Tag Archive | "association les Amis du Parc naturel régional de Chartreuse"

L’eau entre mémoire et avenir


Dans le cadre du programme «l’Eau entre mémoire et devenir», l’association les Amis du Parc naturel régional de Chartreuse, le Parc naturel régional de Chartreuse et le
Laboratoire Edytem (Université de Savoie), organisent une action de « traçage participatif » le 7 et 8 juin sur la commune de Saint-Thibaud-de-Couz.

Les municipalités du secteur ont été associées à ce projet.

Celui-ci bénéficie d’une aide financière de la Fondation Eau, Neige & Glace, parrainée par deux sportifs: Pauline Espinosa , championne de France 2011 de pêche à la mouche en rivière et Julien Chorier, ultra-trailer vainqueur de nombreuses grandes épreuves et habitant de la commune.

Cette action se fera en deux temps:

- le vendredi 7 juin du côté du pont de la Praire sur l’Hyères (Saint Thibaud de Couz), avec la participation de la classe des CM2

- le samedi 8 juin au niveau de l’Aven Christine (sur la pointe sud du massif de la Cochette) avec l’intervention de spéléologues.

Pour l’occasion, des colorants seront utilisés afin de suivre et étudier les cours d’eau qui très souvent s’infiltrent dans les milieux karstiques souterrains de la Chartreuse.

Ces colorants n’altèrent pas la potabilité de l’eau et ne sont pas nocifs pour le milieu aquatique. Cela permettra d’accroître les connaissances en hydrogéologie, ainsi que de sensibiliser et d’impliquer les acteurs et usagers de l’eau pour favoriser une meilleure gestion de la ressource.

Cette opération est ouverte au public et permettra aussi d’alimenter l’Observatoire de l’eau Chartreuse-Guiers.

Renseignements:

Amis du Parc de Chartreuse:
- par mail à amis.chartreuse@laposte.net,
- par téléphone au 04 76 35 40 23,
-sur le site internet via http://www.amis-chartreuse.org

Catégorie eauCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2020
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+