Tag Archive | "Autrans"

PAYSAGE>PAYSAGES en VERCORS


La saison culturelle PAYSAGE>PAYSAGES portée par le Département de l’Isère et fabriquée avec les acteurs des territoires se déploie plus spécifiquement le week-end prochain en Vercors.

Accueilli au Cairn à Lans-en-Vercors (spectacle, concert, excursions insolites avec la compagnie Delices DADA, ateliers dessin, photo, Minecraft, écriture…), l’événement se déploie également à Villard-de-Lans (randonnée chantée avec la Compagnie Ad Libitum et un chœur 100% Vercors, contes dans les remontées mécaniques), et à Autrans (randonnée dansée avec la compagnie Pas de Loup à Autrans).

Sans titre

En Vercors, donc on se réchauffera en suivant les pérégrinations des danseurs de Pas de loup, en randonnant avec l’artiste lyrique Claire Delgado-Boge, en chaussant les raquettes pour des dessins « à pied levé » avec la snow artist Sonja Hinrichsen ou encore en découvrant les carnets de marche du photographe Éric Bourret.

Pour connaitre le programme détaillé: Flyer-PaysagePaysages_Vercors-

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

La fête du bleu se déroulera t-elle les 30 et 31 juillet…à Autrans-Méaudre en Vercors ?


Le 1er janvier 2016 a été officialisée la fusion des communes d’Autrans et de Méaudre. Un maire a été élu. Il s’agit d’Hubert Arnaud.. Après quelques semaines de fonctionnement, il nous rappelle que  » la fusion était inéluctable et que depuis tout se passe bien. On apprend à travailler ensemble..On se donne le temps de la réflexion. « 

Pour rappel celui ci sera de 4 ans puisque les prochaines élections municipales sont programmées pour 2020.

Hubert Arnaud précise que  » nous allons mutualiser ou essayer de mutualiser certains services, structures, c’est le cas par exemple au niveau touristique. »

A noter que les évènements sportifs, comme la foulée blanche, culturels comme le festival du film, la foire bio de Méaudre seront comme par le passé portés par les villages ou ils se déroulent. Par contre toute nouvelle manifestation sera portée par la commune d’Autrans-Méaudre en Vercors.

Nous avons abordé avec le maire de la commune nouvelle le flottement concernant la fête du bleu 2016.  » Nous sommes mi-février et on ne sait si elle aura lieu cet été et ou. Nous avons donc décidé de nous porter candidats pour l’organiser sur le territoire de la commune nouvelle.

La date est même choisie: ce sera les 30 et 31 juillet et des animations se dérouleront sur les villages d’Autrans et de Méaudre toute la semaine précédente. »

Reste un problème épineux:  » nous attendons que le Parc régional du Vercors se positionne de façon claire , nette et définitive pour nous organiser.. »

Hubert Arnaud est très clair:  » il faut que la fête du bleu se déroule tous les ans. Si on saute une année, elle est  » foutue ». C’est la fête de tout un territoire, nul ne peut l’oublier.. »  La commune nouvelle d’Autrans-Méaudre en Vercors, ses élus, ses habitants, associations sont prêts, nous savons que nous aurons le soutien de la communauté de communes du massif du Vercors, du Département, de la Région, nous sommes dans les starking blocks… »

Affaire à suivre de très près..

Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

La 38e Foulée Blanche aura bien lieu !


La Foulée Blanche
Suite aux nombreuses réunions de ces derniers jours, le comité d’organisation de la Foulée Blanche a décidé de maintenir la plus importante manifestation populaire de ski nordique des Alpes françaises, un temps fort essentiel à la vie sociale et économique d’Autrans-Méaudre.

« Les conditions d’enneigement actuelles et les prévisions météo concordantes pour la semaine prochaine, nous permettent d’organiser la 38e édition de ce grand rendez-vous nordique sur des parcours adaptés sur le site de Gève » confirment les membres de l’association Foulée Blanche.

On skie à Autrans sans interruption depuis fin novembre

M. Thierry Gamot, maire de la commune, précise « Autrans est un des rares sites nordiques de France où l’on skie sans interruption depuis le 28 novembre ». Le savoir-faire des techniciens du domaine nordique et la passion des habitants-pratiquants, permet au site de Gève (1300 m d’altitude) de tirer son épingle du jeu et d’offrir 17 km de pistes bien entretenues aux fondus de nordique !

Le plateau de Gève accueillera les courses de la 38e Foulée Blanche

Le comité d’organisation souhaite être clair et limpide sur la question : la probabilité de donner les départs des courses de la semaine
prochaine depuis le centre nordique situé au village, est très mince. Aussi, les parcours de repli sur Gève sont en cours d’élaboration, en
fonction de l’enneigement actuel. Ces derniers pourraient être remis à jour selon les hauteurs de neige apportées par les prochaines chutes annoncées. Le plateau de Gève et ses 17 km de pistes actuellement ouvertes au public, accueillera donc les parcours de la 38e Foulée Blanche, dès mercredi pour l’ouverture avec la Foulée des Jeunes.

En 2016, la 38e Foulée Blanche entre dans la cour des grandes

A Autrans, on sait relever des défis, et tous les acteurs l’ont prouvé dès le mois de juin 2015 en soutenant l’intégration de la Foulée Blanche au calendrier de la FIS Worldloppet Cup, rien de moins que la Coupe du Monde de ski nordique de longue distance. Hasard du calendrier, la Foulée Blanche en sera également l’étape d’ouverture, une importante responsabilité prise très au sérieux par les organisateurs du Vercors.

LE PROGRAMME

12

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Autrans-Méaudre en Vercors: le point avec Pierre Buisson


Quelques instants avant la cérémonie de remise des prix du concours départemental des villes et villages fleuris, organisée à Villard de Lans, nous avons rencontré Pierre buisson, maire de Méaudre.

Nous avons abordé tout naturellement la fusion de sa commune avec celle d’Autrans. Fusion qui sera effective dès le 1er janvier 2016.

 » Les résultats de la consultation, dur Méaudre ont été très serrés et indécis.. Seules 6 voix pour ont fait la différence!.

A la question, pourquoi tant d’opposants, le maire pense que  » les méaudrais ont eu peur de se faire  » bouffer » par Autrans. Ce ne sera pas le cas. La différence de population entre les deux communes n’est pas énorme, 200 habitants de plus à Autrans. au niveau des élus locaux, Autrans compte 4 élus de plus, ce n’est pas dramatique.. »

Pierre Buisson partisan convaincu des bienfaits de cette fusion rajoute:  » nous devons à présent prouver à ceux qui étaient contre qu’ils avaient tort et nous continuons à expliquer sans relâchement les raisons qui nous ont poussé à créer cette commune nouvelle. « 

Bien entendu nous lui confirmons que certains craignent une hausse de la fiscalité.  » Pour les méaudrais, la hausse fiscale sera insignifiante, quelques euros par an.  » Il est à noter que la fiscalité locale sera identique pour tout le monde; le taux appliqué à Autrans baissera légèrement, celui de Méaudre augmentant  de la même valeur.

Il faut également rappeler que dans le quotidien des habitants des deux communes rien ne changera:  » ils auront exactement les mêmes services qu’aujourd’hui, il y aura toujours deux mairies. Par contre certains services seront regroupés, mutualisés. Cela se fera sans suppression de postes.

Il est à noter que la commune nouvelle est créée. Le Préfet a pris un arrêté dans ce sens. Début janvier 2016, les conseils municipaux des deux communes vont se réunir afin d’élire le maire de la commune d’Autrans-Méaudre en Vercors. Les maires des deux anciennes communes resteront en place jusqu’en 2020 afin que tout se passe en douceur..

Pierre Buisson, qui est également président de la communauté de communes du massif du Vercors le confirme:  » au niveau de la CCMV, cela ne changera rien non plus. On passera tout simplement de 7 à 6 communes. Autrans-Méaudre en Vercors devenant la deuxième commune du territoire, en nombre d’habitants après Villard de Lans. »

Propos recueillis par Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Bienvenue à Autrans-Méaudre en Vercors!


Les habitants des communes d’Autrans et de Méaudre, inscrits sur les listes électorales étaient invités à se prononcer sur la fusion de leurs communes. Les résultats sont serrés à Méaudre  mais cela n’empêche pas le oui de l’ emporter..

Les résultats sont les suivants:

Autrans:

1113 inscrits – 699 votants (62,5%)

OUI : 644 / NON 162

Méaudre

1426 inscrits - 811 votants (56,8%)

 OUI: 346 / NON 340

Cumulé:

OUI 990 / NON 502

Reste maintenant à concrétiser cette fusion qui sera effective au 1er janvier 2016...

Pierre Buisson, maire de Méaudre s’est montré très heureux du résultat et surtout de la participation massive des habitants des deux communes.  » Ca prouve que ce projet a mobilisé et que nous avons bien travaillé pour que ce projet de fusion soit adopté par nos concitoyens.

Thierry Gamot s’est dit ravi des résultats obtenus sur sa commune ou le Oui l’a largement emporté.. Les habitants d’Autrans et de Méaudre se sont mobilisés sur ce projet, le nombre important d’électeurs le prouve et cela prouve également que nous avons pris la bonne décision en organisant une consultation.

Adieu Autrans, adieu Méaudre.. Bienvenue et longue vie à la commune d’ Autrans-Méaudre en Vercors..

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Autrans-Méaudre en Vercors: le OUI s’impose!


Les deux conseils municipaux, avec à leurs têtes Thierry Gamot pour Autrans et Pierre Buisson pour Méaudre ont pendant deux heures durant répondu aux questions de la salle. Nous parlons bien entendu du projet de fusion des deux communes..

La salle des fêtes de Méaudre était pleine à craquer « preuve que ce projet historique vous concerne au plus haut point  » se sont félicités les deux maires.

Ce projet de fusion a été pensé, réfléchi, travaillé à travers 6 commissions  » il y a eu des discussions parfois pas faciles »..De là il en est sorti une charte. Il est demandé aux habitants , inscrits sur les listes électorales de se prononcer, ou pas, sur la fusion des deux communes. Fusion qui serait effective au 1er janvier 2016.

Pierre Buisson et Thierry Gamot ont indiqué que cette charte a été adoptée à l’unanimité des deux conseils municipaux respectifs.

Thierry Gamot rajoutant:  » Le monde bouge, la France bouge, les régions évoluent, les métropoles ont vu le jour, les intercommunalités s’agrandissent, les communes ne peuvent pas rester en l’état. La France c’est 36000 communes, soit plus que sur l’ensemble des pays européens. La moitié d’entre elles ont moins de 500 habitants.. Oui il faut évoluer..

Pierre Buisson :  » il faut bien faire la distinction entre village et commune. Nos villages perdureront avec leurs spécificités, leurs structures propres..  Eglises, commerces..postes ou agences postales, écoles..  Oui, les services de proximité perdureront et la fusion ne perturbera en rien les méaudrais et autranais.

20151014_204344

Par contre les communes, au niveau administratif ne feront plus qu’une.. « 

Il faut savoir que les deux communes ont déjà mutualisé leurs actions à travers un syndicat intercommunal, le SIAM. «   Pour faire simple, la commune nouvelle serait un super SIAM  » précise Pierre Buisson.

Cette fusion Autrans/Méaudre n’aurait que des avantages.  La carotte étant bien entendu financière.  Il a été démontré, graphiques à l’appui, que la non fusion des communes serait catastrophique.  » On a subi des baisses de dotations qui nous ont obligé de prendre des décisions importantes: non renouvellement du personnel, baisse de subventions au associations, hausse des impôts, du prix de l’eau.; si par malheur Autrans devait rester Autrans se serait un massacre à la tronçonneuse..avec des décisions qui pourraient aller jusqu’à mener une réflexion sur le maintien de la foulée blanche, du festival du film..de nouvelles hausses d’impôts » a averti Thierry Gamot.

L’enjeu est d’importance.. Le manque à gagner pour les deux communes s’élèverait à 700 000 euros sur 5 ans pour les deux communes!

Au fait comment se nommerait la commune nouvelle: Autrans-Meaudre en Vercors, tout naturellement dirons nous..

A noter que la commune Autrans- Méaudre en Vercors serait mise en place de façon progressive, pendant 4 ans, avant de véritablement prendre son envol en 2020, suite aux élections mu nicipales..

Dans la salle, un retraité a dit avoir lu  » avec beaucoup d’attention la charte: elle est bien ficelée, on voit que rien n’a été laissé au hasard.. j’adhère ç votre projet.. »

2

 » Je suis née à Autrans, je travaille à Méaudre, j’ai épousé un méaudrais et je serais entéré à Autrans.. moi depuis longtemps les deux communes ne font qu’une..Je trouve ce projet  humainement magnifique. C’est une belle opportunité pour encore mieux mettre en valeur nos villages, notre Vercors… » Et de préciser: la fusion des communes aura des retombées autres que financières pures et dures.. On peut parler du développement touristique par exemple..Ne ratons pas le coche!

Pour découvrir la charte cliquer ici:

Document PDFCHARTE A TELECHARGER

Cette charte est soumise à l’ approbation  des autranais et méaudrais inscrits sur les listes électorales entre le 15 et le 25 octobre prochain. il s’agira de voter OUI ou  NON.

Vote en mairie ou par correspondance.

Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

fusion Méaudre-Autrans, Biassu en fait son actu


Fusion Méaudre,/Autrans: Les habitants des deux communes s’exprimeront pendant dix jours entre le 15 et le 25 octobre prochain… Biassu voit le côté économique de la chose..

Sans titre

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Fusion Autrans-Méaudre: les habitants décideront..


C’est une certitude, Thierry Gamot, maire d’Autrans est  » un chaud partisan  » de la fusion des communes de Méaudre et d’Autrans.

 » Cette fusion est une évidence, je dirais même une obligation  » rajoute t-il.  » Pour les habitants des deux communes ce rapprochement ne changera pas grand chose à leur vie quotidienne. Par contre si cette fusion ne se faisait pas, ce serait catastrophique, en particulier au niveau des finances. Je dis même attention à la « purge » car des décisions très douloureuses devront alors être prises ! « 

Pour argumenter encore plus, Thierry Gamot précise:  » Autrans et Méaudre ont de nombreux points communs et ont une longue histoire commune, ont réalisé de nombreux projets, travaux, ceci grâce à un syndicat intercommunal, le SIAM. »  Et de citer de nombreux exemples de cette collaboration : » alimentation en eau potable depuis le Trou qui Souffle, hangars bois, halte garderie des Bout’Choux, harmonisation des tarifs des domaines skiables, des cantines et des activités péri scolaires, rapprochement des offices de tourisme, et demain Maison de Santé … »

Cette unification aurait pu se faire  » normalement » mais le maire et le conseil municipal d’Autrans ont souhaité consulter les habitants.

 » Il s’agit d’une réflexion personnelle, réfléchie. Je ne pouvais me résoudre de mettre à l’écart la population d’une décision aussi importante que celle de créer une commune nouvelle. De plus ce projet n’était pas inscrit dans notre programme de campagne lors des élections municipale de 2014. pour une raison simple : la loi sur les communes nouvelles n’était pas encore sortie….Je pense donc que cette consultation est tout à fait légitime. « 

A la question : il y a un risque que le non l’emporte, Thierry Gamot en est conscient:  » bien sûr qu’il y a un risque. Nous savons que  l’opposition à un projet mobilise toujours davantage que son approbation. Mais ce risque porte un nom : la démocratie.

Depuis le début de l’été six groupes de réflexion composés d’élus de nos deux communes ont travaillé sur six grandes thématiques : Organisation et relations institutionnelles – Finances et Personnel – Tourisme, Sports et événementiel – Agriculture et Forêt – Routes, Réseaux et Bâtiments – Social, Scolaire et Culture.

Ces travaux ont débouché sur la rédaction d’un projet partagé : la charte de la commune nouvelle Autrans Méaudre. Nos concitoyens devront approuver ou pas cette charte.

Thierry Gamot martèle:

 » La commune nouvelle est une nécessité:

-  pour faire face à la disparition programmée du Syndicat Intercommunal Autrans Méaudre

-  pour peser d’avantage dans la future grande intercommunalité Royans Vercors qui se dessine

-  pour maintenir le niveau des dotations financières de l’Etat plutôt que de subir leur diminution  qui va nous placer dans une situation intenable. »

Il répond à celles et ceux qui souhaitent prendre le temps de la réflexion:  » nous avons une date couperet, le 1er janvier 2016, fixée par la loi…On ne peut y déroger… »

Le nom de la future commune qui est proposé est tout simplement Autrans-Méaudre car les habitants comme leurs élus sont très attachés aux noms de leurs villages a rajouté Thierry Gamot.

A noter que le conseil municipal de Méaudre souhaite y rajouter  » en Vercors ».

Les autranais et méaudrais s’exprimeront pendant dix jours entre le 15 et le 25 octobre prochain.

Les modalités de cette consultation sont claires :

- Un tiers de votants par rapport au nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales de la commune nous parait un minimum pour que les résultats soient significatifs. En dessous de ce niveau les Conseils Municipaux considéreront que nos concitoyens leur font confiance et prendront donc leurs responsabilités.

Si cette première condition est remplie il faudra au moins 50 % des suffrages exprimés pour que le OUI (ou le NON) l’emporte.

Thierry Gamot cite volontiers Ernest Renan :  » qu’est ce qu’une nation ? une nation c’est un territoire, une population, mais c’est aussi un projet. Je remplace juste nation par commune … Nous sommes en train de mener un projet historique ! »

Propos recueillis par Gilbert Precz

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

37ème Foire à l’ancienne à Autrans


Ce dimanche 6 septembre se déroule à Autrans la traditionnelle et attendue foire à l’ancienne.

Le programme :
10h00 Ouverture de la Foire à l’Ancienne
10h30 Défilé des voitures anciennes et des personnes costumées
11h00 Inauguration sur la place du village
11h30 Dictée d’Autrefois
15h00 Défilé des voitures anciennes et des personnes costumées
15h30 Exercice de mathématiques d’autrefois
16h30 « Les Balkano Swing » sur la place du village

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Autrans/Méaudre: une seule commune au 1er janvier 2016 ?


La France compte 36000 communes, C’est trop! L’Etat incite les communes de petite taille à fusionner. C’est une source d’économie importante. Afin de les inciter à se regrouper, l’Etat propose aux communes une aide substantielle.

Deux communes du Vercors ont bien avancé sur leur regroupement: Autrans et Méaudre.

Pour Pierre Buisson, maire de Méaudre, mais aussi Président de la communauté de communes du massif du Vercors,  » le regroupement est dans l’air du temps.

Dans nos programmes respectifs, lors des dernières élections municipales avec nos collègues d’Autrans, nous avions prévu d’intensifier notre travail en commun. C’est tout naturellement que dès avril 2014, nous avions commencer ce rapprochement, la « carotte financière nous a incité à aller un peu plus vite. »

Meaudre compte environ 1300 habitants, Autrans  1700. Quelques kilomètres séparent les deux communes.

Dès que le projet de fusion a été pensé, nous avons organisé des réunions des exécutifs, une réunion des deux conseils municipaux, créé 6 commissions qui ont pour mission de préparer une charte pour la mise en place de la fusion. Il ne faut pas se voiler la face, ce n’est pas évident car certaines positions divergent mais on y arrivera..  » La charte ou cahier des charge sera unique pour les deux communes. Les conseils municipaux respectifs en prendront connaissance et un vote sera réalisé. »

Pierre buisson a précisé que les thèmes principaux débattus dans les commissions sont: l’agriculture et la forêt, bâtiments, entretien des routes, social, finances, tourisme, économie, le scolaire..

Une précision d’importance: la charte indiquera que les décisions proposées seront adoptées  non pas à la majorité relative mais à la majorité qualifiée des 2/3. » Ceci est important car une commune actuelle ne sera pas majoritaire sur l’autre. En plus clair une commune ne  » bouffera » pas l’autre comme beaucoup le craignent. »

Il est également indiqué que les communes en place feront des investissements propres jusqu’en 2020. ceci même si dès le 1er janvier 2016, Autrans et Méaudre ne feront plus qu’une commune.

Les communes fusionnées, cela signifiera qu’il y aura un maire et deux maires délégués, un pour chaque communes.

 » Les habitants de Méaudre et d’Autrans n’ont pas de souci à se faire, les structures services resteront tels qu’il existent déjà. Il y aura bien deux mairies. On va tout faire pour ne pas compliquer la tâche de nos concitoyens, bien au contraire. »

Bien entendu il y aura des réorganisations, des réajustements, au niveau de l’organisation des services, du personnel.. »mais Autrans n’est séparé de Méaudre que de 6 kilomètres.. Les mutations ne devraient pas être trop pénibles.. »

Pierre Buisson qui dit  » ne pas sentir d’oppositions farouches au projet de fusion Méaudre/Autrans. Il est très confiant pour maintenir la date du 1er janvier 2016:  » nous sommes dans le timing. »

Reste un point fondamental: trouver un nom à la commune nouvelle:  » ce ne sera pas une mince affaire » et élire son maire  » on en parlera en temps voulu mais ça devrait bien se passer.. »

Nous avons rencontré , à la fête du bleu, Thomas Guillet maire de Corrençon en Vercors.. il nous a précisé que le projet de fusion entre sa commune et Villard de Lans prend forme.

Des réunions publiques ont été organisées et nos concitoyens se sentent concernés. Plus de 200 participants lors de la dernière réunion. Affaire à suivre

Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+