Archive | Département de l'Isère

PAYSAGE->PAYSAGES : RANDONNÉE-DÉBAT A LA PIERRE PERCEE

Le samedi 6 avril 2019, La Mure Cinéma-Théâtre et le CAUE organisent une randonnée-débat à la Pierre Percée (Pierre-Châtel) pour comprendre les pratiques respectives des uns et des autres à travers un petit territoire de montagne, terrain de jeu pour les uns, outil de travail pour les autres.
Cette randonnée est une invitation aux promeneurs, bergers, forestiers, agriculteurs, chasseurs, élus et responsables associatifs à partager un temps d’échange en mouvement.

Samedi 6 avril à 9 h 30

Randonnée à la Pierre Percée en compagnie de différents usagers de nos territoires de montagne
(agriculteurs, coureurs, randonneurs, chasseurs, acteurs de la filière bois, berger…)

Départ à 9 h 30 sur le parking de l’église de Pierre-Châtel
Pique-nique sorti du sac à La Pierre Percée
Fin de rencontre vers 14 h
Repli à la salle de la Festinière en cas de mauvais temps.
Réservation conseillée : marthus-lmct@orange.fr

Pour aller plus loin encore,  La Mure Cinéma-théâtre propose à 17h30  Le Bonheur… Terre promise, un documentaire de Laurent Hasse, qui suit le parcours d’un homme, parti un matin pour traverser à pied la France et ses paysages, s’en remettant au hasard et ne poursuivant qu’un seul but : le bonheur.

Plus d’informations sur le site Paysage->Paysages

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Villard de lans sans coquilles!

La fête de la coquille St Jacques qui se déroule ce week-end à Villard de Lans, le port de montagne le plus important de France » a connu un premier jour de  » folie ».. Les 37 tonnes de coquilles St Jacques sont parties comme des  » petits pains ».

Il faut dire qu’il était prévu un arrivage de 42 tonnes mais les conditions marines ont empêché certains bateaux d’aller en mer.. Ce ne sont donc que 37 tonnes de coquilles St Jacques qui ont été débarquées à Villard..

Notre titre d’article qui se veut provocateur est exact… Ce dimanche soir il ne restera plus une coquille à villard…

Nous en sommes à la 11ème édition de cette fête qui rassemble la mer et la montagne et surtout les gastronomes, qu’ils soient cuisiniers, producteurs ou convives..

Plusieurs dizaines de chefs,  venus de toute la France, étoilés, meilleurs ouvriers de France ont tenu à participer à cette fête et surtout à cuisiner ce met noble qu’est la coquille.

L’ inauguration de la fête menée par le Président de cuisines et passions en Vercors, Claude Ruel, fondateur de la fête a vu de nombreux élus locaux et départementaux honorer cette fête autour de Chantal Carlioz maire de Villard de Lans et vice présidente du conseil Départemental en charge du tourisme. Inauguration haute en couleur par la présence de plusieurs confréries dont celles de la coquille St Jacques bien évidemment mais aussi du bleu du Vercors Sassenage, du St Marcellin, des côtes du Rhône…

Cette année le parrain est William JACQUIER MOF (Meilleur Ouvrier de France) en 1996 patron du restaurant le vivarais à Lyon.

Plutôt que de longs discours découvrons cette première journée en images



Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'IsèreCommentaires fermés

L’ Isère en première ligne

C’est devenu une tradition, lors du salon de l’agriculture, une journée est consacrée à l’Isère. Elle se déroule sur l’espace Auvergne Rhône-Alpes.

La Chambre d’agriculture et le Département s’associent, l’espace d’une journée, pour présenter les productions de qualité et les atouts touristiques de l’Isère..

Robert Duranton, vice Président du département en charge de l’agriculture accompagné  des conseillers départementaux  Daniel Cheminel, Anne Gérin et Sandrine Martin Grand ont durant toute la journée du 1er mars, celle de l’Isère arpenté les allées du salon à la rencontre des isérois, qu’ils soient éleveurs, producteurs…

Ceux ci, accompagnés par plusieurs responsables du monde agricole, dont Jean Clause Darlet, président de la chambre d’agriculture, Jérôme Crozat président de la FDSEA , Pascal Denolly, président du comité d’agrément Is(h)ere..ont fait de nombreux arrêts,  au stand du Vercors, à sur l’espace Divagri,  du Coram ( collectif des races locales de massif),  que l’espace de la maison du lait..à l’espace animaux ou ils ont rencontré les éleveurs isérois présents… Et bien sûr sur l’espace Auvergne Rhône -Alpes pour la journée dédiée à l’Isère..

Les invités ont pu découvrir que  l’Isère est un département gastronomique, avec une multitude de produits variés et de qualité qui sont de plus en plus labellisés Is(H)ere.

Voici le déroulé de cette journée en images..

Catégorie A la une, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Le Vercors toujours en haut de l’affiche

verc2Le Vercors est toujours en fête au salon  international de l’ agriculture qui s’achève ce dimanche 3 mars..Situé au hall 1 , celui des animaux, l’espace Vercors connait en effet une animation toute particulière, en particulier grâce à ses deux  » vedettes »: la Villarde et le bleu du Vercors Sassenage.

Cette présence est indispensable pour permettre aux milliers de visiteurs de découvrir un territoire, un terroir, et à travers eux un Vercors très dynamique grâce à son agriculture, ses activités économiques, touristiques…

Lors de la journée  » Isère » qui s ‘est déroulée ce vendredi 1 mars sur l’espace de la région Auvergne Rhône-Alpes, plusieurs conseillers départementaux sont  » montés  » à Paris ..

Ils ne pouvaient que faire une halte qu stand du Vercors.. Autour de Robert Duranton, mmes Anne Gérin et Sandrine Martin Grand..verc1

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'Isère, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Bienvenue à la confrérie du gratin dauphinois

C’est à l’occasion de la fête organisée à l’occasion des 35 ans de France bleu Isère qu’a officiellement été lancée la confrérie du  gratin dauphinois.

Cette recette née en Isère et cuisinée à toutes les « sauces » même avec du fromage! va donc retrouver toutes ses lettres de noblesse grâce aux actions que vont mener les membres de la confrérie vouée au gratin dauphinois.

Cette confrérie a pu voir le jour grâce à une osmose entre les maîtres restaurateurs de l’Isère, Isère tourisme et France bleu Isère.

La mission première de la confrérie sera bien entendu de promouvoir le gratin dauphinois à travers ses recettes conformes  mais aussi notre territoire, notre terroir, nos produits locaux ..

Le premier grand maître de cette nouvelle confrérie est le  » tout jeune » retraité Vincent Fortunato.. Le parrain ne pouvait être que Serge Papagalli qui a juré fidélité en prenant un coup de cuillère en bois…sur les épaules!!

Le maître restaurateur  le plus heureux n’étant autre que Sylvain Rousset propriétaire du restaurant le gratin dauphinois à Grenoble..

Désormais la confrérie du gratin dauphinois complètera la gamme des produits isèrois mis en valeurs par les confréries du bleu du Vercors Sassenage, noix de Grenoble, St Marcellin, Murçon matheysin, des échalas dauphinois…

123

Catégorie Département de l'Isère, agro-alimentaireCommentaires fermés

Petit Train de La Mure

Sans titre

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

LES AGRICULTEURS IMPACTES PAR LES CONSEQUENCES DE LA SECHERESSE : LE DEPARTEMENT EN SOUTIEN

Le 30 octobre dernier, la Préfecture de l’Isère a placé le département en situation d’Alerte Renforcée et d’Alerte Sécheresse jusqu’au 31 décembre prochain. Le monde agricole est une nouvelle fois fragilisé.

Face à cette situation, le Département de l’Isère fera tout son possible pour apporter un soutien financier permettant d’aider les exploitations les plus en difficulté.

Lors d’une rencontre avec l’ensemble des acteurs du monde agricole le 16 novembre dernier, Robert Duranton, Vice-Président du Département en charge de l’agriculture, de l’irrigation, de la filière bois et de l’environnement, a évoqué la possibilité d’une aide au transport de fourrage, organisée collectivement, pour les agriculteurs.

Cette dernière s’inscrira en lien avec la procédure de « calamités agricoles » gérée par l’Etat. Son montant et ses modalités seront spécifiés une fois que les besoins réels auront été identifiés.

« Le manque d’eau de ces derniers mois a des impacts forts pour nos agriculteurs qui, dans la perspective de l’hiver, manquent de fourrage. C’est un nouveau coup dur pour le monde agricole. Malgré un cadre réglementaire très contraint, le Département fera tout son possible pour les aider » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

« Nous maintenons les échanges avec les acteurs du monde agricole pour définir avec eux les besoins et apporter des solutions concrètes pour les soutenir » précise Robert Duranton, Vice-Président du Département.

Catégorie Département de l'Isère, agricultureCommentaires fermés

L’ ISERE RENFORCE SES ENGAGEMENTS POUR L’ENVIRONNEMENT

A l’occasion du Débat sur l’Orientation Budgétaire (DOB) pour 2019  la majorité a présenté des mesures ambitieuses et concrètes sous forme de Stratégie Air Climat Energie, avec un zoom particulier sur les mobilités alternatives, les énergies renouvelables et la protection des terres agricoles et ressources naturelles.

Le Débat d’Orientation Budgétaire : des engagements ambitieux pour l’environnement

Le DOB est l’occasion pour les élus du Département d’analyser le contexte financier de la collectivité. Bien que celui-ci soit très particulier en raison du pacte financier imposé par l’Etat, la majorité départementale menée par Jean-Pierre Barbier, a préféré se concentrer sur ses engagements pluriannuels et notamment, le vote de la Stratégie Air Climat Energie.

Face à l’urgence climatique que connait notre planète, le Département s’engage.

Pour cela, il veut agir efficacement en montrant l’exemple tant au travers des actions et pratiques professionnelles au sein de l’administration que les différentes politiques publiques qu’il conduit : transport, route, collèges, environnement, agriculture, patrimoine bâti, …

En 2017, le Département avait voté un plan de diminution de ses émissions de gaz à effet de serre qui fixait pour objectif une baisse d’au moins 4% de ces émissions d’ici à 2020. Aujourd’hui, le Département vient renforcer et élargir ses actions menées pour l’environnement en s’attachant notamment, au contrôle de sa consommation d’énergie et à la qualité de l’air à travers cette Stratégie Air Climat Energie. Le but de ce plan pluriannuel est d’assurer la réalisation des objectifs fixés en 2017, voire de les dépasser.

La Stratégie Air Climat Energie : un plan transversal concret

Cette stratégie constitue donc l’acte 2 de la politique environnementale du Département. Elle fixe des actions volontaristes qui auront des impacts à moyen et long terme.

Pour cela, elle apporte deux nouveaux éléments :

- Des objectifs et des méthodes concrètes, par mission, pour atteindre l’objectif d’au moins 4% de diminution des émissions de gaz à effet de serre par le Département d’ici à 2020,
- Une implication plus précise de tous les membres du Département, élus, et agents, dans le processus d’amélioration de la qualité de l’air de notre territoire et la réduction de nos propres consommations énergétiques.

Voulue par la majorité départementale, cette stratégie Air Climat Energie est le fruit d’une longue réflexion entre les élus et les agents, et prend en compte toutes les réalités du terrain et des politiques départementales.
Elle s’articule autour de huit axes :
- Le patrimoine bâti du Département
- Le parc de véhicules du Département
- Les infrastructures routières départementales
- L’organisation des déplacements
- Les services de restauration scolaire des collèges
- L’organisation et la gestion des services départementaux
- L’adaptation au changement climatique
- La solidarité avec les acteurs isérois en faveur de la Stratégie Air Climat Energie

« A travers cette Stratégie, tout le Département, élus et agents, s’engage pour l’environnement. L’objectif n’est pas de contraindre les Isérois, de pratiquer une écologie punitive, mais de construire une politique ambitieuse, pragmatique et réaliste qui encourage et accompagne les bons comportements.

Ce n’est qu’à travers ce type de politique, en donnant l’exemple, que nous pourrons agir concrètement pour l’environnement et la sauvegarde de notre planète. L’innovation en matière de politique environnementale, c’est pour le Département une politique d’adhésion, une politique d’investissement, une politique d’incitation,» explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

LA MARQUE IS(H)ERE A ST EGREVE

3

Ces vendredi 9 et samedi 10 novembre, la galerie marchande du Carrefour Saint-Egrève a accueilli une animation commerciale de la marque Is(h)ere.

A cette occasion Jean-Pierre Barbier, Président du Département, accompagné de robert Duranton, vice président en charge de l’agriculture ainsi que de Philippe Tiersen, Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère, et Françoise Audinos, vice-Président de Grenoble Alpes Métropole, est allé à la rencontre des producteurs présents.

Une animation autour des produits locaux

La marque Is(h)ere, lancée par le Pôle agroalimentaire isérois en juin 2018, rassemble plus de 40 producteurs de l’Isère reconnus pour leurs qualités. Cette animation a vocation à présenter et à faire déguster les nombreux produits que proposent les agriculteurs et artisans agréés par la marque. Fromages, charcuteries et autres produits de l’Isère étant cuisinés sous les yeux du public par deux grands chefs locaux : Cédric Bayle et Alexis Fonteneau
Pendant ces deux journées, les clients de la galerie ont pu déguster et acheter les produits des producteurs.

« Je suis ravi du succès de cette marque. En passant à cette animation dans une grande surface iséroise, on voit bien la qualité des produits que l’on crée en Isère. Et les Isérois s’en rendent compte. Ils sont ravis de pouvoir déguster et connaître des produits qui viennent de leur département ! » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.

12

Catégorie Département de l'Isère, agricultureCommentaires fermés

LE PONT DE SAINT-QUENTIN-SUR-ISERE INAUGURE

Ce jeudi 20 septembre, le Président du Département Jean-Pierre Barbier a inauguré le nouveau pont de Saint-Quentin-sur-Isère de la RD45. Cet important chantier d’un montant de 22,25 millions d’euros permet de fluidifier le trafic tout en le sécurisant.

DSC_3575001

Un chantier terminé dans les temps

Livré dans les temps, le nouveau pont a été mis en circulation en novembre dernier.
Engagés en avril 2015, ces travaux étaient de grande envergure. Le pont long de 190 mètres, fait une largeur de près de 15 mètres et pèse environ 600 tonnes. Il supporte 2 voies de circulation de 3,50 mètres. Construit à partir d’une ossature métallique, le pont est un exemple d’ingénierie routière de haut-niveau.
Au-delà de la construction du pont, le projet global nécessitait d’autres travaux pour rendre cohérent l’itinéraire en :
- réalisant un nouveau pont au-dessus du canal de la Morge
-  élargissant le pont franchissant le canal de Saint-Quentin-sur-Isère
- mettant au gabarit la RD 45 sur 1,7 km
- raccordant le hameau du Port au giratoire de l’A49
- aménageant les différents accès desservis depuis la RD 45
Depuis novembre, la circulation sur la RD 45 s’effectuait par alternat de circulation aux extrémités du nouvel ouvrage avec deux feux, afin de finaliser les raccordements routiers.
Le budget total des travaux était de 22,25 millions d’euros dont 13,5 millions d’euros pour le pont, entièrement financés par le Département.
Bernard Perazio, vice-président du Département en charge de la voirie, explique : « C’était un chantier de grande envergure, avec une construction d’une haute technicité. C’est peut-être le pont du siècle en Isère ! Chaque jour le Département investit pour des routes plus fluides et sûres. Ces grands projets sont possibles grâce à notre volonté politique de moderniser chaque jour le réseau routier isérois. »

Un ancien pont trop vétuste pour les besoins actuels

La RD 45 reliant les communes de Saint-Quentin-sur-Isère et Tullins en franchissant l’Isère est un axe important. Elle supporte un trafic moyen de plus de 6 500 véhicules/jour dont près de 5 % sont des poids lourds. Le vieux pont datant de 1930, trop étroit, était devenu au fil du temps inadapté aux besoins de circulation.
Le nouveau pont permettra ainsi de fluidifier et sécuriser le trafic des usagers qui empruntent cette route

Il est doté d’un trottoir ainsi que de deux bandes cyclistes, aménagement intégré lorsque cela est possible dans les nouveaux projets routiers du Département
L’ancien pont a quant à lui été démonté.
« Ce pont et cette inauguration illustrent bien, après le drame de Gênes, l’engagement que le Département prend pour la sécurité des Isérois. Celui de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir les dangers et de faire preuve d’une réactivité maximale face à l’impact du temps sur certaines structures. La sécurité des routes a un prix, le Département est prêt à le payer » ajoute Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

Des aménagements environnementaux réalisés

Des aménagements environnementaux spécifiques ont été réalisés pour compenser les impacts des travaux notamment :
- Le rétablissement d’une zone humide d’environ 1,4 ha sur le site des travaux. Cette surface sera également utilisée pour rétablir l’habitat du triton crêté (espèce protégée)
- La création de zones humides en dehors du site des travaux
- La réalisation d’un passage inférieur sous la RD 45 pour favoriser la traversée de la faune.

Catégorie Département de l'Isère, aménagementCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+