Tag Archive | "Aréquipa"

A la découverte de l’AFPAD


A1

Le But de l’afpad:
Apporter une aide à la population la plus démunis, notamment intégrer d’autres enfants dans le programme de récupération nutritionnelle.
L’ASSOCIATION : afpad 3 rue lieutenenant Chabal 38100 Grenoble (www.afpadgrenoble.fr)
LOCALISATION:
Ville: Arequipa
Province Arequipa
District: Socabaya
Secteur: P.J. LOS CRISTALES
CENTRO DE SALUD JEAN FRECHET

BENEFICIAIRES

Les enfants du Programme souffrant de malnutrition.

DESCRIPTION DE L’ASSOCIATION

L’association Franco Péruvienne d’Aide au Développement (afpad), (www;afpadgrenoble.fr) a été créée en 1984, suite à la rencontre entre le Père Jean Fréchet et Mauricio Meza Riquelme (professeur d’économie à Arequipa ayant fait ses études à Grenoble..
Grâce aux dons de particuliers et aux adhésions, la polyclinique Jean Fréchet (PJF) a été construite en 1990 dans le quartier de Los Cristales, au sud d’Arequipa. La PJF rend accessibles les soins primaires aux habitants du quartier avec :
- une infirmerie
- un service de médecine générale
- un service gynécologique
- un laboratoire d’analyses
- un cabinet dentaire

A2

Depuis 1994, un Programme de Récupération Nutritionnelle (PRN) a été mis en place au sein de la PJF via l’aménagement d’une cantine. Il est destiné à des enfants sélectionnés sur critères sanitaires et sociaux.

Les parents des enfants ont une situation économique précaire, leur salaire mensuel moyen est de seulement 150$ et ils n’ont pas de couverture sociale. Depuis sa création le programme a aidé plus de 3000 enfants ayant des problèmes de nutrition. Au départ, plus d’une centaine d’enfants souffrant de malnutrition étaient inscrits au programme. Ils bénéficiaient d’un repas riche et équilibré du lundi au vendredi.

En plus, ils avaient droit à un suivi médical et psychologique.
Aujourd’hui, par manque de moyens, il ne sont plus qu’une vingtaine à bénéficier quotidiennement d’un repas équilibré. Le suivi médical et psychologique n’a pas pu être maintenu.

En 2014, la cuisine a été entièrement rénovée et grâce à une subvention du comité d’entreprise de la société Helwett Packard, nous avons pu renouveler tout les ustensiles. Nouveau four , nouvelle gazinière, couverts, vaisselle,…
Tout est prêt pour recevoir d’autres enfants dans de bonnes conditions.. Rosa, notre fidèle cuisinière depuis de nombreuses années serait ravie d’accueillir plus d’enfants. Vous pouvez voir Rosa sur la seconde photo, la deuxième personne au fond à droite.

A3Données socio-économiques des bidonvilles aidés par l’AFPAD

A4

Le financement

Le PRN est aussi financé grâce à l’activité de micro crédits réalisés par Crediacción.

Cette seconde association propose des prêts à bas taux d’intérêts auprès de personnes marginalisées du
système financier classique. Crediacción propose également une solution d’épargne solidaire.

Grâce à l’épargne et aux intérêts perçus sur les prêts, l’argent est placé pour financer l’intégralité
du fonctionnement de la polyclinique et du programme de récupération nutritionnelle ainsi que le
suivi médical des enfants concernés.

Cependant, les ressources financières sont aujourd’hui insuffisantes pour rénover, entretenir et adapter les installations aux services que nous proposons.
Les toilettes et les lavabos ne sont par exemple pas adaptés à la présence d’enfants dans les locaux.

PROJET en cours.

Aujourd’hui les enfants qui viennent déjeuner au centre n’ont pas accès à des sanitaires adéquats.
Il n’y a pas de lavabos, ni de toilettes adaptés aux enfants et à leur petite taille.

Le projet de rénovation des sanitaires a donc pour objectif de créer un espace concentré sur
l’hygiène des enfants. Cela permettrait de mieux éduquer les enfants en termes d’hygiène : ils
apprendraient à se laver les mains avant et après manger, à se laver les dents et à laver leur
vaisselle. Le but et que cet apprentissage soit reproduit à leur domicile.


A la recherche de financement ou de dons.

L’afpad recherche des donateurs ou des financements afin d’intégrer rapidement le plus d’enfants possible dans le programme de récupération nutritionnelle et espère pouvoir faire les travaux pour de nouveaux sanitaires.

Merci et si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.
Thierry Maisonneuve
Thierry.maisonneuve@orange.fr
www.afpadgrenoble.fr

A5

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

Arequipa, seconde ville du Pérou


4

Arequipa, seconde ville du Pérou est situé à 2300m d’ altitude au pied du volcan le Misti qui culmine à plus de 5800 mètres.

Arequipa est une ville ou il y fait bon vivre toute l’année. Trois cents jours de soleil par an.

Une grande partie de la ville est construite en pierre blanche ce qui lui vaut le surnom de ville blanche. Elle est la seconde grande ville du Pérou et compte près d’un million d’habitants.

C’est la qu’est construit la polyclinique Jean Fréchet de l’afpad (association Franco Péruvienne d’aide au développement )

Elle a été fondée en 1540 par les Espagnols sur un ancien site Aymara et Quechua (et oui Décathlon n’a rien inventé).

La ville a rapidement prospéré grâce aux mines d’or de Potosi, d’ou l’expression « Ce n’est pas le Pérou » Potosi était à l’époque une ville Péruvienne alors qu’aujourd’hui elle est en Bolivie.

Les habitants sont très accueillants et se disent Arequipeniens avant d’être Péruviens. La ville est réputée pour sa richesse intellectuelle, artistes, écrivains, dont un des plus célèbres Mario Vargas Liosa.

Par Thierry Maisonneuve président de l’association Franco Péruvienne d’aide au développement

www.afpadgrenoble.fr

6


Sans titre 1Sans titre 2

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

La polyclinique d’Arequipa..


La Polyclinique d’Arequipa au Pérou est gérée par l’association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble.

Une véritable réussite qui entre bien dans le cadre de noël ou les enfants sont à l’honneur..

Voici un article rédigé par Léa..


0

1

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

Des pluies diluviennes provoquent le chaos à Arequipa


La ville d’Arequipa au Pérou est une priorité d’actions pour l’Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble.

Hélas cette ville vient d’être frappée par un déluge de pluies diluviennes..

Voici les quelques lignes et illustrations que nous ont fait parvenir Mauricio Meza-Ponze:

« la communauté internationale des spécialistes en climatologie l’avait annoncé: tôt ou tard  aucune région du monde ne sera épargnée par le changement climatique.

Le 8 et 9 février Arequipa a été touché de plein fouet par des pluies diluviennes.

La deuxième ville du Pérou à subit d’énormes dégâts. Rues et maisons détruites, voitures et ponts emportés. Malheureusement 6  morts sont à déplorer. Par chance aucun dégât n’est à déploré à la Policlinic Jean Fréchet. »

are1

ARE2

ARE3

ARE 4

Pour en savoir plus sur l ‘Association Franco-Peruvienne d’Aide au Développement cliquer ici:www.afpadgrenoble.fr

afpadC
afpad pé

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

Arequipa: XVIème championnat sud-américain d’athlétisme Master


Dans le cadre du partenariat entre sillon38 et l’association  Franco Péruvienne d’Aide au Développement, des jeunes péruviens habitants à Arequipa vont au fil du temps proposer des petites articles concernant toutes les facettes de leur vie, de l’activité, manifestations de leur ville, région…. Voici un premier article.

aréquipaXVIème championnat sud-américain d’athlétisme Master

A Arequipa, Pérou se déroule le XVIème championnat sud-américain d’athlétisme Master.

La compétition a débuté le 9 novembre va durer jusqu’au 17 novembre. Des 17 pays qui participent les athlètes doivent avoir entre 30 et 90 ans. Il y aura 29 épreuves individuelles.

Le dimanche 10, l’athlète Patricia Nadal de nationalité argentine a battu le premier record sud-américain Master.

Ce dimanche se sont déroulées les épreuves diverses dont le lancement du disque, saut en  hauteur,… etc.

il ne faut pas oublier que la deuxième ville du Pérou est située à 2400 m d’altitude, ce qui ne sera pas évident pour les athlètes, en particulier pour ceux qui sont engagés dans les épreuves d’athlétisme: 100 m, 400m, 8km et 10 km…

Mauricio MEZA-PONZE

Pour en savoir plus sur l ‘Association Franco-Peruvienne d’Aide au Développement cliquer ici:www.afpadgrenoble.fr

afpadC

afpad pé

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

Association Franco-Péruvienne d’Aide au Développement


Un nouveau partenariat international vient de voir le jour en ce qui concerne sillon38.com. Nous venons en effet de mettre en place une série d’actions avec l »Association Franco-Péruvienne d’Aide au Développement ( AFPAD) qui a été créée en 1985 par le père Frechet et Mauricio Meza-Riquelme originaire d’Aréquipa, ville située  à 2335 mètres d’altitude, au pied du volcan Misti.

Cette ville, appelée ville blanche car ses constructions sont en majorité édifiés en pierre de lave blanche du volcan Misti, est la deuxième du pays avec 1 million 150000 habitants.  60% d’entre eux vivre dans les bidonvilles qui encerclent son centre.

Le centre ville d'Aréquipa

Le centre ville d'Aréquipa

22% des habitants des bidonvilles vivent dans la précarité la plus totale: sans eau, électricité, sans aucun confort sanitaire. …

Au niveau du travail, les propositions faites sont du travail temporaire, saisonnier qui n’assure pas de salaire fixe, de sécurité sociale. Il y a également beaucoup de vendeurs ambulants.

Une particularité à retenir: il y a de nombreuses femmes, qui vivent seules, abandonnées avec leurs enfants. Quand elles trouvent du travail elles sont obligées de laisser leurs enfants livrés à eux mêmes. Des enfants qui vivent dans des conditions difficiles, sans hygiène, sont descolarisés…

afpadCette situation est d’autant plus inacceptable que le Pérou est en forte croissance. ‘ » Elle est de 12% annuellement mais elle profite aux multinationales, aux riches, en un mot à une minorité… Elle provient essentiellement du sous sol du Pérou, riche en minerais : argent, zinc, fer plomb… » se lamente Mauricio qui est professeur d’économie à l’université et qui se bat depuis 1985 à tenter d’aider les pauvres des bidonvilles.

Pour ce il a créé une association au Pérou en 1987 qui est en relation permanente avec l’AFPAD qui est présidée depuis 2011 par Thierry Maisonneuve.

L’AFPAD compte à ce jour 80 adhérents et grâce à elle de nombreuses réalisations ont été réalisées au coeur des bidonvilles d’Aréquipa.

 » Notre mission a pour but d’améliorer les conditions de vie au quotidien des habitants d’Aréquipa » rappellent d’une même voix Thierry et Mauricio.

Les enfants mangent à leur faim de façn équilibrée à la cantine

Les enfants mangent à leur faim de façon équilibrée à la cantine

Déjà beaucoup a été fait: construction et gestion d’un hôpital, d’une cantine, visites médicales dans les bidonvilles, mise en place de micro-crédits,  adduction d’eau,… mais il reste encore beaucoup à faire.

l'hôpital construit en 1990. Depuis plus de 18 000 dossiers médicaux ont été ouverts!

L'hôpital construit en 1990. Depuis plus de 18 000 dossiers médicaux ont été ouverts!

On estime aujourd’hui que 300 000 personnes ont bénéficié de près ou de loin aux actions menées par l’AFPAD en France et l’ Associacion Franco-Peruano De Fomento Al Desarrollo-Aréquipa au Pérou.

Nous reviendrons plus en détails sur les actions faites et à venir dans un prochain article.

A retenir que l’adhésion annuelle à l’AFPAD est de 10 euros.

Pour en savoir plus sur l »Association Franco-Peruvienne d’Aide au Développement cliquer ici:www.afpadgrenoble.fr

afpadC

Catégorie A la une, coopération internationaleCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2020
L Ma Me J V S D
« nov    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+