Tag Archive | "AFTBM"

AG de l’ Association Forêts Trièves-Beaumont-Matheysine


L’Association Forêts Trièves-Beaumont-Matheysine organise sa 29ème assemblée générale le samedi 7 mai à Monestier de Clermont.

Outre les différents rapports, de nombreux sujets seront abordés au cours de ce rendez vous important pour l’ensemble de la filière bois Sud Isère.

Parmi ceux ci on retiendra l’intervention de Dominique Chartier, directeur de la MFR de Vif. Celui ci exposera comment la MFR répond aux besoins de la filière bois en organisant des formations adaptées: bûcheronnage, élagage, débardage…ainsi que la mise en place d’un groupement d’employeurs.

Parmi les autres temps forts, on retiendra les résultats concernant la charte forestière de territoire du Trièves, le bien fondé de la démarche PEFC argumentée par le président de l’UGDFI, Henri Gras, le label Bois des Alpes par le président Jean Bernard. Une présentation du Plan d’approvisionnement territoire Alpes Sud Isère sera également proposée aux participants à cette assemblée générale présidée par Patrick Chion.

On écoutera également les interventions de Frédérique Puissat présidente de la communauté de communes de Monestier de Clermont et conseillère générale du canton de Monestier de Clermont ainsi que celle de Charles Galvin, vice président délégué du conseil général de l’Isère en charge de la forêt, de la filière bois et de l’économie rurale.

Assemblée générale de l’AFTBM

samedi 7 mai

Salle polyvalente

Monestier de Clermont.

Début des travaux: 9 heures.

Catégorie Forêt Alpes Sud IsèreCommentaires fermés

Journée bois déchiqueté organisée par l’AFTBM


L’Association forêt Trièves-Beaumont-Matheysine (AFTBM) a réuni sur le terrain l’ensemble des acteurs de la filière bois énergie. Ceci  afin de démontrer le dynamisme de ce secteur d’activité mais également et surtout d’expliquer que la subvention de 650 euros/hectare qu’octroie le Conseil général de l’Isère est indispensable, vital même pour la poursuite de cette activité.

Pour ce, le rendez vous était fixé sur la plateforme de St-Michel-les-Portes.

Patrick Chion, président de l’AFTBM: « Le bois énergie est en train de prendre une place prépondérante dans l’activité de la plate-forme. Nous avons fourni 1800 m3 de bois déchiqueté la première année, 4500 l’année suivante et pour la saison 2010-2011 ( de juillet à juillet) nous en serons à un volume compris entre 10 et 12000 tonnes. Celles ci sont livrées à une dizaine de clients répartis sur une zone géographique d’une cinquantaine de kilomètres autour de la plateforme. »

On peut parler de réussite. La raison est simple: nous fournissons dans les meilleures condition du produit de qualité. Une satisfaction: les trois communautés de communes de Monestier, Clelles, Mens s’approvisionnent chez nous! « 

Charles Galvin, conseiller général en charge en particulier de la forêt a bien compris le message: le bois qui arrive à St-Michel-les-Portes est local et il est utilisé dans des chaudières proches. Cela permet de limiter l’utilisation de l’énergie fossile en faveur d’une énergie locale, propre, d’entretenir la forêt mais également et surtout de maintenir ou de créer des emplois. 300 m3 de bois travaillé  correspondant à un emploi.

Un hic tout de même: les coûts d’exploitation. Nous sommes en effet sur des zones difficiles, sur des parcelles escarpées, éloignées des axes de communication….  les charges de bûcheronnage, débardage…. sont estimés à environ 38 euros la tonne. les frais de transport des grumes jusqu’à la plate forme de Saint Michel les Portes sont de l’ordre de 12 euros la tonne. On arrive à un total de 58 euros la tonne en y rajoutant les frais de gestion et l’achat de la matière première. le bois en grumes destiné au bois énergie est acheté rendu à la plate forme de Saint Michel les Portes 25 euros/T. Difficile de faire mieux car il faut faire face à la concurrence.

Les 650 euros d’aide à l’hectare octroyés par le Conseil général servent donc à rééquilibrer les comptes. Sans cette aide, il est évident que l’activité bois énergie ne pourrait se poursuivre. Et ce serait bien dommage!

af1

L’activité bois énergie permet d’entretenir la forêt.

af2

Certaines parcelles sont difficiles d’accès. Cela augmente obligatoirement les charges d’exploitation.

AF3

Les grumes sont rassemblées sur une aire de stockage avant de rejoindre la plateforme de St Michel les Portes.

af4

Le bois qui partira en plaquettes est celui présentant des défauts à plusieurs niveaux. S’il n’était pas revalorisé en bois énergie il pourrirait sur place!

AF5

Olivier Ollagnat est le nouveau technicien de l ‘AFTBM. Embauché suite à une convention signée avec Coforet, il a pour missions essentielles de gérer la plateforme de St-Michel-les-Portes au niveau du bois énergie et d’assurer les fonctions de technicien forestier: gestion forestière, achats et ventes  de bois, suivi de chantiers, gestion administrative….

af6

Sur la plateforme de St-Michel-les-Portes, un broyeur mobile se charge de déchiqueter  le bois.

AF8

Il  a une capacité de broyage de 700 à 800 m3 jour.

AF7

Patrick Chion, président de l’AFTBM a servi de guide à Charles Galvin, vice président du Conseil général de l’Isère, tout au long de la visite.

af10

Charles Galvin a souhaité s’informer de l’activité séchage. Valérie Nier la gérante, l’a conforté en lui annonçant la venue d’un nouveau client en provenance de Rumilly: la société euro-lamellé.  » Notre sérieux, notre savoir faire et la qualité de notre travail commencent à être reconnus! »




Catégorie A la une, Forêt Alpes Sud Isère, énergiesCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

février 2021
L Ma Me J V S D
« jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+