Archive | social

Un nouveau lieu d’accueil pour les agriculteurs à Vienne

La Chambre d’agriculture de l’Isère et la MSA Alpes du Nord ont choisi de
marquer leur ancrage viennois à l’espace St Germain.

Proximité et qualité de service
Parce qu’être proche des agriculteurs est une priorité chère à chacune des
deux structures, avec ce point d’accueil à Vienne, elles maintiennent une
proximité forte sur le territoire. En se rendant au 27 rue Denfert Rochereau, les
professionnels de l’agriculture ont accès à une offre de services complète : la
MSA pour toute leur protection sociale (des cotisations aux prestations, en
passant par la médecine du travail, le contrôle médical et l’accompagnement
social) et la Chambre d’agriculture pour l’accompagnement qu’elle propose aux
agriculteurs (depuis le projet d’installation jusqu’à la transmission de
l’exploitation).

Des locaux agréables et accessibles
En s’installant dans ces bureaux entièrement rénovés par Vienn’agglo,
propriétaire des lieux, chaque structure entend offrir à ses visiteurs des locaux
agréables et modernes, pour les accueillir dans de bonnes conditions. A la fois
accessible par les transports en commun et à proximité d’un parking public,
l’espace St Germain est un lieu qui présente de multiples atouts.

Une agence MSA à Vienne pour une relation de services multi canal
sur les territoires

C’est un vrai travail de fond qu’a entrepris la MSA pour s’adapter aux profondes
mutations démographiques et économiques qu’elle connaît aujourd’hui et qu’elle
traduit dans la modernisation de sa relation de service. De même que dans toutes
les agences MSA, celle de Vienne offre aux agriculteurs et à leurs familles, ainsi
qu’aux entreprises du secteur, plusieurs modes de contact, adaptés aux besoins de
chacun : accueil libre le matin, sur rendez-vous uniquement l’après-midi. Pour rappel,
un rendez-vous, c’est la garantie d’avoir un temps d’échanges dédié, préparé en
amont et sur une plage horaire choisie. Résultat : à l’issue de la rencontre, le dossier
de l’adhérent est complet et le traitement par les services est accéléré. Par ailleurs,
les adhérents peuvent contacter la MSA par téléphone ou via leur espace privé, sur
internet.

En accord avec la politique de développement territorial de la
Chambre d’agriculture

Le bureau de Vienne fait partie des six implantations en Isère qui sont au service de
la politique de développement territorial de la Chambre d’agriculture. En effet, elle est
aux côtés des agriculteurs et des collectivités pour répondre à leurs attentes, faciliter
l’émergence de projets et les accompagner, renforcer les dynamiques et mobiliser
l’expertise en faveur de l’agriculture iséroise. Dans le secteur de Vienne, ce travail de
proximité avec les acteurs territoriaux, est réalisé grâce à la collaboration avec le
Comité de Territoire Isère Rhodanienne, véritable lieu de concertation locale
(rassemblant les agriculteurs et les filières, les élus et la société civile).

Catégorie agriculture, msaCommentaires fermés

Tous concernés par le don alimentaire

La solidarité est plus que jamais un enjeu national. Plus de 4 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire en France de façon ponctuelle, régulière ou permanente, aide alimentaire qui constitue une priorité d’action des politiques publiques de l’alimentation et de la lutte contre l’exclusion.
La lutte contre l’insécurité alimentaire et le gaspillage ainsi que la justice sociale sont en effet des priorités de la feuille de route relative au Plan pauvreté 2015-2017 et du Programme national pour l’alimentation.

En complément des politiques nationale et européenne d’achat de denrées (Fonds européen d’aide aux plus démunis – FEAD ; Crédit national pour les épiceries sociales) à destination des associations caritatives, le don alimentaire est un levier d’action essentiel de soutien aux personnes défavorisées.

Il permet aux associations distribuant l’aide alimentaire aux personnes les plus démunies de pouvoir leur mettre à disposition une alimentation régulière, variée et de qualité. Des produits frais, en conserve ou surgelés, un repas chaud, un colis d’urgence ou un panier de produits à remporter chez soi…tout cela est possible grâce au don alimentaire.

Mais le don alimentaire, c’est également un moyen de recréer un lien social : le moment du don est aussi une occasion de soutien plus large . Enfin, certaines modalités de don peuvent permettre de recréer de l’emploi et contribuer à l’insertion sociale de nos concitoyens en situation de fragilité.

Pour en savoir plus sur le don alimentaire, – quels formes de dons ? quelles associations ? que deviennent les produits donnés ? – téléchargez la brochure Tous concernés par le don de denrées alimentaires.

Catégorie A la une, socialCommentaires fermés

Opération 1 jouet, 1 sourire

123

Catégorie social, zoomCommentaires fermés

Conférence du plan départemental de l’habitat

Le Département de l’Isère a organisé sa 5e conférence du plan départemental de l’habitat. Ce rendez-vous annuel a permis de dresser un état des lieux du logement en Isère et de s’interroger sur les actions mises en place dans ce domaine.

A cette occasion, Jean-Pierre Barbier, président du Conseil départemental et Jean-Paul Bonnetain, Préfet de l’Isère, ont réuni les principaux acteurs de l’habitat, bailleurs sociaux, promoteurs immobiliers…autour des thèmes : louer, construire et réhabiliter.
Objectif : présenter les axes forts de la politique logement conduite à l’échelle départementale permettant aux Isérois de mieux se loger.

La lutte contre la précarité énergétique

Près de 85 000 ménages isérois, soit 17% de la population, éprouvent des difficultés à se chauffer. En cause, le prix de l’énergie qui continue de grimper, mais aussi des conditions d’habitat. En effet, avec la baisse du prix de l’ancien, les ménages privilégient ce type de bien où la rénovation thermique est très coûteuse (500€/m²).

Le Département de l’Isère met à disposition des Isérois les services de plusieurs organismes pour les informer gratuitement sur les aides existantes avec des conseils juridiques, financiers et fiscaux au cas par cas.

Par le FSL (Fonds de Solidarité Logement), le Département soutient aussi financièrement les foyers modestes qui ne peuvent assumer leurs dépenses d’énergie.
Logement social : une attribution plus équitable

Fin 2014, plus de 24 000 demandes de logement social ont été effectuées en Isère, dont seulement 37 % ont été satisfaites.

La plupart se concentre dans la Métropole grenobloise, mais la situation est très tendue dans certains territoires du nord-Isère.

Pour garantir un traitement plus équitable, le Département, en collaboration avec l’Etat, Absise (Association des bailleurs sociaux de l’Isère) et les communautés de communes, expérimente une nouvelle méthode de cotation qui prend en compte la situation du ménage et ses revenus.

Un nouveau partenariat dans le domaine du logement

A l’issue de la conférence, deux conventions ont été signées, l’une visant à réhabiliter le parc de logements sociaux, et l’autre à engager un partenariat avec la Fédération des promoteurs immobiliers des Alpes. Lors de la séance publique départementale du 23 octobre dernier, le Président Jean-Pierre Barbier et le vice-président chargé de l’ingénierie urbaine, du foncier et du logement, Christian Coigné, avaient rappelé leur souhait d’oeuvrer dans ce sens.

Les partenaires du Plan départemental de l’habitat
Le Département de l’Isère a signé une convention avec les quatre organismes suivants :
L’ADIL : Agence départementale d’information sur le logement en Isère
www.adil38.org

ABSISE : Association des bailleurs sociaux de l’Isère

La Fédération des promoteurs immobiliers des Alpes
www.fpi-alpes.com

La Direction départementale des territoires
www.isere.gouv.fr

Catégorie socialCommentaires fermés

Jean-Jacques EXERTIER , président de la MSA Alpes du Nord

Les 619 délégués de la MSA Alpes du Nord  ont désigné les 27 membres du conseil d’administration.
les nouveaux administrateurs ont procédé à l’élection du Président, Jean-Jacques EXERTIER
(1er collège – exploitant agricole) et de son 1er Vice-Président, Thierry GIRARD (2ème collège -
salarié agricole – Isère).

Sans titre 2

Agé de 61 ans, le nouveau Président, Jean-Jacques EXERTIER, est savoyard (Laissaud) et
exploitant agricole sur une exploitation spécialisée en noix de Grenoble (35 hectares), vignes
AOC et grandes cultures.
De formation universitaire, sa carrière professionnelle a débuté en entreprise au Crédit
Agricole des Savoie, avant de reprendre l’exploitation familiale qu’il a développée et
spécialisée, puis il s’est associé avec son fils en société.
Son goût pour l’engagement l’a conduit parallèlement à exercer des responsabilités dans la
vie publique (3 mandats municipaux) et au sein des organisations professionnelles agricoles.
Engagé de longue date au sein du conseil d’administration de la MSA Alpes du Nord, il est
également, depuis plus de 10 ans, Président de Mutualia Santé Sud Est (complémentaire
santé régionale adossée à la MSA), regroupant 120 000 adhérents relevant pour une grande
partie du régime agricole. Il est également membre du bureau national de cette mutuelle.
Le syndicalisme agricole (FDSEA) est également une thématique qui l’a fortement mobilisé
ces deux dernières décennies.

DES REPRESENTANTS DES ADHERENTS, AU SERVICE DE LA PROTECTION SOCIALE AGRICOLE

Le Conseil d’administration de la MSA se compose de 27 administrateurs issus des trois
collèges représentant les trois grandes populations d’assurés du régime agricole – exploitants
ou chefs d’entreprise agricole (1er collège), salariés agricoles (2ème collège) et employeurs de
main-d’oeuvre (3ème collège) – élus par les délégués titulaires, auxquels s’ajoutent
trois représentants de l’UDAF (Union départementale des familles)

Le conseil d’administration, élu pour cinq ans, a pour mission de :
- déterminer la politique générale de la caisse,
- définir les politiques en matière d’action sanitaire et sociale, de prévention, d’offre de services, d’aide en cas de difficulté,
- contribuer à l’évolution de la protection sociale agricole,
- représenter la caisse auprès des pouvoirs publics, partenaires sociaux et des organismes agricoles.

MSA ALPES DU NORD
Président : Jean-Jacques EXERTIER
1er Vice-Président : Thierry GIRARD
Directeur général : Sébastien BISMUTH-KIMPE

Catégorie msaCommentaires fermés

Rural: une convention de partenariat entre La Poste et la MSA

Sans titre Gérard Pelhâte, Président de la Caisse centrale de la Mutualité Sociale Agricole et  Philippe Wahl, Président Directeur Général du Groupe La Poste ont signé le 26 février 2015 au Salon de l’Agriculture en présence de Madame Marie-Caroline Bonnet-Galzi, Commissaire générale à l’égalité des territoires, une convention de partenariat.

Avec cette convention, la MSA et La Poste souhaitent réunir leurs atouts et forces pour assurer une offre de services de proximité et de qualité dans le prolongement de leurs missions de Service Public, et ainsi, améliorer les conditions de vie des population rurales et des ressortissants de la MSA et plus particulièrement des personnes âgées ou isolées.

La convention cadre signée entre la MSA et La Poste sera déclinée sous forme d’expérimentations locales permettant d’innover pour répondre à des besoins liés notamment à l’éloignement des centres villes, à l’isolement et au vieillissement des populations.

Dès la signature de cette convention, les expérimentations pourront démarrer sur les thèmes suivants :

  • le portage de médicaments
  • le maintien et le développement du lien social
  • la complétude des dossiers
  • la synergie de réseaux de proximité

La MSA et La Poste, par leur histoire et leur organisation proche du terrain, sont des partenaires de longue date:
- La MSA assure la  protection sociale globale des agriculteurs et des salariés agricoles, ainsi que de leurs familles, qu’elle gère au plus près des réalités du terrain et des attentes de ses adhérents, grâce notamment à ses 24 000 délégués locaux bénévoles.
Elle est un acteur reconnu en matière d’offre de services sur les territoires. Coordonner proximité, qualité de services, innovation sociale et offre de services sur les territoires constitue un défi permanent pour ses équipes.
Le Groupe MSA, c’est un réseau de 35 caisses de MSA et de 30 MSA Services sur les territoires et la CCMSA, tête de réseau et interlocuteur des Pouvoirs Publics

- La Poste propose à ses clients de nouveaux services de proximité afin de leur simplifier la vie et de contribuer au lien social. Cette nouvelle gamme de services, disponible sur tout le territoire, 6 jours sur 7, contribue aux valeurs et aux missions fondamentales de La Poste, qui met le service, l’humain et la confiance au cœur de sa relation avec ses clients.
Ainsi, par sa visite quotidienne, le facteur devient un acteur de prévention pour veiller sur les personnes âgées, isolées ou fragilisées, en leur distribuant des médicaments, en collectant ou en leur remettant des documents.

« La MSA a compris très tôt que servir des prestations sociales n’était pas suffisant pour répondre aux besoins de ses adhérents. Ce constat l’a amenée à être à l’initiative de nombreux services pour les personnes âgées et fragilisées, mais aussi pour les jeunes familles qui ont, sur les territoires ruraux, des besoins particuliers. Ces services très concrets permettent le maintien à domicile, l’hébergement sécurisé en résidence – autonomie, aide à domicile, portage de repas, transport accompagné, garde d’enfants … Et le partenariat avec La Poste va nous permettre d’expérimenter de nouvelles pistes au bénéfice de nos populations rurales » a déclaré Gérard Pelhâte, Président de la Caisse centrale de la MSA

« Comme la MSA, La Poste est convaincue que l’isolement géographique, notamment des personnes fragilisées, n’est pas une fatalité et que leur accès à des services de proximité doit être garanti chaque jour partout et pour tous. C’est l’objectif des nouveaux services de proximité rendus par les facteurs, à l’image du portage de médicaments, dont pourront bénéficier les adhérents de la MSA », a souligné Philippe Wahl, Président Directeur Général du Groupe La Poste.

Rendez-vous dans un an pour mesurer les premiers résultats de ce partenariat.

Catégorie monde rural, msaCommentaires fermés

Elections MSA : un désintérêt des électeurs !


Le scrutin pour les élections MSA est désormais terminé, et les dépouillements ont tous eu lieu. Au vu des résultats, la Coordination Rurale préconise une sérieuse remise en question du fonctionnement de la MSA.

Une désaffection des votants

Seuls 39 % (contre 47,4 % en 2010) des agriculteurs et retraités agricoles se sont mobilisés pour voter. Il y a fort à parier que la MSA annonce que la mobilisation pour ce scrutin est significative dans un contexte économique et social très difficile, cependant, la CR souligne que ce chiffre démontre avant tout le désintérêt des agriculteurs pour cette élection. Sur les près de 2 700 000 adhérents de la MSA seulement 800 000 ont choisi de voter.

La vérité qui dérange c’est que la MSA est de plus en plus éloignée du terrain, et ce, malgré ses 24 000 délégués cantonaux !
Par ailleurs, la CR rappelle que les règles de ces élections n’ont pas été les mêmes pour tous. Entre bases électorales discriminantes, disparité de traitement et fonctionnements variables selon les caisses, l’organisation de ces élections n’a pas du tout été à la hauteur des attentes des agriculteurs.

Un résultat lié à son manque d’efficacité

Les agriculteurs ont de nombreux reproches à faire à la MSA et le réseau de terrain de la MSA n’est plus une réalité mais bel et bien un lointain souvenir pour eux. La MSA est seule responsable de ce résultat, car c’est bien son manque d’humanité et de transparence qui l’a condamnée.

Les délégués MSA de la CR se sont donné comme mission de remédier, à leur niveau, à ces défauts. Leur objectif majeur est de rendre la MSA aux agriculteurs.

Vers la parité avec le régime général ?

La CR espère que ce résultat amènera les pouvoirs publics à mieux considérer les agriculteurs. Les cotisations des agriculteurs sont disproportionnées au regard du montant de leurs retraites dérisoires (et souvent inférieures au minimum vieillesse). Les agriculteurs attendent un alignement sur le régime général et une revalorisation de leurs retraites.

Catégorie msa, vie syndicaleCommentaires fermés

MSA:Elections en Alpes du Nord 2015

Avec un taux de participation global de 28,42 %, les adhérents MSA ont marqué leur attachement à leur régime de protection sociale. Dans le contexte actuel de crise (économique et sociale) de l’agriculture, ils ont également confirmé leur souhait de maintenir un réseau de délégués de proximité.

Certes en recul de 5 points par rapport à 2010, ce taux de participation reste à un niveau élevé pour des élections professionnelles (qui se situe en moyenne plutôt entre 20% et 25% ces dernières années).

Il est à noter que, pour la première fois, les électeurs pouvaient voter en ligne grâce à une plateforme sécurisée et dédiée. Un votant sur cinq a choisi d’élire ses délégués MSA par voie électronique.

La MSA des Alpes du Nord remercie l’ensemble des adhérents qui se sont mobilisés et qui ont renouvelé leur confiance pour défendre l’action et les valeurs qui portent la MSA. Elle remercie également les 1281 candidats qui ont rendu possible l’expression démocratique de la représentativité des adhérents au sein de la MSA.

La MSA engage ses nouveaux représentants et tout son réseau à une mobilisation renforcée pour développer toutes les actions visant à améliorer la protection sociale et les conditions de vie de ses adhérents.

La prochaine étape se déroulera le 27 mars 2015 à Montmélian (73) : les 619 délégués éliront à leur tour 27 administrateurs lors de l’assemblée générale élective. Ceux-ci, avec les 3 membres de l’UDAF (union départementale des associations familiales) désignés, constitueront le nouveau conseil d’administration qui mènera la politique sociale des 5 prochaines années en Alpes du Nord.

Les taux de participation en Alpes du Nord

Isère

Savoie

Haute-Savoie

Alpes du Nord

1er collège 32,59% 35,66% 34,53% 33,84%
2ème collège 22,45% 25,86% 21,31% 22,88%
3ème collège 30,05% 31,55% 25,00% 29,77%
27,70% 30,92% 27,59% 28,42%


La répartition des délégués cantonaux :

Isère

Savoie

Haute-Savoie

Alpes du Nord

1er collège 98 67 46 211
2ème collège 158 107 94 359
3ème collège 25 15 9 49
281 189 149 619


Pour accéder aux listes nominatives des élus, cliquer ici.

Catégorie msaCommentaires fermés

HEAL infos..

HEAL

L’ Association  HEAL ( Hôpital Enfance Aide par le multi Loisirs) a une activité débordante…

Activité soutenue  sur Septembre  pour les adhérents de l’association HEAL.

-La fête du fromage et des produits du terroir de Sassenage, le 30 et 31 août, ou l’association HEAL  à tenu un stand   d’animation de coloriage de petits objets en plâtre. Il faut remercier  l’association du bleu Vercors Sassenage  pour son aimable participation  durant deux journées de convivialité.

-Sur le dernier weekend 13 et 14 Septembre  plusieurs adhérents se sont rendus à la Franco Suisse  de tandem pour accompagner  l’association Valentin Haüy  des non voyants .

Très belle manifestation sur plusieurs jours ce en tandem, le jura suisse et français à été découvert  dans des conditions idéales, tant climatiques, que fléchage des circuits, qualité de l’accueil de nos amis suisse  de Genève. L’originalité de cette manifestation Franco Suisse qui est la 31ième.

Associer des non voyants et leur guide  pour la pratique  d’un très beau sport   exigeant mais valorisant pour tous, nos amis suisses nous ont accueilli  dans un abri anti atomique, hébergement original, de plus de qualité, et précis comme une horloge suisse.

Le 27 et 28 Septembre 2014 aura lieu les virades de l’espoir organisées par l’association nationale vaincre la mucoviscidose.

Sur le  samedi 27 Septembre aura lieu  la randonnée cycliste de sassenage  avec 5 circuits, départ de Sassenage ou de Renage, ces circuits sillonneront  la vallée de L’Isère pour aller jusqu’à Tullins, Beaucroissant. L’année 2013 plus de 350  cyclistes ont participé.

Samedi 11 Octobre 2014 : repas dansant  sur Sassenage au profit de l’association don du sang de l’Isère  regroupant  plusieurs  associations.

VOUS POUVEZ SOUTENIR L’ASSOCIATION à but humanitaire par l’acquisition de petits objets en plâtre à décorer.

Ces petits objets  d’art créatif servent d’animations tant pour les enfants que pour les adultes

Le prix  suivant la taille va de 0,30 cents à 10 €

Pour plus de renseignements

courriel:  campanais@free.fr

sillon38.com soutient les actions menées par l’association HEAL.


Catégorie grand angle, socialCommentaires fermés

Travaux en hauteur – pas droit à l’erreur

Les chutes de hauteur figurent parmi les priorités du Plan Santé Travail de l’Etat, la Convention d’objectifs et de gestion 2014-2017 de la branche accidents du travail / maladies professionnelles et du plan Horizon 2015 de l’OPPBTP (6)  C’est la raison pour laquelle, le ministère chargé du travail engage une action nationale avec les principaux acteurs de la prévention des risques professionnels : « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur ».

Les ministères chargés du travail et de l’agriculture, la CNAMTS (1), l’INRS (2), la MSA (3), le RSI (4) , la CNRACL (5)  et l’OPPBTP  (6)  s’associent pour sensibiliser les chefs d’entreprise et les maîtres d’ouvrage au risque de chutes de hauteur.

En effet, les chutes de hauteur restent aujourd’hui l’une des premières causes d’accidents du travail, notamment dans le BTP où elles représentent 16 % des accidents et sont la 1ère cause d’accidents graves et mortels (30 % des décès).

Dans le secteur agricole, les chutes de hauteur représentent 12,4% des accidents du travail chez les agriculteurs et 9,4% chez les salariés agricoles. C’est également la première cause de décès (23%) chez les agriculteurs. Ce risque représente un enjeu de sécurité majeur au regard de la vie des personnes et de la performance des entreprises.

Limiter les accidents est donc un défi à relever

Le premier objectif de la campagne de communication lancée le 26 mai 2014 est de mobiliser et d’informer les chefs d’entreprises – et en particulier les couvreurs, charpentiers, agriculteurs (…) – à travers trois automatismes à adopter :

  • J’anticipe l‘organisation de mon chantier
  • Je choisis le bon équipement de protection
  • J’informe et je forme mes salariés

Le deuxième objectif est de sensibiliser les responsables de l’organisation de la prévention sur les chantiers, les maîtres d’ouvrage, en leur rappelant trois recommandations :

  • Intégrer la prévention dans les cahiers des charges
  • Associer la sécurité aux choix de prestataires
  • Veiller au respect de la prévention des risques sur les chantiers

Le déploiement de cette action débutera par un courrier de François REBSAMEN, ministre du travail, de l’emploi et du dialogue social, aux responsables de 70 000 entreprises les plus exposées aux risques ainsi qu’auprès des maîtres d’ouvrages (Collectivités territoriales publiques, crèches, hôpitaux, mairies, Conseil général, …).

Un dépliant d’information, des affiches et des stickers seront adressés aux entreprises et mis à disposition en téléchargement sur le site internet dédié www.chutesdehauteur.com. Des mini-vidéos seront également accessibles à cette adresse. Chaque partenaire de la campagne relayera ces messages et outils dans son réseau.

Enfin, pour inciter les entreprises à s’équiper de matériels sécurisés (échafaudages, équipements de protection des trémies, …,), la CNAMTS et l’OPPBTP peuvent apporter des aides financières. Pour le secteur agricole, la MSA propose des conseils, analyse de situation, recherche de solutions et expertises sur les chutes de hauteur grâce aux 250 conseillers en prévention présents sur le terrain aux côtés des adhérents. La MSA propose également des formations et des aides financières pour accompagner certains projets.

Pour en savoir plus sur cette action :

[1] Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés
[
2] Institut national de recherche et de sécurité
[
3] Mutualité sociale agricole
[
4] Régime social des indépendants
[5] Caisse nationale des retraites des agents des collectivités locales
[6] Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics

Catégorie agriculture, msaCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+