Tag Archive | "Conseil Général de l’Isère"

Abattoirs de Grenoble: les travaux du renouveau


Depuis 2007, le Syndicat Mixte Alpes Abattage (SYMAA), créé à l’initiative du Conseil Général de l’Isère et en partenariat avec la Ville de Grenoble, gère le service public de l’abattoir du Fontanil. Il en délègue l’exploitation à la société SAS ABAG détenue depuis janvier 2013 par les usagers de l’abattoir.

En 2015, le Syndicat mixte Alpes abattage est élargi à quatre intercommunalités :

- la nouvelle métropole, désormais compétente sur le service public d’abattage,

- la communauté d’agglomération du Pays voironnais,

- la communauté de communes du Massif du Vercors,

- la communauté de communes du Grésivaudan.

Grâce au fort soutien financier des deux collectivités et de la Région, le site des abattoirs va faire l’objet de travaux de requalification, qui permettront une meilleure adaptation aux besoins du développement économique de la filière viande de l’Isère et des circuits courts de consommation alimentaire.

Le Département a soutenu ce projet en raison de l’importance de l’abattoir dans la préservation de la filière d’élevage iséroise (près de 200 éleveurs isérois sont des clients réguliers de l’abattoir) et dans le développement des circuits courts (en Isère déjà une vingtaine de magasins de producteurs, 2 000 agriculteurs concernés, dont 700 producteurs fermiers).

Après une année de préparation consacrée aux études techniques, à la rédaction des marchés et à la consultation des entreprises, les travaux de requalification de l’équipement vont enfin pouvoir être engagés et seront menés à bien, pour l’essentiel durant cet exercice 2015.

Pour marquer cette étape importante pour les filières viande locales, une visite a été organisée sur le site des abattoirs en présence des services de l’Etat, des élus de toutes les collectivités impliquées dans le projet et des représentants des usagers.

Eric Rochas, éleveur à Méaudre, qui préside l’ ABAG chapeautée par sa holding, la société New/Co,  » Pôle viande coopératif, » a servi de guide tout au long de la visite.

 » Nous avons pris les destinées de l’abattoir il y a tout juste 2 ans, le 16 janvier 2013. Cet abattoir, destiné à traiter 10 000 tonnes par an n’a pas atteint cet objectif. Du coup, surdimensionné, sur équipé, avec des frigos aux 3/4 vides, des charges  fixes telles que l’eau, l’ électricité, le gaz.. très élevées… ont obligatoirement eu des répercussions financières négatives. »

Très souvent nous avons entendu que cet abattoir du Fontanil allait fermer ses portes.  » Cet équipement a de nombreux atouts. il est bien positionné aux portes de Grenoble et c’est le seul abattoir de Grenoble multi-espèces: bovins, ovins, porcins, chevaux.. et même autruches » rajoute Eric Rochas.

 » Voilà pourquoi les clients, éleveurs, ont décidé de se pencher sur le problème et de créer New Co « Pôle viande coopérative », une société coopérative d’intérêt collectif. »

L’ abattoir a traité, en abattage et découpe 2100 tonnes en 2012, 2700 tonnes en 2013, 3000 tonnes en 2014 pour près de 600 clients, 594 exactement. A retenir également une forte activité hallal.

Eric Rochas s’est voulu rassurant: ‘ » l’entreprise est viable si on traite entre 2700 et 3200 tonnes par an et si les travaux en projet sont réalisés ».

Le syndicat mixte Alpes abattage ( Symaa) va financer la requalification de l’abattoir qui représentent 3,7 millions d’enveloppe globale dont 2,4 millions d’euros pour les travaux. Le conseil Régional apportera une enveloppe de 419 000 euros.

Les travaux débuteront en février. ils concernent: le redimensionnement des locaux, la réfection des installations techniques, la mise aux normes de la sécurité. Les chaînes bovines et ovines seront modernisées.

L’abattoir du Fontanil sera alors un outil au service de la filière viande départementale. Il permettra de revaloriser les circuits courts.

De nombreux élus parmi lesquels Michel Grégoire, conseiller régional en charge de l’agriculture, Alain cottalorda, président du conseil Général de l’Isère,  Christian Nucci , vice président du conseil Général, Jean Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère on tenu à visiter l’établissement dans l’état, avant le début des travaux..

Gilbert PRECZ

Cliquer sur les photos pour les agrandir


Catégorie A la une, élevageCommentaires fermés

Réforme territoriale : initiative du Département et des intercommunalité de l’Isère


La signature d’un protocole d’accord entre le Département et les intercommunalités de 4 territoires de l’Isère préfigure la manière dont se met en œuvre la Réforme territoriale.

La Réforme engagée par le gouvernement passe par deux projets de lois: le premier définitivement adopté par l’assemblée nationale le 17 décembre dernier fixe désormais le nouveau découpage de la France en 13 régions contre 22 jusqu’alors; le second dit « loi NOTRe » (nouvelle organisation territoriale de la république) est en cours d’examen en première lecture au Sénat, et précisera la répartition des compétences entre les différents échelons institutionnels : Régions, Départements, communes et intercommunalités.

La Réforme vise en particulier à renforcer la compétitivité des territoires – objectif poursuivi au travers de la nouvelle carte des Régions – et à améliorer l’efficacité des services publics en rationnalisant leur gestion, notamment par la mutualisation de leurs moyens d’action.  Cela passe notamment par la montée en puissance de l’intercommunalité pour agir au plus près du territoire et répondre  aux besoins de la population.

Dans cette perspective, le Département et les intercommunalités de 4 territoires de l’Isère ont choisi, d’abord à titre expérimental, de faire converger leurs actions en partageant avec la Région un projet commun de territoire, socle des futurs contrats territoriaux, et en rapprochant leur moyens pour mettre en oeuvre tout ou partie de blocs cohérents de compétence dans le domaine de l’environnement, de la gestion durable de l’espace, de la culture, de la voirie, du tourisme, et de la restauration scolaire.

La signature du protocole Département – intercommunalités, annoncée le 18 novembre dernier par André Vallini, Secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale, accompagne logiquement la signature à cette même date d’un premier protocole Département – Région, entre Alain Cottalorda Président du Conseil général de l’Isère et Jean Jacques Queyranne, Président du Conseil régional de Rhône Alpes.

Ces deux protocoles confortent l’organisation de l’Isère en 13 territoires définis en cohérence avec l’intercommunalité, et s’appuieront dans leurs réalisations concrètes sur les 13 Maisons de territoire mises en place par le Conseil général de l’Isère.

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Vive la république, vive la liberté de la presse


L’ensemble des agents de l’Hôtel du Département à Grenoble, ainsi que les agents des Maisons du territoire et les élus du Conseil général de l’Isère ont observé une minute de silence à 12h devant l’Hôtel du Département à Grenoble en ce jour de deuil national.

Le Président du Conseil général, Alain Cottalorda, en réunion à Bourgoin-Jallieu, a également observé un temps de recueillement avec les agents devant la Maison du territoire de la Porte des Alpes.

Au terme de la minute de silence, choqués, horrifiés, et tous solidaires avec Charlie Hebdo, le personnel et les élus du Département ont crié « Vive la République » à l’unisson pour s’élever contre la barbarie et militer pour la Liberté de la presse.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Coffret Balades et randonnées en Isère


Le Conseil général de l’Isère, Isère tourisme et l’ensemble des acteurs du Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (P.D.I.P.R.) ont réalisé un superbe coffret de 24 cartes des sentiers labellisés du département.

Outils indispensables pour choisir et préparer sa randonnée, les cartes contenues dans ce coffret proposent pour les différents pays et massifs isérois des suggestions d’itinéraires, des informations sur l’histoire, les nombreux sites d’intérêts patrimoniaux et touristiques ainsi que les richesses naturelles.

Cartographie d’un « pays » à découvrir

Du nord au sud, d’est en ouest, l’Isère concentre une véritable richesse patrimoniale et culturelle à découvrir:

  • 9 000 km de sentiers de randonnée labellisés et de sentiers de randonnées balisés  PDIPR (Plan Départemental d’Itinéraires de Promenade et Randonnée).
  • 1 Parc National : Les Ecrins.
  • 2 Parcs Naturels Régionaux, Le Vercors et La Chartreuse.
  • Près de 100 Espaces Naturels Sensibles dont 11 sites remarquables
  • 2 stations thermales : Allevard-les-Bains et Uriage-les-Bains
  • 31 stations de montagne.
  • Près de 100 musées et sites touristiques.
  • 10 parcours de golf.
  • 13 sites équipés de téléphériques ou télécabines d’été.
  • 7 grands lacs.

Pratique

Prix de vente public du coffret : 49€/ 24 cartes (soit 2,04 euros la carte !)
En vente sur www.isere-tourisme.com

Chacune des cartes est également en vente à l’unité dans les offices de tourisme et syndicats d’initiatives isérois des territoires concernés et sur www.isere-tourisme.com

Catégorie bibliothèque, environnement, natureCommentaires fermés

Colloque Bois construction et Trophée bois 2013


Le colloque Bois construction et la remise du Trophée bois 2013 organisés par le Conseil général de l’Isère  se dérouleront le 26 novembre à 14h00 à la Chambre de métiers et de l’artisanat de Grenoble.

Le thème du colloque sera:  » « Filière forêt-bois, développement local et transition constructive »

En voici le programme:

COLLOQUE

Le nombre de place étant limité, il est impératif de s’inscrire avant le 19 novembre

COLLOQUE BULL


Catégorie - filière boisCommentaires fermés

Concours départemental de fleurissement de l’Isère


Le Conseil général de l’Isère lance le 55ème concours départemental de fleurissement des villes et villages, mission confiée à Isère Tourisme.

L’inscription au concours 2013 est ouverte jusqu’au 25 juin 2013 : elle concerne toutes les communes du département, chaque mairie ayant la possibilité, en complément de sa candidature, d’inscrire trois habitants particulièrement investis dans le fleurissement.

Nouveauté 2013 : Cette année, les municipalités peuvent également inscrire les écoles qui participent au fleurissement de leur commune et de leur établissement.

Les formulaires d’inscription sont en ligne sur le site professionnel d’Isère Tourisme : http://pro.isere-tourisme.com/fleurissement/s-inscrire-186-1.html

Ce concours est le symbole d’une démarche d’embellissement du cadre de vie. C’est l’objectif des communes qui s’engagent dans le label : apporter aux habitants et aux visiteurs un environnement de qualité. En Isère, 40 communes sont dotées de fleurs (label national des villes et villages fleuris).

En 2012, une centaine de communes iséroises et 119 particuliers ont participé au concours  départemental de fleurissement.

Les 43 membres du jury, présidé par Christian Pichoud Conseiller Général, et Président d’Isère Tourisme, représentent le Conseil général, le secteur du tourisme, les lycées horticoles et la profession -rosiéristes, horticulteurs, paysagistes, les services municipaux des espaces verts-. Avec un regard professionnel et averti, ils ont sillonné le département pendant 20 jours, à la découverte des communes en lice.

Catégorie environnementCommentaires fermés

NON AU GAZ DE SCHISTE COLLECTIF BIEVRE 38 ORGANISE DEUX SOIREES DEBAT


Le Film documentaire de JOSH FOX  dévoile  les nombreuses atteintes à l’environnement, à l’eau et à la santé humaine consécutives à l’exploitation des gaz de schiste.

Un véritable débat suit chaque  projection  où chacun, citoyen et élu, peut s’exprimer sur la situation de l’exploration et de l’exploitation des gaz de schiste en France, les limites de la loi, l’opposition du Conseil Régional Rhône Alpes et du Conseil Général de l’Isère, les pollutions, la technique « de fracturation hydraulique », l’avenir énergétique, les actions à  envisager.

Contrairement à ce que beaucoup d’entre nous pensaient le gouvernement n’a pas suspendu l’exploration du Gaz et huiles de schiste en France, tout au plus il a abrogé 3 permis cet été, suite à une vaste mobilisation des citoyens et des élus de l’Ardèche, de la Drome et de l’Aveyron.

Dernièrement 14 nouveaux permis viennent d’être accordés en France et le permis de Montfalcon qui concerne notre région a été déclaré recevable par les experts du ministère de l’environnement.

Notre Collectif  demande aux Collectivités Locales de se positionner par rapport à cette menace, véritable aberration climatique,  environnementale et sanitaire,  contraire à la philosophie du Grenelle de l’environnement.

De nombreux élus se sont déjà engagés en adoptant des délibérations dans ce sens.

Face à la surdité de nos dirigeants, à la pression qu’exerce le lobby de l’industrie pétrolière et à la désinformation du public, le collectif  «NON AU GAZ DE SCHISTE COLLECTIF BIEVRE 38»  vous invite à l’une de ses prochaines soirées débat  :

Le 20 mars 2012 à 20H30 Salle Aimé Jacquier  à St Hilaire de la Côte

Le 31 mars 2012 à 21H Salle Polyvalente d’Eclose.

Catégorie environnement, énergiesCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2019
L Ma Me J V S D
« juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+