Tag Archive | "Alpes"

Le Tour arrive en Isère!


Soyons honnêtes la coupe du monde de foot et le formidable parcours des bleus ont quelque peu occulté le tour de France..

Un tour qui va retrouver son aura avec son arrivée dans les Alpes. L ‘Isère sera bien sûr très concernée par ce rendez vous avec la montagne.

Ce jeudi 19 juillet pour la 12ème étape les coureurs partiront de Bourg St Maurice pour arriver à l’Alpe D’Huez . Une étape difficile avec le franchissement des cols de la Madeleine, de la croix de Fer avant d’entamer la fameuse montée de l’Alpe avec ses 21 lacets.

Voici le parcours de l’étape:tour1Le lendemain vendredi 20 juillet les rescapés partiront du Bourd’Oisans et rejoindront Valence en passant par Grenoble, Sassenage, St Quentin sur Isère, Izeron… C’est ce qu’on appelle une étape de transition..

le tourRéservez en gîte..Logo Gîtes de France

Vous souhaitez voir le Tour en Isère et vous n’avez pas encore d’hébergement.. il reste encore quelques possibilités en gîte de France. Voici une liste non exhaustive d’hébergements qui sont à quelques encablures du parcours.

https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-289207.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-20200.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-302200.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-237102.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-394100.html
https://www.gites-de-france-isere.com/fiche-hebergement-356101.html
et aussi 
Les hébergements:  205200 / le 329102 / le 442545 / le 396202 et 396201 / le 237201.

 

Catégorie questions d'actualité, sportCommentaires fermés

Le tour dans les Alpes: attentions, routes coupées


Le Tour arrive à grande vitesse dans les alpes.. De nombreuses routes seront coupées les mercredi 22, jeudi23, vendredi 24 et samedi 25 juillet..

Pour lire les perturbations causées :

Mercredi 22 juillet

8ème étape – Gap (05) => St Jean de Maurienne (73)

Pour toutes les étapes et sur l’ensemble des itinéraires de la course, les coureurs bénéficieront d’un usage privatif de la route. Les concurrents, ainsi que les véhicules de la caravane, seront escortés par l’escadron motocycliste de la garde républicaine. Les axes empruntés seront fermés une à deux heures avant le passage de la voiture de tête de course et au moins 15 minutes après le passage de la voiture balai.

Vous trouverez en détails toutes les informations sur la 18ème étape du Tour de France.

VENDREDI 24 JUILLET 2015
19ème étape – St Jean de Maurienne (73) => La Toussuire (73)

En raison du déroulement de la 19ème étape entre St Jean de Maurienne et La Toussuire dans le département de la Savoie, des perturbations sont à prévoir le vendredi 24 juillet 2015 sur la RD526 menant aux cols du Glandonet de la Croix de Fer. En fonction de l’affluence attendue au sommet de ces cols que les coureurs franchiront aux alentours de 16h00, l’accès pourrait être interdit entre 10h00 et 17h30 à partir du Rivier d’Allemont.

Vous trouverez en détails toutes les informations sur la 19ème étape du Tour de France.

SAMEDI 25 JUILLET 2015

20ème étape – Modane (73) => Alpe d’Huez (38)

- Perturbation du 25 juillet, 20ème étape


Catégorie sportCommentaires fermés

Le Tour: de Liège à Paris…


Le grand départ du 99ème tour de France se fera de Liège. Il comprendra 20 étapes et 1 prologue pour une distance de 3 497 kilomètres.

La Province de Liège est située au sud-est de la Belgique, en Région wallonne. Peuplée d’un peu plus d’un million d’habitants, elle est composée de 3 arrondissements (Liège, Verviers, Huy-Waremme) et de 84 communes réparties sur une superficie de 3 862 km2.
La ville éponyme de Liège (192 000 habitants) est le chef-lieu de la Province. Seraing compte 62 000 habitants et la population de Visé avoisine les 17 000 habitants.
La Province de Liège est également une Institution politique dirigée par un Collège provincial et un Conseil provincial.

Après le prologue disputé le samedi 30 juin, les deux premières étapes se dérouleront en Belgique. ensuite la caravane descendra vers les Alpes non sans faire un détour en Suisse.

Les cols des Alpes seront franchis les 12 et 13 juillet. L’Isère sera traversée d’est en ouest le vendredi 13 juillet lors de l’étape St Jean de Maurienne- Annonay Davezieux. Nous en serons à la 12ème étape. La descente vers les Pyrénées sera très rapide car dès le 15 juillet, 14ème étape nous rentrerons dans le vif du sujet.

Il sera alors temps de courir contre la montre, la veille de l’arrivée finale à Paris, fixée le dimanche 22 juillet.

Le parcours

  • 9 étapes de plaine
  • 4 étapes accidentées dont une avec arrivée en altitude
  • 5 étapes de montagne dont deux avec arrivée en altitude
  • 2 étape contre la montre en individuel
  • 1 prologue
  • 2 journées de repos
  • Les particularités de l’épreuve

Le Tour de France 2012 comportera un total de 25 cols ou côtes et arrivées en altitude classés en deuxième, première ou hors catégorie.
Leur répartition géographique sera la suivante :

  • 1 dans les Vosges
  • 3 dans le Jura
  • 4 dans le Jura suisse
  • 6 dans les Alpes
  • 11 dans les Pyrénées

La carte

la carte

Les étapes

étapes

Catégorie sportCommentaires fermés

Loup:


Selon la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) Rhône-Alpes, on recense en France entre 170 et 200 loups. Cette estimation étant faite l’hiver dernier. La population de ce prédateur est en augmentation sensible. En effet lors des comptages effectués l’hiver précédent les chiffres estimés étaient compris entre 140 et 170. C’est dans les Alpes que l’on compte la plus forte population de loups.

Qui dit plus de loups dit forcément plus d’attaques. Au 25 juillet, 583 attaques ont été recensées depuis le début de l’année dans dix départements pour 2115 ovins tués contre 470 attaques et 1786 animaux tués en 2010.

Face à cette crise, une importante réunion s’est tenue au ministère de l’écologie. Celle ci étant présidée par la ministre de l’écologie Nathalie Kosciusko-Morizet.

Elle a indiqué que même si le loup est une espèce protégée, ça n’empêche pas de se défendre. Elle a évoqué la mise en place de nouvelles mesures comme celle d’un « arrêté de défense automatique qu’on prendrait à l’année sur toutes les zones attaquées l’année précédente ». Pour rappel, ces tirs de défense ne sont aujourd’hui autorisés qu’après un arrêté préfectoral consécutif à des attaques constatées.

La ministre a également rappelé qu’en mai le protocole de défense avait été renforcé. Il prévoit, en vertu d’arrêtés préfectoraux pris ponctuellement, la protection du troupeau, l’effarouchement du loup, des tirs de défense à proximité du troupeau et en dernier recours la destruction du loup.

Les tirs de défense sont notamment désormais autorisés au moyen d’une carabine, plus efficace pour toucher le loup, et plus seulement pour l’élevage victime de l’attaque mais aussi les élevages voisins…

Un comité national loup est prévu fin août afin d’étudier les propositions annoncées au cours de la réunion.

Le loup: c’est vraiment la saga de l’été!


Catégorie A la une, loupCommentaires fermés

La montagne à portée de train, à portée de tous


Du 27 au 29 mai, les accompagnateurs en montagne, professionnels de la randonnée et titulaires d’un brevet d’Etat d’alpinisme, proposent, pour la quatrième année consécutive, près de 50 balades et randonnées, de 2 heures à 2 jours, adaptées à tous les niveaux, physiques et techniques.
Pour que l’évènement repose sur la « mobilité douce », les randonnées et balades sont toutes accessibles en transports en commun : TER et/ou lignes régulières d’autobus.
Grâce au soutien financier de la Région Rhône-Alpes, cette opération offre une tarification très avantageuse : 1 euro par personne (hors frais de transport).
« En facilitant l’accès à ces territoires d’exception au plus grand nombre, nous voulons inciter les Rhônalpins à fréquenter plus régulièrement ces lieux préservés, patrimoine riche et diversifié, parfaitement adaptés aux activités de promenade ou de randonnées» a rappellé Claude COMET, Conseillère régionale déléguée au tourisme et à la montagne.

Organisées dans les 8 départements de Rhône-Alpes, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes et l’aide de l’association Mountain Wilderness, les 4èmes Journées de la Montagne invitent les Rhônalpins à découvrir ou redécouvrir les trois massifs régionaux* : Alpes, Jura et Massif Central.


Pour s’inscrire aux balades et randonnées organisées et animées par les accompagnateurs en montagne, rendez-vous sur www.randonnee.org, portail d’information des Journées de la Montagne en Rhône-Alpes.
Descriptif des balades et randonnées et modalités d’accès en transport en commun détaillés sur le site internet.

*L’essentiel de l’offre de randonnée s’organise dans les espaces naturels protégés : parcs naturels régionaux (Pilat, Monts d’Ardèche, Bauges, Vercors, Jura), réserves naturelles (Aiguilles Rouges, roc de Chère, Passy, hauts plateaux du Vercors…) et parcs nationaux (Vanoise).

Catégorie montagneCommentaires fermés

Risques d’avalanche en Isère


La Préfecture de l’Isère appelle votre attention sur les risques d’avalanches sur certains massifs plus particulièrement  concernés par l’épisode neigeux qui a débuté hier mardi 30 novembre au soir.
Météo France, dans son bulletin du 1er décembre 2010, indique que dans certains massifs des Préalpes (du Vercors à la Chartreuse), particulièrement exposés,  les quantités de neige fraîche peuvent atteindre des valeurs de 40 à 60 cm.
Cette neige récente s’est déposée sur un manteau neigeux le plus souvent non encore stabilisé.
De plus dans certains secteurs,  le vent de sud fort est propice à la formation de plaques ou structures instables.
Avec le retour de conditions météorologiques plus clémentes sur les Alpes à compter de jeudi 2 novembre et en l’absence d’un risque d’avalanche chiffré pour les massifs la Préfecture de l’Isère vous invite donc à la plus grande prudence d’ici à la fin de la semaine .
La pratique de randonnée,  ski, raquette en dehors des pistes balisées est fortement déconseillée.

Catégorie montagneCommentaires fermés

Villes des Alpes: à la recherche d’une nouvelle politique des transports


La conférence « La mobilité de l’avenir. Les villes des Alpes à la recherche d’une mobilité compatible avec le climat », organisée par l’association « Ville des Alpes de l’Année » encollaboration avec la CIPRA et la commune de Belluno, a réuni une centaine de  participants de tous les pays alpins.

Des groupes de travail avec des experts et des personnalités politiques ont été l’occasion de débattre de concepts de mobilité au sein de la ville ou entre la ville et ses environs. Auparavant, des intervenants autrichiens, français, italiens et suisses ont présenté des idées et des propositions théoriques et pratiques : le spécialiste des transports, Hermann Knoflacher, de l’Université technique de Vienne, a rappelé que les villes alpines s’étaient enrichies grâce au transport de marchandises.

Des villes sans voiture seraient aujourd’hui encore un plus non seulement pour la qualité de vie, mais aussi pour la prospérité économique, tandis que les « parasites internationaux », sociétés commerciales implantées à l’extérieur des centres le long des autoroutes, retirent aux villes leur pouvoir d’achat.

Helmuth Moroder, représentant de la ville de Bolzano a exposé l’ambitieux objectif de la capitale du Tyrol du Sud : atteindre la neutralité climatique d’ici à 2030. Son nouveau concept de transports, la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables ainsi que la construction et la rénovation énergétiquement efficientes doivent permettre de réduire les émissions de CO2 de dix à deux tonnes par habitant et par an, et de générer ainsi chaque année 160 millions d’euros d’économies sur les coûts énergétiques actuels.

Politique des transports : un sujet pertinent au niveau international et explosif au niveau local

La politique des transports revêt un caractère complexe et urgent, comme en ont témoigné les manifestations organisées contre l’extension de l’A27 : ce nouveau tracé de 21 kilomètres et de 1,2 milliard d’euros à travers les Dolomites italiennes constituerait une
violation directe des protocoles Transports, Tourisme et Protection de la nature et entretien des paysages de la Convention alpine, selon ses opposants.

Outre ces considérations d’ordre écologique, ils font aussi valoir des arguments sociaux : tous les ans, la région perdrait plus de 800 habitants. L’autoroute ne lui apporterait aucune plus-value ou prestations de services supplémentaires. Autre crainte : que les communes et la province de Belluno perdent leur compétence décisionnaire en matière de mobilité au profit des entreprises privées impliquées dans le projet.Il a également été débattu de l’extension de la ligne ferroviaire en tant que solution alternative.

La conférence a été suivie par l’assemblée générale de l’association Ville des Alpes de l’Année. Hubert Buhl (Sonthofen/D) a été élu président.

Chaque année depuis 1997, une ville de l’espace alpin qui se distingue par le développement durable et innovateur de sa zone urbaine et périurbaine porte le titre de « Ville des Alpes de l’Année ».

alpes

En janvier, la petite ville autrichienne de Bad Aussee transmettra le titre à la ville slovène d’Idrija.

Informations complémentaires sur la Ville des Alpes de l’Année et actes de la conférence sur le site Internet de l’association : www.villedesalpes.org

Catégorie aménagement, transportCommentaires fermés

Alpes : on crie au loup !


Comment faire pour cohabiter avec ce prédateur ? Cet été, le loup a été particulièrement meurtrier dans les Alpes
Pour l’émission « La Voie est libre », Louis Aubert dresse un résumé de la situation complexe qui oppose victimes et défenseurs du canidé.
Le loup gagne du terrain en Paca, et après les Alpes, on le trouve dans le Var. Il agit par meutes, et son nombre va croissant. Les éleveurs dont les troupeaux ont été attaqués, souffrent encore plus de la concurrence des pays étrangers producteurs d’agneaux et de moutons.
Malgré sa protection par la convention de Berne, des arrêtés préfectoraux dans les Alpes de Haute Provence et les Hautes Alpes ont autorisé des battues. Sans succès. Récemment, une association de protection des animaux sauvages a eu gain de cause devant les tribunaux pour faire cesser ces tentatives de prélèvement.

En conclusion, Louis Aubert pose la question de la place du sauvage dans un univers sacrifié aux lois du marché.
« La Voix est libre », animée par Thierry Bezer, sera consacrée à ce dossier, en présence d’invités, ce samedi 2 octobre à 11h30, sur France 3 Méditerranée.

Catégorie loupCommentaires fermés

Photographier au-delà de la frontière


Le 22 mai, Journée mondiale de la biodiversité, est également la journée de lancement de l’initiative mise en place par les partenaires de «Econnect project – restoring the web of life» et s’adressant à des photographes européens professionnels ou amateurs, en vue de collecter des images significatives exprimant le concept de franchissement des barrières dans le contexte alpin.

Si toutes les espèces ont besoin de se déplacer, de migrer et de vaguer à l’intérieur de leur habitat, il arrive trop souvent que l’homme entrave cette liberté de mouvement: une autoroute ou une voie ferrée, une frontière ou une législation différente d’un pays à l’autre deviennent ainsi des obstacles infranchissables qui compromettent les déplacements naturels de la flore et de la faune.

Le défi lancé aux participants consiste à communiquer ce changement: les images devront raconter une histoire de barrières presque insurmontables et les stratégies conçues par les animaux et les plantes, avec l’aide de l’homme, pour, précisément, les surmonter.

Les participants pourront, d’ici le 15 janvier 2011, proposer jusqu’à trois photos maximum, format numérique, rigoureusement faites dans les Alpes; un groupe a été expressément créé à cette fin sur le réseau social FLICKR (http://www.flickr.com/groups/econnect/) et chaque participant pourra s’y inscrire et télécharger le règlement.

Un groupe prestigieux d’experts, présidé par Denis Curti, critique photographique  jugera les photos à partir du 15 mars 2011 et sélectionnera les 12 meilleures.

« Le choix d’utiliser la photographie comme instrument de communication sur un sujet si difficile », commente le président du groupe d’experts, Denis Curti, «représente une grande opportunité pour diffuser, même auprès des personnes non spécialisées en la matière, des thématiques qui, bien que ne recevant que peu d’attention de la part des médias généralistes, n’en sont pas moins urgentes.»

Les photos participant à cette initiative seront jugées sur la base de différents critères: pertinence thématique, créativité, originalité, qualité de l’image et technique.

Les 12 photos finalistes seront exposées lors de la conférence finale du projet Econnect à Berchtesgaden (D) et seront utilisées pour réaliser un calendrier qui sera distribué à tous les participants européens présents à cette même conférence.

Les meilleures photos se verront assigner :

−  un séjour d’un weekend dans la région pilote Alpes-Maritimes

−  un panier de produits typiques provenant de l’oasis WWF Italie

−  Un ouvrage photographique édité par WWF-White Star « Ultimi e selvaggi » (titre français : « Animaux en péril »).

D’autres récompenses à décerner aux participants sont à l’étude.

Les promoteurs de l’initiative sont les partenaires de ECONNECT, projet triennal financé par l’Union européenne et ayant pour objectif principal la protection de la biodiversité sur le territoire alpin. Parmi les partenaires figurent le WWF Italie, le ministère italien de l’environnement, l’université d’Innsbruck, le Cemagref, Alparc et Cipra International, la Task Force Espaces protégés, ainsi que de nombreux autres.

Toutes les informations pour participer à cette initiative se trouvent sur les sites :

http://www.flickr.com/groups/econnect

www.econnectproject.eu

Catégorie environnement, natureCommentaires fermés

Dix concessions hydroélectriques à renouveler


Jean-Louis Borloo a arrêté il y a quelques jours  le périmètre précis de renouvellement des concessions hydroélectriques. Il est prévu que 10 concessions d’une puissance cumulée de 5.300 MW seront renouvelées d’ici 2015.

Le Sautet (photo Le pays de Corps)

Le barrage du Sautet (photo Le pays de Corps)

L’ouverture des appels à candidatures s’échelonnera, selon les concessions, entre 2010 et 2013. Les concessions hydroélectriques dans les Alpes (Vallée du Drac, chaîne du Beaufortain et station de pompage de Bissorte), les Pyrénées (Vallées d’Ossau, du Louron et de la Têt) et le Massif Central (vallée de la Dordogne et de la Truyère) seront attribuées entre 2013 et 2015.

L’attribution des concessions se fera dans le respect le plus absolu des exigences de sûreté. Seuls les candidats ayant démontré leurs capacités techniques et financières à exploiter un ouvrage hydroélectrique en toute sécurité seront admis à concourir.

Les offres les plus intéressantes seront retenues selon un triple critère :

- le critère énergétique sera fondé notamment sur l’engagement pris par les candidats de moderniser les installations existantes ou d’ajouter des équipements additionnels.
- le critère environnemental sera établi à partir des projets de protection des écosystèmes et d’intégration de l’ensemble des usages non énergétiques de l’eau, par exemple à des fins d’irrigation ou de loisir.
- le critère financier sera la traduction de la proposition de redevance faite par le candidat. En effet, une redevance hydroélectrique, proportionnelle au chiffre d’affaires de l’ouvrage mais plafonnée concession par concession, va être instaurée dans le cadre de la loi Grenelle 2. Le produit de cette redevance sera partagé à parts égales entre l’Etat et les collectivités territoriales.

Catégorie hydraulique, énergiesCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2019
L Ma Me J V S D
« déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+