Tag Archive | "Concours local des Prairies Fleuries"

Vercors: Concours local des Prairies Fleuries


Le concours des prairies fleuries participe à la reconnaissance et à la valorisation des pratiques des agriculteurs tout en leur apportant une expertise technique : valeurs agronomique et qualités fourragères, diversité des espèces… Il récompense l’excellence agri-écologique des parcelles exploitées par les éleveurs. Les résultats du concours ont été dévoilés dimanche 29 juillet lors de la Fête du Bleu 2018 à Lans-en-Vercors.

prair
LES RÉSULTATS DU CONCOURS LOCAL DES PRAIRIES FLEURIES

12 agriculteurs ont présenté une parcelle de grande qualité au concours situé cette année sur la zone de l’AOP Bleu du Vercors-Sassenage.

Dans la catégorie prairies pâturées :
1er prix : GAEC des Rapilles (Alain Francoz) à Engins.
2e prix : Christian Perrin à Méaudre.
3e prix : GAEC des Allières (Hugues Argoud-Puy) à Villard-de-Lans.

Dans la catégorie prairies de fauche :
1
er Prix : GAEC des Écureuils (Alexis Fanjas) à Villard-de-Lans.
2
e prix : GAEC Pierre de l’eau (Sylvain Faure) à Méaudre.
3
e prix : GAEC de la Daille (Loïc Jallifier-Verne) à Lans-en-Vercors.

Cette année, le jury était présidé par Serge Mayousse vice-président du SIVER (syndicat du Bleu du Vercors-Sassenage), accompagné de Jean-Pierre Manteaux (agronomie-fourrage) de la Chambre d’agriculture de la Drôme, Grégory Loucougaray (écologie-botanique) chercheur à IRSTEA, Michel Hudry (apiculture) de Lans-en-Vercors, Marie Racapé (faune) de la LPO Isère, Agathe Meriaux (paysage) stagiaire au Parc du naturel régional du Vercors (école du paysage à Angers) et Jean-Luc Langlois (animateur et secrétaire du jury), chargé de mission agriculture au Parc du naturel régional du Vercors.

Voir aussi sur Facebook ICI ! et ICI !

UN CLIP POUR TOUT SAVOIR SUR LES PRAIRIES FLEURIES ET CE CONCOURS

Les prairies fleuries du Vercors, un clip produit par le Parc naturel régional du Vercors et réalisé par Axel Falguier.




Catégorie agricultureCommentaires fermés

Fête du Bleu: tout un territoire mis à l’honneur


La Fête du Bleu, lancée en 2001 à l’initiative du Parc naturel régional du Vercors, est devenue un rendez-vous annuel incontournable.

C’est une occasion unique de découvrir la richesse de l’agriculture locale dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Rythmée par de nombreuses animations, la Fête du Bleu émerveille les petits comme les grands par la variété de ses animaux, la qualité de ses produits du terroir, l’originalité de ses spécialités culinaires et gastronomiques…. La fête du Bleu est aussi l’occasion de découvrir le patrimoine, les savoir-faire et toutes les spécificités du secteur géographique où elle s’installe.

En effet la fête du bleu se déroule les années pair en Isère et les années impair en Drôme.

Cette année elle s’est déroulée à Lans en Vercors. Cette 18ème édition avait une saveur particulière car elle avait pour fil conducteur les 20 ans de l’AOP du Bleu du Vercors-Sassenage.

Pour résumer c’est tout un territoire, le Parc naturel régional du Vercors, son agriculture, ses savoir-faire qui ont été mis à l’honneur.

La Fête du Bleu, c’est bien sûr une grande fête agricole avec le Concours des races bovinesla présentation des races patrimonialesle Concours local des Prairies Fleuries; et le Marché du terroir qui a accueilli plus de 30 producteurs fermiers. Un rendez vous qui a attiré plus de 20 000 visiteurs séduits, enchantés..

Ce dimanche la confrérie du Bleu du Vercors Sassenage a intronisé trois personnes qui ont juré fidélité au bleu mais surtout aux bons produits de notre territoire: Pierre Guillot éleveur laitier, Mickaël Kraemer maire de Lans et Benoît Charron parrain de la fête, président de l’Union des fromagers d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Voici un résumé photos de la journée de dimanche..




Catégorie A la une, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+