Archive | monde rural

Renforcer la sécurité à la chasse

L’ouverture générale de la chasse a lieu le dimanche 11 septembre 2016. Le Préfet de
l’Isère rappelle à tous les chasseurs qu’il est impératif de respecter les consignes de
sécurité édictées notamment dans le Schéma Départemental de Gestion Cynégétique et
dans l’arrêté de sécurité publique.
Suite au décès d’un jeune randonneur le 10 octobre 2015 lors d’une action de chasse sur
la commune de Revel, dans le massif de Belledonne, un groupe de réflexion « sécurité à
la chasse » a été institué. Sous l’égide de la Direction Départementale des Territoires, ce
collectif a pris en compte les attentes respectives de ses membres* et plusieurs mesures
ont été prises, dont certaines s’appliquent dès septembre 2016.
1 – Améliorer la sécurité de la cohabitation entre chasseurs et non chasseurs, par la
révision profonde du Schéma Départemental de Gestion Cynégétique 2012-2018,
essentiellement :
- la couleur orange obligatoire pour les tenues de chasse collective,
- la formation obligatoire pour tous les chefs de battue à l’horizon 2018,
- l’intégration des prescriptions de l’arrêté préfectoral de sécurité publique,
- la révision du schéma dans sa forme afin de faciliter son application : il fait
apparaître une série d’interdits, d’obligations et de préconisations à l’intention de tous les
chasseurs, tous modes de chasse confondus.
Ce travail, salué par l’ensemble des partenaires ainsi que par la Commission
Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage, a été entériné par arrêté
préfectoral du 20 juin 2016, et dans l’arrêté de sécurité publique du 4 juillet 2016.
2 – Enquêter sur les pratiques de chasse
L’amélioration de la cohabitation entre chasseurs et autres usagers de la nature nécessite
de mieux connaître les secteurs et les périodes présentant des risques de conflit d’usage.
Les détenteurs de droits de chasse sont sollicités via une enquête organisée par la
Fédération des Chasseurs de l’Isère, permettant de mieux connaître les pratiques
cynégétiques ainsi que les particularités des territoires. Par la suite, des hypothèses de
partage du temps et/ou de l’espace seront soumises à la concertation, et débattues au
sein de la Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage avant une
application en 2017 à la saison de chasse 2017-2018.
3 – Communiquer
Un certain nombre d’actions ont été lancées par la Fédération des Chasseurs de l’Isère en
partenariat avec le Conseil Départemental : il s’agit d’expérimenter sur plusieurs sites le
déploiement d’une signalétique plus adaptée aux non-initiés à la pratique de la chasse,
notamment collective, dite en battue.
La Fédération des Chasseurs de l’Isère a également exprimé l’intention de développer la
communication auprès des maires, notamment une application web permettant d’identifier
par territoire les réserves de chasse et les jours de chasses collectives.

Dimanche 11 septembre, jour d’ouverture généralede chasse, un accident est survenu à Beauvoir-en-Royans lors d’une battue au sanglier.

La Fédération Départementale des Chasseurs de l’Isère invite ses chasseurs à redoubler de prudence, d’autant que la météo clémente attire de nombreux promeneurs dans la nature. « Mieux vaut laisser filer un gibier que commettre l’irréparable. »

* Le groupe de réflexion se compose de la Direction Départementale des Territoires, de la
Fédération des Chasseurs de l’Isère, de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, de
l’Office National des Forêts, du Conseil Départemental, d’un représentant des Maires, de la
Fédération Française de Randonnée Pédestre et de la Fédération Rhône-Alpes de Protection de
la Nature.

Catégorie chasseCommentaires fermés

Concours départemental de chevaux de trait comtois

Sans titreLe syndicat d’élevage du cheval en Dauphiné et la commune de St Pierre de Chartreuse organisent le concours départemental de chevaux de trait comtois le dimanche 14 août 2016 sur le plan de ville à partir de 10h.

Les 40 plus belles juments de trait comtois de l’Isère et de l’avant pays-savoyard défileront devant un jury d’experts provenant du berceau de race , la Franche-Comté.

A l’issue de ce concours officiel ministère de l’Agriculture, les plus beaux sujets seront sélectionnés pour participer au Régional Comtois qui aura lieu cette année le 21 Août à Sarcey(69) et ensuite pour le concours National de Maîche dans le Haut-Doubs.

Tout au long de la journée concours de pouliches de 1 an, 2 ans, 3ans, juments suitées et non suitées. A 17h30 prix de championnat (Championne suprême).

Musique et ambiance montagnarde avec chansons de nos montagnes et repas chartroussin  sous chapiteau avec les éleveurs. Buvette des éleveurs.

Entrée gratuite.

Catégorie filière équine, élevageCommentaires fermés

La Mure: fête de la gastronomie

Sans titre

C’est la 3ème édition cette année, les habitudes se prennent.
Journée organisée par l’Office de Tourisme et d’Animation, et par la Confrérie du Murçon Matheysin.

Des dégustations, spécialités, animations, marché artisanal, producteurs locaux, défilé des confréries…

Repas du terroir sous chapiteau.

Ca se passe sur les places Pasteur, Pérouzat, Yves Turc.

Catégorie monde rural, évasionCommentaires fermés

Le cheval au service des espaces agricoles, naturels, ruraux et urbains

La délégation territoriale Auvergne-Rhône-Alpes de l’Institut français du cheval et de l’équitationifce) en partenariat avec la mairie de St Genix sur Guiers, le Conseil de la filière cheval Rhône-Alpes et le Réseau Rhône-Alpes de traction animale a organisé un colloque sur le cheval au service des espaces agricoles, naturels, ruraux et urbains, avec le soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette journée s’est déroulée sur la commune de St-Genix-sur-Guiers.
Une conférence pour montrer que la traction animale répond parfaitement aux
enjeux du développement durable
Déjà présent dans plus de 200 communes françaises, le cheval utilitaire est aujourd’hui une réponse
aux exigences écologiques, économiques et sociales des territoires.
D’après une étude réalisée en 2012 par l’association Isère Cheval Vert, la traction animale se développe dans
la région Rhône-Alpes avec près de 700 éleveurs de chevaux de trait et plus de 80 prestataires de services
spécialisés. De plus en plus de collectivités ou d’entreprises font appel à ces spécialistes pour des chantiers de
débardage, travail agricole, entretien des cours d’eau, collectes ménagères, entretien d’espaces verts,
transports de personnes, etc.
Cette conférence sur la traction animale a regroupé plus de 50 participants. Parmi le public étaient
présents des élus, des éleveurs, des professionnels en activité et des porteurs de projets.
Joël Primard, Maire de la commune de St Genix sur Guiers ainsi que Robert Charbonnier, Président de la
communauté de communes du Val de Guiers, ont introduit cette journée en soulignant l’intérêt de ce
colloque, nécessaire pour faire découvrir la traction animale aux collectivités et ainsi soutenir la
diversification de la filière cheval. Monsieur Charbonnier a également expliqué l’importance de l’éco-mobilité
dont l’hippomobilité fait partie. Juliette Révillion, chargée de mission au sein du Conseil de la filière cheval a
présenté les activités du conseil ainsi que le contrat régional d’objectif de filière (CROF) qui se décline en
différentes actions dont l’aide à la promotion du cheval utilitaire. Pour finir, Julie Cessieux, chargée de
mission au sein du Réseau Rhône-Alpes de Traction Animale a présenté les activités de l’association ainsi que
l’intérêt du travail collectif pour développer au mieux la traction animale.

Puis Olivier Croze, directeur de la délégation territoriale Auvergne-Rhône-Alpes de l’ifce a rappelé l’utilité du
cheval au travail dans les démarches de développement durable entreprises par les collectivités : « le cheval
s’intègre dans une démarche permettant aux territoires d’accomplir leurs travaux d’entretien, de nettoyage,
de production, de transport, grâce à l’énergie fournie par les chevaux et sans pollution. Ces techniques
permettent par exemple de débarder en forêt ou d’entretenir les berges en sélectionnant les arbres à couper
tout en préservant les arbres sains, de se déplacer sur les sols forestiers humides, peu portants, sans dégâts
pour la faune et la flore. En ville, le cheval ramasse les poubelles, entretient les espaces verts et assure le
ramassage scolaire sans pollution olfactive ou sonore, tout en jouant le rôle de vecteur social. Sur les terres
agricoles, il permet aux maraîchers de travailler sous serre sans retombée de gaz d’échappement sur les
cultures. Enfin, dans les espaces naturels protégés, il assure les déplacements et le transport de matériel en
respectant l’équilibre biologique des territoires ». Une attention toute particulière est portée à la dimension
économique, la démonstration qu’un projet de traction animale peut être développé sans surcoût par rapport
au moteur étant apportée.

Des démonstrations techniques pour illustrer les propos tenus en salle.

Les démonstrations de l’après-midi ont concerné des thématiques variées. Afin d’illustrer le matériel
nécessaire dans les espaces naturels, un traîneau de transport pour le bois, le foin ou le matériel en zone
montagneuse a été présenté par Hervé Champomier, dirigeant de l’entreprise H2C Distribution-H2C Services
et Rasta, la jument percheronne d’Henri Josserand, dirigeant de l’entreprise Les Attelages Dompierrois.
Une calèche apportée et menée par Serge Vovk, tractée par ses 2 percheronnes Poupette et Quéliane, avec
l’aide de Gilles Chauvel, est partie chercher un groupe d’enfants au centre aéré. Cette animation a été
largement appréciée par les enfants et leurs accompagnateurs.
Puis s’est enchaînée une succession de démonstrations techniques avec du matériel urbain :
-une équibenne pour la collecte de containers, apportée par Hervé Champomier et présentée par la jument
Rasta menée par Marie-Noëlle Perrier et l’aide de Martial Boulivan,
-un avant train 2 roues avec une balayeuse, puis une herse, apportés par Henri Josserand et présentées par
ses 2 comtoises Uska et Bambou,
-un avant train 4 roues apporté par l’ifce, et une cuve d’arrosage pour les fleurs, apportée par Henri
Josserand et présenté par Artiste, cheval comtois appartenant au lycée de Contamine-sur-Arve et mené par
Emmanuelle Picq de l’ifce avec l’aide d’Anthony Charolin,
-une tondeuse hélicoïdale apportée par l’ifce et présenté par Urion, cheval comtois mené et appartenant à
Stéphane Denieault.
Espérons que cette journée aura convaincu les élus présents d’introduire le cheval dans leurs territoires, ce
qui devrait être le cas, des rendez-vous étant déjà fixés pour aller plus loin !

Catégorie agriculture, filière équine, monde rural, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Gîtes de France Isère: 60 ans d’audace

Gîtes de France Isère fête en cette année 2016 ses 60 ans.. Au niveau hébergements labellisés Gîtes de France notre département a toujours été à  » la pointe » précurseur, novateur.. Aujourd’hui il y a 850 hébergeurs qui accueillent, répartis sur l’ensemble du département les familles, groupes, touristes…qui souhaitent séjourner en Isère..

En cette année anniversaire, les gîtes de France Isère ont édité un magazine intitulé  » 60 ans d’audace « .

Philippe Riboulleau président :  » en 60 ans l’accueil gîtes a beaucoup évolué à tous les niveaux : la qualité, qualité de l’hébergement, de l’accueil..à cela se rajoutent l’authenticité et une offre diversifiée qui a su s’adapter à la demande. »

Aujourd’hui gîtes de France Isère est un acteur incontournable du développement économique et touristique en Isère.. Pour ce, l’antenne départementale s’appuie sur de nombreux partenaires dont la chambre d’agriculture de l’Isère, Isère tourisme, la noix de Grenoble, le Crédit Agricole sud Rhône-Alpes…

Au cours de la présentation du magazine, Bruno Bernabé, directeur a rappelé que les réservations pour la saison estivale sont très encourageantes,  » on arrive à plus de 80% de réservations sur certaines semaines mais il reste encore des hébergements disponibles tout au long de cet été.. »

1

Edition gratuite

Saison 2017 :  15/10/2016 au 21/10/2017

Pour avoir une information complète sur plus de 800 hébergements et prestations (gîtes ruraux, chambres d’hôtes, gîtes de groupe, chalets loisirs, séjours thématiques) gérés par le service réservation et en location directe.

Commander le guide gratuit de l’Isère

- Vous pouvez contacter le service commercial par téléphone au 0033 (0)4 76 40 79 40 du lundi au vendredi de 9h à 17h

Catégorie tourismeCommentaires fermés

L’ISERE, DESTINATION PHARE POUR LA PRATIQUE DU VAE TOURISTIQUE

Avec une progression de 30% par an, le VAE ouvre de nouvelles perspectives et attire une nouvelle clientèle : tout en ménageant ses efforts, il permet de rendre accessible le vélo (numéro 1 des loisirs français), que ce soit pour découvrir des parcours de loisirs en famille, pour gravir l’un des nombreux cols isérois ou pour s’élancer sur les chemins de randonnée.
Grâce à des parcours de qualité et d’une grande variété pour tous les niveaux de pratique, l’Isère est un terrain de jeux idéal parfaitement adapté au VAE.
Face à cet engouement, et afin de développer l’usage touristique du VAE tout en valorisant ses différents territoires, le département de l’Isère aspire à devenir une destination phare de la pratique du VAE touristique.
Pour mener à bien cet objectif, le Département via son agence départementale du  développement touristique, Isère tourisme, met en place dès cet été, une expérimentation autour de la découverte du vélo à assistance électrique ainsi que du territoire.
L’objectif de cette opération estivale est de faire tester le VAE aux clientèles touristiques, de générer des locations et susciter la découverte de différents territoires isérois en VAE (parcours de loisirs en famille ou plus sportifs avec montées de cols ou randonnées…).
Cette opération pilotée par Isère tourisme est menée en partenariat avec les MCF, les offices de tourisme, les agences de développement touristique (ADT) et les acteurs des territoires concernés.
Sans titreSans titre

Catégorie tourismeCommentaires fermés

Population des chefs d’exploitation agricole ou d’entreprise agricole en 2015

1234

Catégorie agriculture, msaCommentaires fermés

Les gîtes ont ouvert leurs portes

L’idée est venue de l’Isère, aujourd’hui l’ opération  » portes ouvertes » des gîtes de France est nationale. Elle permet à  tous de découvrir la diversité des hébergements, la qualité de l’accueil, de rencontrer les propriétaires, et de rencontrer des experts gîtes de France pour les aider à faire avancer leurs projets.. Opération organisée ce samedi 5 juin. Une quinzaine de gîtes ayant ouvert leurs portes en Isère.

Nous nous sommes rendus au  » tipi ferme Rony » à St Nizier du Moucherotte ou nous avons été accueillis par les époux Rony mais aussi par le président de l’antenne Isère des gîtes,  et le directeur Bruno Bernabé.

François et Sylvie Rony expliquent qu’au début  » on était parti sur un projet chalets loisirs, trop onéreux, puis chambres d’hôtes, trop compliqué.. nous avons vu le système  » tipi ».. La préfecture ne nous accordait pas les autorisations, à moins que ce projet entre dans le cadre d’un camping à la ferme et qu’il soit porté par un agriculteur.. Agriculteur moi même, les choses se sont décantées très vite » précise François.

Le principe est simple, le tipi ne sert que pour dormir.. les autres activités, les repas se prennent en commun  » cela permet d’échanger, de faire des connaissances, ce principe est très convivial.; » Les tipis sont ouverts du mois d’avril à octobre. Le taux de remplissage est élevé.., nous travaillons beaucoup avec les activités du Vercors ». Cela fait 7 ans que cet hébergement, très typique existe..


En parallèle à la visite grand public, les porteurs de projets étaient invités à rencontrer les techniciens des gîtes ainsi que le directeur Bruno Bernabé..  » C’est sympa de rencontrer les porteurs de projets en dehors des bureaux, dans un cadre paradisiaque comme celui ci, » précise Bruno Bernabé..

De nouveaux hébergements devraient donc être proposés sur Autrans, Rencurel, Montalieu…

Nous ne terminerons pas cet écho, non sans avoir félicité Bruno Bernabé. Celui ci vient d’être élu vice-président de la fédération Eurogîtes. 35 organismes professionnels sont fédérés pour proposer plus de 100.000 logements, en milieu rural, dans 27 pays d´Europe.


Gilbert PRECZ





Catégorie A la une, tourismeCommentaires fermés

Une démarche départementale « chasse et sécurité »

Afin de permettre à tous les usagers de l’espace naturel de mieux cohabiter, de nouvelles
mesures vont renforcer la sécurité dans l’activité chasse. Six sites pilotes ont été choisis.

Le 8 mars 2016, le Préfet de l’Isère a mis en place un comité de pilotage « chasse et sécurité ».
L’objectif est de revoir le schéma départemental de gestion cynégétique et d’intervenir sur des
lieux naturels très fréquentés du public pour mieux faire cohabiter les chasseurs avec les autres
usagers : promeneurs, ramasseurs de champignons…

Plusieurs actions sont prévues en matière de formation, de sécurité et de cohabitation :
- La Fédération de chasse de l’Isère va renforcer son plan de formation pour les chasseurs
responsables de battues, soit environ 800 à 900 personnes d’ici à 2018.

- De nombreuses évolutions seront apportées sur le volet sécurité : décharge des armes
avant de franchir un obstacle, port du gilet ou d’une veste fluorescente, consignes pour les
postes en chasse collective, etc.

Dès septembre 2016, six sites pilotes seront mis place pour des actions de sensibilisation et d’information:

Revel (site de Freydières), Lavars/ Treffort (site de l’Ebron), Lans-en-Vercors
(site de Les Allières), Roybon (site de la Digonne), Saint-Pierre-de-Chartreuse (site du
Charmant Som), Saint-Ismier et le Versoud (site du Bois français).

Il s’agit de favoriser le dialogue entre tous les usagers et de mieux connaître leurs fréquentations.
Des réunions avec les élus et les acteurs locaux seront organisées pour mieux adapter les actions aux besoins recensés.

Catégorie Département de l'Isère, chasseCommentaires fermés

Les gîtes de France ouvrent leurs portes

3Après le succès de la 1re édition en 2015, Gîtes de France®, le leader français et européen du tourisme chez et par l’habitant avec 60 000 hébergements renouvelle son évènement en organisant, le dimanche 5 juin, des portes-ouvertes nationales dans ses hébergements !
Cette journée sera riche en occasion de rencontres et en animations, jugez plutôt !

Elle permettra à tous de découvrir la diversité des hébergements Gîtes de France®, reflets du patrimoine des régions françaises.
Les propriétaires proposeront à leurs hôtes d’un jour, des activités conviviales pour animer leur visite.

Au gré de leur parcours, les visiteurs pourront également participer à un jeu concours et tenter de remporter des séjours Gîtes de France®.
Enfin, les personnes désireuses d’ouvrir un gîte ou une maison d’hôtes pourront rencontrer des experts Gîtes de France® pour les aider à faire avancer leur projet.

En voici une chouette idée de balade pour un dimanche de juin !

Dimanche 5 juin 2016 : Des portes-ouvertes dans les hébergements Gîtes de France® Isère

12

Catégorie tourismeCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2016
L Ma Me J V S D
« nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+