Archive | grand angle

3000 euros pour l’association  » espoir pour Noémie »

Vendredi 4 novembre régnait une grande effervescence au Market de RUY pour la confection du plus long rôti de veau Orloff. L’équipe boucherie de Ruy aidée de plusieurs renforts des magasins  Carrefour Market de l’Isère s’était donné rendez-vous pour préparer les 420kg de veau en provenance des établissements des Frères DREVON de St Sulpice des Rivoires, 40kg d’emmental et 30kg de bacon.

Longueur validée à 9h30 par Maître ALPHAND Huissier de Justice à Bourgoin-Jallieu, la vente de ce magnifique rôti de 80 mètres pouvait enfin débuter.

Cet événement réalisé en partenariat entre Market Ruy et les établissements DREVON au profit de l’association Espoir pour Noémie fût une grande réussite et a permis de récolter 3000€ qui serviront à financer un voyage à Miami pour refaire des séances de biofeedback.

Karim HLILOU directeur du magasin Market de Ruy, Christian CARRON CABARET formateur boucherie de la région Rhône Alpes et toutes leurs équipes ont montré qu’à Market Ruy on avait l’envie, le professionnalisme et surtout du Cœur.

67-1

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Le Tour à La Mure

Fabrice Marchiol le regretté maire de La Mure l’avait annoncé: « suite au retrait de la candidature de Grenoble comme ville étape du Criétium et du Tour, nous sommes preneurs! « 

La Mure a été ville d’arrivée du Critérium en 2014 et sera ville de départ en 2017…

Dévoilé au Palais des Congrès de Paris devant près de 4 000 spectateurs, le parcours de la 104e édition du Tour de France (1er – 23 juillet 2017) se distingue par un programme montagneux atypique. Des ascensions moins nombreuses mais plus raides permettront aux favoris de se départager.

Le départ sera donné de Düsseldorf en Allemagne..

Les Vosges, le Jura, les Pyrénées, le Massif Central, les Alpes. Dans cet ordre d’apparition au programme, les cinq massifs montagneux de l’Hexagone seront visités par le Tour de France 2017.

1

Il entrera dans notre région lors de la 9ème étape: Nantua/ Chambéry avant d’y revenir le 17 juillet pour une journée de repos au Puy en Velay( lundi 17 juillet.) Le lendemain les coureurs rejoindront Romans sur Isère ( Etape 16) .

La 17ème étape sera une étape reine avec le départ donné depuis La Mure. Les rescapés de la course rejoindront Serre Chevalier via  les cols d’Ornon, du très difficile col de la croix de fer et le fameux col du Galibier pour finir..soit plus de 4000 mètres de dénivelés. Nous serons le mercredi 19 juillet.

Inutile de préciser que l’effervescence commence à gagner La Mure, mais aussi tout le sud Isère..On en reparlera!

Gilbert PRECZ

Catégorie A la une, Auvergne-Rhône-Alpes, sportCommentaires fermés

Feu vert des députés pour déclencher l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat

L’accord de Paris sur la lutte contre le changement climatique, le premier accord climatique mondial universel et juridiquement contraignant jamais conclu, entrera en vigueur le mois prochain, après avoir rempli les conditions nécessaires beaucoup plus tôt que prévu, comme le Parlement européen a décidé de sa ratification par l’Union européenne dans un vote historique  ce mardi 4 octobre.


2

L’UE se joindra aux États-Unis, à la Chine et à l’Inde, autres acteurs mondiaux et principaux émetteurs de gaz à effet de serre, lors d’une réunion des Parties à l’Accord de Paris en novembre à Marrakech.

Le Parlement a donné son consentement à la ratification par l’UE de l’accord par 610 voix en faveur, 38 contre, avec 31 abstentions.

Les ratifications représentant au moins 55 parties et 55% des émissions mondiales sont nécessaires pour que l’accord entre en vigueur. Alors que la première condition est déjà remplie, le vote d’aujourd’hui permet à la seconde de l’être aussi, déclenchant ainsi l’entrée en vigueur.

1« Notre vote ouvre la voie pour veiller à ce que l’accord atteigne le seuil nécessaire (…). L’entrée en vigueur de l’accord de Paris moins d’un an après sa signature est un accomplissement énorme, étant donné qu’il a fallu huit ans pour le protocole de Kyoto. Le vote d’aujourd’hui signifie également que l’UE reste un chef de file dans le domaine du climat », a déclaré le Président du Parlement européen, Martin Schulz, qui a signé la lettre de transfert pour le consentement du Parlement à la ratification par l’UE en présence du Secrétaire général Ban Ki-moon, de la Présidente de la COP21, Ségolène Royal, du secrétaire d’État slovaque, Ivan Korčok, représentant la présidence du Conseil, du Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et du rapporteur du Parlement européen, Giovanni la Via (PPE, IT).

« L’Union européenne est depuis longtemps en première ligne dans la lutte contre le changement climatique” a déclaré Mr Ban Ki-moon avant le vote. Il a remercié les députés et a souligné l’importance de la ratification de l’accord par l’Union. Il a également ajouté que le combat contre le changement climatique n’est pas seulement l’un des plus grand défis de notre époque, mais aussi une opportunité pour construire un modèle économique plus durable et compétitif, ainsi que des sociétés plus stables.

La plupart des orateurs des groupes politiques ont souligné que le vote d’aujourd’hui montre également que la coopération et la gestion commune des difficultés sont la seule solution aux problèmes mondiaux. Ils ont également insisté sur la nécessité urgente de mettre en œuvre l’accord et de poursuivre les négociations sur la scène mondiale. « Ce vote est le résultat d’un très bon travail en commun » démontrant qu’ »aujourd’hui, nous pouvons! », a déclaré le rapporteur Giovanni La Via (PPE, IT).

Catégorie Union européenne, environnement, planète TerreCommentaires fermés

L’argent pour Mélina Robert Michon, l’Isère en fête!

Mélina Robert-Michon née à Voiron, ayant vécu à Colombe,  ancienne vice championne du monde du lancer du disque, vient d’apporter à la France une médaille d’argent aux jeux olympiques de Rio.

La Française a terminé deuxième de la finale du disque dames, avec un meilleur jet à 66,73m. c’est la Croate Sandra Perkovic, avec un  jet à 69,21m, qui décroche l’or olympique. Mélina 37 ans n’avait jamais décroché une médaille olympique auparavant..

Rappelons que ses parents sont éleveurs laitiers à Colombe. Elle les a souvent aidés à rentrer les vaches…

L’Isère est en fête et son exploit a été salué par Jean Pierre Barbier, président du conseil départemental:  » « Je tiens à saluer la très belle médaille d’argent de l’Iséroise Mélina ROBERT-MICHON au
concours de lancer du disque aux Jeux olympiques de Rio en réalisant un jet à 66,73 mètres.
Elle établit ainsi un nouveau record de France et apporte une première médaille à notre
département, et la 26ème pour l’équipe de France. »
Originaire de Colombe et licenciée actuellement au Lyon Athlétisme, Mélina ROBERT-MICHON
est une athlète de haut niveau dont le parcours sportif impose le respect.
C’est un bel exemple et une grande fierté pour notre département et pour sa famille qui la soutient
sans relâche depuis toujours ».

Catégorie Département de l'Isère, sportCommentaires fermés

La Mure: fête de la gastronomie

Sans titre

C’est la 3ème édition cette année, les habitudes se prennent.
Journée organisée par l’Office de Tourisme et d’Animation, et par la Confrérie du Murçon Matheysin.

Des dégustations, spécialités, animations, marché artisanal, producteurs locaux, défilé des confréries…

Repas du terroir sous chapiteau.

Ca se passe sur les places Pasteur, Pérouzat, Yves Turc.

Catégorie monde rural, évasionCommentaires fermés

Critérium 2016: le parcours..

Le parcours de la 68ème édition du Critérium du Dauphiné, dévoilé ce matin à Lyon à l’Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes, se prête à une explication au long cours débutant dès le prologue en côte des Gets le 5 juin, jusqu’à l’arrivée finale à Superdévoluy le 12 juin, après 1 147,4 km de route.

Les opportunités seront nombreuses pour Froome, Contador, Aru,  les derniers vainqueurs des trois grands tours, Rodriguez, Pinot, Bardet, Porte ou Van Garderen… mais pas forcément décisives !

Des passages flirtant avec les 10 % de pente dès le premier kilomètre, jusqu’à une arrivée en station à 1500 mètres d’altitude pour boucler les huit jours de débat entre les prétendants au titre, les chasseurs d’étapes ou les sprinteurs inspirés par l’édition 2016 : le tracé est à la fois exigeant et ouvert. Cette année, l’exercice d’introduction n’aura rien d’une formalité.

Clin d’œil à l’histoire de l’épreuve qui s’est déjà ouverte sur des prologues en côte jugés à La Bastille dans les hauteurs de Grenoble (1979, 2000), le Cronoscalata des Gets sera aussi tourné vers un futur proche, puisque les coureurs du Tour de France s’expliqueront quelques semaines plus tard sur un autre concours d’escalade à Megève.

La parole sera ensuite alternativement donnée aux sprinteurs, puncheurs et grimpeurs de différents calibres : celui qui se démarquera à Chalmazel-Jeansagnière (étape 2) visera probablement le podium en fin de semaine, mais n’aura pas nécessairement ses chances face aux finisseurs qui auront passé la difficulté précédant l’arrivée à Tournon-sur-Rhône (ét.3).

Le ton nettement plus alpin des dernières étapes annonce ensuite une bataille pour le titre en trois actes propices aux rebondissements. Ainsi, les bénéfices éventuels encaissés à Vaujany (ét.5) auront peu de poids à l’attaque des 4000 mètres de dénivelé positif (sur 141 km !) à encaisser le lendemain sur la route de Méribel.

Le programme est tout juste moins impressionnant pour l’ultime étape, mais un coup de force peut encore éparpiller les membres du podium dans la montée au col du Noyer, suivie d’une descente tout à fait exploitable et d’un dernier effort pour achever sa mission à Superdévoluy. Il sera alors temps de se projeter vers le mois de juillet…

Le programme des étapes :

1
Dimanche 5 juin, prologue : Les Gets, 3,9 km (c-l-m. ind.)
Lundi 6 juin, étape 1 : Cluses > Saint-Vulbas, 186 km
Mardi 7 juin, étape 2 : Crêches-sur-Saône > Chalmazel-Jeansagnière, 167,5 km
Mercredi 8 juin, étape 3 : Boën-sur-Lignon > Tournon-sur-Rhône, 182 km
Jeudi 9 juin, étape 4 : Tain-l’Hermitage > Belley, 176 km
Vendredi 10 juin, étape5 : La Ravoire > Vaujany, 140 km
Samedi 11 juin, étape 6 : La Rochette > Méribel, 141 km
Dimanche 12 juin, étape 7 : Le-Pont-de-Claix > Superdévoluy, 151 km

Catégorie Auvergne-Rhône-Alpes, région Auvergne Rhône-Alpes, sportCommentaires fermés

Croire pour vivre

Ceux qui ont assisté à l’anniversaire des 70 ans de L’Exploitant Agricole de Saône-et-Loire, ont tous été bouleversés par le film projeté en début de soirée et consacré à Edgard Pisani et à son parcours. Ce magnifique film se terminait par quelques mots profonds… « Il faut croire pour vivre »… Ces mêmes mots qui sont aujourd’hui le titre de l’ouvrage qui est consacré à celui qui, à 97 ans, demeure l’un des derniers grands hommes d’Etat qu’ait connu notre pays.

« Croire pour vivre » est un recueil de courtes réflexions écrites par celui qui s’attache à rappeler, en même temps que son amour profond pour la France, les valeurs fondamentales de notre démocratie, sur lesquelles un monde nouveau est à bâtir.

Au travers de six chapitres – Politique, Institutions, Europe, Économie, Société et Éducation -, l’auteur analyse cette tension entre la crise que nous vivons et le projet à inventer : qu’est-ce que la démocratie ? Comment éviter la professionnalisation de la communication politique ? Comment restaurer le sens, la morale, le courage ?

Autant de questions et de réflexions qui ne peuvent nous laisser indifférents dans notre démocratie bien malade… Pédagogue passionné, Edgard Pisani prend acte des changements inéluctables et plaide pour une nécessaire évolution des institutions, des habitudes sociales, qui préserve l’unité de la nation, le rôle de la France dans le monde, et place au cœur de ses préoccupations la dignité de tout homme.

Il émane de ces maximes une vision humaniste et généreuse, une impression de sagesse, de sérénité et d’optimisme qui sont autant d’encouragements pour tout lecteur soucieux de jouer sa partition dans l’avenir à construire.

zoom

Le livre « Croire pour vivre » est en vente au prix de 16 €TTC (format : 140 x 140, 126 pages ; ISBN: 978-2-36452-007-4) dans toutes les librairies

Catégorie bibliothèqueCommentaires fermés

Téléthon: Tullins a fait fort…une fois de plus!

C‘est en présence du maire de Tullins,  Jean Yves Dherbeys, de Michèle Bonneton, députée, de nombreux responsables d’associations locales, représentant de structures et entreprises partenaires, des bénévoles, que Dany Lefebvre a remis un chèque de 25795 euros à Evelyne Desgranges coordinatrice  du téléthon pour le sud Isère.

2

Dany Lefebvre, présidente de l’association  » Défis solidaire » qui chaque année se lance des défis  » un peu fou » pour le téléthon a rappelé que depuis 2010, Tullins a recueilli la somme de 125816 euros au profit de l’AFM .

 » Cela ne pourrait se faire sans les bénévoles, les partenaires, les agriculteurs, sans le soutien des élus… » a précisé Dany qui a rappelé que le défi 2015 consistait à reproduire à l’échelle divers monuments de la ville de Tullins.  » Pour ce il a fallu que nos pâtissiers, sous la houlette du célèbre Milou s’arment d’ingéniosité, de patience..qu’ils se transforment en artistes, en bâtisseurs pour travailler à la perfection le chocolat..et nous proposer de super oeuvres ».

Les mots que nous avons sans cesse entendus, de la bouche de l’ensemble des intervenants de la soirée sont: solidarité, générosité, dévouement, créativité.. Un ensemble de paramètres qui font que le défi que relève chaque année est remarqué et apprécié..La Présidente de l’AFM, Laurence Tiennot-Herment, qui n’a pu se déplacer pour cette soirée de remise de chèque a tout de même envoyé un message de remerciement très fort..Ceci en remettant à Dany et à Milou un diplome d’honneur…

1

Evelyne Desgranges a précisé que les sommes récoltées lors du téléthon servent à 80% pour la recherche et à 20% pour les frais de fonctionnement. Inutile de préciser l’ensemble des avancées faites grâce aux chercheurs..grâce au téléthon..

Dany Lefebvre a tenu a rendre hommage à Alain Galliot, ancien directeur de Carrefour Voiron, groupe Provencia décédé accidentellement en fin d’année dernière:  » C’était un homme exceptionnel,  il restera à jamais gravé dans nos mémoires et dans l’histoire de nos défis..Il nous a sorti de situations périlleuses..comme le jour ou il nous manquait 100 kilos de Ravioles.. Ne vous inquiétez pas Dany je m’en occupe.. et il s’en est bien occupé… » a rajouté la présidente de  » Défis solidaires… »

C’est fait le chèque de 25795 euros est remis.. Dany, l’équipe de  » défis solidaires » , les partenaires, les bénévoles pensent déjà au prochain défi.. Celui de 2016…

« Déjà on y travaille mais on ne peut en dire plus  » .. On en saura pas plus mais il nous a semblé comprendre que l’on parlerait beaucoup sports…

Gilbert PRECZ

Catégorie grand angleCommentaires (2)

Le grand cirque sur l’eau…

1246

Catégorie loisirs/détente, évasionCommentaires fermés

Vacances de fin d’année: fréquentation des stations correcte

Vacances de Noël : une « plutôt bonne » perception de la fréquentation dans les stations en dépit d’un faible indice de skiabilité

Le net déficit de neige dans les stations a généré des indices de skiabilité faibles, estimés inférieurs à 4 sur 10 pour la majorité des stations. Seules quelques unes sont parvenues à ouvrir plus de 70 % de leurs domaines skiables lors des vacances de Noël.

Malgré ce constat sur l’enneigement, la perception de la fréquentation au cours de cette même période est plutôt satisfaisante pour l’ensemble des massifs : la majorité des stations répondantes (34 sur 52) estiment que la fréquentation est restée « plutôt bonne ».

Les taux d’occupation pour la semaine de Noël, inférieurs à ceux de l’an passé, s’échelonnent de 39 % à 70 % selon les différents types d’hébergement, la capacité en lits et l’altitude des stations. Ces résultats sont toutefois jugés similaires à ceux de 2014 pour les hôtels à haute et basse altitude, pour les stations de faible capacité, pour les résidences à basse altitude mais aussi pour les meublés dans les petites stations.

La semaine du Nouvel an enregistre quant à elle des taux compris entre 57 % et 93 %. En dépit de stabilité de fréquentation pour certains hébergements, ces chiffres marquent un recul pour l’ensemble des lits.

Le manque de neige a eu logiquement des effets sur la pratique des activités touristiques. L’ouverture souvent très partielle des domaines skiables pendant cette période a en effet conduit à une consommation de ski très en retrait au niveau national (20% en dessous d’un début de saison normal selon DSF).

La majeure partie de l’activité des écoles de ski a néanmoins pu être maintenue sur un domaine très limité, et les choix d’équipement en matière en neige de culture ont permis de préserver les chiffres d’affaires même si, selon les professionnels des écoles, le recul de l’activité sur décembre se situe autour de – 25 %.

L’activité est également en retrait dans le ski nordique, les raquettes à neige ou traineaux à chiens.

En revanche, les promenades à pied, les visites culturelles, les activités pour les enfants ou celles liées au bien-être et à la remise en forme ont été plus fortement plébiscitées que pour l’an passé.

Des perspectives stables pour le début de la période à venir.

Alors que de fortes chutes de neige sont en cours sur l’ensemble des massifs, pour la période inter-vacances n°1 (qui s’étend des vacances de fin d’année aux vacances d’hiver), les taux d’occupation prévisionnels s’échelonnent de 17 % à 51% en fonction de la capacité et de l’altitude des stations répondantes.

Ces premiers résultats sont annoncés en hausse par rapport à l’an passé pour les meublés à basse altitude, en recul pour les stations de faible capacité et de basse altitude en ce qui concerne les résidences et les hôtels et pressentis stables ailleurs.

Le Printemps du Ski qui débutera le 20 mars pourrait également ouvrir de nouvelles perspectives d’activité pour la suite de la saison.

Catégorie A la une, loisirs/détente, montagne, tourismeCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

février 2017
L Ma Me J V S D
« jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+