Tag Archive | "A480"

A 480 restera gratuite


Des banderoles ornent les abords de l’A480 qui longe Grenoble, le mot d’ordre est :  » non à la privatisation de l’A480″, les agents de la DIR ( direction  Direction interdépartementale des Routes) ont manifesté afin d’alerter les automobilistes sur un éventuel tronçon à péage.

Le conseil général de l’Isère tient à faire une mise au point à travers un communiqué.

 » L’autoroute A 480 traverse l’agglomération grenobloise sur 12 km, dans le prolongement des autoroutes A 48 (Lyon-Grenoble) au Nord et A 51 (Grenoble – Col du Fau) au Sud. Elle assure une double fonction de rocade de Grenoble et de transit, notamment à destination des stations de ski.

Avec un trafic de 100 000 véhicules par jour, A 480 est totalement saturée. 5 400 heures sont perdues chaque jour par l’ensemble des usagers pris dans les bouchons, et cette saturation contribue à la paralysie de toutes les voies de contournement et d’accès à Grenoble.

Au fil des ans l’élargissement à 2 fois 3 voies d’A 480 était donc devenu une nécessité et le dossier était au point mort jusqu’à ce qu’André Vallini le relance en juillet 2012 en annonçant que le Conseil général de l’Isère était prêt à participer financièrement à cet aménagement au-delà de sa compétence puisqu’il s’agit d’une voirie nationale. Parallèlement, le président du Conseil général engageait les démarches pour faire inscrire ce projet dans le plan de relance autoroutier du gouvernement.

C’est aujourd’hui acquis et le montage juridique et financier envisagé permettra de conserver la gratuité d’A 480 sans solliciter les contribuables isérois.

Il est en effet prévu de concéder A 480 à la société Area, qui gère déjà les deux autoroutes situées de part et d’autre (A 48 et A 51), à charge pour Area d’élargir A 480 et d’aménager l’échangeur du Rondeau entre A 480 et la rocade Sud de Grenoble. En contrepartie de la prise en charge de ces travaux d’élargissement d’A 480 et d’aménagement du Rondeau, Area bénéficierait d’un allongement de la durée de concession des autoroutes qu’elle gère dans le massif alpin.

A 480 resterait donc une autoroute gratuite appartenant à l’Etat, dont l’exploitation serait concédée à la société d’autoroute qui gère les deux sections d’autoroute situées de part et d’autre.

Cet aménagement d’un coût de 360 millions d’euros ne coûtera donc rien aux contribuables puisqu’il sera financé par les usagers des autoroutes alpines.

Les personnels de l’Equipement affectés aujourd’hui à l’entretien d’A 480 bénéficieront de propositions de reclassement par Area et par le Conseil général. »


Beaucoup croient savoir quand même qu’en échange le coût du péage sur l’A48 et l’A49 augmentera sensiblement afin de financer les travaux d’élargissement de l’A480

Catégorie aménagement, transportCommentaires fermés

Projet d’aménagement de l’A480 dans la traversée de l’agglométation grenobloise


Déroulant son tracé entre la ville et le Drac, l’A480 entretient des relations nombreuses avec le territoire qu’elle dessert.

Corridor de déplacement au sein d’un environnement riche mais contraignant (trois massifs montagneux et deux rivières), elle fait face aujourd’hui à des défis de taille en matière de trafic, d’échanges, d’intégration et d’environnement.

L’A480, un axe régulièrement saturé

80 000 à 100 000 véhicules/jour empruntent l’A480 dans les 2 sens de circulation.
Au sein de la région urbaine grenobloise, les emplois restent souvent localisés dans la zone centrale de l’agglomération alors que l’habitat poursuit son développement en périphérie. Il en résulte une forte dépendance des territoires à l’égard de la ville centre et donc de nombreux déplacements domicile-travail ce qui explique en partie les problèmes de saturation rencontrés aujourd’hui.
C’est aux heures de pointe, entre 7h et 8h le matin et entre 17h et 18h le soir, que la saturation atteint son niveau maximum.

Un aménagement nécessaire pour l’agglomération

L’Etat (DREAL Rhône-Alpes), maître d’ouvrage de cette opération, propose l’aménagement d’une portion de 12 km de l’A480 depuis l’échangeur A48/A480/RN481 au Nord de l’agglomération jusqu’au raccord de l’A480 avec la RN 85 au Sud.

UN PROJET ENCORE EN COURS D’ELABORATION: DONNEZ VOTRE AVIS DU 7 NOVEMBRE AU 7 DECEMBRE 2011

Du 7 novembre au 7 décembre 2011, l’Etat invite la population locale à donner son avis sur le projet d’aménagement de l’A480 en participant à la concertation préalable organisée dans le cadre des dispositions de l’article L 300-2 du Code de l’Urbanisme.

Le périmètre de la concertation s’étend sur dix communes : Saint-Egrève, Saint-Martin-le-Vinoux, Sassenage, Fontaine, Grenoble, Seyssinet-Pariset, Seyssins, Echirolles, le Pont-de-Claix et Claix.

Donnez votre avis sur le projet :

- dans les registres de concertation mis à disposition dans chacune des 10 mairies et à la Métro
- lors des réunions publiques organisées à Echirolles, Fontaine et Grenoble
- directement sur le site internet www.a480.fr
- par mail : a480@developpement-durable.gouv.fr

Un bilan de la concertation sera rédigé et mis à disposition en début d’année 2012.

3 dates pour échanger autour du projet d’aménagement de l’A480 :

ECHIROLLES, Mardi 15 novembre à 20h00
Salle IFTS – 3, avenue V. Hugo

FONTAINE, Mardi 22 novembre à 18h30
Salle Edmond Vigne – rue des Alpes

GRENOBLE, Mardi 29 novembre à 20h00
salle DDT 38 – 17, boulevard J. Vallier

Pour prendre connaissance de la totalité du dossier, le télécharger en cliquant ici: Dossier


Catégorie A la une, La Métro, environnement, transportCommentaires fermés

Élargissement de l’autoroute A480 dans l’agglomération grenobloise


Jacques GERAULT, préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a confirmé que l’État financera à hauteur de 20 M€ la réalisation d’ici 2014 d’une première tranche de travaux pour la mise à 2×3 voies de l’autoroute A480 dans la traversée de Grenoble.
Ces aménagements sont financés à 100 % par l’État. Ils s’inscrivent dans le programme de modernisation des itinéraires du réseau routier national 2009-2014 (PDMI) qui succède au volet routier des contrats de plan.

route

En 2014 on devrait circuler sur deux fois trois voies, sur l’A 480 autour de Grenoble

L’A480 assure le rôle d’autoroute urbaine et le maillon ouest du contournement de Grenoble. Avec plus de 100 000 véhicules par jour dans sa section centrale à 2×2 voies, les phénomènes quotidiens de saturation sur cet axe sont devenus préoccupants.

En fluidifiant la circulation sur l’A480, les travaux contribueront à réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’énergie fossile. Ils contribueront également à la mise en oeuvre d’un contournement libérant le coeur de l’agglomération de la pression automobile pour améliorer les performances des transports en commun et des modes doux.
L’avis défavorable rendu le 22 mars 2010 par la commission d’enquête publique sur le projet de Rocade Nord de Grenoble présenté par le Conseil général de l’Isère conduit à remettre en cause à court terme cette rocade mais l’État a décidé de maintenir son financement sur l’A480 sans attendre de nouvelles décisions sur le bouclage au nord du réseau de voies rapides de l’agglomération
grenobloise.

Un souci tout de même, pendant les travaux, l’entrée sur Grenoble par le nord va être très difficile. Les travaux d’élargissement de l’A480 vont se télescoper avec ceux de la ligne E du tram: Grenoble-Le Fontanil.

Catégorie aménagement, transportCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2019
L Ma Me J V S D
« août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+