Tag Archive | "association pour la promotion des chambres d’hôtes d’Arménie"

Les Gites de France Isère accueillent une délégation arménienne


L’opération portes ouvertes organisée par les gîtes de France, et qui ont connu un beau succès de fréquentation, ont eu une saveur toute particulière en Isère.. En effet, une délégation arménienne avec à sa tête Ofik Petrosyan, présidente et Lusiné Smbatyan directrice de l’association pour la promotion des chambres d’hôtes d’Arménie ont participé à cette manifestation.

La visite de cette délégation arménienne, initiée par la région Rhône-Alpes et orchestrée par l’AFRAT et l’antenne Isère des gîtes de France a pour but de tisser des liens, de mettre en place des parrainages, d’échanger… sur l’accueil touristique chez l’habitant.

L’Arménie,  pays grand comme la Belgique, soit 30000 km2 est situé dans le Caucase, entouré de la Turquie, la Géorgie, l’Iran et l’Azerbaïdjan, il n’a aucun débouché maritime.

carteConstitué de 3 millions d’habitants, l’Arménie est aujourd’hui une République indépendante depuis 1991, suite à l’éclatement de l’Union Soviétique. Sa capitale, Erevan, qui abrite la moitié de sa population.

L’Arménie est constituée de plateaux et de chaînes montagneuses très élevées, dénommées globalement Petit Caucase. Près de 90 % du territoire se situe à plus de mille mètres d’altitude.

Le paysage arménien se caractérise également par ses lacs dont le lac Sevan,  1 400 km2 perché à 1 900 mètres d’altitude.. La seule plaine notable est la plaine de l’Ararat, au sud et à l’ouest d’Erevan. C’est là que se concentre l’essentiel de la production agricole.

L’activité touristique se développe à grande vitesse en Arménie. Le pays ne manque pas de charme, est chargé d’histoire, on y découvre une multitude de monastères classés au patrimoine mondial de l’Unesco.. On vient aussi pour de l’aventure.. Les touristes sont essentiellement des français mais aussi allemands, suisses..russes..

Touristes qu’il faut héberger.. d’ ou la création de l’association pour la promotion des chambres d’hôtes d’Arménie. On compte environ deux cents hébergements chez l’habitant en Arménie. Une quarantaine d’entre eux sont membres de l’association créée en 2013.

« Accueillir des êtres chez soi et les faire payer n’est pas dans les » gênes » des arméniens, très accueillants.. ils vous reçoivent comme des amis.. il a fallu changer les mentalités » précise Ofik Petrosyan.;qui rajoute  » du coup l’argent qu’ils touchent de cette activité ils le réinvestissent afin d’encore améliorer l’accueil, les prestations. « 

L’association travaille beaucoup sur l’établissement d’une grille de classification des hébergements.. et sur de nombreux points à améliorer afin d’offrir de meilleures prestations..  »

P1210239

La délégation arménienne en visite à Chirens à la chambre d’hôtes  » La Maison de Joanny. »

Inutile de dire que les échanges ont été nombreux lors des visites organisées  dans des hébergements situés au Sappey en Chartreuse, Charancieu, Chirens et Polienas, Lans en Vercors..

Gilbert PRECZ



Catégorie coopération internationale, tourismeCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+