Tag Archive | "alpages"

Sur l’alpage, l’Isère des troupeaux…


Lorsque les stations de ski ferment leurs portes, c’est le silence qui retombe sur la montagne iséroise, du moins jusqu’à ce que tintent les cloches des troupeaux venus chercher sur les alpages une bonne herbe, verte et grasse. Un univers très particulier, méconnu, qui nous fait rêver d’une vie au grand air en harmonie avec une nature sauvage. C’est le temps de l’estive.

Pour lire la suite de ce reportage paru sur Isère magazine.fr, cliquer ici:-

Catégorie alpagesCommentaires fermés

Sorties en alpage


Cet été, de juillet à août, lors d’une randonnée encadrée par un accompagnateur moyenne montagne, la Maison des Alpages organise des rencontres avec des bergers et des éleveurs de l’Oisans. Pour faire découvrir et partager leur vie et leur travail sur les alpages.

Des journées en alpage pour valoriser le pastoralisme

À travers une offre originale et unique, qui mêle randonnée à la découverte des paysages en alpage dans un cadre magnifique. Au détour de plusieurs sorties, il s’agit de faire connaître et de valoriser les patrimoines pastoraux et montagnards de l’Oisans.
Des moments privilégiés avec la rencontre de bergers et leurs troupeaux
Ces journées en alpages se traduisent par des rencontres avec les bergers et les éleveurs, sur leur territoire de travail, avec leurs troupeaux. Ces échanges permettent de découvrir leur vie en alpage, leur métier ainsi que leur savoir-faire. Engendrant une authentique rencontre entre citadins et alpagistes.

alpagesDes sorties accessibles à tous

Les sorties sont organisées pour le grand public, souhaitant partager ainsi que découvrir un cadre de vie différent, et aimant la marche en moyenne montagne.
Chaque sortie est au tarif de 20 € par adultes et de 10 € par enfants (jusqu’à 15 ans) et limitée à 15 personnes pour préserver la qualité de la rencontre. Elles se dérouleront à la journée, de 9h à 17h.

Réservation obligatoire

Pour en savoir plus:

MDA-journees-en-alpages-2014-2

Renseignements :
Maison des Alpages
Tel : 04 76 80 19 09
Mail : maisondesalpages38@orange.fr

Catégorie alpagesCommentaires fermés

Les alpages à l’épreuve des loups


livre alpageCe livre se fait l’écho du conflit très médiatisé qui oppose, depuis 1992, le monde du pastoralisme aux protecteurs des loups.

Après plusieurs années d’enquêtes auprès d’éleveurs, de bergers et de nombreux acteurs des territoires montagnards, l’auteur montre toute la complexité de la cohabitation entre les loups et les moutons. Le loup est une espèce intégralement protégée par la convention de Berne.

L’Etat se trouve donc entre son devoir de protection des loups et l’utilité indéniable qu’il reconnait aux pratiques pastorales sur l’environnement.
L’auteur est convaincu de la nécessité de mettre en œuvre une politique de gestion active des loups pour une coexistence pacifiée entre pastoralistes et protecteurs des loups.

Livre broché – 28,00 €

Acheter: cliquer ici.

Catégorie alpages, bibliothèque, loupCommentaires fermés

Festival et des Rencontres internationales du pastoralisme


Ce moment est privilégié pour mettre en valeur les hommes, les femmes et leurs familles qui conduisent leurs troupeaux sur de vastes espaces pastoraux, aux qualités et contraintes multiples. Le festival est aussi un espace de travail où se rencontrent les professionnels du Cinéma, de la télévision, de la vidéo, produisant autant de regards et de témoignages sur ces éleveurs et bergers aux traditions bien souvent orales.

Alors si vous avez envie de partager ces moments, si vous avez connaissance d’un film ou d’initiatives ayant pour thème les bergers (du monde), les alpages, les estives, les parcours, les transhumances…, les éleveurs et bergers des quatre coins du monde, les troupeaux, les pratiques d’élevage extensif mobilisant des ressources naturelles renouvelables, etc…. Merci de  les signaler par mail (festival7laux@alpages38.org) ou par courrier à Festival du Film Pastoralismes et Grands Espaces – La Grange – 38190 Les Adrets.

Pendant le festival, des ateliers et divers temps privilégiés seront organisés, permettant les échanges avec les habitants de Belledonne et du Grésivaudan, mais aussi dans l’objectif de faire se rencontrer, ceux qui, de près ou de loin, travaillent avec, ou pour les bergers et les éleveurs.

Si vous êtes pasteur, éleveur, pastoraliste, technicien d’élevage, vétérinaire en milieu rural, chercheur, enseignant, cinéaste ou tout simplement passionné par ces milieux et pratiques, vous êtes les bienvenus dans ces discussions, avec vos posters, exposés, questions…

A noter que pour cette 9ème édition c’est le Maroc qui aura le privilège d’être l’invité d’honneur du festival.

Contact :
Festival Pastoralismes et Grands Espaces
La Grange
38190 LES ADRETS
FRANCE
Tel :+33 (0)4 76 71 10 20
Fax :+33 (0)4 76 71 10 29
festival7laux@alpages38.org

Une manifestation dont sillon38.com en est le partenaire média.

Catégorie coopération internationale, festival du film des 7 Laux, pastoralismes du mondeCommentaires fermés

Fête de l’alpage à Gresse en Vercors


La Fête de l’Alpage de la Forêt, de l’Artisanat et du pastoralisme de Gresse en Vercors, appelée usuellement Fête de l’Alpage a lieu chaque année le week-end suivant celui du 15 août à Gresse-en-Vercors. Cette année elle aura donc lieu les 21 et 22 août.

Elle rassemble habituellement des milliers de visiteurs. C’est un des plus grands festivals ruraux de la région Rhône-Alpes, et elle est reconnue dans tout le Dauphiné. Elle est célébrée depuis 1972 à l’intérieur du territoire communal de Gresse-en-Vercors.

Née en 1975, la Fête de l’Alpage est devenue un grand rendez-vous estival du Dauphiné. Chaque année, elle attire plus de 5000 personnes. (8000 environ en 2009)
Sans perdre son objectif principal de mise en valeur des activités pastorales et sylvicoles liées à la commune de moyenne montagne et ses acteurs, elle s’est ouverte à l’artisanat et au sport.

Au pied du Grand Veymont, elle offre, dans un cadre à la fois imposant et plein de douceur, un éventail bariolé d’animations, d’expositions et de stands artisanaux.

Cette année ne manquez pas le spectacle de fauconnerie.

PROGRAMME

Catégorie alpages, foires et fêtesCommentaires fermés

La Saison des Alpages en Belledonne 2010


La Saison des Alpages en Belledonne, ce sont des moments uniques partagés en alpage, sélectionnés par la Fédération des Alpages de l’Isère et ses partenaires.

A proximité de Grenoble et de Chambéry, devenez tour à tour acteur et spectateur de cette vie montagnarde. Devenir un peu berger, s’émerveiller d’une histoire, capturer sur toile ou pellicule ce spectacle plusieurs fois millénaire des alpages.

Ce sont des rencontres insolites et inoubliables, des échanges tissés de respect et d’hospitalité. C’est aussi votre contribution à la vie de Belledonne, à son avenir, que vous laisserez dans vos pas.

Voici le programme de cet été

Vendredi 16 juillet : Randonnée musicale en alpage

La Ferrière – Alpage de Combe Madame

Retrouvez l’alpage par des chemins de transhumance agrémentés de pauses musicales en pleine nature. Jean-Marc Vignoli et ses balades celtiques enchanteresses vous accompagne pour cette rencontre avec le berger hors du commun. Après un repas au gîte et toujours en musique vous poursuivrez votre voyage avec le berger pour rendre visite au troupeau.

Difficulté du parcours : Difficile

Tarif : 35 € /adulte et 25 € /enfant de moins de 12 ans (repas au gîte compris)

Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Mercredi 21 juillet : Rencontre avec les bergers, Atelier photos

Laval – Alpage du Muret

Le temps d’une journée vivez dans la peau d’un berger. Avec Jacqueline Belfils, bergère de l’alpage du Muret, vous partez à la rencontre des brebis. Un photographe vous accompagne pour réaliser les plus beaux clichés de vos vacances et immortaliser cette expérience inoubliable.

Difficulté du parcours : Moyen

Tarif : 17 € /adulte et 10 € /enfant de moins de 12 ans (repas non compris)

Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Samedi 24 / Dimanche 25 juillet : week-end atelier d’aquarelle

Pinsot – Alpage de l’Oule

Immerger vous le temps d’un weekend détente et découverte dans l’univers enchanteur de l’alpage de l’Oule. Accompagnés de Nicole Sibille, peintre aquarelliste et accueillis au gîte par Ostiane Vuillermoz et Jean-Marc Gigord, vous saisirez en peinture scènes et paysages alpestres.

Difficulté du parcours : Difficile (déconseillé aux enfants de moins de 12 ans)

Tarif : 70 € /pers (demi-pension et le repas du lendemain au gîte compris)

Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Jeudi 29 juillet : Dialogue avec un troupeau

La combe de Lancey – Alpage du Prés du Mollard

Dans un cadre grandiose, vous serez accompagnés du berger et de Jean Marie Davoine, l’homme qui chuchote à l’oreille des vaches. Avant un repas préparé par le berger, vous approcherez, ressentirez, et apprendrez à reconnaître les signes qui révèlent les émotions de ce grand herbivore. Effet garanti, vous ne regarderez plus jamais nos amies les vaches comme avant !

Difficulté du parcours : Facile
Tarif : 25 € /adulte et 20 €/ enfant de moins de 12 ans (repas au gîte compris)
Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Samedi 31 Juillet : Soirée contes à l’alpage

La Ferrière – Gîte du Habert des Fanges

Elizabeth Calandry, conteuse, et Anita Mortier, gardienne du refuge, vous accueille pour cette soirée face à l’un des plus beaux panoramas du massif de Belledonne. Les histoires du lieu revisitées par la conteuse, ou ses anecdotes piquantes et pleines de tendresses vous plongeront pour une nuit dans l’âme de cette montagne que les hommes craignent tout autant qu’il l’admirent.

Tarif : 57 € /adulte et 43 € /enfant de moins de 12 ans (demi-pension au gîte comprise)
Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Mardi 3 août : Concert « sur les chemins du monde »

Allevard – Refuge de la Pierre du Carré

Dans un refuge authentique et convivial, vivez une soirée musicale exceptionnelle avec Jean-Marc Vignoli, violoniste et improvisateur.

Tarif: 30 € /adulte et 25 € /enfant de moins de 12 ans (demi-pension au refuge comprise)
Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Jeudi 5 août : Soirée contes

Sainte-Agnès - Refuge Jean-Collet

Après de 2000 mètres d’altitude, dans une ambiance hors du commun, laissez vous entrainer par votre imaginaire pour appréhender la vie montagnarde et pastorale à travers les récits d’Elisabeth Calandry.

Tarif : 38 € /adulte, 34 € /jeune de moins de 18 ans et 28 € /enfant de moins de 10 ans
(demi-pension au refuge comprise)
Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Mardi 10 août : Balade au son d’une musique végétale

La Ferrière – Alpage des Fanges

Au départ de la station du Pleynet, vous remonterez vers l’alpage des Fanges en compagnie d’un drôle de musicien… Son instrument ? La chlorophylle ! Dominique Passeri fait chanter la nature. Ensuite, si le soleil et la météo l’ont permis, vous dégusterez au Habert des Fanges des saveurs montagnardes à base de… plantes, évidemment. Une visite de l’alpage avec le berger pourra venir agrémenter cette journée. Se renseigner.

Difficulté du parcours : Facile

Tarif : 35 € /adulte et 25 € /enfant de moins de 12 ans (repas au gîte compris)

Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Jeudi 12 août : Rencontre avec les bergers

Pinsot – Alpage de l’Oule

Lorsque la verte sylve peuplée d’épicéas s’efface, c’est que vous êtes en alpage. A l’issu de la randonnée avec un accompagnateur en montagne, et après une petite collation au gîte vous partirez à la rencontre du berger de l’Oule et de son troupeau. Profitez de ces instants précieux de ressourcement…
Difficulté du parcours : Difficile

Tarif : 17 € /adulte et 10 € /enfant de moins de 12 ans (repas non compris)

Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Mardi 17 août : Soirées contes, histoires de bergers

Allevard – Refuge de la Pierre du Carre

A prés de 1800 mètre d’altitude, à la lueur des bougies et autour d’une assiette gourmande, entrez dans l’univers drôles et merveilleux des gens de l’alpe. Récits et interprétations de la conteuse Elizabeth Calandry.

Tarif : 30 € /adulte et 25 € /enfant de moins de 12 ans (demi-pension au refuge comprise)

Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Jeudi 19 août : Lectures et histoires d’ailleurs

La Ferrière – Alpage de Combe Madame

Lors d’un repas partagé avec le berger au gîte d’alpage de Combe Madame, vous apprécierez les lectures de Michel Ferber. Il vous invitera à un fabuleux voyage d’altitude et de pleine nature.

Tarif : 25 € /adulte et 17 € /enfant de – 12 ans (repas au gîte compris)

Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40

Jeudi 26 août : Rencontres avec les Bergers

Laval – Alpage du Muret

Le temps d’une journée vivez dans la peau d’un berger. Avec Jacqueline Belfils, bergère de l’alpage du Muret, vous partez à la rencontre du troupeau de brebis.

Difficulté du parcours : Moyen

Tarif : 17 € /adulte et 10 € /enfant de moins de 12 ans

Info et réservation : Gîtes de France Isère 04 76 40 79 40


Catégorie alpages, loisirs/détenteCommentaires fermés

Dégâts en alpages: réactions de la fédération des chasseurs


Suite à l’étude réalisée par le Cemagref Grenoble concernant les dégâts de sanglier en alpages, nous avons rencontré le président de la fédération départementale de la chasse, Roger Baboud-Besse. Il est conscient du problème.

Les résultats de cette étude ont fait l’objet d’un article mis en ligne sur sillon 38 intitulé:

Le sanglier ne ménage pas les alpages.


Le président de la fédération départementale des chasseurs « n’est pas surpris par les résultats de l’étude. Il est clair que l’on trouve des sangliers à des altitudes de plus en plus élevées. Par contre la localisation des dégâts peut varier en fonction de plusieurs paramètres dont celui du nombre d’animaux présents sur un secteur.

Cet hiver, par exemple, il a beaucoup neigé, très tôt,  sur le Vercors. Les chasseurs n’ont pu accéder sur une zone car la seule route qui y mène était impraticable. Les sangliers sont donc très nombreux et l’alpage de la Molière a souffert.

Le sanglier est friand de fruits comme la châtaigne, les glands, si une année ils sont peu nombreux, il cherche une autre nourriture: dans le sol. »

Justement que recherche t-il dans les prairies d’alpage?

« Des oignons, des vermilles… dès que le sanglier sent une taupe, un rat il retourne la terre, bouge même de gros cailloux… c’est impressionnant à voir! »

La solution majeure reste donc le prélèvement.  » Ca passe, outre les périodes de chasse habituelles, par  des autorisations spéciales de tirs au premier juin, de battues au 15 août. »

Bien entendu la fédération départementale des chasseurs de l’Isère indemnise les victimes de dégâts. Une commission nationale regroupant en particulier chasseurs, agriculteurs fixe une grille de barèmes.

Entre 61 et 183 euros l’hectare

« Quand l’agriculteur, l’éleveur fait une déclaration, un estimateur spécialement formé, se rend sur place et fait un rapport. Il évalue en particulier la surface détruite. On indemnise la victime en fonction des conclusions du rapport.

La grille varie entre 61 et 183 euros l’hectare. Tout dépend de la qualité de l’alpage. Cette indemnisation sert essentiellement à compenser la perte de fourrage. »



Catégorie alpages, chasseCommentaires fermés

Prédations en alpages: quelques données statistiques


Pour répondre à Grognon59 qui estimait, à la suite du bilan 2009 des prédations sur les alpages de l’Isère (publié sur sillon38), qu’il serait utile d’avoir des éléments de comparaison par année, voici quelques données fournies par la DDAF 38. Mais il n’est  pas  simple d’en tirer des conclusions. On peut toutefois affirmer que le nombre de contrats d’aides à la protection des troupeaux est en progression régulière puisqu’il est passé de 43 en 2004 à 75 en 2009.

Dispositif d’aide à la protection des troupeaux (1)

tableau1DDAF

(1) le dispositif est en place depuis 2004

Constats d’attaques sur troupeaux domestiques (1) (2)

tableau2DDAF

(1) Il ne s’agit que des constats où la responsabilité du loup n’a pas été écartée, sans qu’elle soit forcément avérée.

(2) Les barêmes d’indemnisation ont été rehaussés en 2005, notamment au niveau des pertes indirectes et pour mieux prendre en compte les animaux disparus.

Commentaire de la DDAF 38 :

La comparaison des deux tableaux ne peut pas être faite dans la mesure où :

a) d’une part des attaques se produisent sur des troupeaux n’ayant pas contractualisé le dispositif d’aide à la protection,

b) d’autre part des éleveurs contractualisent dans des zones non touchées par la présence du loup pour anticiper.

Les conditions météorologiques (brouillard) influent énormément sur la fréquence d’apparition des attaques (exemple 2007).

Catégorie loupCommentaires fermés

La FAI en AG à Mens: instructions avant l’estive


Après l’Oisans l’an dernier (c’était aux Deux-Alpes) la Fédération des alpages de l’Isère avait choisi le Trièves pour tenir son assemblée générale. Une première pour le président Denis Rebreyend, élu le 29 mai dernier pour succéder à Fernand Sillon qui, aux Deux-Alpes, avait exprimé son souhait de passer la main.  C’est donc le nouveau président, éleveur de son état (en Matheysine), qui présidait cette assemblée, remerciant Annette Pellerin, maire de Mens et conseillère générale, de son accueil. Eliane Giraud, conseillère régionale à l’Agriculture, participait aux travaux et Christian Nucci vice-président du Conseil général à l’Agriculture, a tenu à faire le lever de rideau.

ag-fai-09.jpg

La remise des sonnailles à Annette Pellerin, maire de Mens et conseillère générale, en présence de Denis Rebreyend et Yves Raffin

La FAI qui a profité de cette AG pour revoir la rédaction de trois articles de ses statuts est « une association qui contribue à la définition et à la mise en oeuvre des politiques de mise en valeur des espaces pastoraux de l’Isère ». Si l’année écoulée s’est caractérisée par la baisse importante des subventions et , en conséquence, un déficit inhabituel, comme l’a rapporté Roger Giraud, le trésorier de la FAI , les partenariats privilégiés avec le Département et la Région, comme le note le président Rebreyend, « connaissent une évolution positive ».

Parmi les éléments, nombreux, figurant dans la colonne Positif, la tenue d’une réunion à propos de la sortie des CTE (contrats territoriaux d’exploitation). Une réunion -préfecture/FAI/CG38- demandée depuis 7 mois par les Groupements pastoraux de l’Isère (voir notre papier à ce sujet), notamment celui du Sénépi, le plus gros alpage organisé du département, qui se trouvent pénalisés par ce changement de régime (passage à la PHAE), devrait se tenir prochainement.

Explication de Denis Rebreyend: « Michel Villevieille, DDAF adjoint, a en effet confirmé la tenue d’une rencontre courant avril. Cette demande remonte à la visite du sous-préfet, Michel Créchet, sur l’alpage du Sénépi le 28 août dernier. Charles Galvin avait récemment interpellé le sous-préfet sur ce dossier. Il a été réactivé. Mais le CG38 demande un diagnostic. Joseph Nier, président du Groupement pastoral du Sénépi a transmis à la DDAF les données nécessaires pour établir ce diagnostic qui sera à la base de la prochaine réunion ».

Une bonne partie de l’AG a été consacrée à la prophylaxie et plus particulièrement à la FCO dont plus de 300 cas on été confirmés l’an dernier en Isère. Michel Duprès, directeur du GDS Isère et Claude Colardelle, directeur des services vétérinaires, ont pu exposer tour à tour les recommandations sanitaires pour la saison d’alpage à venir et répondre aux questions des éleveurs présents dans la salle.

Michel Duprès a rappelé que la vaccination contre la FCO  -obligatoire pour les ovins et ovins, facultative pour les caprins- est à ce jour la méthode la plus valable pour la protection des cheptels (on sait que certains éleveurs la refusent), qu’il fallait éviter de monter en alpage des bêtes pleines (une cinquantaine de vélages on été enregistrés l’an dernier), que de nouvelles règles d’identification des ovins entraient en vigueur au 15 avril.

Claude Colardelle a signalé l’installation de deux pièges à Culicoïdes en Isère, un au nord, l’autre au sud. Un projet de pièges en alpages est en cours.

Comme dans toute AG, les commissions de l’association ont rendu compte de leurs travaux. A noter que sept des dix territoires pastoraux isérois auront réalisé leur diagnostic cet été, les trois autres au cours de l’automne. Les premières présentations à la Région sont prévues le 12 juin (4 projets) et le en juillet (date à confirmer pour 3 projets), les trois restants étant prévus fin 2009 ou début 2010.

ag-fai3.jpg

Yves Raffin, Eliane Giraud Denis Rebreyend, Jean Picchioni

Eliane Giraud (ci-dessus) a confirmé la bonne marche de la politique régionale de « Plans pastoraux territoriaux » dont l’objectif est, depuis fin 2006,  de renforcer l’activité pastorale dans ses trois massifs (Alpes, Massif Central et Jura): « Seize plans pastoraux sont engagés. Un seul est signé, celui des Bauges (octobre 2008). Il s’agit de programme d’actions pluri-annuels (5 ans). Pour moi, la priorité, c’est que des groupes se mettent en marche, que les acteurs de terrain fassent des propositions. Il faut voir le pastoralisme comme un élément qui construit nos montagnes. Les travaux engagés commencent à intéresser d’autres régions ».

Ces PPT , animés par des comités de suivi et de pilotage, traduisent bien la volonté régionale de développement concerté et maîtrisé des espaces pastoraux, clé du développement durable. Parallèlement, la mise en oeuvre d’un tourisme pastoral commence à prendre forme, notamment en Isère, où  la FAI, avec Gîtes de France, élabore un « Tour des alpages de Belledonne » qui pourrait faire école à l’échelle du département.

Un coup de gueule au cours de l’AG: celui du président du Groupement pastoral de Villard-Reculas, qui, à la suite d’un renouvellement de bail avec la commune, a été récusé pour la raison « qu’il ne répondait pas au cahier des charges ». Cet éleveur en colère se retrouve avec quatre troupeaux de brebis sans alpage. La FAI, par la voix de son président, s’est estimée incompétente pour intervenir dans un différend de cette nature, qui oppose un éleveur et une commune.

Catégorie pastoralismeCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+