Tag Archive | "Bruno Neyroud"

19ème fête du St Marcellin


Le Saint-Marcellin, petit fromage crémeux à pâte molle au lait de vache, tient son nom de son berceau d’origine : un village d’Isère au pied du Vercors. Parfois légèrement plissée, sa croûte est en grande partie ou totalement recouverte d’une flore blanche, beige à gris-bleue. Il se présente sous la forme d’un cylindre à bords arrondis pesant au minimum 80 grammes.

Franc et moyennement salé, le Saint-Marcellin présente une richesse aromatique équilibrée (arômes fruités, de miel…) à dominante lactique.

Ce fromage a obtenu son IGP en 2013 et il se devait bien d’être fêter au centre de son berceau: à st Marcellin..

Ce dimanche 7 avril 2019  s’est donc déroulée  la 19ème édition de la Fête du Saint-Marcellin !

Organisée par la ville de Saint-Marcellin, en collaboration étroite avec le Comité pour le Saint-Marcellin IGP, cette  Fête a été l’occasion de profiter des différentes animations familiales et de (re)découvrir le fameux Saint-Marcellin IGP  mais aussi une multitude de produits locaux présentés par les producteurs eux mêmes..

Car comme l’a précisé Frédéric DE AZEVEDO, maire de St André en Royans et Président de  la Communauté de communes de l’Isère au Vercors la région de St Marcellin est le poumon gastronomique de l ‘Isère avec les ravioles, la noix de Grenoble, le bleu du Vercors sassenage, la truite du Vercors , le St Félicien et bien sûr le st Marcellin.. propos tenus lors de son intronisation au  sein de la confrérie du St Marcellin..
Fête qui a connu bien entendu un très beau succès avec la présence de milliers de visiteurs et de nombreux  agriculteurs dont leur président Jean Claude Darlet et  aussi et surtout de producteurs laitiers..

On citera en particulier Paul Faure Président de Vercors Lait,  Daniel Vignon du Syndicat interprofessionnel du Vercors Sassenage, Jean Michel Bouchard président du comité de promotion du St Félicien au lait de vaches, association qui mène depuis deux ans, une réflexion engagée par les producteurs laitiers du saint-marcellin pour la labellisation IGP (Indication géographique protégée) du Saint-Félicien et bien entendu Bruno Neyroud président du Comité interprofessionnel du St Marcellin..

Avec ce dernier nous avons abordé les derniers rebondissements dans l’affaire de la station d’épuration de l’entreprise Lactalis à St Just de Claix..
Pour rappel en 2000, l’entreprise avait demandé son raccordement à la station d’épuration de la communauté de communes alors en construction, avant de demander en 2014 à construire sa propre installation de traitement. Et depuis il y avait blocage, Lactalis continuant à rejeter ses déchets dans la rivière Isère..

Le maire Joël O’Baton devant la pression de l ‘Etat et de Lactalis acceptant fin mars de « signer le permis de construire pour éviter le blocage de l’ensemble de la commune en termes d’urbanisme, de préserver les emplois, l’avenir des producteurs laitiers  et surtout pour faire cesser la pollution émise par Lactalis »
Bruno Neyroud a salué cette décision  » sans la juger » .. Cette affaire a trop durer, 8 ans c’est trop… elle a fait beaucoup de tort à notre filière…Il était vraiment temps qu’une solution soit trouvée ».
A noter que cette année est marquée par le cinquième anniversaire de la confrérie du St Marcellin qui pour l’occasion était accompagnée de ses confréries amies que sont celles du bleu du Vercors sassenage et du St Marcellin

Voici le déroulé de cette 19ème édition en images:





Catégorie A la une, foires/salons, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Le salon de l’agriculture a ouvert ses portes…


Le salon de l’agriculture a démarré en fanfare… Très beau temps, vacances scolaires, il y avait foule ce week-end porte de Versailles ou les dizaines de milliers de visiteurs, dont de nombreux étrangers ont pu découvrir la ferme France.

Bien entendu les deux pavillons qui ont attiré le plus de monde ce week-end sont ceux des animaux et des régions de France..

Samedi, jour inaugural a vu la présence non stop du Président de la république entouré d’un service d’ordre impressionnant.

Emmanuel Macron est resté plus de 14 heures porte de Versailles, record battu! et n’a cessé de dialoguer avec les agriculteurs mais aussi les visiteurs..

il a plaidé pour une PAC réinventée plus écologique, organisatrice d’une agriculture offrant aux consommateurs une alimentation de qualité..Ceci en permettant d’offrir aux producteurs un  » filet » de sécurité en cas de crise sanitaire ou climatique.

Et d’argumenter « L’Europe agricole aujourd’hui est menacée de l’extérieur », notamment face aux grandes puissances comme la Russie, la Chine ou les États-Unis, et « de l’intérieur », et de marteler  « sans la PAC, les consommateurs européens ne bénéficieraient pas d’une alimentation accessible et de qualité ».

il est conscient qu’il y a  » trop d’agriculteurs en détresse » . Pour lutter contre cela il faut que les filières s’organisent d’avantage, se responsabilisent..

Le chef de l’État a enfin promis de « ne rien lâcher » sur les combats pour promouvoir l’agriculture française..

Echangeant avec des éleveurs, croisés dans les travées du Salon de l’agriculture, Emmanuel Macron a promis de « réguler » les populations de loup, estimées à 430 unités sur le territoire français. Il est fait état de 12500 brebis tuées par le loup en 2018..

Bruno Neyroud, président du Comité interprofessionnel du St Marcellin a  tenu à alerter le président sur les dérives que pourraient avoir les Organisations de producteurs commerciales au sein de la filière lait :  » il faut mettre des garde-fous.. Le lait est un produit qui ne vit que 72 heures… que se passe-t-il si un client nous fait faux bond,  » et de rappeler la sinistre histoire de l’URCVL..

Nous avons demandé au Président Macron de rendre visite a stand du Vercors , il nous a répondu avec le sourire: Je crains de ne pas avoir le temps..

Un stand du Vercors qui comme d’habitude a connu une effervescence totale avec la présence en particulier de Paul Faure Président de Vercors Lait mais aussi de la bande de jeunes  placés sous la bannière de graines d éleveurs..

Bien entendu le bleu a été apprécié, les villardes admirées..

Nous y avons rencontré en particulier la députée de la Drôme Celia de Lavergne accompagnée du Maire de Chatillon en Diois Erick Vanoni..

Une députée que nous avons retrouvé le dimanche matin au stand de la Drôme ou des animations culinaires autour de la noix de Grenoble, du Bleu du Vercors Sassenage et du St Marcellin étaient organisées..

Voici un déroulé de notre visite ce week-end au salon de l’agriculture.. Un salon qui verra l’Isère à l’honneur le vendredi 1er mars..






Catégorie A la une, foires/salonsCommentaires fermés

Il faut consommer du St Marcellin..


C’est franchement la chance à pas de chance… Les deux jours pluvieux de ces dernières semaines sont tombés les jours de la fête du St Marcellin.. Cela n a pas altéré le moral des organisateurs, des exposants, et des visiteurs qui dès ce dimanche matin ont assistés à une série d’animations menées à un rythme effréné.

De nombreux producteurs venus de toute la région ont fait découvrir ce que l’on fait de mieux au niveau gustatif, accompagnés par les produits phares que sont le bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble accompagnés par leur confrérie.

La démonstration du chien de troupeau et celle du cavage, recherche de truffes par le chien, ont connu un beau succès..

Au niveau des intronisations, le grand maître de la confrérie u St Marcellin,  François Ballouhey a précisé: lors des deux premiers jours, nous avons mis à l’honneur la gastronomie en intronisant deux chefs: Alexis Fonteneau et Luc Leydier, aujourd’hui nous souhaitons mettre à l’honneur deux acteurs de la filière lait: Paul Dubois qui a travaillé durant de nombreuses années au sein d’entreprises fromagères et Bruno Neyroud, éleveur laitier et président du Comité du St Marcellin, un acteur essentiel dans l’organisation de la fête du St Marcellin.

Bruno Neyroud en profitant pour donner un coup de « gueule ».  » Quelle idée de programmer la journée mondiale du fromage le 27 mars, le jour de la St Habib… Mobilisons nous pour cette fête se déroule le 6 avril jour de la St Marcellin.. »

Jean claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère a appuyé cette démarche en rajoutant que  » la filière lait basée autour de St Marcellin est dynamique mais elle a besoin d’être soutenue. Pour ce il faut consommer du St Marcellin mais aussi les produits locaux qui sont d’excellente qualité. Consommer local c’est maintenir des paysages entretenus, c’est maintenir des emplois, c’est préserver un tissu rural vivant.. »

Et de conclure » il faut aussi prendre conscience que le foncier agricole doit être maintenu même si nous savons que l’on doit construire des logements, ouvrir des zones industrielles, artisanales, commerciales.. »

Michèle Bonneton députée de la circonscription a appuyé ces propos en confirmant que le St Marcellin est bien ancré dans notre territoire, l’IGP obtenue fin 2013 est une reconnaissance importante qui devrait dynamiser toute une filière..

Il était temps de déguster la St Marcelline, la Vercouline en attendant le défilé des stars du jour!

Gilbert Precz



Catégorie A la une, foires/salons, lait/produits laitiersCommentaires fermés

Les produits agricole de l’Isère à l’honneur…


A l’initiative de Michèle Bonneton, Députée de la 9ème circonscription de l’Isère, les produits agricoles de l’Isère ont été mis à l’honneur à l’Assemblée Nationale les 17 et 18 juin.

ST MARC 3

L’agriculture de ce département est riche de produits agricoles variés, de qualité, dont plusieurs bénéficient d’une appellation d’origine protégée qui est une reconnaissance de leur qualité supérieure. Ainsi le Bleu du Vercors-Sassenage, la Noix de Grenoble  et les vins de Savoie ( commune de Chapareillan)bénéficient d’une Appellation d’Origine Protégée. Le fromage Saint-Marcellin a obtenu fin 2013 son I.G.P., Indication Géographique Protégée, après plus de 10 ans de travail mené par le Comité Interprofessionnel du Saint-Marcellin.

Ce fromage a donc été particulièrement valorisé dans les restaurants de l’Assemblée Nationale où le chef-cuisinier a proposé des préparations culinaires à base de Saint- Marcellin : mousse de Saint-Marcellin aux herbes fraîches et rôti au miel, mignon de porc caramélisé au Saint-Marcellin.

Elles ont répondu présents afin de savourer le Saint-Marcellin au naturel et cuisiné ainsi que les belles productions issues de l’agriculture de la 9ème circonscription :
la Noix de Grenoble, le Bleu du Vercors-Sassenage, les ravioles au Saint-Marcellin, les pâtisseries, le jus de cerises ratafia, la Chartreuse Verte (qui fête ses 250 ans cette année) et les vins du département.

Si plusieurs personnes invitées n’ont pu faire le déplacement, grève à la SNCF, le président de l’assemblée permanente des chambres d’agriculture,  Guy Vasseur, le président de la Fédération nationale laitière, Thierry Roquefeuil, ont tenu à être présent à cette manifestation en l’honneur des produits isérois.

Bruno neyroud, président du Comité du St Marcellin, a présenté les différentes facettes de ce fromage  » tant apprécié « . Il a rappelé que celui ci avait, à une certaine époque des tailles différentes suivant qu’il était fabriqué en montagne, plus gros ou en plaine, plus petit. Bien entendu il a tenu a appuyer sur  » le rôle essentiel que joue ce fromage, sur le plan environnemental, social, économique.. » Propos appuyés par le maire de St Marcellin, Jean Michel Revol, qui avait tenu lui aussi à faire le déplacement.

ST MAR 1

Jean Michel Revol qui a eu la surprise d’être intronisé au sein de la confrérie du St Marcellin…

Les habitudes changent, évoluent, la consommation de fromage aussi.  » Au restaurant on est passé du fromage  et dessert, à fromages ou dessert. Cela demande une adaptation culinaire, à savoir celles de présenter le St Marcellin préparé de différentes façons..

Cela a été le cas pendant la dégustation offertes aux  élus locaux et nationaux, acteurs de la vie agricole et économique, journalistes et chroniqueurs gastronomiques,  mais aussi aux représentants de fromageries-crémeries, d’épiceries fines parisiennes…



Catégorie agro-alimentaire, bleu du Vercors Sassenage, lait/produits laitiersCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+