Tag Archive | "canicule"

Canicule – Le département de l’Isère placé en Vigilance Orange



Le département de l’Isère est placé au niveau de la vigilance orange prévu par le Plan National Canicule (PNC).

Le Préfet de l’Isère a déclenché le niveau 3 du PNC en lien avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), niveau qui correspond à une alerte canicule avérée.

Les services de l’État en Isère, et notamment les services sanitaires ainsi que leurs partenaires sont plus que jamais mobilisés et vigilants à l’évolution de la situation météorologique.

Le Préfet de l’Isère rappelle les conseils simples à adopter par tous, mais surtout par les personnes fragiles et les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;

  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;

  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;

  • Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;

  • Evitez les efforts physiques ;

  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;

  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et,dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;

  • Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.


Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez-les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir de l’aide de bénévoles, et, pendant une vague de chaleur, prenez de leurs nouvelles régulièrement

Des lieux d’accueil pour les personnes en situation de grande précarité et sans domicile ont été ouverts:

Ces sites sont les suivants :

  • Le local de l’ Accueil SDF : 4 bis rue du Vieux Temple – Grenoble

Ouvert le mercredi, le vendredi, le samedi et dimanche de 14h à 17h

  • Le local Mosaïque du Secours Catholique : 20 rue Général Rambaud – Grenoble

Ouvert le lundi, le mardi et le jeudi de 14h à 17h

  • La salle d’attente du SATIS : 8 rue Sergent Bobillot – Grenoble

Mise à disposition du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

  • Le réfectoire du CAI (Centre d’Accueil Intercommunal) : 12 rue Henri Tarze – Grenoble

Mis à disposition du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Les conseils de prévention, ainsi que les outils élaborés par le ministère chargé de la santé et l’Institut national d’éducation et de prévention pour la santé (INPES) figurent sur les sites Internet du ministère et de l’Institut.

Vous pouvez consulter en particulier les pages suivantes :

http://www.sante.gouv.fr/canicule-et-chaleurs-extremes.html

http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-outils.asp.

Et le site Internet des services de l’État en isère :

http://www.isere.gouv.fr/Politiques-publiques/Securites/Securite-sanitaire/Canicule-fortes-chaleurs-adoptez-les-bons-reflexes/%28language%29/fre-FR






Des lieux d’accueil pour les personnes en situation de grande précarité et sans domicile ont été ouverts:


Ces sites sont les suivants :


  • Le local de l’ Accueil SDF : 4 bis rue du Vieux Temple – Grenoble

Ouvert le mercredi, le vendredi, le samedi et dimanche de 14h à 17h

  • Le local Mosaïque du Secours Catholique : 20 rue Général Rambaud – Grenoble

Ouvert le lundi, le mardi et le jeudi de 14h à 17h

  • La salle d’attente du SATIS : 8 rue Sergent Bobillot – Grenoble

Mise à disposition du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

  • Le réfectoire du CAI (Centre d’Accueil Intercommunal) : 12 rue Henri Tarze – Grenoble

Mis à disposition du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h


Les conseils de prévention, ainsi que les outils élaborés par le ministère chargé de la santé et l’Institut national d’éducation et de prévention pour la santé (INPES) figurent sur les sites Internet du ministère et de l’Institut.

Vous pouvez consulter en particulier les pages suivantes :

http://www.sante.gouv.fr/canicule-et-chaleurs-extremes.html

http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-outils.asp.

Et le site Internet des services de l’État en isère :

http://www.isere.gouv.fr/Politiques-publiques/Securites/Securite-sanitaire/Canicule-fortes-chaleurs-adoptez-les-bons-reflexes/%28language%29/fre-FR




Catégorie natureCommentaires fermés

Fortes chaleurs en Isère: déclenchement du niveau 3 – alerte canicule


Météo France prévoit dans le département de l’Isère plusieurs jours consécutifs de fortes chaleurs principalement à compter de ce vendredi 26 juillet.

Selon les prévisions météorologiques, les températures diurnes attendues dépasseront 34°C et les températures nocturnes 19°C pour les prochains jours et jusqu’en début de semaine prochaine.

Monsieur le préfet a donc déclenché, ce jour, le niveau 3 – alerte canicule du plan départemental canicule.

Dans le cadre de ce plan, plusieurs dispositions sont prises localement :

L’ensemble des services sanitaires de la région et du département ont été mobilisés et les mesures de prévention prévues dans le plan national canicule et adaptées au niveau local ont immédiatement été mises en œuvre. Il s’agit notamment :

– d’assurer la permanence des soins auprès des médecins de ville et la bonne réponse du système de santé ;

- de mobiliser les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap pour prévenir les risques sanitaires liés à la chaleur ;

- de mobiliser les associations et services publics locaux pour permettre l’assistance aux personnes à risque ;

- de mettre en œuvre des actions locales d’information sur les mesures préventives à destination des publics.

Les décisions mises en œuvre par le préfet pourront être révisées en fonction de l’évolution des conditions  météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire locale.

Les conseils de prévention

La préfecture et les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) souhaitent rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, ou malades à domicile, personnes dépendantes), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs :

– maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;

buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;

– rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;

– passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;

– évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;

pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation chez la personne âgée.

• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.

• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.

• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.

• Crampes musculaires.

• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).

• Agitation nocturne inhabituelle.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera élimin

Dans tous les cas, il convient déviter les efforts physiques intenses, de rester le moins possible exposé à la chaleur, de ne pas rester en plein soleil et de préserver l’intérieur de sa maison de la chaleur.

Pour toute information complémentaire :

Le site Internet de la préfecture : www.isere.gouv.fr

Site du ministère chargé de la Santé : www.sante.gouv.fr dossier «canicule et fortes chaleurs»

Site de Météo France : www.meteofrance.com

Site de l’Institut national de prévention et de d’éducation pour la santé : www.inpes.sante.fr

Un numéro de téléphone spécial « Canicule info service » est à votre disposition

0 800 06 66 66

(appel gratuit depuis un poste fixe en France)

Catégorie A la une, planète TerreCommentaires fermés

Plan canicule: niveau orange en Isère


Le préfet de l’Isère a décidé de déclencher ce jour le niveau 2 de mise en garde et actions du plan départemental canicule, en raison d’un épisode de forte chaleur qui se manifeste actuellement et qui pourrait se prolonger jusqu’à la fin de la semaine prochaine.

Les températures maximales attendues pendant cette période pourront aller jusqu ‘à 37° et les températures minimales pour les nuits prochaines seront comprises entre 18 et 20°

Cet épisode est propice aux pathologies liées à la chaleur notamment pour les enfants et les travailleurs exposés dans le cadre de leur profession mais également à l’aggravation des pathologies préexistantes, surtout chez les personnes fragiles.

Dans ce contexte, la Préfecture vous rappelle les comportements à adopter dans cette situation :

Éviter de sortir aux heures les plus chaudes (11h – 21h).

Éviter de faire des efforts physiques intenses

► Se désaltérer : Buvez de l’eau régulièrement et sans attendre d’avoir soif.

► Rafraîchir son habitation.

► Se rafraîchir le corps (ou tout au moins le visage et les avants bras plusieurs fois par jour).

► Aider ses proches  et n’hésitez pas en cas d’urgence à signaler toute personne en difficulté aux services de secours dont les numéros sont rappelés ci-dessous :

112 – numéro d’urgence unique européen

15 – SAMU – centre 15

18 – Pompiers

Un numéro de téléphone spécial « Canicule info service » est à votre disposition

au 0 800 06 66 66

(appel gratuit depuis un poste fixe).

Catégorie environnementCommentaires fermés

Déclenchement du niveau de veille saisonnière du plan national canicule


Conformément aux dispositions prévues par le plan national canicule,le niveau de veille saisonnière est déclenché à compter du mercredi 1er juin.

Cette veille saisonnière sera automatiquement désactivée le 31 août, sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son maintien.

Ce niveau de veille saisonnière correspond à la mise en œuvre, au niveau national :
  • du dispositif de veille biométéorologique, assuré par Météo-France et l’Institut de veille sanitaire, qui permet de détecter la survenue d’une canicule,
  • du dispositif d’information et de communication, avec notamment, le numéro vert activé par le ministère chargé de la Santé : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe).
Le plan national canicule comporte deux autres niveaux :
  • le niveau de mise en garde et actions (MIGA), déclenché par les préfets de département concernés en cas d’alerte émise par Météo-France et l’Institut de veille sanitaire,
  • le niveau de mobilisation maximale, déclenché sur instruction du Premier ministre, sur avis conjoint du ministre chargé de l’intérieur et du ministre chargé de la santé, lorsque la canicule est aggravée par des effets collatéraux (rupture de l’alimentation électrique, pénurie d’eau potable, saturation des établissements de santé,…).
Le plan s’appuie sur cinq grands piliers :
  • La mise en œuvre des mesures de protection des personnes à risque hébergées en institutions (établissements accueillant des personnes âgées, établissements pour personnes handicapées) ou hospitalisées en établissements de santé.
  • Le repérage individuel des personnes à risque, grâce au registre des personnes fragiles ou isolées tenu par les communes.
  • L’alerte, sur la base de l’évaluation biométéorologique faite par Météo-France et l’Institut de veille sanitaire (InVS).
  • La solidarité vis-à-vis des personnes à risque, mise en œuvre grâce au recensement et aux dispositifs de permanence estivale des services de soins et d’aide à domicile et des associations de bénévoles.
  • Le dispositif d’information et de communication, à destination du grand public, des professionnels et des établissements de santé.

A l’occasion de ce déclenchement du niveau de veille saisonnière, et bien qu’aucun épisode majeur de canicule n’ait été constaté depuis 2006 (hormis deux épisodes assez brefs en 2009 et en 2010), il est indispensable de rester mobilisé pour assurer efficacement la prévention et la gestion sanitaire de la période estivale, et de renforcer encore la solidarité entre les générations, principe majeur de ce plan.

Catégorie socialCommentaires fermés

Vague de chaleur: le Rhône, la Drôme et l’Ardèche dans le rouge


Une vague de chaleur a débuté dans le département du Rhône le dimanche 16 août et touche désormais l’Ardèche, la Drôme et le Vaucluse. Pour ces quatre départements, les seuils d’alerte ont été dépassés et devraient l’être jusqu’au jeudi 20 août. En conséquence, et conformément au plan national canicule (PNC), Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la santé et des sports a recommandé aux préfets de ces quatre départements, qui ont suivi cette recommandation, de déclencher le niveau de mise en garde et actions (MIGA).

Ce déclenchement induit, sur le terrain, différentes mesures visant à assurer une information large des différentes publics concernés (grand public, publics fragiles, établissements de santé, établissements médico-sociaux,…) et une mobilisation des acteurs intervenant auprès d’eux. Il s’accompagne également d’un renforcement de la surveillance de l’activité hospitalière qui devient quotidienne. A ce jour, aucune tension n’a été signalée.

Par ailleurs, dans quinze départements les températures sont élevées sans toutefois atteindre les seuils d’alerte. Il s’agit de l’Ain, des Alpes-de-Haute-Provence, du Gard, de la Haute-Garonne, du Gers, de l’Hérault, de l’Isère, du Jura, des Landes, de la Loire, du Lot-et-Garonne, du Puy-de-Dôme, de la Saône-et-Loire, du Tarn et du Tarn-et-Garonne.

Cette situation devrait durer jusqu’à la survenue d’orages, prévue à partir de jeudi et qui devrait faire baisser fortement les températures. Aussi, et pour toute la période où les températures resteront élevées, Roselyne Bachelot-Narquin tient à rappeler à tous les principaux comportements à adopter pour limiter l’impact de cette vague de chaleur :

- maintenir son logement frais (fermer fenêtres et volets la journée et aérer lorsqu’il fait plus frais) ;

- éviter de sortir aux heures les plus chaudes (11h – 21h) et de pratiquer une activité physique ;

- boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif et manger normalement ;

- se rafraîchir et mouiller sa peau plusieurs fois par jour ;

- faire preuve de solidarité avec ses voisins et ses proches.

Catégorie on en parleCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+