Archive | on en parle

Si vous voyez le tégu…

Comme annoncé lors de notre dernier article, un tégu, gros lézard de 80 cm de long, se promène en liberté autour de St Baudille de la tour, en nord Isère.

Si vous le croisez, n’essayez pas de l’attraper mais alertez aussitôt les gendarmes de la brigade de Montalieu-Vercieu, tél. 04 74 88 50 17.

Catégorie on en parleCommentaires fermés

Un tégu en liberté…

Un Tégu, reptile d’environ 80 centimètres, cousin du lézard placé entre le varan et le crocodile, se promène autour de la commune de Saint-Baudille-la-Tour.

Ce reptile qui peut être montré, a été vu à plusieurs reprises. Un automobiliste a même pu le photographier en bordure de route.

Un piège, destiné à le capturer sans dommage a été placé par les fonctionnaires de l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONC), qui recherchent sans relâche le reptile.

Le tégu: un gros lézard.

Selon les gendarmes, « la thèse la plus probable est celle d’un particulier qui l’aurait abandonné n’étant pas en règle vis-à-vis de la détention d’animaux de cette espèce, qui vivent exclusivement en Amérique du Sud ».

Catégorie on en parleCommentaires (2)

Nicolas Sarkozy félicite et encourage sillon38.com

Lors de sa venue à Vienne, nous avons réussi à sensibiliser le Chef de l’Etat sur l’avènement de sillon38.com dans le monde des médias.

Nous lui avons fait part de la finalité de sillon38.com: informer les agriculteurs, le monde rural, les sylviculteurs via un moyen moderne de communication qu’est le net. On lui a également indiqué que nous avions signé un partenariat avec la fédération des clubs des aînés ruraux de l’Isère.

Le Président de la République a chargé son chef de cabinet de nous faire part de ses félicitations pour cette initiative et de ses encouragements.

Voici le contenu du courrier que sillon38.com vient de recevoir.

sarko.jpg« Cher Monsieur,
Le Président de la République a bien reçu le message que vous lui avez adressé et, sensible à votre démarche, m’a chargé de vous en remercier.
Vous connaissez l’importance que le Chef de l’Etat accorde au monde agricole. Aussi tient-il à vous féliciter pour votre action auprès des agriculteurs et plus particulièrement des seniors. Il vous adresse les meilleurs vœux qu’il forme pour la réussite de votre site d’informations.
Bien cordialement ».

Le Chef de Cabinet
Cédric GOUBET

Catégorie on en parleCommentaire (1)

Nicolas Sarkozy: pourquoi Vienne?

Beaucoup se demandent pourquoi le Président de la République a choisi Vienne pour expliquer le projet de loi de modernisation de l’économie. Réponse de Nicolas Sarkozy: « La France n’est pas que Paris, Lyon, Marseille voire Grenoble même si je sais que depuis lundi cette ville est sous les feux de l’actualité ». Nicolas Sarkozy faisant référence à la montée du GF38 en Ligue 1: « Je peux même vous dire que c’est en compagnie de Nantes et du Havre, par contre ne soyez pas cruels avec moi, ne me demandez pas qui descendra » dit-il avec un petit sourire en pensant au PSG.

« Je me rends chaque semaine dans deux départements pour expliquer notre politique, les décisions que l’on prend, montrer que l’on travaille et que l’on n’est pas dans l’immobilisme ni dans le conservatisme. J’ai été élu sur un programme, je veux montrer aux Français que je l’applique et que je l’appliquerai jusqu’au bout: on va de l’avant! »

p1000717.jpg

A Vienne, il a constaté qu’il a été accueilli par des applaudissements mais également par des sifflements hostiles et des manifestants qui ont étés tenus à l’écart: lycéens et ouvriers.

Catégorie on en parleCommentaires fermés

Nicolas Sarkozy à Vienne: moderniser l’économie

Nicolas Sarkozy a fait un voyage éclair, ce matin en Isère, mais dense. Dès son arrivée à Vienne, il s’est rendu à l’usine Yoplait où les salariés lui ont signifié que les salaires stagnent alors que la hausse des prix est insupportable. Il leur a répondu que le gouvernement disposait de «trois manettes» pour améliorer le pouvoir d’achat: les heures supplémentaires, la baisse des prix par la concurrence et l’intéressement.

Ensuite, il s’est rendu dans le centre ville afin de participer à une table ronde consacrée à la modernisation de l’économie. Débat orchestré par Daniel Paraire, président de la chambre de commerce et d’industrie du pays viennois.

sarko1.jpg

Il était accompagné pour la circonstance par Luc Chatel, secrétaire d’État à la Consommation, et Henry Novelli, secrétaire d’État au Commerce. Pour cette table ronde, à laquelle participaient des petits commerçants, mais également des directeurs d’hypers, il a beaucoup été question du pouvoir d’achat…

Pour Nicolas Sarkozy, le commerce a évolué de façon spectaculaire au cours de ces 30 dernières années. »Je constate en particulier la disparition progressive des commerces, en particulier au niveau des commerces alimentaires, de centre ville. L’une des causes semble être le travail des femmes. Celles-ci, salariées, mères, épouses n’ont plus le temps de faire leurs courses, elles les font non plus par plaisir mais par nécessité. Elles se rendent donc en grandes surfaces ».

sarko-5.jpg

Un commerce de centre ville qui doit perdurer car c’est un tissu social, une sécurité, une proximité et un service rendu selon le Président de la République. « On vit dans un système perdant-perdant et il est difficile d’admettre que la hausse des prix est plus élevée en France que dans les autres pays de l’Union Européenne. Il faut donc prendre des décisions pour que cela cesse. » Et Nicolas Sarkozy de prendre l’exemple du jambon: »Est-il normal qu’en pleine crise du porc, le prix du jambon augmente;  qui s’engraisse? ».

Applaudissements nourris de la salle où avaient pris place de nombreux représentants des OPA.

sarko3.jpg

Pour ce, il faut moderniser notre économie, lâche le Président de la République qui lance plusieurs pistes. »Oui à l’ouverture des magasins le dimanche. La France est le premier pays touristique au monde et ses magasins sont fermés le dimanche, c’est un non sens ». Et de citer les Champs-Elysées qui ont une contre-allée ouverte le dimanche et l’autre pas: »Une hérésie, comment accepter encore que les frontaliers aillent dépenser leur argent à l’étranger parce que les magasins sont ouverts le dimanche et pas les nôtres! ».

Il propose également aux petits commerces de rester ouverts entre midi et deux, quand les salariés ont du temps libre.
« Par contre, je n’impose rien, chacun fera comme il l’entendra ». Nicolas Sarkozy n’accepte pas que dans certaines grandes villes, « 50% des hypers sont une même enseigne, c’est de l’auto concurrence qui pénalise les consommateurs. » Il souhaite donc que ces verrous sautent en même temps que ceux qui concernent les négociations des prix. « On est le seul pays où tout se fait sans négociations entre fournisseurs et distributeurs et là encore c’est le consommateur qui paye. »

sarko2.jpg

Nicolas Sarkozy annonce qu’il ne fera pas de conservatisme ni d’immobilisme. »Tout n’est pas foutu, il ne faut pas parler de fatalité mais prendre les décisions qui s’imposent ».

Celles-ci passent par le projet de loi de modernisation de l’économie (LME) qui va être discuté, à partir du 27 mai. « Elle permettra de faire monter d’un point le taux de croissance et de ramener dans un second temps le taux de chômage à 5%. « Il n’est pas normal que certains pays connaissent le plein emploi et pas le nôtre. »

Au cours de cette visite, les problèmes agricoles ont peu étés abordés, si ce n’est l’actualité des fruits et légumes, « une filière divisée qui doit se structurer » a juste souligné le Président de la République. Cela a déçu les représentants du monde agricole, l’un d’eux nous disant en guise de conclusion: « Ce que je retiens, c’est qu’il veut faire baisser les prix à la consommation, les grandes surfaces garderont leurs marges; qui sera obligé de baisser ses prix? Le producteur, une fois de plus! ».

sarko4.jpg

Un Nicolas Sarkozy qui s’est payé un bon bain de foule avant de quitter notre département.

Catégorie economie/emploi, on en parleCommentaires (2)

Sarkozy à Vienne: visite écourtée

Nicolas Sarkozy viendra bien à Vienne ce mardi 13 mai en fin de matinée mais sa visite sera écourtée.

Nicolas Sarkozy était un grand ami de Pascal Sevran. L’animateur-chanteur sera inhumé demain matin près de Limoges et le président de la République tenait à assister aux obsèques. Finalement ce dernier se rendra bien à Vienne comme prévu mais écourtera cette visite afin de rejoindre Limoges, en début d’après midi, et rendre un dernier hommage à son ami Pascal Sevran.

Rappelons que le programme initial prévoyait la visite de Yoplait (11 Heures ) suivie d’une un table ronde (12H-12H50) à propos du projet de loi de la Modernisation de l’Economie.

Le Président sera accompagné par M. Luc Chatel, Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation et M. Hervé Novelli, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme et des Services.

Sillon38.com sera présent à Vienne et vous fera, dans la foulée, un compte-rendu détaillé de la visite du Président de la République en Isère.

Catégorie on en parleCommentaires fermés

Quand Beaufort reçoit les Beaufort…

C’est une tradition, chaque année depuis 1995, les délégations des 23 communes qui portent, dans le monde le nom de Beaufort se retrouvent afin de mieux se connaître et d’échanger. Les produits du terroir étant largement mis en avant. Cette année, c’est la commune de Beaufort, située en nord Isère, qui a l’honneur de jouer les hôtes. Pendant Trois jours, plus de 200 personnes vont se retrouver dans notre commune qui compte à ce jour 450 habitants. Il existe un Beaufort dans la Somme qui en compte 150, un autre en Maine et Loire: 6000. On n’oubliera pas le Beaufort de Savoie qui a donné son nom au célèbre gruyère, ni les Beaufort du Luxembourg, des États-Unis et même d’Australie.

Ces 10, 11, 12 mai il y aura donc une effervescence particulière à Beaufort…

Catégorie on en parleCommentaires fermés

La Banque Populaire des Alpes récompense une exploitation de la Savoie

A l’Auberge de Mandrin à Dullin s’est déroulée la remise officielle du «Prix Régional de la Dynamique Agricole et de la Pêche», organisé par la Banque Populaire des Alpes.
Son objectif : dynamiser la création et le développement des entreprises agricoles et maritimes en soutenant les initiatives entrepreneuriales des lauréats.
Cette manifestation réunissait les acteurs de ce secteur économique du département de la Savoie.

Jean-Christophe MARATRA, Directeur du Développement de la Banque Populaire des Alpes, a remis le Prix à :
LA FERME DU VINCENT – Christian GUICHERD et Sylvie DELOFFRE, exploitants à Domessin.

La Banque Populaire des Alpes, au moyen de ce prix de la Dynamique Agricole et de la Pêche,
- récompense les exploitations de notre région les plus performantes, celles qui font preuve de dynamisme commercial dans la rentabilité et l’innovation, de développement de l’activité, de création d’emploi, de formation ou encore de qualité de production,
- donne un coup de projecteur sur les qualités des chefs d’entreprise : courage, savoir-faire, pugnacité, qualité de gestionnaire et volonté de réussir.
Ce Prix, unique dans le secteur bancaire, réaffirme la volonté de la Banque Populaire des Alpes d’être proche des exploitants agricoles.

La 16ème édition du Prix de la Dynamique Agricole et de la Pêche en 2008, s’enrichit d’une nouvelle catégorie : « l’Agriculture durable ». Elle met en exergue la mise en place d’un équilibre entre l’économie, la nature, le territoire et les hommes et les femmes qui y vivent. Elle récompense les exploitations qui, tout en étant productives et rentables, préservent l’environnement.

DES AGENCES AGRICULTURE ENTIEREMENT DEDIEES A CE MARCHE
La Banque Populaire des Alpes développe une stratégie d’avenir pour le marché de l’Agriculture.
Ses 4 agences et 22 Conseillers spécialistes de l’Agriculture, répartis sur l’ensemble de son territoire, sont entièrement dédiés aux professionnels de ce secteur.
Outre la relation de proximité confortée, c’est aussi la certitude pour l’agriculteur, de disposer à la Banque Populaire des Alpes d’un interlocuteur privilégié pour plus de disponibilité (se déplacer, être à l’écoute,…), plus de réactivité et d’expertise (apporter rapidement des solutions dans les domaines les plus exigeants,…). C’est aussi la démonstration d’un engagement sans faille auprès des agriculteurs, notamment en cas de crise, et de contacts réguliers avec les Organisations Professionnelles Agricoles.

Catégorie on en parleCommentaires fermés

Nicolas Sarkozy sera à Vienne mardi

Le Président de la République se rendra, mardi 13 mai à Vienne (Isère) où il présentera le projet de loi de la Modernisation de l’Economie. Il sera accompagné par M. Luc Chatel, Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation et M. Hervé Novelli, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme et des Services.

A cette occasion, le chef de l’Etat insistera sur la modernisation des relations entre les fournisseurs et les distributeurs, les conditions permettant de faire jouer davantage la concurrence au profit du consommateur en favorisant une plus grand maîtrise de l’évolution des prix, et l’ensemble des dispositions du projet de loi destiné à améliorer la compétitivité et le développement des entreprises.

Programme du déplacement
11 H Visite du site de production de l’entreprise Yoplait à Vienneyoplait.gif

12 H Table ronde sur la modernisation de l’économie française, salle des fêtes de Vienne
12 H 50 Fin de la table ronde

Catégorie economie/emploi, on en parleCommentaires (4)

L’émission “Envoyé spécial” déprogrammée

Nicolas Sarkozy va intervenir ce soir sur les antennes des radios et télévisions. Élu, il y a tout juste un an président de la République, il fera le point sur les « nombreux » problèmes du moment. Il sera interrogé par cinq journalistes. Début des hostilités: 20H15. Le débat est prévu pour durer 90 minutes. Cela aura pour conséquence la suppression de l’émission « Envoyé spécial » qui nous concernait au plus haut point. Il était en effet question de la pollution du Rhône et de la Jonche (à Susville, près de La Mure), suite aux rejets de pyralènes, les fameux PCB.

Dès que l’on aura la date de sa diffusion nous vous la communiquerons via sillon38.com.

Catégorie on en parleCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

avril 2020
L Ma Me J V S D
« mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+