de la qualité des paysages. Ainsi, une signalétique viticole harmonieuse a été mise en place par le Parc et court sur les 5 communes concernées (Apremont, Chapareillan, Les Marches, Myans, Saint Baldoph).

Redonner une lisibilité du vignoble au public

Le vignoble façonne les vallées autour du Mont blanc, depuis les vallées suisses jusqu’au Piémont italien en passant par les Savoie.

Or, ce vignoble souffre d’un manque de lisibilité de la part du public pour les raisons suivantes :

- il n’est pas continu donc peu visible

- il ne représente pas de grands volumes de production sur le marché donc peu médiatisé par les opérateurs économiques

- il est très diversifié (chaque vignoble dispose de ses crus, chaque cru dispose de son cépage) d’où une complexité qui paradoxalement est la caractéristique intrinsèque du vignoble alpin.

En effet, la présence de la vigne est historique (en atteste le cadastre du XIIème siècle des archives de Savoie) et les territoires dans lesquels elle a perduré jusqu’à aujourd’hui ne sont pas le fruit du hasard : un terroir, un mésoclimat, une adaptation végétale, des événements historiques et humains ont permis cet établissement pérenne et constituent aujourd’hui les éléments caractérisant la viticulture alpine.

Un travail d’étude et de mise en scène des dimensions historiques, ethnologiques et géographiques permettra de mieux caractériser la culture vigneronne alpine, de la transférer aux acteurs économiques de la filière et du tourisme afin qu’ils puissent à leur tour la partager avec leur clients et redonner ainsi une lisibilité du vignoble au public.

OBJECTIFS DU PROGRAMME « VINALP »

Le Conseil départemental de Savoie avec la Province de Turin sont chefs de file de ce programme européen qui se déroule sur 3 ans. Les autres partenaires sont la Chambre d’agriculture, le Syndicat régional des Vins, le Parc naturel régional de Chartreuse, la Communauté de communes Cœur de Maurienne, la commune de Montmélian et d’autres partenaires italiens.

Le projet consiste à reconstituer la genèse et la dynamique de vignoble au travers de l’histoire et du patrimoine, puis de valoriser ces matériaux dans la promotion et la communication du produit, de façon immatérielle (discours commercial, culture vigneronne) ou au travers d’équipements matériels (ouvrage, expositions, film, signalétique routière etc.)

En parallèle, il s’agira d’acquérir les connaissances pour permettre la sauvegarde et / ou la valorisation des éléments qui constituent les spécificités de la viticulture alpine.

Concrètement, il s’agit de :

1/ Etudier et faire connaître les valeurs historiques, culturelles, mais aussi les activités économiques propres à la viticulture de Chartreuse.

2/ Garder le potentiel génétique des variétés anciennes (vignoble conservatoire à Chapareillan)

3/ Mettre en réseau les acteurs des filières viticoles et  touristiques- Actions de formations des acteurs et création d’outils pédagogiques

4/ valoriser/animer le patrimoine bâti et les paysages viticoles

Les partenaires du programme Vinalp

Conseil départemental de Savoie, Centre d’ampélographie Alpin, CIVS (Comité Interprofessionel des Vins de Savoie), Chambre d’agriculture, Association AAC, Parc naturel régional de Chartreuse, commune de Montmélian, Communauté de communes de la Vallée de Maurienne, le province de Turin.

FINANCEMENT de la signalétique

La signalétique est donc une des actions portées et accompagnées entre autres par le programme Vinalp. La signalétique viticole a coûté en tout 103 265. Le financement provient en grande partie des communes et des viticulteurs mais aussi du Parc (programme européen Vin Alp Alcotra porté par le Conseil départemental de Savoie mais aussi à travers la Région). Le Parc a aussi porté l’accompagnement technique sur ce projet et la mise en oeuvre administrative et financière pour les 5 communes.

Catégorie Pays de Savoie, agriculture, parcs, viticultureCommentaires fermés

CRÉMANT DE SAVOIE : C’EST OFFICIEL !

La Savoie rejoint ainsi les sept autres régions de production – Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Die, Jura, Limoux et Loire – devenant le huitième membre de la famille Crémant. La région vise une production de 4 000 hl. C’est une vraie reconnaissance du savoir-faire des vignerons et de la qualité des vins effervescents produits en Savoie

Les vins effervescents sont une longue tradition en Savoie : à ce jour majoritairement dénommés « Savoie méthode traditionnelle » ou « pétillant de Savoie », ils étaient produits un peu partout sur la zone AOC Vin de Savoie, par une centaine de viticulteurs, à partir des cépages Altesse ou Jacquère. Deux cépages qui confèrent au Crémant une forte identité, avec en sus le côté peu alcoogène de la Jacquère.

Depuis quelques années des vignerons avaient choisi d’élaborer leurs effervescents selon le cahier des charges Crémant. Les premiers vins montrent un style très actuel : des notes de fruits blancs et d’agrumes, de la fraîcheur, des dosages précis et limités pour l’élégance et la finesse. Les consommateurs vont pouvoir découvrir ces Crémants dès Noël 2015, la mise en marché ayant lieu après une période d’élevage de 12 mois minimum.

Cette mention Crémant de Savoie est un véritable atout pour la région : le potentiel de développement commercial est réel, en particulier à l’export.

Sans titre
Le décret assorti du cahier des charges Crémant de Savoie est paru au Journal Officiel (décret n° 2015-1135 du 11 septembre 2015) : « Les vins mousseux de qualité blancs issus de vins de base de la récolte 2014 ou de la récolte 2015 peuvent bénéficier de l’indication Crémant s’ils répondent aux conditions fixées par le cahier des charges homologué par le présent décret et s’ils font l’objet d’une déclaration de revendication dite d’aptitude en vins mousseux susceptibles de bénéficier de l’indication Crémant dans les deux mois qui suivent la publication du présent décret. »

Catégorie Pays de Savoie, viticultureCommentaires fermés

Concours des vins de l’Isère

Le Concours Départemental des Vins de l’Isère s’est déroulé ce lundi 8 juin
2015 au Clos des Capucins à Meylan.

Ce concours, organisé par la Chambre d’Agriculture de l’Isère, en partenariat
avec le Syndicat des Vins de l’Isère, l’association Vitis-Vienna, le Festival le
Millésime, la Laiterie Bayard et le Vin des Alpes a récompensé les vignerons isérois
qui ont présenté des vins dans les catégories suivantes :
• des vins sous Indication Géographique Protégée Vins de l’Isère, avec ou
sans dénominations Coteaux du Grésivaudan et Balmes Dauphinoises,
• des vins sous AOP Vin de Savoie et Vin de Savoie cru des Abymes pour
les exploitations ayant leurs parcelles en Isère,
• des vins sous IGP Collines Rhodaniennes du secteur Seyssuel ou ayant
leur siège social en Isère,
• des Vins rosés toutes appellations confondues.

Une cinquantaine d’échantillons ont été dégustés par le jury composé de
dégustateurs, parmi lesquels étaient présents cette année :
– M. Bernard DELAYE, Président du Concours des Vins de Mâcon,
– Mme Evelyne LEARD-VIBOUX, journaliste auteur de « Vins et Vignobles
en Savoie Mont-Blanc »,
– M. Yves PAQUIER, ancien animateur de la Fédération Internationale
des Journalistes et écrivains du Vin, responsable technique du Trophée des
7 ceps® .
Les jurés ont distingué les vins de qualité dans les millésimes 2012, 2013 et
2014 pour les catégories de vins tranquilles suivantes :

PALMARES

• IGP ISERE ROUGE
ARGENT
- Stéphanie LOUP – IGP Isère Balmes Dauphinoises – Cuvée Spéciale – 2013
(Syrah/Mondeuse)
- Chevalier Bayard – IGP Isère Coteaux du Grésivaudan – 2013 (Persan)
BRONZE
- Thomas FINOT – IGP Isère Coteaux du Grésivaudan – 2014 (Etraire de la Dhuy)

IGP ISERE BLANC
OR
- Domaine FINOT – IGP Isère Coteaux du Grésivaudan – 2014 (Verdesse)
ARGENT
- Stéphanie LOUP – IGP Isère Balmes Dauphinoise – 2014 (Chardonnay)

• IGP COLLINES RHODANIENNES ROUGE
OR
- Les Vins de Vienne – IGP Collines Rhodaniennes – Sotanum – 2013 (Syrah)
ARGENT
- Les Serines d’Or – IGP Collines Rhodaniennes – Contrefor – 2013 (Merlot/syrah)

• IGP COLLINES RHODANIENNES BLANC
OR
- Les Vins de Vienne – IGP Collines Rhodaniennes – Taburnum – 2013 (Viognier)
• Vins AOP Savoie, Cru des Abymes
OR
- Gaec REYMOND – AOP Vin de Savoie Abymes – 2014 (Jacquère)
• Vins Rosés
BRONZE
- RENE Julien – AOP Vins de Savoie, Cuvée Prestige – 2014 (Mondeuse)
- Stéphanie LOUP – IGP Isère Balmes Dauphinoises – 2014 (Pinot noir)

• Coups de Coeur du Jury
Méthode traditionnelle : Gaec REYMOND, Méthode traditionnelle, Blanc de Blanc –
2013 (Jacquère)
Vin sans IG : Yves CUILLERON, Ripa Sinistra – 2013 (Syrah)

Catégorie viticultureCommentaires fermés

Concours Départemental des Vins de l’Isère: 4ème édition

Le Concours Départemental des Vins de l’Isère se tiendra lundi 8 juin 2015 au Clos des Capucins à Meylan.

Ce concours, organisé par la Chambre d’Agriculture de l’Isère, en partenariat avec le Syndicat des Vins de l’Isère, l’association Vitis-Vienna, le Festival le
Millésime, la Laiterie Bayard et le Vin des Alpes a pour objectif de faire découvrir la qualité et la diversité de la production viticole iséroise et de mettre en
avant le dynamisme des vignerons du département.

Le Concours Départemental est réservé aux vignerons produisant:
• des vins sous Indication Géographique Protégée Vins de l’Isère, avec ou sans dénominations Coteaux du Grésivaudan et Balmes Dauphinoises,
• des vins sous AOP Vin de Savoie et Vin de Savoie cru des Abymes pour les exploitations ayant leurs parcelles en Isère,
• des vins sous IGP Collines Rhodaniennes du secteur Seyssuel ou ayant leur siège social en Isère,
• des Vins rosés toutes appellations confondues.

Le règlement du Concours Départemental est inscrit sur la liste des concours vinicoles français établie par le ministre chargé de la consommation.
Le jury, composé de dégustateurs choisis parmi des restaurateurs, des sommeliers, des cavistes, et des amateurs éclairés, évaluera les vins présentés
selon les critères habituels de la dégustation professionnelle.

Seront également présents cette année, au sein du jury :
– M. Bernard DELAYE, Président du Concours des Vins de Mâcon,
– Mme Evelyne LEARD-VIBOUX, journaliste auteur de « Vins et Vignobles en Savoie Mont-Blanc »,
– M. Yves PAQUIER, ancien animateur de la Fédération Internationale des Journalistes et écrivains du Vin, responsable technique du Trophée des 7 ceps® .

Catégorie viticultureCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

avril 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+