Tag Archive | "abattoir de Grenoble"

« Il faut arrêter les conneries! »


Jean claude Darlet a profité de la présence de nombreux élus, lors de la signature de la convention d’engagement de la future légumerie située à Moirans, pour porter un coup de gueule concernant le devenir de l’abattoir de Grenoble.

Le président de la chambre d’agriculture a encouragé l’initiative de la création d’une légumerie  » qui associe plusieurs partenaires et qui va permettre de maintenir voire développer le maraichage autour de l’agglomération grenobloise et dans le pays voironnais. »

Jean Claude Darlet en a donc profité pour pousser un gros coup de gueule concernant l’abattoir de Grenoble:  » il y a eu une mobilisation générale afin de maintenir cet outil qui permet à de nombreux éleveurs de faire abattre leurs bêtes à moins de 50 kilomètres de chez eux… Une nouvelle structure s’est mise en place et elle a prouvé le sérieux de sa démarche et a assuré  de la pérennité de cet outil d’abattage… Et voilà que l’Etat via le préfet de région a décidé d’en arrêter son activité avec comme seule explication qu’il y a trop d’abattoirs dans la région, qu’il faut fermer Grenoble et la Tour du Pin pour renforcer Chambéry… « Il faut arrêter les conneries! ».

Il a précisé que la chambre d’agriculture était totalement opposée à cette décision: » toutes les structures et personnes concernées par le maintien de l’activité des abattoirs de notre département vont se mobiliser très rapidement… »

Affaire à suivre…

Catégorie filière viandeCommentaires fermés

Le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes soutient l’abattoir de Grenoble


Au cours d’une conférence de presse nous avons demandé au Président Jean Pierre Gaillard les raisons pour lesquelles  la Caisse Régionale du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes,  soutenait l’abattoir de Grenoble, dans sa nouvelle organisation.

 » L’abattoir de Grenoble est un abattoir de proximité qui doit servir les éleveurs, les chevillards de la proche région. Voilà pourquoi nous avons toujours soutenu cette structure, même si par le passé on  » y a laissé quelques plumes! »

L’abattoir est  une réalité territoriale forte dont l’activité est maintenue avec la mise en place récente d’un système de gestion coopératif, comme le Crédit Agricole sud Rhône-Alpes… Nous ne pouvions pas la laisser tomber mais au contraire l’aider à se mettre en place.
Oui on croit à la durabilité de fonctionnement de cet abattoir par le fait que plusieurs éleveurs ont annoncé qu’ils  y feraient à nouveau abattre leurs bêtes, que des chevillards ont annoncé qu’ils retravailleraient ou qu’ils augmenteraient avec lui  ou qu’ils augmenteraient leur activité… Ce surcroît d’activité nous permet de croire en sa pérennité.. Nous sommes d’autant plus confiants que la crise que traverse la filière viande avec le boeuf-cheval va développer davantage les circuits courts, la vente directe…

«   Nous savons que certains doute de la survie de cette structure d’abattage. Pour nous, il était inconcevable qu’on ne participe pas à cette nouvelle donne » a conclu le Président Gaillard.
Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Catégorie élevageCommentaires fermés

Abattoir de Grenoble: au pôle viande coopératif de jouer…


L'ABAG laisse place au pôle viande coopératif. Objectif minimum: 2500 tonnes de viande traitées annuellement

L'ABAG laisse place au pôle viande coopératif. Objectif minimum: 2500 tonnes de viande traitées annuellement

L’association des usagers de l’abattoir de Grenoble a décidé, suite au placement en procédure judiciaire de la société d’exploitation desdits abattoirs , de proposer un nouveau projet. Celui ci ayant pour but premier d’assurer le maintien de l’activité sur le site du Fontanil. Voir notre article: Le nouveau projet pour l’abattoir de Grenoble.

Ce projet a été retenu par le tribunal de commerce. Dès lors il s’est créé un élan de solidarité, une mobilisation de plus de 160 personnes: éleveurs, bouchers, négociants en bestiaux, restaurateurs, soutenue par plusieurs collectivités territoriales, locales, organisations professionnelles afin de mener à bien ce projet.

Il a abouti par la création d’une société coopérative d’intérêt collectif. Ses statuts ont été officialisés ce mardi 19 février, date à retenir… quand on sait que l’avenir de l’abattoir du Fontanil n’a tenu qu’à un fil…

« Certes nous sommes très optimistes mais la guerre est loin d’être gagnée » prévient Eric Rochas président des usagers de l’abattoir.  » De nombreux écueils nous attendent, de tous ordres, le plus important étant de trouver au plus vite un équilibre financier stable ».

De nos jours on revendique les circuits courts, la traçabilité… « on ne pouvait pas imaginer la fermeture de l’abattoir de Grenoble… Certes il y a ceux de La Mure, de La Tour du Pin… à nous de trouver une complémentarité entre ces trois abattoirs » précise Eric Rochas qui rajoute: l’objectif  minima pour le pôle viande coopératif de l’Isère ou isérois, le terme final n’est pas tranché, est de 2500 tonnes par an… Afin de rentabiliser au mieux le travail nous allons en revoir toute l’organisation et effectuer les travaux de rénovation de façon raisonnée… »

Bien entendu les éleveurs, premiers concernés par le maintien de l’activité au tout nouveau pôle viande coopératif sont satisfaits, ils ne sont pas les seuls…

Jean-Pierre Villoud, maire de Mont St Martin a adhéré au projet:  » il y a deux éleveurs sur la commune, de daims et chèvres. Il n’aurait pas été évident pour eux de faire des km pour faire abattre leurs bêtes. Je suis même persuadé que la fermeture de l’abattoir du Fontanil aurait mis en péril leurs exploitations. De plus, nous sommes dans la philosophie des circuits courts… Ceci pour dire que nous soutenons ce projet… »

La communauté de communes du Grésivaudan, le pays voironnais, la communauté de communes du massif du Vercors, pour ne citer qu’ eux, le syndicat mixte Alpes abattage de l’Isère, le conseil général, la Métro, la région soutiennent également cette initiative qui a également l’appui de structures comme la chambre d’Agriculture , le GDS de l’Isère, les banques comme le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes…

Le pôle viande coopératif est officiellement sur les rails…  » Reste à mouiller encore et encore la chemise afin de l’aider à trouver sa vitesse de croisière. Il a un délai de 6 mois pour y arriver, sinon… » a conclu Eric Rochas.

Catégorie élevageCommentaires fermés

Le nouveau projet pour l’abattoir de grenoble


Un groupe d’usagers de l’abattoir de Grenoble est constitué afin de maintenir cet outil indispensable pour un grand nombre d’acteurs de la viande du département.

Une plaquette présentant le projet, éditée par l’association des usagers de l’abattoir de Grenoble, permettra à chacun de mieux comprendre ce dossier, épineux….

abbat P1abatt 2abbat 3abatt4abbat6

Catégorie filière viandeCommentaires fermés

Abattoir de Grenoble: réunion d’information


L’abattoir public de Grenoble, outil indispensable pour l’activité de nombreux éleveurs, bouchers et négociants en viande du département, est en redressement judiciaire depuis le 20 mars dernier.
Pour sauver cet outil en péril, un groupe d’usagers s’est formé pour proposer un nouveau projet d’exploitation.
Ce groupe d’usagers, travaillant dans l’intérêt collectif, s’est assuré régulièrement de l’adhésion des acteurs de la viande à leur projet.
Ainsi, une première réunion avait été organisée en mars 2012 pour informer du lancement de leur réflexion.
Depuis cette date, les nombreux travaux lancés par le groupe lui ont permis de déposer un dossier de candidature à la reprise de l’outil (avec l’accord des dirigeants actuels) au tribunal de commerce.

Dans le même souci de transparence qui les anime depuis le début (ce projet étant pour l’intérêt collectif), le groupe d’usagers organise une nouvelle réunion d’information le mardi 9 octobre à 14h dans les locaux de l’abattoir. Le projet définitif sera présenté à cette occasion et le point sera fait sur le planning à venir.

Plus de 600 éleveurs et bouchers du département ont reçu une invitation à fin de participer à cette importante réunion qui concerne l’avenir de cette structure.

Catégorie élevageCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+