Archive | région Auvergne Rhône-Alpes

Nouveau plan pour l’agro-alimentaire

12

Catégorie Auvergne-Rhône-Alpes, agro-alimentaire, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Un plan pêche de 3M € pour Auvergne-Rhône-Alpes

132

Crédit photo: Michel Peres – Région Auvergne Rhône-Alpes

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Installation rime avec innovation

Cette année, le mois de l’installation, organisé à l’initiative de la Chambre d’Agriculture Auvergne-Rhône-Alpes et de ses partenaires, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’Etat, porte sur le thème de l’innovation.

C’est l’occasion de mettre en lumière d’une part les dispositifs novateurs mis en oeuvre pour faciliter l’installation et d’autre part de nouvelles façons d’aménager les exploitations, de cultiver, transformer et distribuer les produits agricoles.

Tout au long du mois de février, les différents temps forts organisés sur le territoire invitent à découvrir les différents métiers, formations et dispositifs d’accompagnement proposés dans le monde agricole, pour encourager l’installation ou la reprise d’une exploitation par de jeunes agriculteurs et agricultrices.

Emilie bonnivard, vice Présidente de la Région en charge de l’ agriculture précise: « La Région investit largement pour maintenir un tissu agricole riche et diversifié et relever le défi de l’installation. Cela passe notamment par l’accompagnement de l’installation, le soutien de la formation des porteurs de projet et toutes les démarches qui permettent d’apporter de la valeur ajoutée pour des produits de qualité et des exploitations compétitives ! »

Pour prendre connaissance du dossier complet :

Mois de l’installation février 2017 Auvergne-Rhone Alpes


Catégorie agriculture, installation, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

PRIX REGIONAL DE LA CONSTRUCTION BOIS AUVERGNE- RHONE-ALPES 2017

Vous êtes architecte, ingénieur, constructeur bois ou maître d’ouvrage ? Vous avez conçu, construit ou commandé un bâtiment contenant une part significative de bois depuis le 1er janvier 2014 sur la région

Participez à la 12ème édition du Prix Régional de la Construction Bois Auvergne-Rhône-Alpes organisée par FIBRA (Fédération Forêt-Bois  Rhône-Alpes), son réseau d’interprofessions départementales, et Auvergne Promobois (Interprofession Auvergne), en partenariat avec les Conseils Régionaux de l’Ordre des Architectes Auvergne et Rhône-Alpes et le soutien de la Région et de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes.

Prix national de la construction bois

Déposez votre (vos) dossier(s) dès aujourd’hui sur le site du Prix National de la Construction Bois

En participant au Prix Régional de la Construction Bois, vous participez également au Prix National de la Construction Bois ! Vous ne remplissez en effet qu’un seul formulaire pour participer aux 2 concours. Un jury d’experts se réunira en avril pour sélectionner les lauréats régionaux qui seront ensuite présentés au jury national.

Tous les projets situés en Isère participeront également et automatiquement au Prix Départemental de la construction bois 2017 (s’ils n’ont pas déjà candidaté). Un jury spécifique se réunira en septembre pour le Prix départemental de l’Isère.

Rendez-vous donc dès aujourd’hui pour vous enregistrer sur le site du Prix National de la construction bois.org, créez très facilement votre compte, saisissez votre projet, remplissez le formulaire en ligne et téléchargez vos plus belles photos (tant que vous ne l’avez pas validée, vous pouvez revenir modifier votre candidature autant de fois que vous le souhaitez).

Vous avez jusqu’au 24 mars 2017 pour valider définitivement votre candidature.

Contacts et renseignements complémentaires sur le site de Créabois Isère

Catégorie - filière bois, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Appel à candidatures sur le conseil individuel en agriculture

La DRAAF lance un appel à candidatures (AAC) auprès des structures de conseil en agriculture pour la réalisation de « suivis post-installation » et de « diagnostics de l’exploitation du cédant » dans le cadre du programme pour l’accompagnement de l’installation et de la transmission en agriculture (AITA). La date limite de dépôt des candidatures est fixée au lundi 20 février 2017.

La mise en œuvre opérationnelle du programme pour l’accompagnement de l’installation et de la transmission en agriculture (AITA) nécessite au préalable la sélection et l’agrément des structures assurant les prestations de « Suivi du nouvel exploitant » et du « Diagnostic de l’exploitation du cédant ».

L’appel à candidatures est destiné :
- aux organisations professionnelles agricoles (OPA),
- aux associations qui interviennent et accompagnent la création ou la reprise d’exploitations agricoles,
- à toute autre structure privée ou publique de conseil ou d’accompagnement.

La structure candidate doit présenter toutes les garanties de compétences et de qualifications des conseillers qui assureront la prestation auprès des agriculteurs.

La demande d’agrément peut être présentée par une structure chef de file associée à des partenaires ou par une structure indépendante (régionale, départementale ou territoriale).

Les candidats sont invités à lire attentivement l’appel à candidatures avant de remplir le formulaire. Le dossier de candidature comprenant le formulaire complété, signé et accompagné des pièces annexes doit être retourné à la DRAAF -site de Lyon- au plus tard le lundi 20 février 2017 par courrier postal (le cachet de la poste faisant foi) ou déposé (contre récépissé de réception).

Le choix des candidats retenus se fera au regard :
- de la complétude de la demande d’agrément,
- de l’adéquation de l’offre aux cahiers des charges des deux dispositifs figurant dans l’AAC,
- du coût estimé et du nombre de prestations envisagées.

Les structures retenues passeront une convention d’agrément avec l’Etat.

Catégorie agriculture, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets

1

Catégorie déchets, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

LES MFR AUVERGNE-RHÔNE-ALPES: une action commune au service de l’éducation

La réforme territoriale et le nouveau dessin de la carte des régions ont été porteurs
de changements au sein des Fédérations des MFR. Auvergne et Rhône-Alpes ne font plus qu’une..

Les fédérations régionales des MFR se sont réorganisées et la Fédération Régionale regroupe désormais :
• trois Fédérations Départementales : Ain, Isère, Rhône
• deux Fédérations Interdépartementales : Drôme et Ardèche – Savoie et Haute-Savoie
• une Fédération Territoriale Loire et Auvergne : Allier, Cantal, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme.

L’ensemble des MFR connait une impulsion nouvelle avec cette réorganisation du territoire renforçant la volonté d’avancer à l’unisson avec le même objectif : promouvoir une alternance basée sur le développement personnel.
C’est aussi une distribution des aides plus équilibrée : désormais les MFR d’Auvergne bénéficient des mêmes aides que les MFR de Rhône-Alpes pour la mise en place d’actions d’animation, de promotion ou le développement de projets au sein de leurs structures.
En 2017, la Fédération d’Auvergne-Rhône-Alpes aura pour principal objectif de mettre en synergie les MFR sur son nouveau territoire. Cela passera notamment par une présence commune sur des salons stratégiques tels que les salons de l’étudiant organisés sur les différents départements, mais aussi le Mondial des métiers à Lyon et les salons secteurs tels PAYSALIA, etc.

Dominique Chartier, directeur adjoint de la Fédération Régionale des MFR nous a précisé:  » Les MFR ont toujours été des acteurs du territoire, bien implantées dans le monde rural.. La nouvelle organisation va encore davantage asseoir ces démarches d’autant plus que si les ex régions d’Auvergne et de Rhône-Alpes étaient différentes, elles étaient complémentaires.. Une complémentarité qui est un formidable atout au niveau du panel des formations..Cela dit nous gardons toujours à l’esprit que la finalité c’est l’emploi.. « 

Dominique Chartier confirmant que les formations se feront toujours par l’alternance:  » permettre aux jeunes d’apprendre à l’école mais aussi sur le terrain c’est gage de réussite.. » Une réussite d’autant plus programmée que  » nous essayons de coller nos formations au marché de l’emploi.. »

Les 74 MFR de notre régions dispensent donc 180 formations en alternance dont plusieurs titres inscrits au répertoire national de la certification professionnelle.

UN RICHE CHOIX DE FORMATIONS

Les MFR proposent des formations dans des secteurs variés :
• Aménagement, environnement & agriculture : Aménagement de l’espace, Étude de
l’environnement et de l’eau, Horticulture et fleuristerie, Métiers du cheval, Viticulture et
OEnologie, Agriculture et Élevage…
• Bâtiment : Électricité et Électrotechnique, Bâtiment, Bois
• Commerce : Vente, Commerce et Distribution
• Maintenance et mécanique : Maintenance agricole, Mécanique automobile et Aéronautique
• Métiers de bouche : Bouche, Hôtellerie et Restauration, Agro-alimentaire, Bio-industrie et
Bio-technologies
• Orientation : Orientation 4e, 3e, 2de, 1 re, DIMA
• Services : Sport et animation, Services aux personnes et aux territoires, Tourisme et Accueil,
Secrétariat, Comptabilité, Gestion et informatique
L’ensemble de ces formations répond à un véritable besoin sur le territoire.

DES FORMATIONS ATYPIQUES

Les MFR proposent également des formations insolites et spécifiques qui s’adressent aux passionnés. C’est le cas, par exemple, de la MFR de Cruseilles (74) qui propose une formation aviation, unique en son genre en France !

Il est à noter un taux de 87% de réussite aux examens en 2016

La journée des talents

Le 28 janvier prochain aura lieu la seconde édition de la Journée des Talents MFR, de 10h à 17h au sein des 74 MFR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette journée vise à célébrer les talents formés dans les établissements et est aussi destinée à promouvoir la vision de l’alternance et de la pédagogie des MFR.
Un temps fort dans une période d’orientation clé : le premier trimestre 2017 ! Période où beaucoup de jeunes ainsi que leurs parents se posent la question d’un choix de formation pertinent et épanouissant.

Contacts:

1

http://www.mfr-auvergne-rhone-alpes.fr/

Catégorie enseignement-formation, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Baromètre 2016 de l’emploi en région Auvergne-Rhône-Alpes

Jobijoba,  présente le « Baromètre 2016 de l’emploi en région Auvergne – Rhône-Alpes » , une photographie fidèle de la situation de l’emploi salarié dans la région.

Ce baromètre a été réalisé à partir de l’analyse des offres d’emploi publiées sur Jobijoba.com entre le 1er janvier et le 1er décembre 2016. Il vise à présenter fidèlement la situation de l’emploi salarié dans la région : le nombre d’offres d’emploi, leur localisation, les secteurs qui offrent des opportunités et, au sein de ces secteurs, les métiers les plus recherchés.

LES PRINCIPALES CONCLUSIONS

- Sur les 630 286 offres proposées en 2016, 90,7 % étaient situées en Rhône-Alpes et 9,3 % en Auvergne.

- Les villes de la région offrant le plus d’emplois sont par ordre décroissant : Lyon (142 067 offres), Grenoble (35 151), Saint-Etienne (16 536), Clermont-Ferrand (16 051), Annecy (12 647), Valence (11 880), Chambéry (10 706), Villeurbanne (7 411) et Saint-Priest (6 600).

- Les 5 secteurs qui offrent le plus d’emplois sont 1) L’industrie, 2) Le commerce-vente, 3) Le BTP, 4) La santé, 5) Le transport-logistique.

- L’industrie recherche en priorité des techniciens de maintenance (salaire médian : 25 000 € bruts), des caristes (20 000 € bruts), des régleurs (22 500 € bruts) et des assembleurs-monteurs (21 600 € bruts).

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Quasiment tout à portée de main ?

L’industrie agroalimentaire Auvergne-Rhône-Alpes est forte de sa diversité, qui prolonge la diversité agricole de la région.

Son équilibre repose sur plusieurs secteurs forts : l’industrie des viandes, des boissons, des autres produits alimentaires, les produits laitiers et la boulangerie. De nombreux signes de qualité valorisent la large gamme de produits régionaux.

Chaque département apporte une contribution spécifique, derrière les leaders : Drôme, Loire, Isère, Rhône. L’emploi s’érode en proportion moindre que celui du secteur manufacturier régional.

Pour prendre connaissance du dossier:

http://draaf.auvergne-rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Auvergne-Rhône-Alpes, une des régions les plus dynamiques

L’Insee met à disposition les populations officielles des 35 868 communes de France. Ces
populations entreront en vigueur le 1er janvier 2017. Elles sont disponibles sur le site de l’Insee.

Ces « populations légales » sont très structurantes pour la vie des communes. Du niveau de ces populations officielles dépendent en particulier le montant de la dotation que l’État verse à chaque commune pour assurer son fonctionnement, le niveau de l’indemnité des élus municipaux, le mode de scrutin des élections municipales, ou encore le nombre de pharmacies qui peuvent être implantées dans la commune…

Ce sont ainsi plus de 350 textes réglementaires, d’objets très variés, qui s’appuient sur ces chiffres officiels.

Auvergne-Rhône-Alpes, une des régions les plus dynamiques

Au 1er janvier 2014, la région Auvergne-Rhône-Alpes abrite 7 821 000 habitants soit 12 % de la population française. Deuxième région la plus peuplée après l’Île-de-France, elle a gagné 303 000 habitants entre 2009 et 2014.

Elle est aussi la troisième région en matière de dynamisme démographique, derrière la Corse et l’Occitanie, ex-æquo avec les Pays-de-la-Loire. Ce dynamisme démographique ne fléchit pas. Le taux de croissance annuel moyen de la population (+ 0,8 %) est identique sur les périodes 1999-2009 et 2009-2014.

Un tiers de la population habite dans les 50 plus grandes villes

Auvergne-Rhône-Alpes est composée de 4 133 communes. De Lyon (507 000 habitants) à Ecully
(18 000 habitants), les 50 plus grandes villes de la région accueillent le tiers de la population régionale.
En raison de l’étalement urbain, il s’agit pour moitié de villes de banlieue. De 2009 à 2014, leur croissance démographique est contrastée. Si pour 29 d’entre elles, la croissance de la population, sur la période récente, est supérieure à celle de la période 1990-2009, pour 13 autres, la population diminue.
Depuis 50 ans, la part des habitants de la région vivant dans les 50 villes les plus peuplées diminue.

Pour comprendre les populations légales

Les populations diffusées le 31 décembre, qui sont authentifiées par décret au Journal Officiel, sont
calculées à partir des informations collectées lors des enquêtes de recensement conduites de 2012 à 2016.
Afin de respecter l’égalité de traitement des communes, les informations collectées sont ramenées à une
même date, celle du milieu de la période. Ainsi, ces populations qui entrent en vigueur au 1er janvier 2017 sont millésimées 2014.

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

février 2017
L Ma Me J V S D
« jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+