Tag Archive | "comtois"

Concours régional comtois 2015


Le syndicat d’élevage du cheval en Dauphiné qui regroupe les éleveurs de chevaux de l’Isère, de la Drôme et de l’avant-pays savoyard a été choisi pour organiser le concours régional de chevaux de trait comtois à St Pierre de Chartreuse. C’est la cinquième fois que le concours se déroule sur ce site..

Les 130 plus belles pouliches et juments de race comtoise identifiées, vaccinées, inscrites au stud-book comtois et ayant été sélectionnées dans des concours d’élevage dans les huit départements de la région Rhône-Alpes ont participé à ce concours régional , reconnu ministère de l’agriculture, devant un jury issu du berceau de race(Franche-Comté).

Les meilleurs sujets de chaque section sont sélectionnés pour participer au concours national de la race qui sa déroulera le vendredi 18 septembre à Maîche dans le Haut-Doubs puis sélectionnés pour le concours général agricole de Paris en février 2016.

T2

Ce concours régional amène de nombreux éleveurs de nos deux régions ainsi que de très nombreux visiteurs adeptes du cheval de trait mais aussi des amateurs du monde rural.

 » nous n’avons jamais vu autant de monde  » s’est félicité Roger Roux Fouillet Président du syndicat d’élevage comtois du Dauphiné, Président de l’Association des syndicats de Rhône-Alpes

et depuis quelques jours président des talons comtois au niveau national.

Le cheval comtois, une des 9 races de chevaux de trait français bien présent dans nos montagnes au relief accidenté qui entretient de nombreuses prairies délaissées par l’agriculture moderne. Il participe à l’entretient des zones difficiles mais aussi aux travaux de débardage ainsi qu’à l’entretient des zones viticoles ou maraichères.

T1

Roger Roux Fouillet de rajouter: » Ce concours régional est aussi une manifestation importante au cœur de notre massif de part son côté festif et traditionnel de part de son côté touristique, économique et environnemental. »

Le tout nouveau député Pierre Ribeaud, qui succède depuis peu à François Brottes a participé à ce concours ainsi que le président du Conseil Départemental Jean Pierre Barbier.

Ce dernier a apporté son soutien sans réserve à cette filière et a pris une initiative très originale et très appréciée par les éleveurs comtois:  » le conseil départemental va acheter un comtois et le mettre à disposition des éleveurs  de trait comtois de l’Isère… »

Pour voir les résultats du concours, cliquer ici

2015 – Saint Pierre de Chartreuse


Catégorie A la une, filière équine, élevageCommentaires fermés

St Pierre de Chartreuse: concours comtois


C’est une coutume, St Pierre de chartreuse accueille chaque année le concours local des chevaux comtois. Ce dimanche 12 août, et  une cinquantaine de juments accompagnées éventuellement de leurs poulains assureront donc l’animation du plan de ville de St Pierre.

Le cheval de trait est de moins en moins utilisé en agriculture et pourtant... il rend de gros services en relief difficile

Le cheval de trait est de moins en moins utilisé en agriculture et pourtant... il rend de gros services en relief difficile

Il faut rappeler que le comtois est un cheval de trait qui ont rendu de nombreux services aux agriculteurs. Cheval rustique il s’adapte aux reliefs difficiles. Aujourd’hui les mâles partent en boucherie, les pouliches étant réservées à l’élevage et aux activités d’élevage.

Le cheptel rhônalpin compte aujourd’hui environ 2000 juments. En Isère, en comtois et percherons, on doit comptabiliser 300 éléments.

Dimanche se déroulera donc le concours d’élevage  avec la présence d’éleveurs de l’Isère et de Savoie.

Celui ci est organisé par  le Syndicat d’élevage du Dauphiné et l’institut du cheval Français et de l’équitation.

C’est un concours modèle et allures, il s’agit donc pour chaque animal présenté de contrôler sa morphologie : tête, encolure, épaule croupe… son allure au pas et au trot.

L’intérêt étant bien entendu que l’animal marche le plus régulièrement possible, bien régulier au niveau des aplombs. Pour les éleveurs de chevaux de trait, ce genre de manifestation est primordial

Roger Roux Fouillet, éleveur, une des chevilles ouvrière de ce concours en pleine préparation...( photo d'archives)

Roger Roux Fouillet, éleveur, une des chevilles ouvrières de ce concours en pleine préparation...( photo d'archives)

Le matin, à partir de 9h30, sera réservé aux pouliches de 1,2 et 3 ans.

L’après-midi, ce sera au tour des juments suitées ( accompagnées de leurs poulains.)

La remise des prix étant prévue à 17 heures.

Chaque année ce concours est de haute tenue et attire de nombreux spectateurs qui peuvent assister à de nombreuses animations dont le fameux repas chartrousin.

Catégorie filière équine, élevageCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2020
L Ma Me J V S D
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+