Archive | Communauté de Communes du Massif du Vercors

Villard de lans sans coquilles!

La fête de la coquille St Jacques qui se déroule ce week-end à Villard de Lans, le port de montagne le plus important de France » a connu un premier jour de  » folie ».. Les 37 tonnes de coquilles St Jacques sont parties comme des  » petits pains ».

Il faut dire qu’il était prévu un arrivage de 42 tonnes mais les conditions marines ont empêché certains bateaux d’aller en mer.. Ce ne sont donc que 37 tonnes de coquilles St Jacques qui ont été débarquées à Villard..

Notre titre d’article qui se veut provocateur est exact… Ce dimanche soir il ne restera plus une coquille à villard…

Nous en sommes à la 11ème édition de cette fête qui rassemble la mer et la montagne et surtout les gastronomes, qu’ils soient cuisiniers, producteurs ou convives..

Plusieurs dizaines de chefs,  venus de toute la France, étoilés, meilleurs ouvriers de France ont tenu à participer à cette fête et surtout à cuisiner ce met noble qu’est la coquille.

L’ inauguration de la fête menée par le Président de cuisines et passions en Vercors, Claude Ruel, fondateur de la fête a vu de nombreux élus locaux et départementaux honorer cette fête autour de Chantal Carlioz maire de Villard de Lans et vice présidente du conseil Départemental en charge du tourisme. Inauguration haute en couleur par la présence de plusieurs confréries dont celles de la coquille St Jacques bien évidemment mais aussi du bleu du Vercors Sassenage, du St Marcellin, des côtes du Rhône…

Cette année le parrain est William JACQUIER MOF (Meilleur Ouvrier de France) en 1996 patron du restaurant le vivarais à Lyon.

Plutôt que de longs discours découvrons cette première journée en images



Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'IsèreCommentaire (0)

Villard de Lans: 11ème fête de la coquille St Jacques

Tout le week-end des 16 et 17 mars, la Coquille St Jacques est à l’honneur à Villard.  Pêche dédiée de 40 bateaux pour 35 tonnes de coquilles St Jacques acheminées, 50 grands chefs, animations musicales (initiation aux danses bretonnes), démonstrations, dégustations… Un rendez vous à ne pas manquer..

Rappelons nous que lors de l’édition précédente, la dixième plus de 37 tonnes de coquilles ont  » déferlé » sur Villard de Lans..

Cette année il en est prévu 35 tonnes mais nous sommes persuadés qu’il n’y en aura pas pour tout le monde, voilà pourquoi il est très recommandé de venir à Villard de Lans afin de les déguster.. Celles ci préparées par une cinquantaine de grands chefs invités par l’association Cuisine et passion en Vercors, organisatrice de l’évènement

Le parrain de cette édition sera:

William JACQUIER

A 13 ans, Williams Jacquier s’est entendu dire qu’il n’était bon à rien… N’en déplaise à ces messieurs, élu Meilleur Ouvrier de France en 1996, c’est aujourd’hui un chef reconnu à la volonté de fer.

C’est avec une ambition, que Williams se lança dans la course aux certifications et labels. En 2012, ses efforts sont récompensés car il obtiendra la certification « Bouchon Lyonnais« , celle de Ia chambre des commerces, Maître Restaurateur (2011-2012) ainsi que le célèbre label des Tôques Blanches (2010-2011). Toutes ces récompenses sont celles d’un travail passionné, acharné et de qualité déjà couronné du titre de MOF (Meilleur Ouvrier de France) en 1996.

Dans son restaurant Le Vivarais à Lyon ouvert en octobre 2010, il renouvelle sans cesse une carte résolument traditionnelle, qui fait la part belle aux lyonnaiseries, quenelles, tête de veau, cochon de lait rôti et autres cocottes du jour.Sans titre


Vous souhaitez en savoir plus, passer commande, voici les liens:

Découvrir la coquille

Les produits réservés en ligne sont à retirer exclusivement à

le 16 mars de 9h à 18h et le 17 mars de 9h à 12h.

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Le Vercors au salon de l’Agriculture:

Un public nombreux s’est pressé chaque jour (du 23 février au 3 mars) auprès des villardes, et des chevaux du Vercors de Barraquand, mais aussi pour mieux connaître le Bleu du Vercors-Sassenage AOP, goûter la vercouline et assister aux démonstrations de sa fabrication.
Cette année, le Syndicat Interprofessionnel du Bleu du Vercors-Sassenage (SIVER) a également proposé un temps de découverte de trois Bleus AOP de caractère de la région autour du célèbre fromager grenoblois, Bernard Mure-Ravaud, meilleur fromager du monde et meilleur ouvrier de France : le Bleu du Vercors-Sassenage, la Fourme de Montbrison et le Bleu de Gex Haut-Jura.

Le Vercors a remporté deux prix au Concours général agricole ! Celui des pratiques agro-écologiques prairies et parcours dans la catégorie Pâturage exclusif (2nd place) et au trophée des chevaux de territoire (2nd place). Reportez-vous aux articles ci-dessous.

Comment ne pas féliciter et remercier  les équipes mobilisées chaque jour pour représenter le Vercors au Salon : éleveurs, producteurs, élus et personnels du Parc du Vercors, du SIVER, de la Coopérative Vercors Lait, de l’Office du tourisme Vercors Drôme…


Prairies fleuries, le Vercors sur le podium

PRAIRIESFLEURIES_infolettre.jpgAu Salon International de l’Agriculture 2019, deux lauréats du concours local des prairies fleuries du Vercors, le GAEC des Ecureuils et le Gaec des Rapilles, concouraient au Concours Général Agricole des pratiques agro-écologiques prairies et parcours dans les catégories « Prairies pâturées » et « Prairies de fauche ».

Alain Francoz du Gaec des Rapilles a remporté la deuxième place au Concours Général Agricole des pratiques agro-écologiques prairies et parcours dans la catégorie Pâturage exclusif. Bravo également à Alexis Fanjas du GAEC des Ecureuils qui concourait dans la catégorie « Prairies pâturées ».

Ce concours permet la reconnaissance et la valorisation des pratiques et des savoir-faire qui témoignent d’un équilibre agro-écologique. Les lauréats ont vu leur diplôme remis par Didier guillaume ministre de l’agriculture.


Pour tout savoir de ces pratiques, visionnez le clip.


Le Cheval du Vercors de Barraquand gagnant au trophée des chevaux de territoire

CHEVAL_8066516599902830592_Infolettre.jpLa race chevaline montagnarde française le Cheval du Vercors de Barraquand, reconnue officiellement en juillet 2017 par le Ministère de l’Agriculture se présentait en 2018 pour la 1ère fois au Salon International de l’Agriculture.

Cette année, le Cheval du Vercors de Barraquand remporte l’épreuve attelée et remonte ainsi à la 2eme place au classement final du trophée des chevaux de territoire organisé par la SFET – Société Française des Équidés de Travail.
Bravo à lui, sa cavalière Marion Forestier et sa meneuse Blandine Angebaud pour cette brillante première participation au Concours Général Agricole !


Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, apicultureCommentaires fermés

Le Vercors toujours en haut de l’affiche

verc2Le Vercors est toujours en fête au salon  international de l’ agriculture qui s’achève ce dimanche 3 mars..Situé au hall 1 , celui des animaux, l’espace Vercors connait en effet une animation toute particulière, en particulier grâce à ses deux  » vedettes »: la Villarde et le bleu du Vercors Sassenage.

Cette présence est indispensable pour permettre aux milliers de visiteurs de découvrir un territoire, un terroir, et à travers eux un Vercors très dynamique grâce à son agriculture, ses activités économiques, touristiques…

Lors de la journée  » Isère » qui s ‘est déroulée ce vendredi 1 mars sur l’espace de la région Auvergne Rhône-Alpes, plusieurs conseillers départementaux sont  » montés  » à Paris ..

Ils ne pouvaient que faire une halte qu stand du Vercors.. Autour de Robert Duranton, mmes Anne Gérin et Sandrine Martin Grand..verc1

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'Isère, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

BERNARD MURE-RAVAUD, MEILLEUR FROMAGER DU MONDE A PRÉSENTÉ LE BLEU DU VERCORS-SASSENAGE

Il se passe toujours quelque chose au stand du Vercors placé au centre du hall réservé aux animaux au salon de l’agriculture..

Bernard Mure -Ravaud qui est meilleur fromager du monde et bien sûr de France a présenté le bleu du Vercors Sassenage.. Un fromage qui a obtenu l’AOC en 1998..

Une vie consacrée aux fromages ! Consacré meilleur fromager du monde et meilleur ouvrier de France en 2007, cet autodidacte s’est hissé au sommet de la profession. À quinze ans, pour gagner un peu d’argent, il travaille sur les marchés chez un fromager qui lui apprend la vente. À vingt ans, il achète une petite fromagerie de 25 m², en 2009 avec 200 m² et des caves d’affinage, il fait le bonheur des gourmets.

Bernard Mure-Ravaud, était donc au Salon de l’Agriculture, pour parler de sa fromagerie maintenant légendaire « Les Alpages » à Grenoble et présenter le Bleu du Vercors-Sassenage avec Daniel Vignon, président du Syndicat Interprofessionnel du Bleu du Vercors-Sassenage (SIVER).

Fin connaisseur, il choisit ses produits en fonction des saisons chez les meilleurs fermiers et producteurs avec lesquels il prend le temps d’échanger sur les saveurs des fromages qu’il sélectionne.

Il les porte ensuite à maturité en les affinant dans ses caves. À la Fromagerie Les Alpages à Grenoble, les clients font la queue bien souvent à l’extérieur de la boutique à côté de sa moto !

Les présentations des animaux  emblématiques du Vercors , la villarde et le cheval Barraquand ont assuré l’animation sur le ring réservé aux présentations des animaux..

Bien entendu le stand du Vercors a été inauguré par Jacques Adenot, Président du Parc en présence d’élus et personnalités dont Chantal Carlioz vice Présidente du conseil départemental en charge du tourisme mais aussi maire de Villard de Lans..

Nous ne passerons pas sous silence la présence de  Clémentine Miss France Agricole. Originaire du Vercors, âgée de 18 ans, elle est étudiante en BTSA productions animales. Cette passionnée du monde agricole souhaiterait en faire son métier en rejoignant son père sur l’exploitation d’ovins viande (agriculture biologique).
Elle veut également « prouver que l’agriculture n’est pas un métier réservé aux hommes ».

Animations qui se poursuivent toute la durée du salon qui fermera ses portes le dimanche 3 mars..

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, bleu du Vercors Sassenage, foires/salonsCommentaires fermés

Le Vercors au Salon International de l’agriculture 2019 à Paris

Mêlant traditions et innovations, le  Vercors vous attend sur le Salon International de l’Agriculture du 23 février au 3 mars, l’occasion de rencontrer quelques un-e-s de celles et ceux qui préservent et développent ce territoire, source inépuisable de ressourcement, d’imagination et d’évasion.

Situé en moyenne montagne, le Vercors est un territoire d’exception, préservé de l’agriculture intensive grâce aux femmes et hommes agriculteurs qui œuvrent, voire militent, pour une agriculture de qualité.
Soucieux d’échanger et de transmettre leurs savoir-faire, ils soutiennent la jeune génération prête à reprendre le flambeau !

Ils sont plus d’une trentaine à être « Graines d’éleveurs » de 6 à 18 ans qui partagent la passion de l’élevage et de l’agriculture. Pauline, la présidente sera présente au salon avec Orchidée, une génisse de la race Villard-de-Lans, née d’une transplantation embryonnaire !

Et ce n’est pas tout ! Cette année, la Miss France Agricole vient du Vercors : étudiante en BTSA productions animales, Clémentine Rigaud, est devenue la sixième Miss France agricole. Passionnée depuis toujours, elle souhaite rejoindre l’exploitation d’ovins viande (en agriculture biologique, marque Valeurs Parc naturel régional) de son père à Beaufort-sur-Gervanne.

Enfin, Bernard Mure-Ravaud, meilleur fromager du monde et meilleur ouvrier de France en 2007, sera au Salon de l’Agriculture, pour parler de sa fromagerie maintenant légendaire « Les Alpages » à Grenoble et présenter le Bleu du Vercors-Sassenage avec Daniel Vignon, président du Syndicat Interprofessionnel du Bleu du Vercors-Sassenage (SIVER).

RENDEZ VOUS Pavillon 1 stand 1N060

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, foires/salonsCommentaires fermés

CCMV: bilan et perspectives…

Nous avons rencontré Franck Girard président de la Communauté de communes du massif du Vercors pour faire le point  sur les réalisations faites en 2018 et sur les projets 2019.

Franck Girard nous précise d’emblée:  » il y en a eu beaucoup, je vais donc vous présenter les principales.. » Parmi celles ci la finalisation de l’extension de Vercors Lait.   » Cette extension était indispensable pour la bonne marche de la coopérative et le développement de son activité.. »

Autre grand dossier finalisé  » et c’est une fierté » le PLUI au 21 décembre.  » Il faut savoir que ce plan local d’urbanisme intercommunal a démarré en 2014..C’était le premier entamé en Isère . Il s’est déroulé dans de très bonnes conditions, en parfaite harmonie avec les communes et les objectifs fixés.cLa finalisation de ce PLUI  novateur, dynamique va insuffler notre politique de développement de notre territoire pour les dix ans à venir ».

Et Franck Girard de rajouter:  » le document a été arrêté à l’unanimité..c’est une grande fierté. Il a été mené avec sérieux, et il a été étudié pour permettre à notre population de passer de 12 000 à 15 000 habitants sur les dix années à venir. »

Une augmentation de population maitrisée qui permettra de maintenir une activité économique conséquente mais aussi de maintenir les classes d’école, les structures administratives, les commerces..etc.. A noter également que les zones d’activités économiques sont toutes pleines.

Franck Girard tient à insister sur le fit que l’activité agricole a été  protégée et même renforcée avec plusieurs parcelles classées en zone agricoles.  » Notre territoire ne peut vivre avec une activité agricole amoindrie au même titre que nos activités économiques ou touristiques.

Pour cette année 2019, qui sera une année pré-électorale puisque les élections municipales sont programmées pour le printemps 2020, l’activité de la CCMV sera dense avec les réalisations les plus importantes le transfert du quai des déchets sur la  zone du Fenat.

Les deux tranches de la voie verte  » la via Vercors » seront aussi achevées. Elles concernent les Jarrands /méaudre et St Nizier /Engins. De fait toutes les communes intégrées à la Communauté de communes du massif du Vercors seront reliées par une voie douce..

A retenir également ma mise en place d’une étude sur le projet de recyclage des déchets et sur l’assainissement. Il faut savoir qu au 1er janvier 2020 l’assainissement sera intercommunal.

Le PLUI entrera également dans une phase de concertation avec en particulier la consultation des personnes physiques associées.

« Vous voyez on ne va pas s’endormir » rajoute le président de la Communauté de commune du massif du Vercors.

2019 sera marqué par les élections européennes et Franck Girard est clair:  » on ne peut pas quitter l’ Europe… voyez ce qui se passe en Angleterre… il y a bien sûr des choses à revoir.

Quant à l’actualité du moment: les gilets jaunes:  » ce mouvement de colère marque un ras le bol, mais aussi la frustration vis à vis des élus  » envers qui  il y a de la défiance » . Franck Girard comprend ce manque de confiance mais estime que celle ci ne doit pas exister sur les élus locaux » des hommes et des femmes de terrain qui font le maximum dans une loyauté sans faille ». ..

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Autrans-Meaudre en Vercors: aucun regret

Alors que le département de l’Isère, depuis le 1er janvier, a vu  l’émergence  de  6 communes nouvelles suite à des regroupements de communes il nous a semblé utile de faire le point avec Hubert Arnaud, maire de la commune d’Autrans- Méaudre en Vercors et Pierre Buisson maire délégué de Méaudre.

Pour rappel c’est suite à un référendum local dont les résultats ont été favorables  à la fusion  même si à Méaudre on dénombre seulement 6 voix de majorité, que les conseils municipaux d’Autrans et de Méaudre ont voté le souhait de faire fusionner les deux communes.

La commune d’ Autrans – Méaudre en Vercors est officiellement née le 1er janvier 2116.

Création de cette nouvelle commune que ne regrettent nullement Hubert Arnaud maire et Pierre Buisson maire délégué de Méaudre.

Bien entendu les raisons économiques arrivent au premier plan. Les dotations de l’Etat sont en baisse constante . Elles auraient baissé de 30% en trois ans pour chaque commune sans la fusion. Là ce n’est plus le cas. On a même une hausse de dotation de l’Etat de plus 5%. En un mot nous avons  » économisé » 350 000 euros disent de concert les deux élus.

Bien entendu de nombreux services ont été mutualisés. L’économie liée au fonctionnement représente 100 000 euros.

Pierre Buisson rappelle que la fusion n’a en rien enlevé aux services rendus aux habitants des deux communes.  » Les deux mairies assurent les mêmes services qu’auparavant, les écoles, la poste et même les églises fonctionnent comme auparavant. »

Hubert Arnaud précise qu’il y a bien eu une modification pour les contribuables:  » nous avons lissé les impôts locaux afin qu’ils soient identiques pour  tous. Cela signifie que les autrannais en payent moins, les méaudrais plus mais la contribution supplémentaire est minime. »

Le maire d’Autrans-Méaudre en Vercors  est clair:  « sans la fusion nous aurions beaucoup moins investis, c’est une évidence ».

Et de citer: 158000 euros pour les routes, 900000 euros pour un cabinet médical, 180000 euros pour la salle des fêtes de Méaudre, 220000 euros pour la chaufferie bois d’Autrans.. »

A retenir également que le PLUI a été arrêté après 4 ans de concertation. »Nous avons été les premiers en Isère a lancer un plan local d’urbanisation intercommunal.. Il a abouti, nous en sommes fiers. Nous avons réussi à préserver les terres agricoles en rentabilisant mieux les terrains en zones constructibles. » souligne Pierre Buisson qui comme Hubert Arnaud espère que le commerce local se maintienne.. » ce qui n’est pas évident »

Malgré cela certains souhaitent que  » tout redevienne comme avant ».. et se demandent pourquoi Pierre Buisson s’est lancé dans cette fusion.

Ce dernier argumente:  » j’aurai pu bien évidemment terminer mon mandat tranquillement.  Je pense très sincèrement qu’au moment où les communautés de communes se voient confiées de nombreuses nouvelles compétences au détriment des communes, celles-ci doivent être fortes pour peser au sein de l’EPCI et avoir un nombre de délégués suffisant pour représenter leur commune, ce qui n’enlève rien à la proximité avec la population puisque nous sommes environ trois mille habitants. Ce qu’il faut avoir en tête, c’est qu’après les prochaines élections municipales, les petites communes verront leur nombre de délégués diminuer. J’ai fait passer l’intérêt général avant mon confort personnel ».

Prochaines élections municipales qui se dérouleront en 2020:  » les deux villages doivent garder leur identité  » disent de concert les deux élus.

Bien entendu nous avons abordé la question d’actualité: les gilets jaunes. » Nous avons retenu la volonté du gouvernement d’ouvrir une concertation nationale. Nous avons donc ouvert des cahiers de doléances dans les deux mairies » confirme Hubert Arnaud.

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, la vie des communesCommentaires fermés

Le Critérium sur le Vercors.. Arrivée d’étape à Lans..

Le 70ème critérium du Dauphiné fait étape ce jeudià Lans en Vercors.  Les coureurs seront partis le matin de  Chazay sur Ain et entreront en Isère après 47 kilomètres de course à  Chimilin. Après avoir franchi le col des toutes Aures, les grimpeurs en découdront lors de la terrible montée du col du Mont noir, escalade inédite..Col classé en hors catégorie..17,5 km de montée avec une pente moyenne de 6,9%. Il ne restera plus qu’a rejoindre les hauteurs de Lans en Vercors ou sera jugée l’arrivée après 181 kilomètres de course.

« C’est bien entendu un très bel évènement pour le Vercors que cette arrivée à Lans » nous a précisé Franck Girard président de la communauté de communes du massif du Vercors… Cette arrivée d’étape  du critérium augure t-elle la possible venue du tour de France sur le Vercors:  » nous l’espérons tous  » rajoute Franck Girard..

L’occasion de faire le point avec le Président de la CCMV..

 » Au niveau activité touristique, nous avons eu un hiver avec beaucoup de neige, mais contrairement à ce que certains pourraient penser, la saison n’ a pas été exceptionnelle.. Il y a eu de nombreuses journées de mauvais temps, en particulier les week-end.. d’ou une fréquentation de nos stations moyenne. On ne peut pas parler d’année exceptionnelle.  »

Il est certain que se pose la question de la vitalité du tourisme de moyenne montagne, avec des conditions climatiques très aléatoires..  » ET pourtant le blanc est notre plus grosse économie, la neige fait vivre notre plateau.. mais nous sommes dans l’obligation de nous adapter, de prévoir. Cela signifie qu’un euro investi dans la neige doit être un euro qui serve au tourisme vert. » Et Franck Girard de prendre un exemple précis: » pour les canons à neige nous sommes dans l’obligation de créer des lacs collinaires. Il faut que ces derniers servent au printemps, l’été de bases de loisirs.. »

Le Vercors a aussi une agriculture dynamique..qui a cette année, son produit fleuron, le bleu du Vercors Sassenage qui fête ses 20 ans de l’AOP. C’est en effet en 1998 que le bleu du Vercors Sassenage a obtenu le label AOC transformé en label européen AOP.

De multiples animations sont programmées avec comme point d’orgue la fête du bleu qui se déroulera les 28 et 29 juillet à Lans en Vercors.

Franck Girard interrogé sur l’avenir de l’APAP qui est en pleine réflexion aura ces mots:  » L’association pour la promotion de l’agriculture du Parc doit exister. Il est en effet primordial que les filières agricoles du Parc soient représentées à travers une structure légitime. Il faut donc se donner les moyens pour qu’elle existe..

en attendant rendez vous sur les hauteurs de Lans pour assister au dénouement de la 4ème étape du Critérium du Dauphiné.. diverses animations sont prévues à partir du début de l’après midi. Le vainqueur d’étape étant attendu vers 16H30.

A noter que le lendemain les rescapés partiront de Grenoble, direction Valmorel..

cri


Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

13e semaine pour les alternatives aux pesticides en Vercors

A nouveau cette année, un collectif d’associations, de citoyens, d’établissements scolaires et de collectivités locales se mobilisent sur le secteur des Quatre-Montagnes pour proposer des temps de rencontres, de projections et d’ateliers dans le cadre de la Semaine nationale pour les alternatives aux pesticides. La production d’une alimentation de qualité, respectueuse des Hommes et de l’environnement, sera au centre des propositions et un focus spécial sera proposé sur les questions liées à l’eau.

La semaine pour les alternatives aux pesticides fait la part belle aux échanges, aux expériences et aux découvertes. Elle a lieu grâce à l’énergie de nombreux bénévoles engagés et aux structures associatives et institutionnelles locales qui en assurent la coordination et qui en sont partie prenante.

Consultez le programme !

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

mars 2019
L Ma Me J V S D
« fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+