Tag Archive | "bois"

Franche reprise de la production mondiale de bois


La production mondiale de tous les principaux produits du bois enregistre sa plus forte croissance depuis la récession économique de 2008-2009, selon les dernières données sur les produits forestiers.

En 2014, la croissance des produits ligneux, y compris le bois rond industriel, les sciages, les panneaux dérivés du bois et la pâte à papier, s’établissait entre 1 et 5 pour cent, dépassant les niveaux d’avant la récession de 2007. La croissance la plus rapide a été enregistrée en Asie-Pacifique et en Amérique latine- Caraïbes.

«Les industries du bois ont été parmi les plus durement touchées par la récession économique mondiale de 2008-2009. Nous observons maintenant la plus forte croissance des industries de bois mondiales depuis cinq ans. Cela est important pour les économies nationales et le bien-être et les moyens d’existence de millions de personnes tributaires des forêts à travers le monde», selon Thais Linhares-Juvenal, chef du groupe de la FAO chargé de l’économie et des statistiques sur les forêts.

Nouveau record de production de granulés de bois

La production de granulés de bois, qui sont utilisés comme carburant, a établi un nouveau record en 2014 enregistrant une croissance de 16 pour cent par rapport à l’année précédente pour atteindre 26 millions de tonnes, en raison principalement de l’augmentation de la consommation en Europe.

L’Amérique du Nord et l’Europe ont représenté la quasi-totalité de la production mondiale (33 pour cent et 60 pour cent respectivement). L’Europe a enregistré de loin la plus grande consommation (78 pour cent), suivie par les Etats-Unis (12 pour cent). Le commerce des granulés de l’Amérique du Nord vers l’Europe (principalement le Royaume-Uni) a augmenté en 2014 de 25 pour cent par rapport à l’année précédente.

En Asie, la production et la consommation de granulés de bois a plus que doublé en 2014 par rapport à l’année précédente. La Corée du Sud est devenue le quatrième importateur mondial de granulés de bois, après le Royaume-Uni, le Danemark et l’Italie, ce qui a dopé la production de granulés de bois dans de nombreux pays de la région, notamment le Vietnam, la Chine et la Thaïlande.

Les granulés de bois sont utilisés par les pays européens et d’autres pays, notamment la Corée du sud, la République de Corée et le Japon, pour atteindre leurs objectifs d’énergie renouvelable. La demande de granulés de bois comme source d’énergie verte a considérablement augmenté depuis 2008 et devrait croître à mesure que de plus en plus de pays s’engagent en faveur d’initiatives d’atténuation du changement climatique.

Forte poussée de la production de panneaux et de sciages

La production et la consommation de panneaux et de sciages à base de bois continuent de croître fortement dans toutes les régions. La production mondiale de panneaux et de sciages a augmenté de 5 pour cent et 4 pour cent, respectivement. Les panneaux à base de bois ont été la catégorie qui a connu  la plus forte augmentation, en raison de la croissance rapide et soutenue dans la région Asie-Pacifique (principalement la Chine qui représente 49 pour cent de la production mondiale). Dans l’ensemble, la production a bondi de 62 pour cent dans la région Asie-Pacifique au cours entre 2010 et 2014, alors qu’elle n’a progressé que modestement (9%) dans d’autres régions au cours de la même période.

Les marchés du papier renouent avec la croissance en Chine

En 2014, la production de papier a stagné en Europe et a diminué en Amérique du Nord, mais elle a augmenté modérément en Afrique, en Amérique latine et en Asie-Pacifique.

Après une légère baisse de la production de papier en Chine en 2013, la production et la consommation de papier ont repris leur croissance l’année dernière, entraînant la croissance générale dans la région Asie-Pacifique.

L’Amérique du Sud, nouveau grand acteur sur le marché mondial de la pâte de bois

L’Amérique du Sud émerge progressivement comme le premier exportateur mondial de pâte de bois grâce aux nouvelles usines en cours de construction au Brésil, au Chili et en Uruguay. L’année dernière, la région a représenté 30 pour cent des exportations mondiales de pâte de bois. En 2014, pour la première fois, le Brésil a dépassé le Canada en tant que quatrième plus grand pays producteur de fibres  (papiers, autres pâtes de fibres et pâtes de bois utilisées pour la fabrication du papier) après les Etats-Unis, la Chine et le Japon.

Catégorie - filière boisCommentaires fermés

Loisirs en forêt, respect de l’environnement, viabilité de la filière : comment récolter nos bois ?


per

Catégorie - filière bois, forêtCommentaires fermés

Sortie du statut de déchet pour les broyats d’emballage de bois


La transition vers un modèle d’économie circulaire repose sur un principe de réutilisation des déchets comme ressources potentielles.

Pour permettre ainsi aux déchets de redevenir juridiquement des produits tout en présentant des garanties environnementales suffisantes, une procédure dite de « sortie de statut de déchet » a été créée et est mise en application aujourd’hui pour la première fois en France.

La transition vers un modèle d’économie circulaire repose sur un principe de réutilisation des déchets comme ressources potentielles. Pour permettre ainsi aux déchets de redevenir juridiquement des produits tout en présentant des garanties environnementales suffisantes, une procédure dite de « sortie de statut de déchet » a été créée et est mise en application aujourd’hui pour la première fois en France.

Ségolène Royal autorise ainsi par arrêté signé le 29 juillet 2014 la sortie de statut de déchet des broyats d’emballages en bois (issus par exemple de palettes usagées), qui pourront désormais être utilisés comme combustibles dans des chaufferies. Cette demande était portée conjointement par AMORCE , le CIBE, la FBE, la FEDENE, FEDEREC et la FNB.

Avec un objectif de 32 % d’énergies renouvelables dans le mix français à l’horizon 2030, le développement des nouvelles énergies constitue l’un des axes majeurs permettant la transition vers un nouveau modèle énergétique.

La biomasse occupe une place prépondérante dans cette stratégie, représentant 50 % des objectifs supplémentaires d’énergies renouvelables à atteindre d’ici 2020 dans le paquet énergie-climat européen.

Les ressources disponibles pour atteindre ces objectifs sont constituées essentiellement par de la biomasse d’origine forestière, des déchets de bois et de la biomasse agricole.

Lors de l’ouverture du Colloque national biomasse, Ségolène Royal a rappelé les objectifs ambitieux qui sont envisagés pour soutenir la biomasse dans le cadre du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte et présenté les outils qui seront mis en place, qu’il s’agisse du doublement du fonds chaleur sur trois ans ou des nouveaux prêts de la Caisse des dépôts pour financer des chaufferies biomasse.

L’arrêté fixant les critères de sortie du statut de déchet pour les broyats d’emballages en bois s’inscrit pleinement dans cette perspective.

En effet, la ressource forestière est abondante en France, mais elle est fortement sollicitée. Il convient donc de l’utiliser au mieux et en limitant les conflits d’usage. La sortie du statut de déchet pour les broyats d’emballages en bois va permettre une meilleure valorisation énergétique du gisement des déchets de bois, ce qui contribuera notamment à alléger les tensions sur la mobilisation de la biomasse, tout en s’assurant qu’il s’agit de déchets non souillés qui n’auront pas d’incidences négatives sur l’environnement.

Catégorie - filière bois, énergiesCommentaires fermés

Le marché des forêts confirme sa stabilisation en 2013


Gilles Seigle, Président-directeur général de la Société Forestière de la Caisse des Dépôts et Emmanuel Hyest, Président de la Fédération Nationale des Safer, ont  présenté aujourd’hui l’Indicateur 2014 du Marché des forêts en France.

Le prix des forêts progresse légèrement en 2013 et celui du bois repart à la hausse.

Si le nombre de transactions continue d’augmenter, la valeur du marché repasse quant à elle sous la barre du milliard d’euros.

Le prix des forêts reste stable

Le prix moyen d’un hectare de forêt gagne 1,6 % en 2013, après le léger repli observé en 2012. Cette croissance s’inscrit dans un contexte d’amélioration relative de la filière bois française qui voit le prix du bois augmenter de 10,4 % (a), après la chute subie en 2012.

En 2013, le prix moyen s’établit à 3 990 euros/ha, s’échelonnant de 600 à 11 000 euros/ha selon le type de biens vendus. Ce sont les forêts de plus de 50 ha de la moitié nord de la France qui affichent les prix les plus élevés. Depuis 1997, le prix des forêts gagne en moyenne chaque année 3,9 % en valeur courante, soit 2,2 % en valeur réelle.

Relative stabilité du nombre global de transactions et du volume des surfaces échangées

Le nombre de transactions est en hausse de 1,8 %, notamment grâce à la progression régulière des ventes de petites surfaces.

En effet, les transactions portant sur des biens de 1 à 10 ha connaissent une hausse continue : depuis 2007, leur augmentation est de 20 %, tant en nombre qu’en surface. Les surfaces échangées représentent 106 500 ha, équivalant à 1 % des surfaces forestières privées françaises. Malgré un léger repli (- 1,5 %), celles-ci se maintiennent à un niveau soutenu.

Une situation contrastée selon les classes de surface

Le segment des forêts de plus de 100 ha connaît une contraction importante : le nombre de transactions est en baisse de 30 % et le volume des surfaces échangées en diminution de 16 %. Les propriétaires, accordant une valeur refuge à leurs forêts, préfèrent conserver leurs biens dans l’attente d’un contexte plus favorable.

Des valeurs en recul, en raison de la baisse des prix du bâti

La valeur du marché chute de 9,6 %. La baisse de la valeur unitaire des lots forestiers dotés de bâti, ainsi qu’une moindre activité dans les zones aux prix les plus élevés sont à l’origine de ce recul.

41 % des surfaces acquises par des personnes morales

Si l’année 2013 est marquée par une forte activité des acquéreurs personnes physiques, notamment les agriculteurs, il n’en demeure pas moins, sur le long terme, que la part des surfaces acquises par les personnes morales – agricoles et forestières, investisseurs privés, secteur public – se renforce progressivement, passant de 31 % en 2005 à 41 % en 2013.

(a) Source ONF

La synthèse de L’Indicateur 2014 du marché des forêts en France est téléchargeable sur les sites Internet:
www.forestiere-cdc.fr et www.safer.fr

Son édition intégrale est disponible sur demande auprès
de la Société Forestière ou de la Fédération Nationale des Safer

Catégorie - filière bois, forêtCommentaires fermés

775 000 euros pour la forêt/filière bois


L’Assemblée départementale est réunie en séance publique, afin de voter le budget primitif du Département pour l’année 2014.

Parmi l’ordre du jour, le budget de la forêt/filière bois et de l’agriculture.

GALVINCG

Charles Galvin, vice président du Conseil Général en charge de la forêt a annoncé un budget pour 2014 de plus de 775 000 euros, 775 353 euros exactement.

Les actions seront poursuivies ou menées en direction de l’amélioration de l’exploitation de la forêt, du développement du bois énergie, de favoriser le bois dans la construction, le soutien aux acteurs de la filière, la recherche et l’innovation..

Charles Galvin a également indiqué qu’une partie de ce budget irait en particulier en direction de la modernisation des scieries et des ateliers de  deuxième transformation. ( 422 000 euros). 333 000 euros seront consacrés au fonctionnement, ceci afin d’aider des structures et accompagner un certain nombre d’actions visant à améliorer l’efficacité de la filière bois…

Catégorie - filière bois, forêtCommentaires fermés

GraphAgri Bois – édition 2013


GraphAgri Bois – édition 2013

Un portrait détaillé de la forêt française et des industries du bois.

150 fiches commentées avec tableaux, graphiques et cartes dressent un panorama complet de la forêt et des industries du bois en 2013.
L’ouvrage est le fruit de la collaboration d’une vingtaine d’experts de différents ministères et organismes professionnels.

Cliquer sur le chapitre qui vous vous concerne:

Sommaire détaillé, carte des départements français, clé de lecture

LE MILIEU FORESTIER (Synthèse)

Espaces boisés, couverture forestière
Forêt de feuillus de résineux (PDF : 4,1 Mo)
Les espaces boisés non forestiers, les peupleraies (PDF : 3,3 Mo)
La forêt des départements d’outre mer (PDF : 337 Ko)
L’évolution des surfaces (PDF : 364 Ko)
Les pépinières forestières, les graines forestières (PDF : 667 Ko)
Les tempêtes de 1999 et 2009, l’après tempête 2009 (PDF : 780 Ko)
La propriété forestière (PDF : 2,1 Mo)
La gestion durable des forêts (PDF : 5,3 Mo)

LA FILIERE ECONOMIQUE (Synthèse) (PDF : 173 Ko)

Emploi (PDF : 573 Ko)
Stock de bois sur pied, production (PDF :2,4 Mo)
Récolte totale commercialisée (PDF :5,2 Mo)
Récolte de grumes (PDF : 3,8 Mo)
Bilan de la filière, prix du bois, valeur de la récolte (PDF : 446 Ko)
Les entreprises, récolte et place de la France dans l’Union européenne, le compte de la sylviculture (PDF : 1,2 Mo )
Les industries du bois (PDF : 5,0 Mo)

LES PERSPECTIVES DU SECTEUR FORESTIER A L’HORIZON 2030 (PDF : 389 Ko)

ANNEXES
Coefficients de conversion, codes d’activité (PDF : 1,9 Mo)
Glossaire (PDF : 488 Ko)
Pour en savoir plus, organismes cités (PDF : 144 Ko)

Commander un exemplaire

Catégorie - filière bois, A la une, forêtCommentaires fermés

Rencontres régionales pour l’avenir du bois


Les professionnels (entreprises de la filière bois, institutionnels) sont invités à participer à une réunion régionale de réflexion sur le développement de la filière bois.

Vendredi 25 janvier

Rencontres régionales pour l’avenir du bois

à Lyon, Agrapole 23 rue Jean Baldassini

Ces rencontres sont organisées par le Ministère de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt et celui du Redressement productif en lien avec l’association des Régions de France. Un plan national d’actions pour la filière bois sera construit en mai 2013, à partir des propositions régionales.

Ces rencontres sont votre tribune :
- pour exposer vos problématiques
- pour traduire vos besoins en actions concrètes



Les pouvoirs publics attendent des réponses opérationnelles : vous seuls pouvez les apporter !

PROGRAMME

8h30 Accueil café
9h00-9h30 Objectifs et méthodologie
9h30-11h30 Premiers ateliers au choix :
• Attentes de la société et des consommateurs
• Emploi / formation
11h30-12h30 Restitution des 2 premiers ateliers et débat
Déjeuner offert
14h00-16h00 Seconds ateliers au choix :
• Compétitivité des entreprises et innovation
• Stratégie collective et projets collaboratifs
16h00-17h00 Restitution des 2 seconds ateliers et débat
17h00-17h30 Synthèse générale et conclusion

Inscription sur le lien suivant

Renseignements:

Créabois Isère
Inter-professions Forêt Bois
13, rue Billerey - 38000 GRENOBLE
Tel : 04 76 46 51 44 / Fax : 04 76 46 51 34
creabois@wanadoo.fr / www.creabois-isere.fr

Catégorie - filière boisCommentaires fermés

La forêt et le bois en Rhône-Alpes


Le Mémento de la statistique agricole en Rhône-Alpes, Edition 2012, présente l’essentiel des informations départementales et régionales sur l’agriculture, la forêt, l’enseignement agricole et les industries agroalimentaires…

Voici les tableaux statistiques en ce qui concerne la forêt et le bois en Rhône-Alpes.

forêt1

foret2

Pour découvrir la totalité du mémento des données Agreste Rhône-Alpes cliquer sur:
En savoir plus en consultant le Mémento

Catégorie - filière bois, forêtCommentaires fermés

La Métro fête ses espaces naturels


06_rousseau9_1

La Métro souhaite mettre à l’honneur ses espaces naturels et propose ainsi une grande journée découverte du bois des Vouillants. Aux programme de cette journée, des conférences, des sorties thématiques, des contes musicaux et de nombreuses autres animations entièrement gratuites.

Ses espaces naturels entretenus par la Métro, offrent aux habitants des havres de verdure et de détente aux portes de l’agglomération.

 Le bois des Vouillants s’étend sur le flanc ouest de l’agglomération grenobloise de Seyssinet-Pariset à Fontaine, il accueillera ainsi cette grande journée de découverte proposée par la Métro en partenariat avec les associations naturalistes locales (LPO, Gentiana, Flavia, Miramella et Rosalia). Un évènement qui a pour but de faire découvrir aux visiteurs la faune et la flore des alentours.

Voici le programme complet :

Vendredi 22 juin :

Conférence-débat de la LPO et de Gentiana
« les richesses naturelles des Vouillants… Un patrimoine à découvrir » à la Maison de la nature et de l’environnement de l’Isère – 5 place Bir-Hakeim- 04 76 54 31 62 – info@mnei.fr)

Samedi 23 juin :

Animation sur le site des Vouillants (désert Jean-jacques Rousseau)

-  9h : sortie découverte des oiseaux

10h30 : Sortie « découverte de la flore et des papillons »

- 11h : sortie « paysages et milieux » (sur réservation à la FRAPNA au 04 76 42 64 08 )

- 
14h : lecture musicale contée. Avec Patrice Weiss, barde champêtre du centre des Arts du Récit.

- 15h : sortie « relations plantes-insectes »

- 16h : sortie enfants

- 
17h : sortie « découverte des reptiles

Une conférence-débat intitulée « les richesses naturelles des Vouillants, un patrimoine à découvrir » sera également proposée en ouverture le vendredi 22 juin à 18h30 à la Maison de la nature et de l’environnement (MNEI), salle Robert Beck.

Voici quelques infos pratiques pour vous rendre sur place :

Pour s’y rendre :
- En bus : lignes 51, 55 et 56 (en savoir plus sur http://www.tag.fr/
- En tram : ligne A ou C, puis en bus (voir ci-dessus)
- En voiture : Départementale 106b en direction de Saint-Nizier (stationnement à la porte de Beauregrad)
- En vélo : Télécharger le plan des pistes cyclables de l’agglomération ici

Journées de découverte au Bois des Vouillants : Samedi 23 juin – De 9h à 18h 
( Désert Jean-Jacques Rousseau / Seyssinet-Pariset.)
LPO Isère : 04 76 51 78 03

Catégorie La MétroCommentaires fermés

La Compagnie de chauffage partenaire de la Maison familiale rurale de Vif.


bois energie

La compagnie de chauffage intercommunale de l’agglomération Grenobloise et la Maison familiale rurale de Vif , ont signé le mardi 24 Avril, une convention de partenariat pour l’effort de formation. Cette signature s’inscrit dans l’envie de bâtir une filière bois locale plus structurée, dynamique et pérenne.

La Compagnie de Chauffage est une société d’économie locale, qui gère depuis 1960, un réseau de chauffage urbain moderne et performant. Elle s’est associée avec la MFR de Vif pour confirmer son statut d’acteurs majeurs de la filière bois locale et pour affirmer son soutien à la formation des futurs professionnels des espaces forestiers, naturels et ruraux.

P1020215

Serge NOCODIE. Président de la Compagnie de Chauffage / Georges Goubet, président de la MFR de Vif / Dominique Chartier directeur de la MFR de Vif

La MFR de Vif souhaite aller plus loin que la formation des jeunes avec la création d’un groupement d’employeurs, pour leur permettre d’acquérir une expérience professionnelle grâce à la formation par alternance.

La filière bois dans l’agglomération de Grenoble représente environ 1000 emplois et devrait voir croitre un appel fort sur le bois-énergie dans les années à venir, avec déjà trois ou quatre scieries locales, le bûcheronnage était le chainon manquant à une vraie filière bois locale.

La formation bûcheron que propose la MFR de Vif est un vrai pari sur l’avenir et cette convention de partenariat apporte des solutions pérennes. Les MFR de France souhaitent être en symbiose avec les territoires et ainsi proposer aux jeunes un avenir professionnel durable.

Une ressource telle que bois-énergie est reconnue comme prioritaire par le Grenelle de l’environnement pour arriver d’ici 2020 à un objectif de 23% d’énergies renouvelables en France.

L’utilisation du bois-énergie permet de développer une économie locale grâce notamment à la création d’entreprises, la mise en place d’une relation de confiance entre milieu urbain et monde rural tout en respectant la forêt et l’environnement avec une énergie propre.

La CCIAG s’engage à mieux sécuriser l’approvisionnement de cette ressource en s’impliquant dans le développement d’une filière bois locale dynamisée par les entreprises environnantes. Son objectif est de mettre en place une charte relative au développement d’une filière biomasse bois située à moins de 100 Km de l’agglomération grenobloise.

En favorisant les ressources locales dans ses choix énergétiques, le réseau de chaleur est devenu au fil du temps un outil exemplaire au service d’une politique énergétique durable et des économies d’énergie.

Pour en  savoir plus cliquer sur l’illustration

Pour en savoir plus cliquer sur l’illustration

Plus d’informations sur la CCIAG ici http://www.cciag.fr/

Alex Duclaux

alexducaux@sillon38.com

Catégorie - filière bois, enseignement-formation, environnement, énergiesCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+