Tag Archive | "AOC noix de Grenoble"

Vendredi 5 février: LA FILIERE NOIX


Rencontre de la section régionale de l’Association Française de Droit Rural dont le thème central est la filière noix.

Ceux qui ne souhaitent participer qu’à la matinée devront s’acquitter de frais de participation de 3,5 euros.

LA FILIERE AGRICOLE DE LA NOIX

Vendredi 5 février 2016

« Maison du Pays de la Noix »

705, route de Grenoble

38470 VINAY

9 h 15 : Accueil des participants

Visite libre du Musée de la Noix

9 H 30  à  12 H 30 : exposés thématiques

– L’AOC « NOIX de GRENOBLE » : origine, réglementation et gestion de l’appellation

– La culture du noyer : plantation et entretien

– Exploitation en faire-valoir direct ou avec bail : clauses particulières des fermages, voire des métayages pour les vergers de noyers.

– Récolte et commercialisation des noix : mécanisation, séchage, calibrage, conditionnement, conservation, stockage . . . etc . . .

– Avenir du noyer et de la noix, en zone d’appellation.

12 H 30  à  14 H : déjeuner

Repas en commun au Restaurant « l’ Atalante » de VINAY, à 300 mètres du « Grand Séchoir ».

14 H 00 à 14 H 30 : assemblée générale statutaire de l’AFDR Rhône-Alpes

15 H 00 à 16 H 30 : Visite commentée d’un moulin à huile de noix

chez Monsieur AGERON, « Domaine du Pressoir » 617 Chemin des Rez – 38470 ROVON

Visite gratuite et commentée par le propriétaire : découverte de toutes les étapes de la fabrication artisanale de l’huile de noix.

Droits d’inscription : 26 Euros – Inscription obligatoire – Nombre de places limité

Inscription et contact:

AFDR Section Rhône-Alpes

Me François ROBBE

223 rue Charles Germain

69400 Villefranche-sur-Saône

avocat.robbe@axiojuris.com

Catégorie agriculture, enseignement-formation, nucicultureCommentaires fermés

Coopenoix: un site internet moderne, convivial, interactif..


L’assemblée générale de Coopenoix organisée dans les locaux de la coopérative a permis de débattre de nombreux sujets, d’appréhender le marché de la noix en Italie mais aussi de découvrir le nouveau site internet de Coopenoix.

Pierre Gallin Martel, son président a confirmé quelques instants avant son lancement officiel:  » nous avions deux sites internet: coopenoix.com et pour les adhérents et institutionnels et alpnoix. com pour les consommateurs. Soyons honnêtes, ils ne nous donnaient pas satisfaction. Nous avons donc décidé leur refonte pour aboutir à un site plus convivial. »

Ce nouveau site: http://www.coopenoix.com/ découvert à l’AG est sans aucun doute beaucoup plus moderne dans son graphisme, son approche avec différentes rubriques.. Il collera mieux à l’actualité, à la vie de Coopenoix.

Ce site se veut spécialisé en noix, certes, mais s’adresse au grand public.

Les producteurs gardant un espace privé, accessible avec un code d’accès.

Chacun a retenu des rubriques comme  l’agenda, l’actualité, la météo, les petites annonces…

Il est bien entendu que le site de coopenoix se veut aussi interactif..

coopenoix.com et sillon38.com, voilà deux sites internet qui se complètent à merveille, concernant la valorisation, les actualités concernant la filière noix de Grenoble..

Pour information, la rubrique nuciculture de sillon38 compte à ce jour 145 articles…

Pour partir à la découverte de coopenoix.com cliquer sur sa   » une » ci dessous..

Coopenoix site


Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Bien 3 AOC en Isère…


L’émission Échappées belles autour de Grenoble diffusée sur France5 a réuni plus de 870 000 téléspectateurs.. l’audience la plus forte de l’ensemble des chaînes de la TNT.

Les nombreux commentaires, en particulier sur les réseaux sociaux sont très flatteurs et se résument ainsi: émission réussie..

Le sujet foire de Beaucroissant  très apprécié a suscité quelques commentaires et questionnements concernant les 3 AOC de l’Isère.

En effet au cours de notre « promenade » j’ai indiqué à Sophie Jovillard que l’Isère possédait 3 AOC: le bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble et les vins de Savoie..

Nous retiendrons par exemple cette réflexion: « l’Isère possède 3 AOC: le bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble et les vins de Savoie..cherchez l’erreur…

Nous tenons à bien préciser qu’il n’y a pas erreur..  L’AOC Bleu du Vercors Sassenage concerne deux départements: la Drôme et l’Isère, l’AOC noix de Grenoble, trois: Isère, Drôme et Savoie, les vins de Savoie sont AOC sur  les deux départements de Savoie et l’Isère..

La particularité étant que seule une commune de l’Isère, Chapareillan entre dans le territoire AOC…

Les vins de Savoie AOC, issus de Chapareillan sont de très haute qualité.. Les viticulteurs de Chapareillan méritent tous d’être connus, ils sont une bonne vingtaine..

..Parmi ceux ci se trouvent des amis comme Michel et Mireille Cartier, Alain Chautemps, Franck Masson, Guy Tournoud mais aussi Marc Portaz, Jérôme Labbé…

AOC SAV 2

Le groupe Provencia, qui de naissance est associé aux productions locales, a souhaité mettre à l’honneur ces trois AOC à la foire de Beaucroissant..

Voilà pourquoi j’ai cité la présence des trois AOC de l’Isère au stand Provencia-sillon38  au cours de l’émission Échappées belles..  Trois AOC que vous retrouverez également à l’hyper Carrefour de Voiron.

Une idée…. Dégustez un bout de Bleu du Vercors Sassenage, accompagné de noix de Grenoble et d’un Abymes de Chapareillan… et vous m’en direz des nouvelles…

Gilbert Precz



Catégorie agro-alimentaireCommentaires fermés

L’agriculture iséroise fait salon!


logo CALe salon international de l’agriculture se déroule à Paris jusqu’au 3 mars. On a coutume de dire que le parc des exposition situé porte de Versailles est, l’espace de deux semaines, la plus grande ferme de France.

Bien entendu l’ensemble des régions y sont représentées et l’espace Rhône-Alpes sera une des attractions fortes du salon…

Parmi ces attractions nous ne passerons pas sous silence la journée du mercredi 27 février. Toute la journée les produits de l‘Isère seront à la fête. En effet la Chambre d’Agriculture de l’Isère mettra à l’honneur une gamme de produits phares de notre département dont les célèbres AOC noix de Grenoble et Bleu du Vercors Sassenage.

A leurs côtés on trouvera charcuteries, fromages, vins, apéritifs et même la  à travers du beurre truffé. L’inauguration de cette journée est prévue, en présence de plusieurs élus, personnalités locales et régionales à 11h30.

Voici la liste des participants isérois au concours général agricole

exposants


Catégorie bleu du Vercors Sassenage, foires/salonsCommentaires fermés

« Cuisiner la Noix de Grenoble tout simplement »


Née de l’envie d’éditer autrement, Edith Delbart est une jeune maison d’édition drômoise, basée à la Baume d’Hostun, composée d’auteurs culinaires drômois et isérois.

C’est avant une belle histoire de passion pour la cuisine et d’amitié, avec l’envie de faire redécouvrir des produits du terroir injustement délaissés ; d’ouvrir de nouveaux horizons avec des recettes inédites.

La première collection, consacrée aux produits du terroir dauphinois, est un régal pour les papilles. Exit les classiques recettes de pays ! La tradition est revisitée avec des créations culinaires époustouflantes, toutes testées et dégustées.

Chaque recette respecte 3 principes incontournables : simplicité et qualité des ingrédients, rapidité d’exécution, facilité de réalisation. Créativité et plaisir culinaire sont au rendez-vous, enfin accessibles aux cuisiniers débutants comme aux cordons bleus !

Après « Cuisiner la châtaigne d’Ardèche tout simplement » paru en 2011, les éditions Edith Delbart sortent en ce début du mois de Septembre « Cuisiner la Noix de Grenoble tout simplement ».

noix autrRéalisé en partenariat avec le Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble, ce livre nous invite à savourer la noix autrement, de l’entrée au dessert avec 30 recettes inédites.

Soufflé saint marcelli-noix, samossas aux deux noix, tarte coquilles et coquillages, poulet indochi-noix, risotto en barres, choux cappuccinoix… autant de recettes qui nous mettent l’eau à la bouche, magnifiquement illustrées par Philippe Barret, photographe culinaire réputé.

Un goût unique, fruité, avec des arômes de pain frais, la noix de Grenoble est issue d’un terroir de 7 000 hectares, dont le cœur est situé en Isère. Depuis 1938, c’est l’un des rares fruits à posséder une Appellation d’Origine Contrôlée et dès 1996, l’Union Européenne l’a reconnue en Appellation d’Origine Protégée.

Nos auteurs ne pouvaient être qu’inspirés par ce fruit d’exception et ce livre lui rend un bel hommage. Mais notre jeune maison d’édition ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisque deux prochains livres sur la raviole et la quenelle sont annoncés pour le mois de Novembre. De beaux moments de cuisine en perspective !

Livre « Cuisiner la Noix de Grenoble autrement », à découvrir en librairie, maison de presse et commerces du pays de Saint-Marcellin. Egalement sur www.edithdelbart.fr

Vous pourrez également découvrir et vous faire dédicacer « Cuisiner la Noix de Grenoble autrement » pendant la foire de Beaucroissant ( 14-15-16 septembre). Le livre sera disponible au stand promotion des AOC de l’Isère- Provencia- sillon38 situé au niveau de la mairie de Beaucroissant.

noix 2

Catégorie bibliothèque, nuciculture, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Noix de Grenoble: bonne récolte mais…


noix St Martin 2

La noix est l’une des attractions de la foire de la St Martin de Voiron. Il faut dire que les jeunes nuciculteurs animent à merveille l’espace agricole de la foire. C’est donc le moment de faire le point sur la campagne de l’année. Point fait avec Gilles Convert producteur à l’Albenc.

« La récolte s’est faite dans de bonnes conditions, sous le soleil. Elle est bonne, tant en qualité qu’en quantité, le calibre est également présent. Je pense que l’on peut tabler sur une hausse d’apports de plus 25% en moyenne par rapport à la récolte 2010, avec bien entendu des disparités selon les secteurs. Sur certaines zones on atteint les plus 40%. » Cependant le nuciculteur dit avoir eu peur.  » Le manque de pluie durant le printemps nous a fait craindre le pire. Heureusement que le mois de juillet a été pluvieux sinon…

 » Par contre de l’avis général, il y a une quantité importante de noix noires, la mouche du brou est désormais bien installée, malgré les traitements que l’on fait le soir, afin de ne pas détruire les abeilles et on voit apparaître des cochenilles. La Sénura est vigilante mais il ne faudrait pas que ce phénomène s’amplifie… »

noix St Martin 6

Autres problèmes soulevé par Gilles Convert:  » nous entrons peu à peu en zone péri urbaine et nous subissons une forte pression foncière, à travers l’habitat privé et la mise en place de zones commerciales, artisanales très gourmande de terre.. On nous dit d’installer des jeunes mais un jeune qui s’installe a besoin de terre certes mais également de matériel, celui ci coûte très cher. « 

Plus anecdotique Gilles Convert regrette que certains nuciculteurs, ayant atteint l’âge de la retraite continue à exploiter plutôt que de laisser la place aux jeunes! » Reste la fameuse question du prix: » s’il pouvait se maintzenir au niveau de l’année dernière, ce serait parfait. »

noix St Martin

André Vallini, président du conseil général a bien entendu assisté, collier de noix autour du cou à l’inauguration de l’espace agricole.  » La noix de Grenoble est une production phare de notre département. Le conseil général met tout en oeuvre afin de lui apporter son soutient, à travers la mise en place de systèmes d’irrigation, d’aide à la plantation… »

Le nouveau sénateur demande à la filière d’être plus offensive.  » On manque de nuciculteurs, de production en noix de Grenoble. C’est un paradoxe quand on sait que les nuciculteurs sont relativement épargnés par rapport à d’autres productions…. »

Les élus, dont André Vallini président du conseil général de l'Isère ont assisté à une démonstration de cassage-mondage, avec l'aide d'un materiel fabriqué par une entreprise locale: AMB Rousset dont le siège est à Beaulieu.

Les élus, dont André Vallini président du conseil général de l'Isère, ont assisté à une démonstration de cassage-mondage, avec l'aide d'un materiel fabriqué par une entreprise locale: AMB Rousset dont le siège est à Beaulieu.

Une démonstration qui a connu un reel succès auprès du public.

Une démonstration qui a connu un réel succès auprès du public.

Nos partenaires

AMB-Rousset,

Catégorie foires/salons, nucicultureCommentaires fermés

CING: « sur de bons rails »


Ambiance sereine mais studieuse lors de la dernière assemblée générale du Comité Interprofessionnel noix de Grenoble. Celle ci se déroulant à la maison de la noix à chatte. Le CING a vu son conseil d’administration renouvelé ou plutôt réélu pour la période 2011-2014. Son président Yves Borel étant confirmé à la présidence à l’unanimité des voix.  » Cela prouve que nous avons fait du bon boulot! » dira Yves Borel avant de rajouter: nous avons du traiter plusieurs dossiers et il reste encore beaucoup de travail à faire mais nous sommes sur de bons rails. »

La filière noix de Grenoble recense 1047 producteurs, 6859 hectares et la production s’est élevée à 10004 tonnes, chiffres 2010.

noixRappel: la noix de Grenoble est premier fruit à obtenir une appellation d’origine contrôlée: en 1938. Depuis trois ans elle est sous  protection d’un organisme de défense et de gestion (ODG). Celui ci a pour mission de poursuivre les efforts engagés par la profession pour améliorer sans cesse la qualité de la production. Celle ci bénéficiant d’une appellation d’origine protégée (AOP) délivrée par l’Union européenne.

L’ODG a une une activité soutenue lors de l’exercice 2010-2011 avec en particulier le suivi des travaux de la commission d’enquête de l’INAO chargée d’étudier le projet de nouveau cahier des charges Noix de Grenoble. Ceci avec des points bien précis à régler: la demande d’extension de l’aire géographique afin que trois communes de la Drôme entrent dans la zone de production AOC noix de Grenoble et la rédaction de l’argumentaire pour justifier de l’obligation de conditionner dans l’aire géographique AOC..

A retenir également, concernant l’activité 2010 une grande campagne de communication mise en place afin de valoriser la noix de Grenoble sur le marché français. « Cette campagne interroge beaucoup, un bilan doit être fait et nous devons réfléchir à comment mieux communiquer. Pour ce pourquoi pas organiser un séminaire, réunissant l’ensemble des acteurs de la filière afin de définir une nouvelle stratégie de communication pour les années à venir. » à proposé le président Borel.

La campagne 2011 arrive à grands pas. Les prévisions de récolte indiquent +27,5% par rapport à 2010. Le tonnage estimé est donc de 13372 tonnes dont seulement 1591 tonnes de calibre inférieur à 30 mm.  » la récolte s’annonce bonne, le calibre et la qualité semblent être au rendez vous. Petit bémol cependant que certaines zones subissent des attaques de bactériose  » prévient Yves Borel.

La commission maturité qui fixera la date de récolte est fixée au 14 septembre.

Dérogation irrigation

En raison des conditions exceptionnelles de sécheresse de ces derniers mois et sur demande du CING, le directeur de l’INAO a accordé une dérogation aux conditions de production de la Noix de Grenoble qui permet l’irrigation des vergers en AOC jusqu’à la récolte.


Partenaires

AMB Rousset

logo


Coopenoix

coopenoix

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Noix de Grenoble:


2010 n’a pas été une très bonne année pour le marché de la noix en France. Comme les autres, la Noix de Grenoble a fait les frais des conditions climatiques capricieuses.

Résultat: une productivité et des ventes françaises en baisse. Un bilan qui aurait pu être très décevant sans les bons résultats des ventes export.

Des conditions climatiques défavorables

Si les chiffres ne sont pas encore définitifs, un premier bilan fin décembre faisait état d’un net recul de la production de Noix de Grenoble : – 20 % à – 30 % de volumes commercialisables par rapport à 2009.

En cause ?Les aléas des conditions climatiques. Alors que la floraison des noyers, étape essentielle dans la croissance des fruits, requiert des températures assez douces, le printemps 2010 a été froid, humide et très pluvieux en mai. Les plantations ont ensuite manqué de chaleur et de soleil en juin et juillet, ce qui a généré beaucoup de maladies.
Enfin, l’humidité et le vent qui ont régné en septembre ont favorisé les chutes précoces de noix.

Résultat ? Si les qualités gustatives de la Noix de Grenoble restent fidèles à leur réputation d’excellence, les fruits issus de la récolte 2010 sont moins nombreux qu’habituellement.


Pour Catherine Petiet, directrice du Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble  « Le climat a vraiment joué contre nous en 2010. Les années où le climat est idéal sont rares mais les épisodes défavorables sont généralement compensés par des périodes plus clémentes. Cette année, nous avons souffert des conditions climatiques difficiles sur toute la durée de la production, de la floraison au printemps jusqu’à la récolte à l’automne… ».

La Noix de Grenoble, toujours plébiscitée

Les consommateurs sont néanmoins toujours au rendez-vous. Le petit fruit fraîcheur des Alpes s’est bien vendu jusqu’en décembre : 73 % des volumes ont déjà été écoulés ! Cet engouement, associé à la baisse de la production 2010, risquent de faire de la Noix de Grenoble une denrée rare dans les mois à venir. Il faudra patienter jusqu’à la prochaine récolte.
Mais le point réellement positif de cette saison 2010 reste l’export. Malgré la baisse de la production, en AOC noix de Grenoble c’est déjà l’équivalent de 95 % du volume de 2009 qui a été écoulé
avec une reprise sur le marché allemand et une progression de près de 30 % en Suisse !

Ils ont craqué pour la Noix de Grenoble !

Des écoles de communication ont contacté le CING afin d’obtenir l’autorisation d’étudier avec leurs élèves la campagne de communication 2010 de la Noix de Grenoble dans le cadre de leur programme scolaire.
Interpellées par le dispositif de communication en place et conquises par les propriétés de ce petit fruit plein d’énergie, des personnalités sportives pourraient nouer des partenariats avec la Noix de Grenoble pour les prochaines campagnes. À suivre…

Nos partenaires: Coopenoix et les Ets Rousset.

AMB Rousset

Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés

Fête de la noix: quand les enfants exposent!


Les enfants des écoles de Vinay ont également participé au succès de la 10ème fête de la noix de Vinay. Ils ont des jours durant préparé une exposition originale qui a attiré la curiosité des centaines de visiteurs présents au gymnase de la capitale de la noix de Grenoble.

Voici quelques unes de leurs oeuvres.

enfant 4

enfants 1

enfants 2

enfants 3

enfants 5

enfants 6

enfants 7

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Fête de la noix à vinay…


La dixième fête de la noix, organisée à Vinay, a démarré sur les chapeaux de roue dès ce samedi matin avec la traditionnelle visite inaugurale. Visite effectuée en présence de nombreux élus, dont André Vallini président du conseil général, et personnalités parmi lesquelles Virginie Déchenaud isèroise et première Dauphine de miss France.

Chacun a pu apprécier le dynamisme de la filière noix mais également la qualité de nos produits du terroir. On a remarqué la présence du Vercors, Vinay en étant une ville porte, une délégation de San Possidonio, ville italienne jumelée avec Vinay. On n’oubliera pas Yves Borel président du CING, Pierre Gallin Martel, son homologue de Coopénoix, Jean Luc revol, président de la Sénura.

Laura Bonnefoy, maire de Vinay a souligné que sa commune est au centre de la zone de production de l’appellation d’origine contrôlée de la noix de Grenoble.  » Une appellation qui se décline en Mayette, Parisienne et Franquette. Cette dernière étant découverte par un enfant de Vinay, Mr Nicoud-Franquet. »

Elle a tenu à rendre hommage aux nuciculteurs « qui font un travail remarquable » et à cette fête qui a lieu tous les deux ans: » c’est une formidable vitrine, un lieu de rencontres et elle est devenue internationale grâce à la présence du maire de San Possidonio… »

Jean Claude Coux conseiller général a lui aussi rendu hommage aux « nuciculteurs qui sont compétents ». Il espère « qu’en cette année difficile à cause du manque de production, les metteurs en marché sauront bien vendre ».

Durant toute la fête diverses animations se sont déroulées. La présence des confréries de la noix et de l’huile d’olive de Nyons, le championnat du monde de cassage de noix, la conférence sur les bienfaits nutritionnels de la noix…en sont quelques unes.

Voici quelques clichés de la visite inaugurale pris sur le vif.

inaug 4

inaug 2

Le cortège devant le stand du Vercors.

inaug 7

Au stand de Coopénoix, le président Pierre Gallin Martel en profite pour s’entretenir avec André Vallini, président du conseil général de l’Isère.

inaug 1

inaug 8

Miss Rhône-Alpes, dauphine de miss France apprend à casser les noix…

inaug 6

…ce que sait très bien faire André Vallini. Il mérite bien le titre de député de la noix!

inaug 10

Les jeunes agriculteurs ont également été des acteurs actifs..

A lire également:

Oh la grosse noix!

Noix de Grenoble: le discours d’André Vallini.

Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2019
L Ma Me J V S D
« août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+