Tag Archive | "Christian Coigné"

Belle fête des fromages…et des produits du terroir


La 29ème fête du fromage et des produits du terroir a ouvert ses portes ce samedi matin sous un soleil radieux et un ciel merveilleusement bleu.. Oui la fête organisée par la confrérie du bleu Vercors Sassenage sera belle..

P1100295

Le grand maître Philippe Thiault a rappelé que cette manifestation mettait en avant les produits du terroir avec à leurs têtes le fameux bleu du Vercors Sassenage  mais aussi de nombreux produits locaux..

P1100297

Christian Coigné, maire de Sassenage mais aussi vice président du conseil Départemental a souligné que cette fête met également en avant la commune de Sassenage, le Vercors..l’Isère.. Une Isère qui depuis l’arrivée de la nouvelle équipe départementale met en avant les produits locaux..

Pierre Buisson, maire délégué de Méaudre et président de la communauté de communes du massif du Vercors, qui accompagnait Hubert Arnaud, maire de la commune nouvelle Autrans-Méaudre en Vercors s’est félicité que le « bleu du Vercors Sassenage  soit à l’honneur à deux reprises, une fois su le Vercors avec la fête du Bleu et une fois à Sassenage.. »

Catégorie bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Loup: l’Isère se mobilise


Le conseil départemental de l’Isère a adopté une motion concernant le loup.

Cette motion a été présentée  par les conseillers départementaux suivants: Laura BONNEFOY, Bernard PERAZIO, Frédérique PUISSAT, Fabien MULYK, Chantal CARLIOZ, Christian COIGNÉ, Sandrine MARTIN-GRAND, Pierre GIMEL.

Elle est intitulée: Demande d’autorisation de tirs de prélèvement lupin

Voici le texte dans son intégralité

La saison pastorale vient à peine de commencer dans les alpages isérois que déjà plus d’une dizaine d’attaques de loups a eu lieu sur les seuls territoires du Trièves et du Royans Isère, et ce ne sont pas des cas isolés.

En France, les attaques que connaissent aujourd’hui les troupeaux sont impressionnantes : on dénombre près de 9000 prédations en 2015 réparties sur 24 départements, soit une augmentation de 114% par rapport à 2010. Fait nouveau : plus de 40% des attaques se déroulent dorénavant en pleine journée.

Dans le même temps, le nombre de cohortes de loups augmente de 20% chaque année soit le doublement de l’espèce tous les 5 ans. Plus la fréquence de ces attaques est importante, moins le pastoralisme est localement durable.

La pression sur les éleveurs et éleveuses de l’Isère (car notre Département compte un nombre important de femmes cheffes d’exploitation) devient humainement insupportable. Aujourd’hui, ces attaques ne sont plus concentrées sur des animaux en estive sur les hauts plateaux du Vercors mais sur des élevages traditionnels ovins, bovins et équins qui font la richesse des communes de moyenne montagne du Département.

Sur la commune de Chichilianne, les troupeaux de deux éleveurs ont subi 7 attaques qui ont engendré 52 prédations en 40 jours, la dernière attaque ayant eu lieu le 15 juin pendant la période de suspension des tirs de défense. Sur la commune de Presles, le troupeau d’une éleveuse de 60 bêtes en pâture a été tout récemment victime de 3 attaques, causant la perte de 15 brebis.

La prolifération de ces attaques constatées en début de saison estivale conjuguée à un sentiment d’abandon des pouvoirs publics va déboucher sur des fermetures d’exploitations en moyenne montagne.

Les éleveurs se défendent pour préserver les élevages extensifs qui font la richesse de notre alimentation, de la biodiversité et des paysages de nos communes de montagne et de moyenne montagne.

Les éleveurs ne sont pas là pour faire la chasse au loup mais n’ont pas d’autres alternatives que de protéger leur outil de travail.

De plus, ces attaques finissent par coûter très cher à la collectivité : rien qu’en 2015, les mesures de protection et les indemnités dues aux prédations pour faire taire la colère s’élevaient au niveau national à près de 21 millions €.

Les mesures de protection des troupeaux ont atteint leurs limites et l’indemnisation ne doit pas être la seule réponse face au loup : il est nécessaire et urgent de revoir l’ensemble du dispositif alors que la présence de cet animal en nombre n’est pas compatible avec une activité économique viable.

Les attaques d’aujourd’hui se trouvent dans des zones habitées et posent par là-même des questions de sécurité publique.

En raison du rôle majeur que tient le pastoralisme dans nos territoires et afin de maintenir nos espaces ruraux ouverts et vivants, il est urgent de voir reculer la très grave menace que fait peser la présence du loup.

L’Assemblée Départementale demande à ce que le Préfet en concertation avec les Maires concernés mette, sans délai, en œuvre un plan d’actions adapté en vue de maintenir la sécurité des personnes et l’outil de travail des éleveurs.

Le Conseil Départemental rappelle que la présence de ce prédateur en nombre est incompatible avec l’ensemble des activités humaines  de nos communes de moyenne montagne.

Ils demandent à l’assemblée départementale réunie ce jeudi 23 juin 2016 de se positionner par vote sur cette motion afin de permettre au Président Jean-Pierre BARBIER de faire les interventions nécessaires auprès de Monsieur le Préfet de l’Isère et des Ministères compétents.

Catégorie A la une, loupCommentaires fermés

Conférence du plan départemental de l’habitat


Le Département de l’Isère a organisé sa 5e conférence du plan départemental de l’habitat. Ce rendez-vous annuel a permis de dresser un état des lieux du logement en Isère et de s’interroger sur les actions mises en place dans ce domaine.

A cette occasion, Jean-Pierre Barbier, président du Conseil départemental et Jean-Paul Bonnetain, Préfet de l’Isère, ont réuni les principaux acteurs de l’habitat, bailleurs sociaux, promoteurs immobiliers…autour des thèmes : louer, construire et réhabiliter.
Objectif : présenter les axes forts de la politique logement conduite à l’échelle départementale permettant aux Isérois de mieux se loger.

La lutte contre la précarité énergétique

Près de 85 000 ménages isérois, soit 17% de la population, éprouvent des difficultés à se chauffer. En cause, le prix de l’énergie qui continue de grimper, mais aussi des conditions d’habitat. En effet, avec la baisse du prix de l’ancien, les ménages privilégient ce type de bien où la rénovation thermique est très coûteuse (500€/m²).

Le Département de l’Isère met à disposition des Isérois les services de plusieurs organismes pour les informer gratuitement sur les aides existantes avec des conseils juridiques, financiers et fiscaux au cas par cas.

Par le FSL (Fonds de Solidarité Logement), le Département soutient aussi financièrement les foyers modestes qui ne peuvent assumer leurs dépenses d’énergie.
Logement social : une attribution plus équitable

Fin 2014, plus de 24 000 demandes de logement social ont été effectuées en Isère, dont seulement 37 % ont été satisfaites.

La plupart se concentre dans la Métropole grenobloise, mais la situation est très tendue dans certains territoires du nord-Isère.

Pour garantir un traitement plus équitable, le Département, en collaboration avec l’Etat, Absise (Association des bailleurs sociaux de l’Isère) et les communautés de communes, expérimente une nouvelle méthode de cotation qui prend en compte la situation du ménage et ses revenus.

Un nouveau partenariat dans le domaine du logement

A l’issue de la conférence, deux conventions ont été signées, l’une visant à réhabiliter le parc de logements sociaux, et l’autre à engager un partenariat avec la Fédération des promoteurs immobiliers des Alpes. Lors de la séance publique départementale du 23 octobre dernier, le Président Jean-Pierre Barbier et le vice-président chargé de l’ingénierie urbaine, du foncier et du logement, Christian Coigné, avaient rappelé leur souhait d’oeuvrer dans ce sens.

Les partenaires du Plan départemental de l’habitat
Le Département de l’Isère a signé une convention avec les quatre organismes suivants :
L’ADIL : Agence départementale d’information sur le logement en Isère
www.adil38.org

ABSISE : Association des bailleurs sociaux de l’Isère

La Fédération des promoteurs immobiliers des Alpes
www.fpi-alpes.com

La Direction départementale des territoires
www.isere.gouv.fr

Catégorie socialCommentaires fermés

Fête du fromage à Sassenage: gros succès!


La 24ème édition de la fête du fromage et des produits de terroirs qui se déroule se week-end à Sassenage se déroule à merveille. On aurait pu craindre le pire au niveau météo, suite aux violents orages de la veille. Il n’en fut rien! Le ciel de traîne laissant place à un soleil généreux…

Le premier jour est, tradition oblige le jour de l’inauguration. Pour l’occasion Philippe Thiault, président de la confrérie du Bleu du Vercors Sassenage a indiqué combien la confrérie était fière d’organiser cet important rendez vous pour Sassenage et surtout pour le Bleu du Vercors Sassenage.

Propos repris par le maire de la commune, Christian Coigné et les conseillers généraux Yannick Belle et Pierre Buisson. Ceux ci remerciant la confrérie pour l’organisation de cette fête qui permet aux producteurs de montrer leur talent et aux citadins de découvrir le dynamisme de notre agriculture. Pour Yannick Belle: » à nous d’être suffisamment intelligents pour préserver des zones agricoles même et surtout  proches de villes… »

Voici le déroulé de la fête en quelques clichés

sasse 1

sasse 2

sasse 3

France Bleu Isère est un partenaire efficace de la fête. Un jeu a été organisé avec comme lots des repas à gagner. Les lauréats ont tous été ravis de déguster une excellente Vercouline.

sasse 4

Le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, partenaire de la fête était représenté par les directeurs des agences de Villard de Lans et de Sassenage, Mrs Prat et Galindo. Ceux ci ont beaucoup apprécié un morceau de Bleu accompagné d’un petit verre de vin rouge...

sasse 5


sasse 6

A l’entrée de la foire une carte indique aux visiteurs la richesse de notre pays en matière de fromages. Ceux ci sont présentés par des maîtres en la matière: Philippe Thiault, président de la confrérie, Jean Claude et Colette Collard, salariés à la coopérative Vercors lait.

sasse 8

Le maire de Sassenage, Christian Coigné a fait remarqué qu’il avait perdu quelques kilos suite à un régime au cours duquel il ne s’est pas privé de Bleu du Vercors Sassenage. Biassu , présent sur l’évènement en a fait son actu!!!

sasse 7

Le Bleu du Vercors Sassenage était bien entendu le produit phare de la fête…


Catégorie Biassu, bleu du Vercors Sassenage, foires et fêtesCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+