Tag Archive | "Comité syndical du Parc du Vercors"

Vercors: Jacques Adenot président du Parc


Les élections du Comité syndical du Parc du Vercors – bureau, président-e, vice-président-e-s – se sont déroulées  le samedi 15 octobre à 9h30 à la salle des fêtes de Vassieux-en-Vercors.

Elections qui ont été précédés par les traditionnels débats, prises de paroles, parfois vives.. Deux candidats se sont présentés à l’élection du Président: Jacques Adenot et Gérard Gagnier.

Jacques Adenot, conseiller municipal à St Nizier de Moucherotte a été élu, obtenant 105 voix sur 160 votants, Gérard Gagnier, 52 voix et trois bulletins blancs.P1220509

Les premières paroles du nouveau président du Parc Régional naturel Régional du Vercors ont été:  » Rendons le Parc aux Territoires. »

Le Parc Régional Naturel du Vercors c’est 206 000 hectares dont 17 000 sont classés en réserve naturelle nationale et 139 000 hectares de forêts. Le Parc c’est aussi 85 communes, 9 communautés de communes, 5 villes portes, deux départements ( Drôme/Isère)..

Ce Parc aux atouts indéniables a été fragilisé ces derniers mois par des soucis de gouvernance: budget majoritairement non voté, mise sous tutelle, démission de sa présidente.. Période de turbulence inconfortable qui espérons le va s’achever avec l’élection du nouveau président.

Jacques Adenot est donc le nouveau Président du Parc..  » Moi même l’équipe constituée autour de moi auront une mission essentielle: lui donner un nouvel élan .. »

Pour ce plusieurs pistes seront privilégiées.  » Il s’agit de viser une dynamique de développement durable du territoire en établissant un équilibre entre l’homme, ses activités et la nature. Nous souhaitons rétablir une relation de confiance avec les habitants, les élus, les partenaires. Redonner un rôle visible en lien avec les autres acteurs publics et les partenaires historiques et se fixer comme objectif une nouvelle charte pour 2020 adaptée aux besoins de nos territoires. »

Jacques Adenot a précisé que la nouvelle équipe, qui signera une charte d’éthique, « les salariés et partenaires également » est très motivée et responsable. Cette équipe est équilibrée dans sa représentation du territoire comme dans sa diversité politique, gages d’un fonctionnement que nous voulons démocratique. »

Il a enfin souligné que les objectifs à atteindre seront précis, ils auront des échéanciers  fixés  » qui seront tenus ».

Jacques Adenot aura à ses côtés 10 vices -présidents: Michel Vartanian (1er vice-président) Alain Mayet, Didier claude Blanc, Virginie Pfanner, Thomas Guillet, Fabien Mulyk Christian Morin, Pierre Lous Fillet, Yves Monin et Yves Baudrier.

Et de conclure:

« Nous allons tous travailler ensemble pour construire un Vercors qui nous ressemble, nous rassemble, ceci en répondant aux attentes du territoire car nous devons rendre le Parc aux Territoires ».


Il nous a enfin confirmé que la fête du bleu, qui a connu tant de difficultés d’organisation à cause des incertitudes liées à sa tenue ou pas en 2016 se déroulerait bien en 2017:  » ceci est une certitude! ».

1160 votants..

2…Jacques Adenot a obtenu 105 voix, Gérard Gagnier 52 et on dénombre 3 bulletins blanc..

P1220504

Carolle Montillet, la championne de ski de Villard de Lans, conseillère régionale a été l’une des premières à féliciter et encourager le nouveau président du Parc naturel régional du Vercors: Jacques Adenot..


Gilbert PRECZ

Catégorie A la une, parcsCommentaires fermés

15 octobre: élections du Comité syndical du Parc du Vercors


Les prochaines élections du Comité syndical du Parc du Vercors – bureau, président-e, vice-président-e-s – se dérouleront le samedi 15 octobre à 9h30 à  Vassieux-en-Vercors.

Nous avons rencontré un acteur essentiel du Parc, Pierre Buisson, maire délégué de Méaudre, président de la communauté de Communes du Massif du Vercors.

Ses premiers propos sont clairs:  » nous attendons que suite aux élections du 15 octobre le Parc se remette en marche. Le Parc est un outil indispensable sur notre territoire, il a des missions à mener des objectifs à atteindre dont certains sont urgents.  »

Et de prendre des exemples:  » La présence du Parc au salon de l’agriculture se prépare maintenant, idem pour la prochaine fête du bleu..

Il est certain, pour l’avoir vécu de près, qu’ on ne pourra pas monter ce genre d’opération toutes les années dans l’urgence.. »

Pierre Buisson souhaite vivement la relance de la charte Parc  » qui est bloquée aujourd’hui ».  » Elle est d’autant plus importante qu’elle a valeur de SCOTT. « 

Il faut savoir qu’à défaut c’est le SCOTT de la région grenobloise qui sera appliqué  » ce que nous ne voulons pas!. Il est donc primordial que la charte Parc voit le jour..

Le Président de la CCMV pense que  » le Parc ne doit pas grandir, il doit conserver ses limites actuelles. Il faut bien le faire fonctionner et travailler avec les territoires voisins comme le Diois, le Trièves.. « 

Autre piste:  » relancer la marque Parc. Elle est en sommeil et c’est dommage. Certains producteurs ont quitté cette démarche car elle ne leur apportait rien. il faut que cette Marque Parc redevienne un formidable outil de promotion pour nos produits et nos producteurs. »

Bien entendu le Parc doit oeuvrer en direction de l’économie, du tourisme, du volet environnemental.

Pierre Buisson espère également que la charte signée entre La Métro, le Parc et la Communauté de communes du Massif du Vercors  » vive ».  » On peut imaginer par exemple la  création d’une via Vercors qui relie Engins à Sassenage. »

Il émet enfin un voeux:  » que le (la) futur président (e) du Parc du Vercors soit issu des 4 montagnes ce qui n’a jamais été le cas. »

Rendez vous le 15 octobre pour savoir…

Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, parcsCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+