Tag Archive | "congrès des maires de l’Isère"

Congrès des maires: une large place faite aux…maires!


Le 63ème congrès de maires s’est déroulé à l ‘Alpe d’Huez.. Lieu prédestiné car l’un des thèmes majeur était le tourisme. C’est une certitude, l’Isère a des atouts touristiques indéniables » précisera  Chantal Carlioz maire de Villard de Lans et vice présidente du Conseil Départemental en charge du tourisme.

Autre thème majeur: le rôle du maire.

le Président du Département, Jean Pierre Barbier, a tenu à rappeler le rôle essentiel que tiennent les maires dans la Démocratie Française. Les maires, premiers garants de la devise nationale « Liberté, Egalité, Fraternité », ont la difficile charge de transmettre ce flambeau.
Beaucoup assument cette charge dans l’unique but de « rendre service ». Dans un contexte qui n’a cessé d’évoluer voire de se complexifier, la charge de maire effraie de plus en plus et il en résulte qu’un maire sur deux a annoncé ne pas se représenter lors de la prochaine échéance électorale. Cette crise des vocations menace les territoires ruraux, une menace à laquelle la fusion des communes ne sera pas la solution miracle.
Sans titreIl est nécessaire d’encourager la vocation de maire parmi les jeunes afin de continuer à transmettre le flambeau de l’engagement public et citoyen.

Le Département aux côtés des maires pour relever les défis

Afin d’encourager ces vocations, le Président du Département a redit son soutien aux maires et les différentes déclinaisons de ce soutien qu’offre le Département.
C’est d’abord le dialogue qui est au coeur de la réussite collective, un dialogue entre le Département et les collectivités rétabli grâce à différentes instances.
Ainsi le Département a relancé le dialogue avec les maires via les conférences territoriales, présidée par Frédérique Puissat, mais également via les réunions cantonales tenues régulièrement par le Président sur l’ensemble de l’Isère. Ce dialogue s’établit aussi avec les Présidents d’EPCI grâce aux conférences organisées elles aussi régulièrement.
Ce dialogue a permis d’organiser intelligemment la répartition des compétences, à l’instar de la compétence GEMAPI, confiée aux EPCI avec l’accompagnement du Département, ou de la compétence mobilité, sur laquelle un sondage auprès des maires et des isérois a été réalisé par le Département. Le Département qui a longtemps assumé cette compétence entend bien rester un acteur de cette transformation aux côtés notamment de la Région.
La confiance est elle aussi un élément essentiel dans le travail du Département avec les collectivités. Cette confiance s’est exprimé à travers le plan de relance qui a permis aux communes d’initier des projets importants.
La confiance permettra aux communes d’agir ensemble, de concert avec le Département, pour relever les défis de l’époque actuels.
Le défi environnemental d’abord, dans lequel le Département encourage les communes à agir, notamment en prenant part à la Stratégie Air Climat Energie qu’il a initié.
Le défi numérique ensuite, auquel le Département répond en déployant le réseau Isère THD sur 92% du territoire isérois, une première en France.
Le défi du service public de proximité enfin. Ce lien nécessaire entre collectivité et habitants, le Département l’assure grâce au maillage des 13 maisons du Départements et aux services locaux spécialisés à portée des plus fragiles. Dans ce même but, le Président du Département tient chaque mois dans un territoire différent une permanence ouverte à tous.
Pour finir, le Président du Département a rappelé la volonté de l’exécutif départemental de donner toujours plus de lisibilité et donc d’efficacité aux différents dispositifs d’aide du Département aux communes et aux intercommunalités. Ces dispositifs permettent aux différentes collectivités d’engager une dynamique partenariale propice au développement des territoires.
« Je veux dire merci aux maires. Merci pour leur engagement, pour le courage d’assumer cette fonction essentielle à la tenue de notre Démocratie et de notre République. Le Département est un allié des communes, il sera toujours à leurs côtés pour les accompagner dans leurs missions » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Congrès des maires de l’Isère


Les maires et adjoints des 526 communes de l’Isère ont rendez-vous le 8 octobre au Touvet pour le 59e congrès départemental des maires.

Organisé par l’Association des Maires de l’Isère (AMI), en partenariat avec la préfecture, le Département, et les présidents d’intercommunalités, cette édition 2016 a pour le thème « Les élus et les risques », une problèmatique abordée à travers deux tables rondes : « La défense extérieure contre l’incendie » et « Le plan communal de sauvegarde ».

Programme de la journée

  • 8 h – Accueil des congressistes
    Visite officielle de l’exposition
  • 9h – Ouverture du Congrès par le Président de l’AMI, Daniel Vitte
    - Projections de présentation de la ville et de la communauté accueillantes
    - Discours d’accueil de Laurence Théry, Maire du Touvet
    - Intervention de Francis Gimbert, Président de la communauté de communes Le Grésivaudan
    -  Intervention du Député Pierre Ribeaud
  • 9h30 – Assemblée générale de l’AMI
    Rapport moral, rapport financier, certification des comptes et vote des délibérations
  • 10h30 – Visite des stands
  • 11h – Table ronde « Les élus et les risques » :
    La Défense Extérieure Contre l’Incendie
    Le Plan Communal de Sauvegarde
  • 12h30 – Interventions officielles de clôture
    Discours de Jean-Pierre Barbier, président du Conseil départemental de l’Isère,
    Discours du Préfet de l’Isère, Lionel Beffre
  • 13h – Visite des stands
  • 13h30 – Remise des médailles d’honneur communales

Catégorie territoiresCommentaires fermés

André Vallini:  » il est temps de réformer le millefeuille administratif »


Les 1000  maires et élus municipaux  qui ont participé au 57ème congrès des maires de l’Isère attendaient avec beaucoup d’intérêt l’allocution d’André Vallini, secrétaire d’Etat en charge de la réforme territoriale. Un secrétaire d’Etat qui connait bien notre département.. n’était-il pas avant sa nomination président du conseil général..

André Vallini a d’entrée annoncé qu’il était temps de »  réformer le millefeuille administratif, le simplifier… et à travers une loi, redéfinir les compétences de chaque collectivité.. il ne doit plus exister de confusion des pouvoirs et des compétences.. »

Cette réforme territoriale a plusieurs objectifs  » dont celui de la compétitivité.. nous avons un mode administratif qui  décourage les énergies, freine les projets, initiatives.. » Il est persuadé que le nouveau redécoupage régional va relancer la compétitivité  » grâce aux compétences renforcées. Les régions deviendront les moteurs du développement.. »

André Vallini en appelle à la fusion des communes et l’agrandissement des intercommunalités,  » les services publics y gagneront en efficacité ». Il a annoncé que les communes qui fusionneront échapperont à baisse de la dotation globale de fonctionnement  » et même verra cette dernière augmenter de 5% pour les communes de moins de 10 000 habitants. »

La région Rhône-Alpes et l’Isère se montrent très coopératives vis à vis de cette réforme territoriale, ce qui satisfait pleinement le secrétaire d’Etat qui a annoncé  » le conseil régional et le conseil général travaillent déjà à la mutualisation de certains services.. Le conseil Général va même plus loin puisqu’il réfléchit à la façon de déléguer certaines de ses compétences aux intercommunalités qui seraient volontaires.. Je suis heureux de constater que l’Isère est un département pionnier dans cette réforme territoriale, j’espère que d’autres départements suivront… »

André Vallini, secrétaire d’Etat en charge de la réforme territoriale a t-il convaincu son auditoire.?.. disons que les réactions étaient mitigées..

Gilbert PRECZ

A lire aussi:

57ème congrès des maires de l’Isère

57ème congrès des maire de l’Isère:relever les défis

Catégorie collectivités, territoiresCommentaires fermés

57ème congrès des maires de l’Isère


C’est une coutume, suite au renouvellement des conseils municipaux, soit tous les six ans, le congrès des maires de l’Isère se tient à Grenoble Alpexpo.

En cette année d’élections municipales, c’est donc tout naturellement dans la capitale des alpes que c’est déroulé, ce samedi 11 octobre le congrès des maires de l’Isère. Ce congrès, 57ème du nom a rassemblé plus de 900 élus, dont de nombreuses  » têtes » nouvelles ainsi que près de 200 invités et personnalités.

A chaque congrès un thème est débattu… Ce n’a pas été le cas cette année. Les élus pouvant en échange débattre autour de quatre ateliers: “La réforme territoriale”, “les pouvoirs de police et les responsabilités du maire”, “les finances locales” et “le maire employeur”.

Ceci après avoir entendu les discours de bienvenue de Daniel Vitte, président de l’association des maires de l’Isère, d’Eric Piolle maire de Grenoble, Christophe Ferrari président de La Métro, Alain Cottalorda président du Conseil Général, Richard Samuel préfet et enfin l’allocution d’André Vallini secrétaire d’Etat en charge de la réforme territoriale.

Le congrès de maires de l’Isère a deux pôles d’attractivité.

Outre les diverses interventions, élus et personnalités peuvent se retrouver dans un espace d’échange, très convivial ou ils rencontrent différentes structures, entreprises.. qui ont un lien avec le territoire. On citera les espace du Conseil Général, de La Métro, de la chambre d’Agriculture de l’Isère, la chambre et métier et de l’artisanat de l’Isère , Plate-forme d’ingénierie territoriale mutualisée en Isère, mais aussi du Crédit Agricole Sud Rhône-alpes, d’EDF, la Poste…..

Gilbert PRECZ

A lire aussi

Voici quelques clichés pris sur le vif.. Cliquer sur les photos pour les agrandir




Catégorie A la une, Chambre des metiers et de l'Artisanat 38, collectivités, territoiresCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+