Archive | msa

Rural: une convention de partenariat entre La Poste et la MSA

Sans titre Gérard Pelhâte, Président de la Caisse centrale de la Mutualité Sociale Agricole et  Philippe Wahl, Président Directeur Général du Groupe La Poste ont signé le 26 février 2015 au Salon de l’Agriculture en présence de Madame Marie-Caroline Bonnet-Galzi, Commissaire générale à l’égalité des territoires, une convention de partenariat.

Avec cette convention, la MSA et La Poste souhaitent réunir leurs atouts et forces pour assurer une offre de services de proximité et de qualité dans le prolongement de leurs missions de Service Public, et ainsi, améliorer les conditions de vie des population rurales et des ressortissants de la MSA et plus particulièrement des personnes âgées ou isolées.

La convention cadre signée entre la MSA et La Poste sera déclinée sous forme d’expérimentations locales permettant d’innover pour répondre à des besoins liés notamment à l’éloignement des centres villes, à l’isolement et au vieillissement des populations.

Dès la signature de cette convention, les expérimentations pourront démarrer sur les thèmes suivants :

  • le portage de médicaments
  • le maintien et le développement du lien social
  • la complétude des dossiers
  • la synergie de réseaux de proximité

La MSA et La Poste, par leur histoire et leur organisation proche du terrain, sont des partenaires de longue date:
- La MSA assure la  protection sociale globale des agriculteurs et des salariés agricoles, ainsi que de leurs familles, qu’elle gère au plus près des réalités du terrain et des attentes de ses adhérents, grâce notamment à ses 24 000 délégués locaux bénévoles.
Elle est un acteur reconnu en matière d’offre de services sur les territoires. Coordonner proximité, qualité de services, innovation sociale et offre de services sur les territoires constitue un défi permanent pour ses équipes.
Le Groupe MSA, c’est un réseau de 35 caisses de MSA et de 30 MSA Services sur les territoires et la CCMSA, tête de réseau et interlocuteur des Pouvoirs Publics

- La Poste propose à ses clients de nouveaux services de proximité afin de leur simplifier la vie et de contribuer au lien social. Cette nouvelle gamme de services, disponible sur tout le territoire, 6 jours sur 7, contribue aux valeurs et aux missions fondamentales de La Poste, qui met le service, l’humain et la confiance au cœur de sa relation avec ses clients.
Ainsi, par sa visite quotidienne, le facteur devient un acteur de prévention pour veiller sur les personnes âgées, isolées ou fragilisées, en leur distribuant des médicaments, en collectant ou en leur remettant des documents.

« La MSA a compris très tôt que servir des prestations sociales n’était pas suffisant pour répondre aux besoins de ses adhérents. Ce constat l’a amenée à être à l’initiative de nombreux services pour les personnes âgées et fragilisées, mais aussi pour les jeunes familles qui ont, sur les territoires ruraux, des besoins particuliers. Ces services très concrets permettent le maintien à domicile, l’hébergement sécurisé en résidence – autonomie, aide à domicile, portage de repas, transport accompagné, garde d’enfants … Et le partenariat avec La Poste va nous permettre d’expérimenter de nouvelles pistes au bénéfice de nos populations rurales » a déclaré Gérard Pelhâte, Président de la Caisse centrale de la MSA

« Comme la MSA, La Poste est convaincue que l’isolement géographique, notamment des personnes fragilisées, n’est pas une fatalité et que leur accès à des services de proximité doit être garanti chaque jour partout et pour tous. C’est l’objectif des nouveaux services de proximité rendus par les facteurs, à l’image du portage de médicaments, dont pourront bénéficier les adhérents de la MSA », a souligné Philippe Wahl, Président Directeur Général du Groupe La Poste.

Rendez-vous dans un an pour mesurer les premiers résultats de ce partenariat.

Catégorie monde rural, msaCommentaires fermés

Elections MSA : un désintérêt des électeurs !


Le scrutin pour les élections MSA est désormais terminé, et les dépouillements ont tous eu lieu. Au vu des résultats, la Coordination Rurale préconise une sérieuse remise en question du fonctionnement de la MSA.

Une désaffection des votants

Seuls 39 % (contre 47,4 % en 2010) des agriculteurs et retraités agricoles se sont mobilisés pour voter. Il y a fort à parier que la MSA annonce que la mobilisation pour ce scrutin est significative dans un contexte économique et social très difficile, cependant, la CR souligne que ce chiffre démontre avant tout le désintérêt des agriculteurs pour cette élection. Sur les près de 2 700 000 adhérents de la MSA seulement 800 000 ont choisi de voter.

La vérité qui dérange c’est que la MSA est de plus en plus éloignée du terrain, et ce, malgré ses 24 000 délégués cantonaux !
Par ailleurs, la CR rappelle que les règles de ces élections n’ont pas été les mêmes pour tous. Entre bases électorales discriminantes, disparité de traitement et fonctionnements variables selon les caisses, l’organisation de ces élections n’a pas du tout été à la hauteur des attentes des agriculteurs.

Un résultat lié à son manque d’efficacité

Les agriculteurs ont de nombreux reproches à faire à la MSA et le réseau de terrain de la MSA n’est plus une réalité mais bel et bien un lointain souvenir pour eux. La MSA est seule responsable de ce résultat, car c’est bien son manque d’humanité et de transparence qui l’a condamnée.

Les délégués MSA de la CR se sont donné comme mission de remédier, à leur niveau, à ces défauts. Leur objectif majeur est de rendre la MSA aux agriculteurs.

Vers la parité avec le régime général ?

La CR espère que ce résultat amènera les pouvoirs publics à mieux considérer les agriculteurs. Les cotisations des agriculteurs sont disproportionnées au regard du montant de leurs retraites dérisoires (et souvent inférieures au minimum vieillesse). Les agriculteurs attendent un alignement sur le régime général et une revalorisation de leurs retraites.

Catégorie msa, vie syndicaleCommentaires fermés

MSA:Elections en Alpes du Nord 2015

Avec un taux de participation global de 28,42 %, les adhérents MSA ont marqué leur attachement à leur régime de protection sociale. Dans le contexte actuel de crise (économique et sociale) de l’agriculture, ils ont également confirmé leur souhait de maintenir un réseau de délégués de proximité.

Certes en recul de 5 points par rapport à 2010, ce taux de participation reste à un niveau élevé pour des élections professionnelles (qui se situe en moyenne plutôt entre 20% et 25% ces dernières années).

Il est à noter que, pour la première fois, les électeurs pouvaient voter en ligne grâce à une plateforme sécurisée et dédiée. Un votant sur cinq a choisi d’élire ses délégués MSA par voie électronique.

La MSA des Alpes du Nord remercie l’ensemble des adhérents qui se sont mobilisés et qui ont renouvelé leur confiance pour défendre l’action et les valeurs qui portent la MSA. Elle remercie également les 1281 candidats qui ont rendu possible l’expression démocratique de la représentativité des adhérents au sein de la MSA.

La MSA engage ses nouveaux représentants et tout son réseau à une mobilisation renforcée pour développer toutes les actions visant à améliorer la protection sociale et les conditions de vie de ses adhérents.

La prochaine étape se déroulera le 27 mars 2015 à Montmélian (73) : les 619 délégués éliront à leur tour 27 administrateurs lors de l’assemblée générale élective. Ceux-ci, avec les 3 membres de l’UDAF (union départementale des associations familiales) désignés, constitueront le nouveau conseil d’administration qui mènera la politique sociale des 5 prochaines années en Alpes du Nord.

Les taux de participation en Alpes du Nord

Isère

Savoie

Haute-Savoie

Alpes du Nord

1er collège 32,59% 35,66% 34,53% 33,84%
2ème collège 22,45% 25,86% 21,31% 22,88%
3ème collège 30,05% 31,55% 25,00% 29,77%
27,70% 30,92% 27,59% 28,42%


La répartition des délégués cantonaux :

Isère

Savoie

Haute-Savoie

Alpes du Nord

1er collège 98 67 46 211
2ème collège 158 107 94 359
3ème collège 25 15 9 49
281 189 149 619


Pour accéder aux listes nominatives des élus, cliquer ici.

Catégorie msaCommentaires fermés

Travaux en hauteur – pas droit à l’erreur

Les chutes de hauteur figurent parmi les priorités du Plan Santé Travail de l’Etat, la Convention d’objectifs et de gestion 2014-2017 de la branche accidents du travail / maladies professionnelles et du plan Horizon 2015 de l’OPPBTP (6)  C’est la raison pour laquelle, le ministère chargé du travail engage une action nationale avec les principaux acteurs de la prévention des risques professionnels : « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur ».

Les ministères chargés du travail et de l’agriculture, la CNAMTS (1), l’INRS (2), la MSA (3), le RSI (4) , la CNRACL (5)  et l’OPPBTP  (6)  s’associent pour sensibiliser les chefs d’entreprise et les maîtres d’ouvrage au risque de chutes de hauteur.

En effet, les chutes de hauteur restent aujourd’hui l’une des premières causes d’accidents du travail, notamment dans le BTP où elles représentent 16 % des accidents et sont la 1ère cause d’accidents graves et mortels (30 % des décès).

Dans le secteur agricole, les chutes de hauteur représentent 12,4% des accidents du travail chez les agriculteurs et 9,4% chez les salariés agricoles. C’est également la première cause de décès (23%) chez les agriculteurs. Ce risque représente un enjeu de sécurité majeur au regard de la vie des personnes et de la performance des entreprises.

Limiter les accidents est donc un défi à relever

Le premier objectif de la campagne de communication lancée le 26 mai 2014 est de mobiliser et d’informer les chefs d’entreprises – et en particulier les couvreurs, charpentiers, agriculteurs (…) – à travers trois automatismes à adopter :

  • J’anticipe l‘organisation de mon chantier
  • Je choisis le bon équipement de protection
  • J’informe et je forme mes salariés

Le deuxième objectif est de sensibiliser les responsables de l’organisation de la prévention sur les chantiers, les maîtres d’ouvrage, en leur rappelant trois recommandations :

  • Intégrer la prévention dans les cahiers des charges
  • Associer la sécurité aux choix de prestataires
  • Veiller au respect de la prévention des risques sur les chantiers

Le déploiement de cette action débutera par un courrier de François REBSAMEN, ministre du travail, de l’emploi et du dialogue social, aux responsables de 70 000 entreprises les plus exposées aux risques ainsi qu’auprès des maîtres d’ouvrages (Collectivités territoriales publiques, crèches, hôpitaux, mairies, Conseil général, …).

Un dépliant d’information, des affiches et des stickers seront adressés aux entreprises et mis à disposition en téléchargement sur le site internet dédié www.chutesdehauteur.com. Des mini-vidéos seront également accessibles à cette adresse. Chaque partenaire de la campagne relayera ces messages et outils dans son réseau.

Enfin, pour inciter les entreprises à s’équiper de matériels sécurisés (échafaudages, équipements de protection des trémies, …,), la CNAMTS et l’OPPBTP peuvent apporter des aides financières. Pour le secteur agricole, la MSA propose des conseils, analyse de situation, recherche de solutions et expertises sur les chutes de hauteur grâce aux 250 conseillers en prévention présents sur le terrain aux côtés des adhérents. La MSA propose également des formations et des aides financières pour accompagner certains projets.

Pour en savoir plus sur cette action :

[1] Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés
[
2] Institut national de recherche et de sécurité
[
3] Mutualité sociale agricole
[
4] Régime social des indépendants
[5] Caisse nationale des retraites des agents des collectivités locales
[6] Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics

Catégorie agriculture, msaCommentaires fermés

MSA: baisse du nombre d’assurés maladie

Le régime agricole recense 3,3 millions de personnes protégées en maladie en janvier 2014. Cet effectif est en baisse de – 1,6 % par rapport à janvier 2013.

La baisse de la population protégée au titre du risque maladie au régime agricole se poursuit en 2013.

Cette population se répartit entre les personnes relevant du régime des salariés agricoles (53%) et celles relevant du régime des non-salariés agricoles.

Au cours de l’année 2013, la population protégée au régime agricole diminue de -1,6%, après une baisse de -1,8% l’année précédente. Cette diminution est de moindre ampleur en raison d’une légère progression des effectifs du régime des salariés sur les deux derniers trimestres 2013.

En janvier 2014, 1,7 million de personnes relèvent du régime des salariés agricoles pour leur assurance maladie. Cette population diminue de -0,2% sur l’année 2013, après – 0,4 % l’année précédente.

Au régime des non-salariés, 1,5 million de personnes sont protégées en janvier 2014. Au cours de l’année 2013, cette population diminue de – 3,3 % (- 3,2 % sur l’année 2012).

Jusqu’au 31 décembre 2013, 9 % de cet effectif étaient assurés auprès d’assureurs autres que la Mutualité sociale agricole (MSA). Depuis le 1er janvier 2014, la totalité des personnes non salariées agricoles sont assujetties à la MSA (loi de financement de la sécurité sociale pour 2014).

La population des salariés agricoles est plus jeune que celle des non-salariés.

Le régime agricole compte majoritairement des hommes. Ils représentent 54 % de la population protégée totale. Cette part augmente car notamment les femmes sont plus nombreuses à sortir du régime agricole, soit – 2,1 % contre – 1,2 % pour les hommes entre janvier 2013 et janvier 2014.

L’écart d’âge entre les deux régimes est de 20 ans : les salariés sont plus jeunes (42 ans en moyenne) que les non-salariés (62 ans).
En janvier 2014, 25 % des effectifs du régime des salariés sont âgés de 60 ans et plus. Cette catégorie représente 62 % des personnes du régime des non-salariés agricoles.

Définitions :

Répertoire National Inter Régime de l’Assurance Maladie (Rniam) : les données relatives aux personnes protégées en maladie sont issues du Rniam. Ce répertoire recense toutes les personnes vivantes assurées en maladie. Elles sont identifiées par un numéro national d’identification.

Personne protégée en maladie : bénéficiaire ayant droit aux prestations des régimes agricoles au titre de l’assurance maladie obligatoire.

Source : Rniam/CCMSA

Catégorie msaCommentaires fermés

La MSA pour les agriculteurs : statuts sociaux, prestations, cotisations, retraite…

CAR FOT

Catégorie enseignement-formation, msaCommentaires fermés

Décès de Denis Cheminal, directeur de la MSA Alpes du nord

Denis Cheminal, directeur de la MSA Alpes du nord est décédé suite à un malaise cardiaque. Il avait 58 ans.

Arrivé fin 2009 dans les Alpes du Nord en provenance de Normandie, ses qualités d’écoute, son approche des ressources humaines étaient très appréciées des élus et du personnel de la MSA.

Ses funérailles auront lieu le mardi 3 décembre 2013 à dix heures en la Collégiale Notre-Dame à Montbrison ( Loire).

Catégorie msaCommentaires fermés

La MSA soutient les projets des jeunes ruraux

Vous avez entre 13 et 22 ans ? Vous vivez en milieu rural ?  Vous avez un projet original susceptible de contribuer à une meilleure insertion sociale et à l’amélioration des conditions et qualité de vie des jeunes ruraux. La MSA vous aidera avec des bourses pouvant aller jusqu’à 4000 euros.

Des projets citoyens, culturels, sportifs…

Culture, arts, solidarité, citoyenneté, prévention santé, sport, le concours est ouvert à l’imagination et à la générosité. Tous les projets sont les bienvenus : créer des espaces de rencontre, faciliter et dynamiser la vie des jeunes dans un village, un canton, promouvoir de nouvelles solidarités, répondre à des besoins nouveaux ou insatisfaits, animer la vie sociale et culturelle, d’une commune ou d’une mini région. En 2011, 7 groupes se sont partagés 7000 euros.

Des bourses de 500 à 4000 euros !

La MSA Alpes du Nord attribuera des bourses au plan régional, puis les deux premiers projets lauréats pourront concourir au niveau national et obtenir une nouvelle bourse supplémentaire. Les meilleurs projets seront ainsi récompensés par des bourses d’un montant pouvant aller de 500 (niveau local) à 4000 euros (local et national).

Renseignements et dossiers de candidature : contactez  Matthieu Payer : 04 76 88 76 21

Site internet : www.msaalpesdunord.fr

Date limite de dépôt des dossiers : 22 novembre 2013
Les candidatures doivent émaner de groupes d’au moins 3 jeunes vivant en milieu rural
page www.facebook.com/myMsa
Devenez fan de la MSA et suivez toute l’actualité des projets.

Catégorie msaCommentaires fermés

La MSA et mes droits : statuts sociaux, prestations, cotisations, recours,…

Infos pratiques :

24/09/2013 > 09:30 à 16:30

LA TOUR DU PIN (38)
Lieu précis communiqué après l’inscription

Durée

1 jour (7 heures)

Objectifs :

  • Distinguer les différents statuts des non-salariés agricoles auprès de la Mutualité Sociale Agricole (MSA)
  • Identifier les prestations sociales et cotisations s’appliquant à ma situation
  • Etre capable d’exercer un recours auprès de la MSA

Public et tarif

  • Personnes ayant un projet d’installation agricole (GRATUIT)
  • Agriculteurs installés depuis moins de 3 ans (GRATUIT)
  • Salariés du secteur agricole et rural (200 €)
  • Autres publics :  cliquer ici: contact

Programme

  • Introduction :
    La MSA : histoire et organisation
    Distinction entre la définition sociale de l’activité agricole et la définition juridique et fiscale
  • Statuts sociaux et conditions d’affiliation :
    Affiliation des chefs d’exploitation individuelles, coexploitants, conjoints, aides familiaux
    Affiliation des cotisants solidaires
    Affiliation des membres de société
    Précisions sur le relevé des surfaces exploitées
  • Les prestations sociales et la retraite :
    Prestations familiales
    Assurance maladie, maternité, invalidité, invalidité (Amexa)
    Assurance contre les accidents du travail et les maladies professionnelles
    Assurance vieillesse (retraite)
  • Les cotisations sociales :
    Assiette et taux
    Procédure de recouvrement par la MSA
  • Le contentieux avec la MSA :
    Délais de recours
    Commission de recours amiable
    Tribunal des affaires de sécurité sociale (composition, procédure)

S’inscrire

cliquer ici « inscription »

Formation financée par

Catégorie enseignement-formation, msaCommentaires fermés

L’équilibre alimentaire: la santé vient en mangeant !

La MSA Alpes du Nord, en collaboration avec Génération Mouvement Isère (Aînés Ruraux) et la Coordination des retraités du canton de Morestel vous invitent à une conférence sur le thème suivant :L’équilibre alimentaire la santé vient en mangeant ! animée par le Docteur Ghislaine Campagne, médecin conseil de la MSA Alpes du Nord, le vendredi 31 mai 2013, à 15 heure Salle des Fêtes PASSINS.

Conférence gratuite et ouverte à tous.

Vous êtes retraité et vous souhaitez prendre de bonnes habitudes pour bien vieillir ? Vous aimeriez ou devez changer vos habitudes alimentaires suite à un diagnostic médical (ostéoporose, diabète, cholestérol, perte de mémoire…) ? Vous vous posez des questions sur l’équilibre alimentaire de vos enfants, petits-enfants mais aussi de vos parents âgés ?

Le Docteur Ghislaine Campagne répond à toutes vos interrogations et vous explique comment bien manger et bien bouger au quotidien. Elle aborde les recommandations nutritionnelles, des conseils pratiques et plein d’astuces pour se faire plaisir tout en prenant soin de sa santé.

Catégorie aînés ruraux, msaCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2019
L Ma Me J V S D
« fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+