Tag Archive | "Christian rouchon"

Rencontre avec Pierre Fort, directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes


fortIl y a eu du nouveau à la direction du crédit Agricole Sud Rhône Alpes. Christian Rouchon en partance pour la caisse régionale du Languedoc, c’est Pierre Fort qui a pris, il y a quelque jours, sa succession comme directeur général.

L’ adaptation de Pierre Fort a été facilité par le fait qu’il connait bien notre  territoire..  » Un territoire que j’aime beaucoup, j ‘y ai grandi et suis heureux d’y revenir. »

Et de compléter  » je ne le découvre pas, je le redécouvre 14 ans après.. Il a beaucoup évolué, de même que la caisse Régionale..Nous sommes sur un territoire de grande diversité, hyper dynamique. Ceci à tous les niveaux: agriculture, entreprises, tourisme..Je ne suis donc pas en terre inconnue mais sur  un terrain qui a considérablement évolué et c’est un réel plaisir pour moi de le retrouver. En un mot c’est  pour moi une autre aventure qui s’ouvre! ».

Pierre Fort c’est bien sûr donné des axes de travail..

Le premier est  » la satisfaction du client..Ce n’est pas une nouveauté..  » Et de poursuivre: » mon triptyque ce sont d ‘abord les clients, ils nous font vivre.! La satisfaction de nos clients est donc fondamentale. Il ne faut pas oublier que les clients constituent notre fonds de commerce.  » Et d’argumenter:  » même si nous sommes une banque coopérative et mutualiste, nous sommes également une entreprise commerciale. Nous devons en tenir compte. »

Deuxième volet du tryptique: les femmes et les hommes du Crédit Agricole .  » Les collaborateurs et collaboratrices, on doit savoir les attirer, leur donner envie d’y rester et qu’ils aient la fierté de porter les valeurs du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes. Cela afin que les clients soient ravis de les rencontrer et d’être accompagnés « .

Le troisième volet est  » le territoire à travers notre engagement sociétal. »

Pierre Fort se félicite du vrai lien qui existe  » avec notre réseau mutualiste à travers nos caisses locales. Ce sont elles qui nous font remonter les attentes du terrain. Nous nous avons une vision globale, des capteurs, mais nous avons une richesse, une force grâce à ce réseau local. »

Pierre Fort souligne que le contexte actuel fait  » que nous devons nous transformer en gagnant en compétitivité, en intégrant le digital.. tout en gardant cette proximité relationnelle qui est notre marque de fabrique, notre force.  Et de rajouter:  » Nous devons également  rester compétitifs pour nos clients. « 

Pour en revenir aux clients, chacun sait qu’il  y a une multitude de clients: particuliers, entreprises, agriculteurs..

 » Les clients ont souvent diverses préoccupations, quelles soient professionnelle et privée. A nous de savoir répondre en apportant une expertise liée aux différentes demandes. Nous devons donc mettre en face d’eux des conseillers qui comprennent leurs préoccupations et apportent des réponses adaptées à leurs besoins spécifiques. Mais on doit aussi mettre en face d’eux des super généralistes qui soient capables de comprendre leur besoin global ».

A la question:  » n’êtes vous pas à contre courant en maintenant des agences, des DAB alors que d’autres banques en suppriment; voici la réponse « Le Crédit Agricole sud Rhône Alpes est là pour le territoire.. Nous devons garder cette proximité mais elle ne peut pas se faire à n’importe quel coût. Nous devons être attentifs à notre efficacité et donc à notre rentabilité.  » Et Pierre Fort de préciser  » les gens viennent de moins en moins en agence; utilisent de plus en plus le digital.

A nous également de nous adapter à ces évolutions. Comme il faut des femmes et des hommes en face de nos clients, notre souhait est qu’ils restent en agence, en proximité desdits clients qui peuvent choisir de les rencontrer en face à face ou au téléphone, par internet…»

L’une des particularités du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes est d’être  aux côtés de nombreuses manifestations agricoles, rurales..d’organiser des manifestations comme les rencontres économiques etc . » une des valeurs du mutualisme c’est l’héritage que l’on transmet. On arrive dans une entreprise qui ne nous appartient pas et quand on s’en va on doit s’assurer de sa pérennité.  Je suis donc attaché à ce qu’on poursuive tout ce qui a été mis en place, et bien d’ailleurs. Cela ne veut pas dire pour autant que je n’y apporterais pas une touche personnelle.. »

Pour aborder rapidement la crise sanitaire:  » notre première mission a été et reste d’assurer la protection de nos salariés tout en assurant le service aux clients. Nous vivons un moment atypique et compliqué.. Le Crédit Agricole a été et reste en capacité pour accompagner et soutenir nos clients à tous les niveaux, qu’ils soient particuliers, agriculteurs , entrepreneurs. Nous resterons à leur écoute le temps qu’il faudra pour leur permettre de sortir de la période covid. »

A noter enfin que les traditionnelles rencontres de l’agriculture se tiendront, sans présence physique,  auront comme thème : opportunités des circuits courts accélérées par la crise liée au covid.

Elles sont programmées au 19 novembre.

rencontres

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes : le retour d’un enfant du pays


Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a le plaisir d’accueillir aujourd’hui son nouveau Directeur Général ! En réalité, c’est un retour aux sources pour Pierre Fort, qui a grandi en pays voironnais.

Il a travaillé en tant que membre du comité de Direction à la Caisse Régionale entre 2001 et 2007. Pierre Fort succède à Christian Rouchon qui a pris la Direction Générale du Crédit Agricole du Languedoc et sous la direction duquel l’entreprise a connu un fort développement sur le territoire.

L’arrivée de Pierre Fort, 53 ans, marié et père de deux enfants, marque une nouvelle étape dans la poursuite du développement de la banque.

Plaçant l’humain au centre de ses préoccupations, les valeurs qui guident son action sont :
l’exemplarité, la loyauté et le respect des femmes et des hommes. Il fait aussi  de la satisfaction des clients un objectif majeur et constant.


Pierre Fort est diplômé de l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales du Nord (EDHEC) et il a débuté pierre fauresa carrière au Crédit Agricole en 1992. Il connait bien le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes pour y avoir exercé les fonctions de Directeur Crédits puis de Directeur du Marketing entre 2001 et 2007.

Le nouveau Directeur Général connait également bien l’Arc Alpin pour avoir été Directeur Général Adjoint du Crédit Agricole des Savoie entre 2013 et 2016. Il était depuis 2016 Directeur Général de la Caisse Régionale Alsace Vosges.
« Je suis ravi de retrouver les acteurs économiques et politiques qui font la force et le dynamisme de ce territoire. Notre ambition est de répondre aux besoins de nos territoires et d’être utiles durablement pour le plus grand nombre dans une approche humaine et sociétale. », explique Pierre Fort.

Nous souhaitons tous nos voeux de réussite tant à Christian Rouchon en Languedoc qu’à Pierre Fort en sud Rhône-Alpes..

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, pleinement mobilisé et solidaire de ses territoires


Depuis le début de cette crise, le Crédit Agricole est pleinement mobilisé à vos côtés, habitants, responsables et acteurs économiques de nos territoires, pour traverser ensemble cette période difficile.

Entreprises, professionnels et agriculteurs, sont accompagnées au quotidien pour identifier les meilleures solutions en fonction de leur situation, et notamment pour mettre en place des pauses sur les crédits ainsi que des Prêts Garantis par l’Etat (PGE).


En trois semaines, plus de 4.000 d’entre eux ont bénéficié d’une pause crédit, pour un total de 80 Millions d’euros d’échéances suspendues.


Jean Pierre Gaillard, président de la caisse régionale Sud Rhône-Alpes et le directeur Christian Rouchon poursuivent:


« Dans le même temps, plus de 2.000 PGE  ont été octroyés pour un montant de 200 Millions d’euros. Nous avons fortement renforcé nos équipes pour instruire très rapidement toutes les demandes, qui nous arrivent toujours plus nombreuses, et qui atteignent d’ores et déjà un montant total de plus de 600 Millions d’euros.


Nous sommes également très présents aux côtés de nos clients particuliers grâce à nos agences restées majoritairement ouvertes au public, et grâce à la mobilisation de nos conseillers, en agence ou en télétravail, joignables par téléphone et par mail.


C’est dans ces moments difficiles, alors que nous sommes pleinement engagés, que nous vivons intensément notre raison d’être : agir chaque jour dans votre intérêt et celui de la société. Et c’est pour cela que le Groupe Crédit Agricole a pris des décisions fortes pour aller plus loin ensemble.


Tout d’abord le Groupe Crédit Agricole met en place un dispositif de soutien pour les clients PME, artisans, commerçants, assurés en multirisques professionnels avec perte d’exploitation mais non couverts pour le risque sanitaire.

Ce soutien sera déterminé grâce à une estimation forfaitaire de la perte de revenus pendant la période et sera versé pour la mi-mai. Près de 200 Millions d’euros sont mobilisés à cet effet par le Crédit Agricole à l’échelle nationale.


Par ailleurs, face à la vulnérabilité et à l’isolement des seniors, et parce que la solidarité est l’un de trois piliers de notre modèle coopératif, nous avons créé et financé un fond de solidarité national de 20 Millions d’euros pour venir en aide aux personnes âgées sur nos territoires, qu’elles soient en EHPAD ou à domicile. Ce fond apportera des aides concrètes (tablettes numériques, matériels) et locales, au plus près de ce public isolé et fragilisé par la crise sanitaire. »


Et de rappeler: ensemble, nous saurons traverser cette période de crise. Plus que jamais, nous sommes aujourd’hui, et nous serons demain, engagés à vos côtés. Prenez soin de vous et de vos proches. »


Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et Crédit Agricole Assurances: 4M€ débloqués pour faire face aux intempéries


À la suite des intempéries de la mi-juin, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et Crédit Agricole Assurances se mobilisent pour accompagner leurs clients sinistrés.

Face aux catastrophes naturelles, des mesures exceptionnelles sont mises en place afin de faciliter et daccélérer leurs démarches.

Dès le lundi 17 juin, le Crédit Agricole a déclenché un dispositif important pour accompagner les clients sinistrés par les violentes intempéries du week-end. Les conseillers ont contacté leurs clients pour écouter, rassurer et mesurer l’ampleur des dégâts subis. Les conseillers échangeront avec leurs clients pour leur proposer les mesures les plus adaptées à leurs cas et à leurs situations humaine et économique. Ils sont à la disposition des particuliers, agriculteurs et dirigeants d’entreprise pour les soutenir et suivre leur dossier au plus près.

Crédit Agricole Assurances accompagne d’ores et déjà plus de 3300 clients sinistrés, sur les départements de l’Isère, de la Drôme et de l’Ardèche. Les assistants, en charge de ces sinistres, sont mobilisés pour offrir aux clients leur meilleure qualité de service, de façon personnalisée, soit sur le terrain soit à distance.

Une enveloppe d’aide d’urgence d’un montant total de 4 millions deuros a été débloquée par le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes pour accompagner tous les clients concernés (particuliers, entreprises et agriculteurs) par des prêts à taux 0 % :

- Crédit à la consommation jusqu’à 3.000 € sur 36 mois et possibilité d’une pause en capital de 6 mois maximum sur les crédits habitat en cours pour les particuliers

- Prêt jusqu’à 10.000 € sur 12 à 18 mois pour les entreprises et les agriculteurs.

Pour les agriculteurs et entreprises, des mesures financières durgence complémentaires sont mises en place :

- Pour préserver la trésorerie :

  • pause sur prêt (total ou en capital) jusqu’à 18 mois sans frais de dossier
  • report d’échéance sans majoration de taux ni frais de dossier

- Pour répondre aux besoins de trésorerie à court terme :

  • Prêt à 0 % jusqu’à 10.000 € et jusqu’à 18 mois sans frais de dossier
  • Prêt à 0,5 % (0,2 % pour les jeunes agriculteurs) jusqu’à 30.000 € sans frais de dossier pour faire face aux charges
  • Prêt à 0,5 % (0,2 % pour les jeunes agriculteurs) en attendant les indemnisations, selon le montant attendu, sans frais de dossier

- Pour répondre aux besoins de trésorerie à moyen terme :

  • Complément de fonds de roulement jusqu’à 50.000 € de 36 à 60 mois, avec différé jusqu’à 12 mois et taux Agilor
  • Restructuration de la dette au cas par cas

- Pour accompagner l’installation de protections des cultures ou une diversification des activités : Prêt jusqu’à 50.000 € sur 84 mois maximum avec un différé possible de 12 mois, au taux Agilor.

- Pour accompagner les audits globaux d’exploitation : participation du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes à hauteur de 200 € pour un Audit technico économique, financier et social établi par un organisme agréé.

Des réunions publiques d’information sont organisées à 20 h 30 dans différentes communes :

- le mardi 9 juillet à Saint-Sauveur-de-Montagut, salle La Cheminas ;

- le mercredi 10 juillet à Triors, salle de la mairie ;

- le jeudi 11 juillet à Tullins, salle Jean-Moulin ;

- le mardi 16 juillet à Châteauneuf-sur-Isère, salle de l’Europe

- à Vals-les-Bains (date et lieu à confirmer).

« Toutes nos équipes sont mobilisées pour accompagner en proximité nos clients sinistrés. Chacun dentre nous a à cœur doffrir les solutions de réparation ou dindemnisation permettant à tous ceux qui nous font confiance de surmonter cette épreuve le plus rapidement possible », déclare Thierry Langreney, Directeur général adjoint de Crédit Agricole Assurances et Directeur général de Pacifica.

« Nos racines coopératives nous poussent naturellement à ce devoir de solidarité. Nous restons attentifs à chaque situation et mettons en place un accompagnement sur-mesure », explique Jean-Pierre Gaillard, Président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

« Nous avons tous été touchés par lampleur des dégâts. Nous mobilisons lensemble de nos services pour accompagner au mieux nos clients sinistrés qui participent à la richesse de notre territoire et sommes également en contact étroit avec les acteurs institutionnels », souligne Christian Rouchon, Directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

À propos du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Banquier-assureur comptant plus de 753.700 clients, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes est le leader en Isère, Drôme, Ardèche et Est lyonnais. Fort de ses fondements coopératifs et mutualistes et de ses 340.350 sociétaires, il sert les particuliers, les entreprises, les collectivités et les associations, et assume ainsi son rôle de 1er financeur de son territoire. Banque contemporaine tournée vers lavenir, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne ses clients dans leurs nouveaux usages et attentes et poursuit sa transformation vers un service multicanal couplé à son réseau dagences de proximité pour mettre en musique la signature du Groupe Crédit Agricole « Toute une banque pour vous ».

À propos de Crédit Agricole Assurances

Crédit Agricole Assurances, premier assureur en France, rassemble les filiales assurances du Crédit Agricole. Le groupe propose une gamme de produits et services en épargne, retraite, santé, prévoyance et assurance des biens. Ils sont distribués par les banques du groupe Crédit Agricole en France et dans 9 pays dans le monde, par des conseillers en gestion patrimoniale et des agents généraux. Les compagnies de Crédit Agricole Assurances sadressent aux particuliers, professionnels, agriculteurs et entreprises. Crédit Agricole Assurances compte 4 600 collaborateurs. Son chiffre daffaires à fin 2018 sélève à 33,5 milliards deuros (normes IFRS). www.ca-assurances.com





Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Partenariat Crédit agricole sud Rhône-Alpes/CPME Isère


Le lundi 02 octobre 2017, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, représenté par Christian
ROUCHON – Directeur Général et la CPME Isère, représentée par Jérôme LOPEZ – Président ont officialisé le renouvellement de leur partenariat à l’occasion d’une rencontre qui s’est tenue dans les locaux de la CPME Isère.

A

De gauche à droite  Ivan BORNECQUE – Directeur du Marché des Entreprises et des Institutionnels du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes,  Jérôme LOPEZ – Président de la CPME Isère, Christian ROUCHON – Directeur Général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, Frédéric MANSORD – Directeur des marchés spécialisés (Banque Privée – Professionnels – Agriculture) du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a eu l’occasion de faire la synthèse des actions qui
sont mises en place sur le territoire en faveurs des commerçants, des TPE, des PME et des
professions libérales, dans le but de les aider à assurer leur développement économique.
Un focus a également été fait sur l’accompagnement que le Crédit Agricole SRA propose
aux start-up et au monde de l’innovation.
Cette rencontre fut aussi l’occasion pour les membres du Bureau de la CPME Isère de se
présenter et de faire remonter les besoins et les attentes des chefs d’entreprises de TPE et
PME en matière de gestion financière et de financement.
Ce partenariat exprime clairement la volonté de continuer de créer du lien entre
tous pour accompagner et soutenir l’entrepreneuriat local et l’innovation.

Catégorie economie/emploi, questions d'actualitéCommentaires fermés

CRÉATION DE DÉVELOPPEMENT 38


Territoires 38 a signé le 10 mai 2016 l’acte de naissance de Développement 38, une SAS patrimoniale, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignations, la Caisse d’Épargne Rhône Alpes et le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Développement 38 se positionne comme un nouvel outil de développement de l’immobilier d’entreprise locatif. Dotée dès sa constitution de 3 millions d’euros de fonds propres, répartis à 50 % en capital social et 50 % en comptes courants d’associés, Développement 38 pourra générer dans un premier temps près de 15 millions d’euros
d’investissements. L’objectif est d’oeuvrer au développement économique du territoire en favorisant la création de locaux pour accueillir des entreprises en croissance, notamment des start-up qui ont des besoins spécifiques, et pérenniser leur activité sur le territoire.

Un autre axe d’intervention consiste à soutenir le démarrage de zones d’activités en créant un premier bâtiment de type hôtel d’entreprises. Toutes ces actions ont pour vocation de contribuer au rayonnement économique de l’ensemble du département de l’Isère. Trois projets sont d’ores et déjà en cours d’étude à un stade avancé. Ils ont en commun d’être dédiés à des entreprises issues du secteur des MedTech avec notamment l’émergence d’un pôle majeur dans la métropole grenobloise autour du CHU à la Tronche mais également à Sassenage avec l’accueil d’un fleuron grenoblois des dispositifs médicaux innovants.

AU SERVICE DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITOIRE

À l’occasion de cette signature, Christian Rival, président de Territoires 38 et vice-président du Conseil
départemental de l’Isère a déclaré : « Nous sommes pleinement dans notre rôle de levier économique et
d’aménageur au service de l’économie du territoire. C’est devant un besoin fortement exprimé, devant le
risque de voir nos entreprises quitter le territoire, et pour renforcer l’attractivité de celui-ci que
Développement 38 voit le jour. » Un constat et une volonté partagés par Gil Vauquelin, directeur régional
Auvergne Rhône Alpes de la Caisse des Dépôts et Consignations, Pascal Duchaine, directeur de
l’Economie Locale à la Caisse d’Epargne Rhône Alpes et Christian Rouchon, directeur général du Crédit
Agricole Sud Rhône Alpes,
partenaires de territoires 38 et premiers entrants au capital. Tous sont
engagés dans l’accompagnement des entreprises et voient dans cette SAS l’opportunité de développer
l’activité sur le territoire.

D’ores et déjà, trois projets majeurs sur la métropole grenobloise sont à l’étude et devraient être financés
très prochainement : le premier concerne l’implantation d’une entreprise grenobloise de MedTech en
pleine croissance qui a besoin de 2 000 m2 en deux phases.

Deux autres projets importants d’implantation d’environ 2 500 m2 chacun sont à l’étude sur le nouveau
parc d’activités de Sassenage. L’action de Développement 38 couvrira prioritairement le territoire du
département de l’Isère.

UNE GESTION RIGOUREUSE

S’il s’agit bien de soutenir la volonté et l’action des collectivités en faveur du développement économique,
Développement 38 s’est dotée de règles d’engagement et d’investissement strictes pour valider la
faisabilité et la pertinence des projets. Elle exigera par exemple un niveau minimum de précommercialisation
pour les hôtels d’entreprises ou la signature d’une promesse de bail avec le futur
occupant avant tout engagement de l’opération pour des immeubles clés en main, l’application de loyers
en correspondance avec les loyers du marché, le plafonnement de la mise de fonds propres sur chaque
opération, etc.
En conclusion, Christian Rival a insisté sur la complémentarité de l’offre que propose Développement
38 : « Encore une fois, il s’agit bien de se doter d’un outil nouveau, complémentaire de l’ensemble des
actions visant au développement économique de notre territoire. Il répond à un besoin d’intérêt général
pour des projets complexes ou plus risqués qui trouvent difficilement d’autres moyens de se financer. »

Catégorie aménagementCommentaires fermés

Le monde digital nous bouscule


Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes organise depuis 2011 des Rencontres sur des enjeux sociétaux. L’objectif est d’aller au-delà de l’activité bancaire en proposant un contenu en adéquation avec les valeurs et l’histoire de la banque mutualiste et coopérative pour sensibiliser et interpeler la population du territoire.

Ce rendez-vous devenu incontournable réunit chaque année près de 900 personnes au centre des congrès d’Alpexpo à Grenoble, dont les principaux décideurs politiques et économiques de la région.
Après la santé, le logement, l’énergie ou encore l’agroalimentaire, l’événement avait cette année pour thème « Le monde digital nous bouscule ». Pour ces rencontres, le centre des congrès a fait le plein.. Preuve que le sujet intéresse, interpelle même.

En effet, les innovations du monde digital provoquent de profondes mutations : de nouveaux usages et de nouvelles technologies voient le jour en permanence.

Le digital ouvre de nouvelles perspectives de fonctionnement et de développement tant pour nos entreprises que dans notre quotidien. Dans cette mutation, comment transformer nos réticences et nos habitudes ? De l’éducation à la santé connectée, du e-commerce au big data en passant par l’économie collaborative, le monde digital nous bouscule !

1

La soirée a été ouverte par Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, et Christian Rouchon, directeur général.

En présence de près de 900 participants, ils ont invité à partager leurs expériences sur la thématique Serge Magdeleine, directeur marketing et digital du Groupe Crédit Agricole ; Timothée Sylvestre, directeur d’Ideas Laboratory ; Jérôme Guilmain, co-fondateur de Troccauris ; Thanh-Long Huynh, fondateur de QuantCube Technology ; Jean-Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère  et Vincent Tempelaere, président de Medic@lps.

Loïck Roche, directeur de Grenoble École de Management et président du Chapitre des écoles de management, était quant à lui invité comme grand témoin de la soirée.

3

La révolution du numérique renverse les codes, mais tous s’entendent à dire que l’humain et les usages restent au centre du sujet. Multiplicité de l’information, big data, puissance des GAFA (Google Amazon Facebook Apple), explosion du nombre de start-up, nouvelles formes de commerce en ligne, innovations technologiques, « crowdfounding » (financement participatif)…

Le digital a la capacité de générer de nouveaux territoires et de créer des torsions de l’espace et du temps. Que cela soit dans le domaine de la banque, du commerce, de la médecine, de l’agriculture, le digital chamboule tout.

Il impose de repenser tant les organisations que les relations humaines. En une minute, sur le web, 1,8 million de « Likes » sont postés sur Facebook ; Google collecte en un jour 20.000 fois plus de données qu’une Caisse régionale en cinq ans ; une fintech (start-up de la finance et des technologies) met à peine trois ans pour conquérir un million de clients : voici un aperçu des chiffres présentés par Serge Magdeleine, directeur marketing et digital du Groupe Crédit Agricole.


5Jean claude Darlet, président de la chambre d’ agriculture de l’Isère a souligné que l’agriculture ne laisserait pas passer le train du digital, du numérique.

 » Il faut se rappeler que les premiers ordinateurs sont rentrés sur nos exploitations il y a 35 ans.. que de chemin parcouru depuis. Le digital, le numérique sont devenus des outils indispensables. Le GPS est embarqué sur les tracteurs, nous pouvons gérer à distance les apports d’eau, de pesticide, de fertilisant, au plus juste. Cela joue sur l’environnement, sur la rentabilité, sur la qualité gustative et sanitaire de nos produits. Tout le monde y gagne, de l’agriculteur au consommateur.  »

Jean Claude Darlet a précisé que le drone est de plus en plus utilisé : il agit avec une précision chirurgicale, ciblée, au cas par cas, parcelle par parcelle..  » La aussi le digital bouscule les habitudes et demande aux agriculteurs de se former..

Création du Village by CA à Grenoble

En point d’orgue, Jean-Pierre Gaillard et Christian Rouchon ont dévoilé le projet du Village by CA qui ouvrira prochainement sur la presqu’île de Grenoble, sur le même modèle que le Village by CA parisien, réel lieu de vie et de développement pour les start-up locales.

Cette annonce confirme le positionnement fort du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes comme acteur majeur auprès des start-up. Le Village by CA grenoblois s’inscrit dans la dynamique d’ouvertures de Villages by CA dans une vingtaine de Caisses régionales à travers la France et de bureaux à l’international.

Cette création se fera en complémentarité et coopération avec les structures déjà présentes sur l’agglomération grenobloise, pépinières, accélérateurs, incubateurs, etc. « Le mot d’ordre est coopérer pour innover, » affirme Christian Rouchon.

Le Village by CA rassemblera les acteurs de l’innovation et leur offrira des services et l’accès à des acteurs accélérateurs de business. » La mise en réseau sera un élément essentiel avec la dynamique de partenaires locaux et nationaux.

1

L’annonce de la création du Village by CA à Grenoble a été faite par Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, et Christian Rouchon, directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, avec les premiers soutiens à leurs côtés : le conseil départemental de l’Isère représenté par son Président Jean Pierre Barbier, le Conseil régional Rhône-Alpes Auvergne, représenté par Yannick Neuder, délégué à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation, la CCI de Grenoble et le CEA de Grenoble…

A VOIR SUR TELEGRENOBLE

Si vous souhaitez voir ou revoir l’intégralité des rencontres consacrées au digital, cliquer ici:

http://www.telegrenoble.net/replay/emissions-speciales_18/emissions-speciales-les-rencontres-du-credit-agricole-sud-rhone-alpes

Catégorie blogosphèreCommentaires fermés

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes: résultats 2015 exceptionnels


C’est une tradition: les dirigeants du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, avec à leur tête le Président Jean Pierre Gaillard et le directeur Christian Rouchon, invitent la presse pour présenter les résultats  de l’année écoulée de la  » banque verte ».

20160128_131238

Le Président et le directeur tout heureux de préciser d’emblée que  » les comptes 2015 sont tout simplement exceptionnels. »

Le Président Gaillard :  » le Crédit Agricole Sud Rhône-alpes et la banque de tous: du particulier aux entreprises en passant par les agriculteurs, les coopératives, associations, jeunes, moins jeunes..Notre volonté est de rester une banque de proximité au service de notre territoire ».

À l’heure où les chiffres du chômage sont en hausse, où des banques annoncent des fermetures d’agence et où des entreprises sont contraintes de réduire leurs effectifs, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes s’affiche comme une banque régionale résolument optimiste qui croit en la valeur ajoutée de l’humain et en la force de la proximité.. »

Cela se traduit par un réseau d’agences de proximité en pleine métamorphose, la construction d’un nouveau siège social et le recrutement de 165 personnes en CDI pour pérenniser l’emploi et les compétences. L’activité 2015 a été tirée par les trois priorités que s’était fixée l’entreprise : le développement du fonds de commerce, la satisfaction des clients et le financement du territoire…

Christian Rouchon: « nous avons connu une activité commerciale exceptionnelle : notre fonds de commerce s’est développé plus vite que le marché, il a augmenté d’un nombre de clients équivalent à 95 % de l’accroissement de population de notre territoire, en Isère, Drôme, Ardèche et sur le Sud-Est lyonnais ».

Le crédit, moteur principal de cette croissance, a connu un rythme historique : l’habitat et l’ensemble des crédits progressent plus vite que le marché grâce à une posture de leader conquérant. Sur ce secteur, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes enregistre 27,1 % de parts de marché habitat et 26,3 % de parts de marché sur les autres crédits. Le financement des crédits est assuré par une épargne abondante sur le territoire, dont le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes capte près du quart des parts de marché (23,4 %).

Et cette dynamique autour de l’épargne est boostée par la progression de l’assurance-vie.

Compétences et expertises

Ces performances commerciales sont réalisées dans un contexte de profonde transformation sociétale.

En effet, le nouveau modèle de distribution est tourné vers plus de compétences et plus d’expertises : les conseillers sont spécialisés sur leurs métiers, les experts interviennent à la demande des clients. L’Agence et l’organisation commerciale prouvent la rénovation de la relation bancaire qui visent à créer de la valeur business et pour les clients.

Les Agences qui ont déjà été métamorphosées enregistrent un indice de recommandation client en hausse et de meilleures performances commerciales. Le projet de nouveaux processus vise maintenant à refondre les processus internes en vue de rendre un meilleur service aux clients. Pour cela, un effort constant est mené autour de la dématérialisation afin de fluidifier les échanges et dans un souci d’éco-responsabilité.

Un défi: l’entreprise cible le « zéro papier » d’ici à l’ouverture de son nouveau siège social sur la presqu’île de Grenoble.

La performance financière du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes reflète ces excellents résultats commerciaux. Le Produit net bancaire 2015 progresse de 3,5 % et atteint 433,9 millions d’euros. Le PNB Clientèle connaît une croissance annuelle de + 4,2 % en lien avec la dynamique de l’activité commerciale.

La composante Marge d’intermédiation est en forte augmentation (+ 9 %), du fait notamment de la progression de la marge d’intérêt. Avec 239,6 millions d’euros alloués aux charges de fonctionnement, la Caisse régionale prépare l’avenir par la transformation de son modèle de distribution avec la métamorphose immobilière de ses agences et le renforcement de ses effectifs. En réduction de 0,6 point à 55,2 %, le coefficient d’exploitation s’affiche à un niveau très compétitif et permet de dégager un Résultat brut d’Exploitation en hausse de 4,9 % sur un an.

Le taux de CDL sur encours reste stable au niveau extrêmement bas de 1,41 %. De même, le coût du risque crédit de la Caisse régionale reste sur des niveaux très faibles à 0,12 % des encours gérés.

Après prise en compte de l’impôt sur les sociétés, du résultat net sur immobilisations et de la dotation au FRBG, le résultat net social s’élève à 111,3 M€, en progression de 4 %.

Compte tenu des retraitements liés aux normes IFRS (réintégration des dotations au FRBG, dépréciation durable des titres, opération de couverture de taux, impôts différés) du résultat des Caisses locales et du fonds SRA Placement, le résultat net consolidé s’établit à 126,0 M€, en progression de +0,7 % par rapport à 2014.

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Perspectives 2016

Pour 2016, les perspectives sont tout aussi optimistes : le lancement du prêt à taux zéro (PTZ) est réussi, le Crédit Agricole étant la première banque à le proposer ; le nouveau modèle de distribution s’installe et donne ses premiers résultats ; les trois priorités 2015, face à leurs réussites, ont été reconduites en 2016.


Rencontres économiques…

Plus de 500 personnes ont assisté aux rencontre économiques proposées par le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes et le Medef. Il faut dire que le thème qui servait de fil conducteur à ces rencontres d’actualité:  » Les perspectives économiques pour 2016 dans un contexte géostratégique perturbé. »

C’est Jean Paul Betbeze, économiste, auteur d ‘un livre document  » l’euro, un dessein inachevé » qui a attiré toute l’attention de l’auditoire réuni au musée de Grenoble.

 » La France connait une reprise, certes, mais celle ci peut être qualifiée de faible.. En tous cas inférieure à ses voisins allemands mais aussi espagnols, italiens..  » Et de rajouter: » l’inflation est faible, voire nulle.. le Crédit repart mais c’est compliqué d’investir.. »

Cela n’empêche, Pierre Streff, Président du Medef Isère  c’est voulu optimiste, offensif: » gardons le moral… »..lança t-il à l’auditoire composé de nombreux chefs d’entreprise..

Gilbert PRECZ

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes: des résultats financiers robustes..


Le Président du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, Jean Pierre Gaillard l’annonce avec une certaine fierté: » présenter nos comptes, nos activités est un exercice agréable, surtout quand ceux ci sont bons et c’est le cas…. Notre banque qui est coopérative, régionale a de nombreux atouts qui lui permettent de traverser la crise, qui dure depuis 2007 sans encombres.. Le chômage ne cesse d’augmenter, de nombreuses entreprises souffrent, certaines sont défaillantes..Nous subissons les contraintes règlementaires..

Face à cette ambiance, devions nous rester inactifs? Nous n’avons pas choisi cette voie, cette fatalité. Bien au contraire nous avons décider d’aller de l’avant, de faire notre job, celui de banquier régional qui veut être aux côtés de ses clients, des entreprises, collectivités! Aidés en cela par le fait que notre région est dynamique. « 

Jean Pierre Gaillard, entouré de Christian Rouchon, directeur général,  d’Emmanuel Barras et d’ Eric campos  directeurs généraux adjoints a donc indiqué à la presse que  » l’exercice 2014 a été un bon exercice.. puisque notre résultat progresse, nos risques maîtrisés, nos fonds propres confortés et nous restons les premiers financeurs de notre territoire. « 

Le Crédit Sud Rhône-Alpes a donc de bons résultats financiers en 2014 avec un produit net bancaire en hausse de 0,9% à 427,9 M€  et un résultat net consolidé en hausse de 12,8% à 125,1M€.

Parmi les faits marquants 2014 on retiendra également l’activité habitat qui est une réussite avec des parts de marché en hausse..  » C’est le moment d’investir » prévient Christian Rouchon, « les taux n’ont jamais été aussi bas.. « 

Le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes attache beaucoup d’importance à la satisfaction de ses clients.  » Nous sommes a leur écoute. Ils ont des habitudes qui évoluent, nous nous adaptons en permanence.. ».

Les encours de crédits sont en croissance de 1,7% avec une performance toute particulière sur les crédits habitat qui progressent de 4,4%.

On retiendra également que cette belle dynamique induit une progression du nombre de clients et de sociétaires ( +11,9% de parts sociales sur l’année) Le Crédit Agricole sud Rhône-alpes c’est 600000 clients particuliers, 60000 professionnels et 1500 grandes entreprises.

L assurance connaît aussi une dynamique sans précédent avec des encours en hausse de 3,8%.  » nous confirmons notre position de bancassurance. »

Tout est maîtrisé au Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes car même si la banque verte embauche, elle a su réduire ses charges de fonctionnement, la masse salariale de 1,3%, ceci sans nuire à la qualité des services rendus.

 » Les financements d’entreprises sont en nette hausse, c’est plus de 2 millions d’euros de nouveaux financements qui ont été injectés dans l’économie de nos territoires au titre de l’exercice 2014.. »

Et 2015…

Tournons la page 2014 et voyons les projets 2015..

Le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes va mettre en oeuvre trois grands axes d’actions:

- le développement du fonds de commerce

- la satisfaction du client

- le financement de l’économie…

Ceci afin de confirmer sa place de 1er financeur de l’activité de ses territoires.

2015 verra également le début des travaux du nouveau siège social. Celui ci se situera sur la presqu’île grenobloise, au coeur de l’éco-cité., donc de l’innovation. Le déménagement se fera courant 2017… On en reparlera..

Gilbert PRECZ



Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rencontres annuelles des sociétaires

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+