Tag Archive | "chevaux"

Foire de Beaucroissant: Samedi 25 et Dimanche 26 avril 2015


Petite sœur de la foire d’automne, elle se tient pendant deux jours, le week end d’avril le plus proche de la Saint Georges (sauf si c’est fête de Pâques). Elle est née en 1836 par une ordonnance royale, tombée en désuétude, elle est relancée en 1970 par le Conseil Municipal de l’époque.
Cette année, la foire aura lieu les samedi 25 et dimanche 26 avril.

La foire d’avril c’est :

  • 1000 exposants et 1000 têtes de bétail – 1 km de barres pour l’attache des animaux
  • 250 000 à 300 000 visiteurs
  • 20 bars et restaurants
  • 15 ha d’exposition et 10 km d’allées
  • 1000 m2 d’exposition couverte
  • Entrée gratuite
  • 19 Parkings payants (3€ environ par voiture) tenus par les associations locales sous le couvert de l’ASB.
  • AMI Electronique: Radio de la foire – Radio Foire Beaucroissant FM 94.8
  • Tous commerces : Habitat, meubles, loisirs, camelots, volailles, chiens, alimentation, fête foraine, outillage, matériel agricole et travaux publics d’occasion, voitures, quads, motos, etc…, bétail uniquement le samedi.

Une foire agricole…

La Partie Agricole divisée en deux parties (une derrière l’école, l’autre en direction du bétail) marque son originalité par la présentation d’une très importante exposition d’outillage, de motoculture,  de Matériel agricole et de Travaux Publics d’occasion, certainement la plus grande du Sud-Est (environ 120 exposants). on peut trouver également depuis quelques années du matériel neuf.

La foire au bétail se tient comme chaque année le samedi, la présentation traditionnelle des animaux amènera sur le foirail les bovins, chevaux, poneys, porcs, moutons, chèvres….(plus 1000 têtes et une centaine d’éleveurs et négociants).

P1140411

Les représentants de la race bovine la Blonde d’Aquitaine organiserons leur concours et présenteront une cinquantaine de bêtes qui seront exposées  les 25 et 26.

A noter que ce secteur  a été amélioré avec la création d’une nouvelle allée (allée S), entourant l’ installation des blondes d’Aquitaine et qui est perpendiculaire aux allées D bis et F.

Une exposition réservée à aux volaillers et au matériel agricole sera aussi mis en place  le long de cette allée.  Charolais Isère sera également présent sur le site réservé au bétail et tiendra comme d’habitude son stand de restauration, allée D bis.

L’ identification des chevaux est bien sûr toujours obligatoire. Elle sera donc nécessaire pour accéder au champ de foire, des contrôles seront en place aux entrées.

Tous les commerces liés à l’élevage et à l’agriculture en général seront également présents : sellerie, cordages, clapiers, grillages, boxes à chevaux, etc ….

Un DAB…

dab

Tous les exposants présents à la foire de Beaucroissant ne sont pas équipés pour accepter les règlements via une carte bancaire.. Beaucoup refusent les chèques.. Pas de soucis… le Crédit agricole sud Rhône Alpes met à la disposition des visiteurs un distributeur automatique de billets ( DAB) Celui ci sera positionné au niveau de la mairie.

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

A Beaucroissant on respecte les règles sanitaires!


Les Vétérinaires du cabinet MINGAT-RENARD-BONAIME sont désignés comme vétérinaires sanitaires chargés du contrôle des animaux, avec l’appui des assistants contrôleurs communaux, ils seront en relation constante avec la Direction Départementale des Services Vétérinaires.

L’accès des bétaillères se fera comme les années précédentes. Les bétaillères de BOVINS accéderont au foirail par l’axe Beaurepaire-Izeaux-Beaucroissant. par contre les bétaillères de CHEVAUX, MOUTONS, PORCS, CHEVRES, comme chaque année, entreront sur le foirail par le pont de champ:

Seules les bétaillères qui sont en règle avec la législation pourront accéder au champ de foire.

Toutes les mesures nécessaires d’information et de signalisation ont été prévues. Comme les années précédentes, l’accès au foirail des bétaillères: chevaux, moutons, porcs, chèvres, sera interdit au Pont de champ après 8 heures.

Les bovins:
Les animaux exposés doivent posséder leur certificat sanitaire individuel et l’attestation sanitaire d’origine dite « carte verte ». Les bovins de moins de six mois, qui n’ont pas encore subi les opérations de prophylaxie obligatoires doivent être identifiés et accompagnés soit d’une carte verte, soit d’une attestation sanitaire d’origine certifiant que ces animaux proviennent d’un cheptel indemne.

Cette attestation peut être collective; elle est délivrée par la Direction Départementale des Services Vétérinaires du département d’origine.

Les ovins et caprins:
doivent être accompagnés d’un certificat attestant leur état sanitaire et celui de leur troupeau d’origine. Leur installation se fera comme d’habitude dans le parc situé entre la voie ferrée et la route départementale.

Les chiens:
présentés à la foire dans les allées R et G, devront également être en règle avec la législation: tatouage et vaccinations obligatoires, les chiens exposés doivent être âgés de deux mois au moins.

Les chevaux:

beauc 2

Les chevaux et autres équidés doivent être identifiés par puce. Le contrôle de cette identification se fera à l’arrivée par les vétérinaires et une équipe municipale. Les négociants en chevaux doivent obligatoirement accéder par l’entrée du Pont de Champ

Seules les bétaillères et les animaux en règle avec la législation entreront sur le foirail. L’accès sera autorisé jusqu’à 8h maximum.

Les volailles:
leur état sanitaire sera également contrôlé sur place.
Les Associations de protection animale seront également au rendez-vous sur le foirail; leurs représentants travaillent en contact avec la municipalité. En cas de problème, ils pourront intervenir auprès du vétérinaire de service, des inspecteurs des Services Vétérinaires départementaux et bien sûr de la gendarmerie.

Catégorie foire de Beaucroissant, élevageCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+