Tag Archive | "Carrefour"

Téléthon de Tullins: nouveaux records en vue….


affiche télethon

Une fois de plus la ville de Tullins, grâce à l’association défis solidaires sera pendant deux jours, les 7 et 8 décembre, totalement branchée TELETHON…et tentera de battre des records au niveau des défis et aussi et surtout de collecte de dons.

Pour rappel en 207, réalisation d’une noix géante de 4 mètres de haut par 2.25 m de large. Une armature en
inox alimentaire a dû être confectionnée et ensuite recouverte de plus de 500 kg de
chocolat. Une écharpe de plus de 2 kilomètres a été tricotée par le nombreux bénévoles.

Le thème principal 2018 sera : la soupe tullinoise.

A manger sur place ou à emporter .
Prix : 10 euros

Chaque produit sera vendu à l’unité.
Soupe 2,5 euros le litre
Marcellines  ( 2000), Saucisse ( 200 mètres), tarte aux pommes ; 2 euros la part.

Repas composé d’un bol de soupe (3 goûts différents au choix), une part de saucisse , une Marcelline, une part de tarte aux pommes.

Le défi des Tullinois Furatiers
Des urnes sont présentes dans les commerces de Tullins pour récolter un maximum de pièces de 1 euro

Bar

Marché de Noel nombreux et divers produits artisanaux et locaux

Jeu loterie de la noix ( découvrir dans une coquille de noix le lot gagné)

Mini ferme à visiter , prix d’entrée 1 euro avec participation à la tombola fermière organisée par les amis de l’agriculture ancienne

Course Télé-Mara-thon organisée par CMI

Animations diverses
Vendredi
A partir de 11h , Abba Mawey et A’M Artist

17h Denis Ketel et son violon
18h30 Country avec Country Road 38 de Renage
18h45 Théâtre Créabulle

Samedi
10h30 L’Echo de la Vallée
11h30 Abba Mawey et A’M Artist
13h00 Concert du Trio Electro Pop Rock, C 53
15h BatukaVI

Présence de Léonardo le jeune parrain myopathe de cette édition 2018
Intermèdes Théâtraux , musicaux et autres ….

Le magasin Carrefour Groupe Provencia au coeur de l’action..

TELE3

Le groupe Provencia, à travers ses magasins de Voiron et surtout de Tullins participent depuis plusieurs années au défi de Tullins.

C’est encore le cas cette année ou le directeur du magasin de Tullins a aidé les organisateurs du Téléthon en leur offrant des produits dont ils avaient besoin mais surtout en leur mettant à disposition les fours afin de faire cuire pas moins de 2000 marcellines.

Sans titre

Danielle Lefevre présidente de l’association Défis solidaires:  » Nous avons été très bien accueillis par le directeur et toute son équipe qui ont mis tout en oeuvre pour nous aider..nous faciliter la tâche.. « 

La conjoncture, les évènements n’ont pas arrêtés l ‘enthousiasme  des bénévoles.. Ils vous attendent nombreux à la salle des fêtes de Tullins ce vendredi 7 et samedi 8 décembre …




Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Signature de la charte laitière de valeurs


La FNPL est à l’initiative d’une « charte laitière de valeurs », socle d’un cadre de négociations commerciales durables pour garantir une meilleure rémunération à l’ensemble des acteurs.

La FNPL se félicite de la signature de cette charte par l’ensemble de la distribution, hier, à Paris. Les enseignes Auchan, Carrefour, Casino, Intermarché, Leclerc, Lidl, Système U se sont engagées au côté des producteurs de lait en crise à « partager équitablement les risques de volatilité des prix en cherchant des moyens de limiter leurs fluctuations » ainsi qu’à « mieux informer les consommateurs » sur l’origine du lait.

Cet engagement de la distribution est une traduction concrète de sa volonté d’agir en acteur responsable et transparent, à dix jours de la fin des négociations commerciales, alors que la crise laitière s’intensifie. Il est évident que ces signatures doivent être suivies d’effets.

« Signer la charte, c’est bien ; la faire vivre, c’est mieux ! » a souligné Thierry Roquefeuil, président de la FNPL, lors de la séance de signatures.

Dès aujourd’hui, cette charte validée juridiquement sera soumise aux autorités françaises de la concurrence. Il ne s’agit pas, par cette charte, de s’extraire de la loi du marché mais de faire mieux dans le marché !

L’objectif est de créer plus de valeur ajoutée au sein de la filière laitière et par conséquent donner aux acteurs les moyens de pérenniser leur activité tout particulièrement dans un contexte de crise et de continuer à investir et à innover.

Afin que cette charte profite aux éleveurs, il est indispensable que les transformateurs laitiers, (privés et coopératifs) s’engagent également à la signer en montrant ainsi aux éleveurs qu’ils partagent les valeurs de responsabilité, de solidarité et de transparence de notre filière.

Il est évident que l’engagement de la transformation laitière doit intervenir avant la fin des négociations commerciales pour être considéré comme effectif.

Signer la charte est aussi un gage d’apaisement des tensions qui sont légitimes dans un contexte économique et social si difficile pour les producteurs de lait.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Carrefour partenaire des producteurs français..


Jérôme Bedier secrétaire général de Carrefour France et François Brottes, député de l’Isère, président de la commission économique à l’assemblée nationale ont tenu à se rencontrer afin de mieux appréhender le rôle que joue la grande distribution au niveau de la démarche qualité et valorisation des produits locaux.

La rencontre s’est déroulée dans un premier temps dans le Carrefour Market de Sassenage, refait à neuf et surtout magasin test.

En effet, ce magasin est innovant car représentatif d’un cadre  » zone banlieue et résidentielle. De ce fait les efforts sont portés sur la cuisine assemblage, le rayon petite enfance et les produits locaux.A propos des produits locaux, 12 sont référencés au magasin de Sassenage.

Accompagnés en particulier par Guy Giovanelli, directeur du magasin et Franck Darteil, responsable des relations avec le monde agricole et de la Filière Qualité Carrefour, nous avons pu découvrir les rayons du magasin avec des haltes plus soutenues au niveau des produits frais.

On retiendra celle organisée à la boucherie. Il faut dire que dans la délégation se trouvait la famille Drevon, bien connue pour la qualité des veaux qu’il fourni.

Le groupe Carrefour est très proche des producteurs. Il a des partenariats avec plus de 20 000 d’entre eux, répartis sur l’ensemble du territoire..  » il s’agit bien de partenariat gagnant-gagnant » rappellera Jérome Bedier et de rajouter:  » nous signons des accords sur du long terme afin qu’ils soient plus efficaces.. »

François Brottes, qui » connait bien le dossier grande distribution, centrales d’achat, et relations avec les producteurs  » a tenu à préciser que  » les relations, les conversations avec le groupe Carrefour ne sont pas les pires!. Il faut établir des relations saines, construites sur une certaine éthique, et favoriser l’instauration des circuits courts.. »

En fin de visite il a indiqué avoir apprécié la façon dont les produits sont mis en valeur.. La présentation est remarquable.. on a vraiment envie de les acheter. En ce qui concerne les relations entre les producteurs locaux et la grande distribution, on voit que lorsque l’on travaille en bonne intelligence, on peut y arriver.. »

Suite à cette visite, direction Saint Sulpice des Rivoires sur l’exploitation d’un jeune éleveur, Adrien Roulet. Celui ci, en contrat avec Drevon, élève une batterie de 250 veaux.

L’équipe des frères Drevon, rejoint par les fils sont des éleveurs passionnés qui depuis plus de 40 ans oeuvre pour le respect de l’animal, sur les méthodes d’élevage: les veaux sont élevés sur de la paille, la nourriture est servie à volonté..Chez les Drevon, un seul mot d’ordre la qualité. Cette qualité est reconnue.. Le groupe Provencia commercialise les veaux Drevon depuis plus de 20 ans sous la marque: » le veau des frères Drevon », Carrefour sous la marque « engagement qualité Carrefour ».

120 éleveurs sont aujourd’hui engagés auprès de l’entreprise Drevon. Tous respectant un cahier des charges bien précis, strict.. Ceci pour le bien être des animaux.. D’ailleurs l’entreprise Drevon est une référence au niveau national en ce qui concerne les initiatives prises en ce qui concerne le bien être animal.

René Drevon, fondateur de l’entreprise est clair:  » j’ai débuté avec un veau et une mobylette.. Je ne peux que me réjouir des partenariats mis en place, d’abord avec  Provencia puis avec Carrefour. »

Les accords entre L’entreprise Drevon  et Provencia et Carrefour sont l’exemple type du mode de relations qui peuvent se mettre en place entre les producteurs, éleveurs et la grande distribution..

Gilbert PRECZ

Cliquer sur les photos pour les agrandir..

Catégorie A la une, consommation, élevageCommentaires fermés

France-Chine: des avancées en termes de coopération agricole


Dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine, Stéphane LE FOLL a ouvert avec le ministre de l’Alimentation et du Médicament (CFDA) M. ZHANG Yong la première conférence sino-française sur la sécurité sanitaire des aliments, co-organisée avec les entreprises françaises Biomérieux, Carrefour et Danone.

Lors de la rencontre avec le ministre de l’AQSIQ (Qualité et Inspection des Importations) M. ZHI Shuping, Stéphane LE FOLL a salué l’agrément effectif d’entreprises françaises pour l’exportation vers la Chine : trois pour la charcuterie et 236 pour les produits laitiers.

D’autres entreprises françaises devraient faire l’objet d’agréments dans les prochains mois. Les deux ministres ont signé un protocole d’accord sanitaire révisé qui permettra aux opérateurs français de bénéficier de licences pour exporter des chevaux vers la Chine.

Le ministre de l’AQSIQ M. ZHI Shuping a confirmé le lancement de la procédure de reconnaissance de l’indication géographique Bordeaux et la désignation des experts du groupe de travail interviendra dans les semaines qui viennent. Les deux ministres ont enfin annoncé que le groupe de travail franco-chinois sur l’ESB se réunira en juin afin d’accélérer la levée de l’embargo sur la viande bovine.

Le ministre Stéphane LE FOLL et le ministre de l’agriculture chinois M. HAN Changfu ont présidé le comité mixte franco-chinois.
Les deux ministres ont signé un accord de coopération sur la formation professionnelle qui permettra dès 2014 d’engager un programme de formation agricole et d’enseignants agricoles dans la région du Jiangsu.

Les deux ministres participeront activement aux côtés de la FAO à l’organisation de la conférence internationale sur l’agro-écologie qui se tiendra à Rome en septembre 2014 et qui permettra de répondre aux immenses défis économiques et environnementaux auxquels l’agriculture de nos deux pays est confrontée.

Enfin les deux ministres ont confirmé l’importance de l’engagement en faveur de la sécurité alimentaire et de la lutte contre la volatilité des matières premières agricoles, en particulier au sein d’AMIS. A cet effet, un nouvel élan sera donné à la coopération statistique entre les deux pays.

Catégorie agriculture, coopération internationaleCommentaires fermés

Le tour à Voiron


Du samedi 30 juin au dimanche 22 juillet, 22 équipes dont le tour de France sur une distance de 3 479 kilomètres avec 20 étapes et un prologue.
La 12e étape de Saint-Jean-de-Maurienne à Annonay, la plus longue de cette 99e édition, passera par Voiron entre 13 h 45 et 14 h 30.
La caravane du tour précèdera les coureurs à 12 h 30.

Les coureurs emprunteront l’avenue Gambetta, la rue Grande, la place de la République, les avenues Raymond Tézier et Jules Ravat, la rue Victor Hugo, les avenues Jean-Jaurès et de la Croix-Maurin et le carrefour du Parvis pour se diriger ensuite vers Saint-Cassien. Voir le plan sur la Lettre de Voiron spéciale

Aussi, pour des raisons de sécurité et de préparation de la route, des dispositions en matière de stationnement et de circulation sont prises par arrêté municipal.
Il sera interdit de :

  • stationner des deux côtés de la voie du parcours ainsi que sur la place de la République et la place Stalingrad
    à partir du jeudi 12 juillet 19 h jusqu’au vendredi 13 juillet 15 h
  • circuler sur l’ensemble du parcours vendredi 13 juillet de 10 h à 15 h


Attention, les transports en commun du Pays Voironnais ne pourront être assurés le 13 juillet de 9 h 40 jusqu’à 15 h sur les :

  • ligne 1 (Blanchisseries – Paviot – Saint Jean-de-Moirans et sens inverse)
  • ligne 2 (Coublevie – Le Parvis et sens inverse)
  • ligne 3 (Champfeuillet – Le Faton et sens inverse)


La société Carrefour est partenaire officiel du Tour 2012.
Carrefour Voiron, groupe Provencia, animera un village implanté pour l’occasion place de la République toute la journée. Retransmission en direct, stands d’animation pour les enfants sont au programme. Dégustation de produits régionaux dont le bleu du Vercors Sassenage avec présence de sa confrérie…

Catégorie la vie des communes, sportCommentaires fermés

La St Martin de Voiron


La foire de la St Martin qui s’est déroulée, comme ça en est la tradition les 10 et 11 novembre à Voiron a connu un très fort engouement. Il faut dire que durant ces deux jours, le soleil a été largement de la partie…

Plus de 450 exposants, la barre des 200 000 visiteurs allègrement franchie, oui on peut dire que la 655ème édition de la St Martin a connu un énorme succès.

L’espace agricole, accolé à l’Eglise St Bruno a démontré le dynamisme de l’agriculture dans le voironnais ainsi que celui des jeunes producteurs de noix de Grenoble.

On retiendra bien entendu le moment de l’inauguration de l’espace qui a vu la présence de nombreux élus accompagnés par Roland Revil maire de Voiron et André Vallini, président du conseil général de l’Isère et nouvellement élu sénateur. Tous, le traditionnel collier de noix autour du cou, ont apporté leur soutien à l’activité agricole dans le pays voironnais.

Une agriculture qui a de plus en plus a y trouver sa place, regrette Thierry Blanchet, agriculteur à La Murette et élu à la chambre d’Agriculture de l’Isère.  » Les meilleures terres sont convoitées et il faut les préserver. » Les élus ont répondu avoir entendu le message, en particulier le maire de Voiron. » Sur notre secteur, nous accompagnons tout projet agricole, en particulier au niveau de l’agriculture biologique, de la vente directe, nous espérons faire aboutir le projet de la construction d’une légumerie, nous achetons des terres agricoles pour y installer des jeunes… »

André Vallini a rappelé le soutien inconditionnel du département envers l’agriculture, « à travers de multiples actions », sans oublier la noix.

Lire notre article: Noix de Grenoble: bonne récolte mais…

Durant deux jours, les visiteurs ont pu découvrir les différentes facettes de l’agriculture en pays voironnais, à travers une mini ferme, des producteurs de noix, viande, escargots, laine, fruits et légumes et même lamas…

Chacun a pu se régaler d’un repas régional composé de Diots de Savoie, ravioles et Bleu du Vercors Sassenage. Ce dernier étant offert par le Syndicat du Bleu Vercors sassenage.

Pour l’anecdote, le restaurant des JA a tellement eu du succès, que dès le premier jour il a manqué du fromage. Grâce à la réactivité d’Alain Galliot, directeur de Carrefour Voiron, groupe Provencia, les jeunes n’ont pas été en rupture de stock au niveau du Bleu du Vercors Sassenage.

Rappelons que Carrefour Voiron, propose à ses clients une gamme large de fromages du Vercors, dont le bleu du Vercors Sassenage AOC.

Voici l’animation de l’espace agricole en quelques clichés.

st Martin 2

st martin 3

st martin 4

st Martin 5

st Martin 6

st Martin 7

st Martin 8

st Martin 9

st Martin egli

Catégorie A la une, foires/salonsCommentaires fermés

A titre préventif, Carrefour procède au rappel d’un lot de steaks hachés surgelés à marque Carrefour Discount dans ses magasins


Par principe de précaution et sans qu’aucune réclamation des consommateurs n’ait été signalée à ce jour, Carrefour procède au rappel d’un lot de steaks hachés vendus au rayon surgelés sous la marque Carrefour Discount dans ses magasins Carrefour, Carrefour Market, Carrefour City, Carrefour Contact et Carrefour Montagne.
C’est dans le cadre de mesures de contrôle habituelles mises en oeuvre par le fournisseur que la bactérie Escherichia Coli 026 H11 a été mise en évidence.
Carrefour a procédé immédiatement au retrait de ces produits.
Carrefour recommande aux clients qui seraient encore en possession de ses produits de ne pas les consommer et de les rapporter à leur magasin où ils leur seront remboursés.
D’une façon générale, il convient de rappeler que la cuisson à coeur des steaks hachés permet de prévenir les conséquences d’une telle contamination, la bactérie étant détruite par une température de 65°C.
La bactérie Escherichia Coli 026 H11 peut entraîner dans la semaine suivant la consommation de steaks hachés contaminés, des symptômes de type gastro-entérite, accompagnée ou non de fièvre. L’intoxication peut être suivie dans des cas rares, de complications rénales sévères chez les jeunes enfants ou les personnes âgées fragilisées.
Si vous, ou l’un de vos proches, avez consommé ces produits et présentez ce type de symptômes, nous vous invitons à consulter au plus vite votre médecin traitant en lui signalant cette consommation et la nature du germe contaminant.
Pour tout renseignement, les consommateurs peuvent contacter le service consommateur Carrefour au N° Gratuit suivant depuis un poste fixe et disponible dès maintenant :
0 805 90 80 70 (numéro gratuit à partir d’un poste fixe)

Référence produit :
Steaks hachés pur boeuf surgelés 15% MG Carrefour Discount (10 x 100G)
Numéro d’identification / estampille sanitaire : IE 565 EC
Uniquement le lot : A consommer de préférence avant le 22/01/2012
Période de commercialisation : Du 4 février au 16 février 2011

Catégorie consommationCommentaires fermés

Avec le groupe Provencia dégustez les produits régionaux avec humour!


L’humoriste et imitateur Jean-Michel Mattéi, connu pour ses sketches à tonalités savoyardes, prend le relais du célèbre papy savoyard Fanfoué pour soutenir et valoriser les produits régionaux, défendus par le groupe Provencia depuis près de 50 ans.

Pour l’occasion, vous assisterez à une véritable théâtralisation de vos magasins Carrefour et Carrefour Market du groupe Provencia, où vous retrouverez l’humoriste sur les affiches et  les habillages, en intérieur comme en extérieur.

Et ce n’est pas tout ! Jean-Michel Mattéi sera aussi présent dans la presse écrite et prêtera sa voix et sonmattei humour à des spots radio à l’accent bien trempé….

Jean Michel Mattéi tout heureux de mettre en avant les produits régionaux: » j’aime profondément ma région, mes sketches en font souvent référence, en particulier en ce qui concerne sa fameuse gastronomie. C’est donc tout naturellement que j’ai accepté de soutenir les produits régionaux auprès du groupe Provencia. »


Jean-Michel Mattéi, humoriste et imitateur savoyard, ambassadeur des produits régionaux aux côtés du groupe Provencia.

Faites connaissance avec l’artiste lors du grand rendez-vous gourmand qui se déroulera du 16 au 26 février en l’honneur des produits régionaux. Une opération en magasin qui vous permettra de gagner des Jambons de Savoie. Retrouvez-la aussi sur internet, www.provencia.fr, et tentez de remporter l’un des 10 cours de cuisine régionale avec la chef savoyarde Christine Rassat !


Liste des magasins Provencia :

St Jean de Maurienne – 73
St Jean de Moirans – 38
St Jeoire Prieuré – 73
St Julien en Genevois – 74
Thônes – 74
Thonon les Bains – 74
Tullins – 38
Ugine – 73
Villeurbanne – 69
Voiron – 38

Catégorie agro-alimentaire, consommationCommentaires fermés

Carrefour Voiron


Alain Galliot, directeur de Carrefour  Voiron est très au fait de par ses origines des métiers d’agriculteur, de producteur. De plus il connaît parfaitement les métiers de bouche. Discuter avec lui de traçabilité, qualité, produits frais est un réel plaisir car on a en face de nous un passionné!

Carrefour Voiron appartient au groupe Provencia. Alain Galliot défini sa clientèle comme » une clientèle de terroir, rurale et citadine. Celle ci a un pouvoir d’achats important et recherche avant tout la qualité. Nous n’avons donc pas le droit à l’erreur. »

La qualité ne s’invente pas, il faut la créer.  » Le groupe Carrefour a très vite joué le jeu de la qualité, la traçabilité. C’est lui qui a lancé le premier le système de cahier des charges. Celui ci étant établi, en concertation  entre les différents acteurs. Son fil conducteur: on veut un produit sain à l’étal, quelles sont les conditions à remplir au niveau de l’ensemble des maillons de la chaîne? C’est qu’une fois que ce cahier des charges mis en forme, que le volet économique est abordé. »

Et de rajouter:  » Est ce que nos clients comprennent notre démarche? Pas sûr et pourtant elle a fait ses preuves. Prenons le cas de la crise sanitaire bovine. Grâce à ce fameux cahier des charges, nous avons pu continuer à servir de la viande saine, avec toutes les garanties nécessaires. »

Dans cette charte à la qualité, Alain Galliot se rappelle que Carrefour a depuis longtemps pris position vis à vis des OGM.  » On a fait venir des galets de maïs directement du Brésil car nous savions qu’ils étaient issus de cultures saines, traditionnelles, sans OGM. »

carrefour 2

Voilà pourquoi les produits estampillés Carrefour sont garantis sans OGM, toujours grâce à un cahier des charges précis. Carrefour a décidé de le faire savoir à travers une pastille spéciale.  » Environ 300 produits ont aujourd’hui cette pastille, très vite nous arriverons à 600 puis 1000. » A noter qu’un produit estampillé « sans OGM » n’a pas vu son prix augmenter.

Alain Galliot précise également « ce n’est pas parce qu’un produit n’a pas la pastille verte qu’il contient des OGM. Nous n’en sommes pas certains, on ne peut donc pas l’estampiller sans OGM. »

Comme indiqué Carrefour Voiron fait partie intégrante du groupe Provencia. Une centrale qui joue le jeu des produits régionaux. ( Voir notre article précédent.)

 » Provencia ayant vu le jour en Haute Savoie, ce sont les produits des deux Savoie, de l’Ain et de l’Isère qui sont pris en compte.

carrefour 4

Ils proviennent de petites PME agro-alimentaires ou de producteurs eux mêmes. A Voiron La gamme va de la salade à la glace à la Chartreuse en passant par les ravioles, diverses charcuteries, fromages, confitures, pâtisseries, anthésite, café… sans oublier la célèbre Chartreuse. « 

Là également un cahier des charges strict est signé par les différents partenaires, une enquête est faite  afin d’assurer la qualité des produits mis en rayons. Des contacts fréquents ont lieu entre les producteurs et les chefs de rayons.

Carrefour Voiron joue totalement la carte des produits régionaux; » On organise deux grosses opérations de promotion, une en été afin de les faire découvrir aux touristes et une en octobre. »

Carrefour Voiron joue le jeu produits régionaux sans aucune retenue. Pour preuve, un distributeur de lait cru est installé à ses portes.

carrefour 3

 » Un producteur de lait de Paladru, Patrick Moulin, m’a demandé s’il pouvait le faire. L’idée m’a séduit. Le groupe Provencia a donné son accord après avoir visité la ferme. Le distributeur est réapprovisionné tous les matins de lait frais. Cette opération est un succès.

Avec cet exemple, Alain Galliot veut expliquer que « contrairement à ce qu’on entend trop souvent, la grande distribution n’est pas là pour presser les producteurs, les agriculteurs, pour faire des bénéfices sur leurs dos. Bien au contraire, il doit s’établir des relations saines car nous avons chacun besoin de l’autre. Je reste persuadé que l’on peut avancer ensemble. »

carrefour 1

Pour plus de renseignements concernant Carrefour Voiron: cliquer sur: Carrefour Voiron. Accueil Carrefour.fr





Catégorie A la une, consommationCommentaires fermés

Etiquetage « nourri sans OGM », Greenpeace satisfait


Le groupe Carrefour vient de mettre en place un étiquetage « Nourri sans OGM » pour 300 références alimentaires de produits animaux dans tous ses magasins en France. Cela concernera tous les produits Engagement Qualité Carrefour, comme le porc, le veau, volailles, œufs ou poissons d’élevage.

Greenpeace se félicite de cette initiative, qui fait écho aux différents guides publiés depuis des années par Greenpeace sur les « produits avec ou sans OGM » et qui palliaient l’absence totale de transparence et d’information sur cette question.

« Dans la logique des « guides des produits avec ou sans OGM », nous sommes en contact régulier avec Carrefour, dont les produits figuraient dans les produits « verts » donc sans OGM sur nos listes. Là, l’engagement du groupe pour une information plus transparente pour les clients en matière de présence ou non d’OGM dans l’alimentation animale devient très concret » explique Arnaud Apoteker, chargé de campagne OGM pour Greenpeace France.

Un effet domino pour un étiquetage généralisé ?

Cette décision d’étiqueter ces produits animaux renvoie au flou de la législation sur l’étiquetage et la définition du « sans OGM ». Un décret est d’ailleurs désespérément attendu sur cette question, depuis le vote de la loi OGM en 2008, et on peut espérer que l’initiative de Carrefour poussera (forcera ?) le gouvernement à avancer sur la question de l’étiquetage des produits animaux.

« Aujourd’hui, concrètement, pour être certains de consommer des produits issus d’animaux nourris sans OGM, les consommateurs n’ont d’autre choix que les produits bio. Pour le reste, c’est l’inconnu. Les français sont très largement opposés aux OGM, à leur présence dans les champs et dans leur assiette, directement ou indirectement.

Cette initiative est donc intéressante et nous espérons qu’elle en entraînera d’autres dans la grande distribution et l’industrie agroalimentaire. »

De même, si ces 300 références « nourris sans OGM » représentent un pas important, Carrefour doit aller beaucoup plus loin et garantir l’absence d’OGM pour tous ses produits à marque distributeur et dans tous les pays où le géant de la distribution possède des magasins.

Dans l’attente du décret du gouvernement sur la définition et l’étiquetage des produits animaux « sans OGM », des marques connues comme « les poulets de Loué » ou les beurres d’Echiré avaient déjà courageusement étiqueté leurs produits en les garantissant « sans OGM ».

La décision de Carrefour devrait permettre d’augmenter considérablement la visibilité de l’offre de produits « sans OGM » et de pérenniser les approvisionnements en soja non OGM.

« Aujourd’hui, via les importations massives notamment du continent américain, les filières animales françaises sont très fortement contaminées par la présence d’OGM sans que le grand public ne le sache, explique Arnaud Apoteker. Les filières « sans OGM » sont celles qui subissent le surcoût lié à la ségrégation des filières et doivent donc tenter de valoriser ces efforts. On peut espérer que l’initiative de Carrefour aide suffisamment pour préserver et amplifier le poids des filières « sans OGM » en France. »

Catégorie OGM, consommationCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

août 2019
L Ma Me J V S D
« juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+