Tag Archive | "chambre d’agriculture de l’Isère"

13eme fête de la noix de Grenoble et des produits du terroir à Vinay


Les 26 et 27 novembre 2016, aura lieu à Vinay, capitale de la noix de Grenoble, la 13e fête de la noix de Grenoble et des produits du terroir.

Pour Laura Bonnefoy; Maire de Vinay, Présidente de la Communauté de communes Chambaran Vinay Vercors  » Cette fête bisannuelle (ou biennale) est l’occasion de mettre en avant Vinay, Capitale de la noix de Grenoble, et surtout les produits issus de cette culture emblématique de notre terroir, et le patrimoine associé. L’une des bases de la fête: l’accueil des autres produits phares de notre terroir, pour les faire découvrir au plus grand nombre, et parce qu’ils sont cohérents entre eux : la noix de Grenoble invite donc le Saint Marcellin IGP  et le Bleu du Vercors Sassenage AOP, ses voisins crémeux. »..

Pour sa 13ème édition, la fête de la noix et des produits du terroir est un moment attendu qui donne l’occasion de la rencontre directe entre les producteurs et les consommateurs, ces derniers étant curieux de les rencontrer et de découvrir leurs métiers et leurs produits.

La fête de la noix de Grenoble s’ouvre en outre, depuis les deux dernières éditions, aux autres produits de notre riche terroir pour élargir la palette des produits offerts à la découverte des visiteurs par les exposants : notre terroir, entre Vercors et Chambarans, propose ainsi des fromages de chèvre ou de vache, dont certains très connus comme le St Marcellin ou le Bleu du Vercors Sassenage au travers du label Bleu-Blanc-Blond récemment créé pour regrouper nos trois stars locales ; mais aussi des produits dérivés de la cerise, du safran, les ravioles du Royans et à proximité des châtaignes ou d’autres fruits, et bien entendu le miel issus des abeilles indispensables à toute activité agricole.

Mais les produits du terroir ne concernent pas que la bouche, on trouve des bougies, des objets en bois, des meubles…et les grosses machines agricoles spécialisées.
De plus, la commune de Vinay étant jumelée avec la commune italienne de San Possidonio, cette dernière sera représentée en force et les visiteurs pourront découvrir les produits de son terroir ami et voisin : Parmesan, poires…

Dans une période où les circuits courts sont mis en avant c’est une véritable plus-value que de proposer ces rencontres. Le cadre festif ne gâchant rien, puisque pendant deux jours les visiteurs auront un programme complet d’animations, de jeux, concours, spectacles et dégustations à leur disposition.

Le programme détaillé
Samedi 26 novembre de 9 h à 19h30 Dimanche 27 novembre de 9h à 17h
Au gymnase municipal et au Grand Séchoir
L’avant fête :
- En mairie de Vinay une exposition créée par la chambre d’agriculture de l’Isère sur les femmes agricultrices puis une exposition sur la gourmandise, en échos à celle du Grand Séchoir
- Les commerçants de Vinay décoreront leurs vitrines sur le thème de la noix
- Vendredi 25 novembre à 20h : la médiathèque municipale organise une soirée littéraire et gourmande  avec une conteuse qui racontera des histoires à la noix et à la noisette, accompagnée de découvertes pour les papilles concoctées par le pâtissier chocolatier local, Laurent Champon.

La fête :Samedi 26 novembre

- à partir de 9h: Accueil du public par les patoisants en costumes : le billet (gratuit) à l’entrée donnera accès au grand Séchoir, et la possibilité de participer à la tombola pour gagner un superbe lot
- inauguration, discours 10h30, intronisations par la confrérie de la noix de Grenoble, la confrérie du Bleu de Sassenage et la confrérie du Saint Marcellin
- Nombreux stands de professionnels et producteurs sur les deux jours
- Proposition par les restaurants locaux de menus avec des noix (dans toute la ville) et repas proposé sur place par le traiteur Aux fins Gourmets (à partir de 13h, réservations à prendre sur place)
- Ateliers culinaires et dégustations, l’après-midi, sur les deux jours par Sylvain Croce, chef d’origine Vinoise, propriétaire de l’établissement la Capitelle à Mirmande dans la Drôme.
- Championnat du monde de casseur de noix à 15h
- À 16h, départ en musique avec la Fanfare à la Noix, vers le point d’envol de la Montgolfière en papier réalisée par les enfants des écoles avec l’Association Ballons Pirates, puis retour pour un concert de la Fanfare au gymnase.
- 18h fermeture de la salle pour se rendre au Grand Séchoir où se tiendra à 18h30 le spectacle pyrotechnique
- À 20h à la salle des fêtes de Vinay, le comité de jumelage avec San Possidonio en Italie organisera un repas dansant de l’amitié, avec la présence de la chorale italienne Coro Moderno Musiche et la Clef de Sol, bien Vinoise.

- Dimanche 27 novembre : réouverture de la fête à partir de 9h
- concours pâtisseries et vin de noix (dépôt à 9h et jury à 10h).

noix

La fête de la noix est organisée par la commune de Vinay qui s’entoure pour l’occasion de nombreux partenaires : le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, le CING (Centre interprofessionnel de la noix de Grenoble), les Jeunes agriculteurs, le Grand Séchoir, France Bleu Isère, le Dauphiné Libéré, Sillon38, le traiteur aux Fins Gourmets, les écoles privée et publique de Vinay et bien entendu tous les exposants et sponsors présents sur ces deux jours, qui permettent de proposer une véritable fête, au-delà de la simple présentation de produits.



Catégorie foires/salons, nucicultureCommentaires fermés

AUTOMNE FERMIER jusqu’au 17 octobre 2016


Vivre la campagne de plus près, retrouver les vraies valeurs, écouter
les bruits de la ferme et goûter de bons produits pleins de saveurs…
C’est ce que vous proposent pour la première année des
agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme en Isère. Ils vous
ouvrent leurs portes et vous accueillent sur leurs fermes,  jusqu’au 16 octobre pour de nombreuses festivités.
Au programme de l’automne fermier :
des démonstrations de pressage d’huile, la visite d’un élevage
d’émeus, la visite commentée d’une palmeraie et d’un arboretum, la
participation à la récolte du safran, mais aussi des marchés fermiers
pour déguster et faire ses achats de produits fermiers (pain, spiruline,
escargots, noix, confitures, miel, charcuterie, etc……).
Retrouvez les dates et lieux de ces différentes manifestations sur le
site : www.bienvenue-a-la-ferme.com/rhone-alpes ou sur la page
facebook de la Chambre d’Agriculture de l’Isère.

L’automne fermier se décline aussi en Drôme, Ardèche, Rhône,
Savoie et Haute-Savoie. Les agriculteurs du réseau Bienvenue à la
Ferme vous invitent à découvrir une large gamme d’activités et de
rendez-vous avec plus de 35 événements.

Le réseau Bienvenue à la Ferme en Rhône-Alpes fédère aujourd’hui
580 adhérents qui échangent et innovent ensemble pour proposer aux
consommateurs une marque reconnue et une démarche de qualité
garantie.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Les visages d’une agriculture iséroise diverse, dynamique et de qualité


En tant que premier partenaire à la création et reprise d’activité agricole, la Chambre d’agriculture de l’Isère, a accueilli lors de sa session, ce vendredi 26 février la nouvelle génération d’agriculteurs, installés en 2014-2015.

2C’est la 2e édition des Gaïa de la création d’entreprise en agriculture

• Les gaïa c’est une cérémonie d’accueil des nouveaux agriculteurs
isérois. Cette édition concerne les agriculteurs installés depuis juillet
2014 jusqu’à décembre 2015 voir février 2016.
• Gaïa c’est en référence à la déesse grecque de la Terre, de
l’agriculture et des moissons
• La Chambre d’agriculture souhaite mettre en avant le dynamisme de
l’installation en Isère et cela à travers un temps fort où nous
associons les partenaires de l’installation mais aussi ces nouveaux
agriculteurs dont nous souhaitons saluer les qualités de chef
d’entreprise et présenter ainsi les visages d’une agriculture iséroise
diversifiée, dynamique et qui se renouvelle.

• A noter : cette cérémonie des Gaïa a lieu pendant le mois de
l’installation, dont l’édition 2016 en Isère comprend 5 événements à
destination des porteurs de projets ou des élèves des centres de
formation agricole.

• chaque lauréat va recevoir un Gaïa (coupelle en terre pour le lien
symbolique avec la terre (support de l’exploitation agricole)) associée
à un bon cadeau pour une prestation chambre d’agriculture.

Sans titre

Présentation des 15 agricultrices et agriculteurs présents.

Leurs témoignages ont illustré ce qu’est l’agriculture iséroise :
diverse, dynamique et de qualité !

Les productions :

céréales, noix,safran, plantes aromatiques et médicinales, fruits à pépins et à noyaux, ail, oignon élevage bovin viande, élevage bovin lait, élevage caprin et ovin, volailles de chair, porcs charcutiers, poules pondeuses, canards gras, oies champignon, miel,
activités équestres, activités agritouristiques (à savoir chambres d’hôtes, fermes pédagogiques…)

La transformation a une place très importante sur certaines
exploitations…
Commercialisation en circuits courts (ex : ) ou en circuits longs, ou les deux
Certains produisent avec un signe de qualité AOP ou en Agriculture Biologique
La diversité elle réside également dans les territoires puisque qu’ils
sont installés dans le Vercors, dans le Trièves, dans le nord du département
à proximité de Bourgoin jallieu ou de Morestel, les Terres froides, dans la
plaine de la Bièvre, en Chartreuse, dans le Sud Grésivaudan.
C’est à dire en territoire de montagne ou de plaine, proches des
agglomérations ou non.

Certains sont installés sur l’exploitation familiale ou celle de leur
conjoint. D’autres se sont installés en hors cadre familial.

Pour une partie c’est leur premier métier. Pour les autres c’est une
reconversion professionnelle.

Ils sont nombreux à s’être installé avec la DJA. Pour quelques uns c’est une
plutôt installation plus progressive, avec une augmentation de revenu
qui s’inscrit dans le temps pour permettre d’exercer ce métier à titre
principal.
Enfin on retrouve des installations individuelles ou en société.

A la question « selon vous être agriculteur c’est … » leurs réponses
s’articulent autour des mots « passion, vivre en harmonie avec la nature,
respect de la terre, nourrir ses contemporains, respecter son
environnement, qualité des produits, aimer les animaux ».

On retrouve aussi « tiré un revenu afin d’en vivre », « façonner le paysage »,
« être acteur de son territoire », et « lien de confiance avec les gens qu’on
nourrit ».

3

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Un nouveau lieu d’accueil pour les agriculteurs à Vienne


La Chambre d’agriculture de l’Isère et la MSA Alpes du Nord ont choisi de
marquer leur ancrage viennois à l’espace St Germain.

Proximité et qualité de service
Parce qu’être proche des agriculteurs est une priorité chère à chacune des
deux structures, avec ce point d’accueil à Vienne, elles maintiennent une
proximité forte sur le territoire. En se rendant au 27 rue Denfert Rochereau, les
professionnels de l’agriculture ont accès à une offre de services complète : la
MSA pour toute leur protection sociale (des cotisations aux prestations, en
passant par la médecine du travail, le contrôle médical et l’accompagnement
social) et la Chambre d’agriculture pour l’accompagnement qu’elle propose aux
agriculteurs (depuis le projet d’installation jusqu’à la transmission de
l’exploitation).

Des locaux agréables et accessibles
En s’installant dans ces bureaux entièrement rénovés par Vienn’agglo,
propriétaire des lieux, chaque structure entend offrir à ses visiteurs des locaux
agréables et modernes, pour les accueillir dans de bonnes conditions. A la fois
accessible par les transports en commun et à proximité d’un parking public,
l’espace St Germain est un lieu qui présente de multiples atouts.

Une agence MSA à Vienne pour une relation de services multi canal
sur les territoires

C’est un vrai travail de fond qu’a entrepris la MSA pour s’adapter aux profondes
mutations démographiques et économiques qu’elle connaît aujourd’hui et qu’elle
traduit dans la modernisation de sa relation de service. De même que dans toutes
les agences MSA, celle de Vienne offre aux agriculteurs et à leurs familles, ainsi
qu’aux entreprises du secteur, plusieurs modes de contact, adaptés aux besoins de
chacun : accueil libre le matin, sur rendez-vous uniquement l’après-midi. Pour rappel,
un rendez-vous, c’est la garantie d’avoir un temps d’échanges dédié, préparé en
amont et sur une plage horaire choisie. Résultat : à l’issue de la rencontre, le dossier
de l’adhérent est complet et le traitement par les services est accéléré. Par ailleurs,
les adhérents peuvent contacter la MSA par téléphone ou via leur espace privé, sur
internet.

En accord avec la politique de développement territorial de la
Chambre d’agriculture

Le bureau de Vienne fait partie des six implantations en Isère qui sont au service de
la politique de développement territorial de la Chambre d’agriculture. En effet, elle est
aux côtés des agriculteurs et des collectivités pour répondre à leurs attentes, faciliter
l’émergence de projets et les accompagner, renforcer les dynamiques et mobiliser
l’expertise en faveur de l’agriculture iséroise. Dans le secteur de Vienne, ce travail de
proximité avec les acteurs territoriaux, est réalisé grâce à la collaboration avec le
Comité de Territoire Isère Rhodanienne, véritable lieu de concertation locale
(rassemblant les agriculteurs et les filières, les élus et la société civile).

Catégorie agriculture, msaCommentaires fermés

Répondre aux questions des isérois : agriculteurs, propriétaires, …


La Chambre d’Agriculture de l’Isère, en partenariat avec Agrijuris38, a mis
en place depuis un an, une permanence téléphonique à destination des
isérois, propriétaires ou agriculteurs.

Un juriste, transmet gratuitement, par téléphone, des informations
juridiques, à propos des locations de terres, bâtiments agricoles, des
servitudes de passage et des chemins, des problèmes concernant
l’écoulement de l’eau etc…
Le juriste peut proposer ensuite un rendez-vous payant si le litige ou
contrat le nécessite.
Jours et horaires de la permanence : Les lundi et vendredi de 10h à 12h
au 04 76 20 67 33.
En cas de trop nombreux appels à la fois, laissez vos
coordonnées à la standardiste. Le juriste vous rappellera au plus tôt.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Beaucroissant: mettons l’Isère dans nos assiettes


1

Ces animations sont notamment organisées en partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’Isère et des producteurs agricoles du réseau « Bienvenue à la ferme ».

A noter la présence :

- les samedi et dimanche matins : des cuisiniers des collèges du Département témoignant de l’engagement du Département pour confectionner des menus avec des produits locaux pour les repas des collégiens.

- dimanche après-midi : Maxime Lafranceschina (Charly Primeur à Seyssinet) , Meilleur ouvrier de France Primeurs, Lauréat du concours au Salon de l’agriculture à Paris 2015

- sur les 3 jours : des chefs restaurateurs, de l’association « Les Tables gourmandes Rhône-Alpes » et de l’association « Les Cuisiniers de métier du nord-Isère » ,

- de même que les différentes Confréries de la Noix de Grenoble, du Bleu du Vercors-Sassenage, du Saint-Marcellin, du Murçon Matheysin, des Ravioles du Dauphiné et des Echalas dauphinois

Le stand du conseil départemental se trouve Allée E dans le prolongement de la mairie et du service foire.

Catégorie foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Entreprendre un état d’esprit



C’est une thématique peu habituelle dans l’opinion publique que de voir les agriculteurs en chef d’entreprise.

2

C’est pourtant le titre du film projeté au sein de la Chambre d’Agriculture de l’Isère, ce jeudi 11 septembre 2014. Lors de la 1ère édition des trophées Gaïa mettant en avant les porteurs de projets en agriculture, une table ronde sur « Encourager l’entrepreneuriat dans le secteur agricole et rural » s’est tenue.

La participation de Jean-Claude Lemoine, directeur de l’Institut de l’entrepreneuriat à Grenoble Ecole du Management, était pour le moins surprenante. … et symbolique. Autant que la forme des trophées de cette cérémonie : des coupelles en poterie rapport au lien avec la terre.

Le métier d’agriculteur est avant tout un métier de passion. Qui doit retrouver toute sa place dans la société d’aujourd’hui, tant en création de richesse, d’aménagement du territoire que d’emplois.

C’était le message bien réalisé de ce film présentant des portraits d’agricultrices/agriculteurs et leurs regards sur le parcours de création d’entreprise. Un parcours parfois problématique avec la difficulté d’accès au foncier et sa disponibilité en amont, le faible accompagnement post-création, la rigidité du Plan de Développement de l’Exploitation liée aux aides publiques. Même si ce dernier point va évoluer prochainement avec la régionalisation des financements.

3

En 2013, 451 porteurs de projets, dont 73% hors cadre familial, ont été accompagnés dans le domaine agricole. Un tiers est des femmes ce qui constitue un fait marquant au regard des chiffres des autres secteurs d’activités. Ces futures créatrices/futurs créateurs ont un niveau de formation initiale de plus en plus élevé.

Le métier évolue beaucoup. D’ailleurs, comment la nouvelle génération définit-elle son métier ? Les réponses portent toutes les qualités dont elle fait preuve pour avancer !

Chef d’entreprise certes, mais pas au détriment de la vie familiale et personnelle.

Avril Desplanches « Il consiste à satisfaire des clients en recherche de produits et services de qualité… » « Polyvalente, il faut savoir jongler, s’adapter en toute situation. Être moteur et innover, ajuster, prioriser, être responsable. »

Thomas Bouvard « un agriculteur est avant tout un chef d’entreprise de par les nombreuses décisions qu’il prend au quotidien. Celui-ci endosse différentes casquettes : producteur, négociant, transformateur, vendeur…C’est un métier complet. »

Jean-François Gourdain « C’est le plus beau métier du monde : du travail de la terre jusqu’à la production alimentaire par la planète. »

Nelly Morel « Ce n’est pas un métier, c’est une vie, une vocation qui implique toute la famille. »

Magalie Balducci « Profession terrienne, au service de la population »

Reportage Charlotte Reynier-Poëte

Catégorie agriculture, economie/emploiCommentaires fermés

Rencontre « bord de champs » pour les arboriculteurs et nuciculteurs du Grésivaudan


Dans le cadre de son action sur l’accompagnement à l’évolution des pratiques en
agriculture, en partenariat avec la chambre d’agriculture de l’Isère, l’Association pour le
développement de l’agriculture biologique (ADABio) et la Région Rhône-Alpes, la
communauté de communes propose une rencontre « bord de champs » pour les
professionnels de l’arboriculture et de la nuciculture (culture de la noix) :
Le jeudi 22 mars 2012 à la Buissière
(parcelles situées à proximité de la RD 1090 – accès fléché)

Sous forme d’échanges techniques entre professionnels, cette rencontre est l’occasion
pour les agriculteurs de découvrir d’autres techniques et types de matériel, par des
démonstrations sur le terrain et des témoignages.

AU PROGRAMME :

A partir de 9h30 :
La matinée sera consacrée à la nuciculture : présentation et démonstration de matériel
d’aération du sol et d’entretien du rang en noyer.

Avec la participation de Ghislain Bouvet, référent technique régional noix bio de la chambre
d’agriculture de l’Isère.

A partir de 14 h :
L’après-midi sera dédiée à l’arboriculture (pomme – poire) : présentation et démonstration
de matériel d’entretien du rang en pommier.

Avec la participation de Sophie Stévenin et Jean-Michel Navarro, référents techniques
arboriculture bio de la chambre d’agriculture de la Drôme et de l’ADABio.

Contact:

Communauté de communes du Grésivaudan

115 rue Louis Néel – 38926 Crolles Cedex – Tél. 04 76 08 04 57 – Fax. 04 76 08 85 61

Catégorie arboriculture, nucicultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+