Tag Archive | "consommation"

Loi Consommation : plus d’écologie


Lors de l’examen en deuxième lecture du projet de loi « Consommation » à l’Assemblée nationale, Michèle Bonneton a fait adopter des amendements qui  renforcent les droits des consommateurs et contribuent à la relocalisation de l’économie dans notre pays.

Un premier amendement porte le délai de présomption d’antériorité du défaut d’un bien à vingt-quatre mois. Il y avait en effet jusqu’à maintenant une situation de confusion: la garantie de conformité était déjà de vingt-quatre mois, mais en cas de panne provenant d’un défaut, au bout de 6 mois, c’était au consommateur de faire la preuve du défaut, ce qui est quasiment impossible.

Michèle Bonneton a déclaré: « cet amendement introduit dans la loi le renversement de la charge de la preuve, c’est un vrai changement.

Pour le consommateur, la confusion actuelle est levée et cela représente financièrement un pouvoir d’achat supplémentaire. Pour notre pays, cela conduit à favoriser la réparation qui se fait sur notre territoire, plutôt que le rachat de produits souvent importés. Sur ma proposition, cette réparation peut désormais être effectuée par tout réparateur, même non agréé. Et pour l’environnement, c’est au final une réduction du gaspillage des matières premières et de l’énergie, ce qui contribue à la lutte contre le changement climatique et diminue notre empreinte écologique » a t-elle rappelé.

Autre sujet : les magasins de producteurs,  dont l’encadrement juridique est précisé par cette loi sur la consommation. Grace à un amendement soutenu par  Michèle Bonneton, les magasins de producteurs pourront avoir 30% des produits provenant de l’extérieur du groupement, à condition que ceux-ci soient des produits locaux.

Michèle Bonneton salue également d’autres avancées notables de la loi « Consommation » : l’extension du label « Indication Géographique » aux produits artisanaux et manufacturés, qui protègera les productions locales ; l’information pour les plats « fait maison » sur place à partir de produits bruts que devront désormais mentionner les restaurateurs, la reconnaissance de l’obsolescence programmée, via l’obligation des fabriquant d’afficher jusqu’à quelle date seront disponibles les pièces détachées des produits vendus, la possibilité de résilier les contrats d’assurance voiture et habitation au bout d’une année  …

Michèle Bonneton regrette néanmoins que cette loi n’ait pas été l’occasion d’étendre l’action de groupe, strictement limitée aux litiges liés à la consommation, aux questions d’environnement et de santé. Elle a déposé une proposition de loi en ce sens.

Catégorie consommationCommentaires fermés

Si vous saviez ce que vous mangez!


Savons-nous vraiment ce que nous mangeons ? Visiblement la réponse est « non », surtout depuis que l’on sait que l’on peut trouver du cheval dans les lasagnes au bœuf !

L’émission Capital diffusée sur M6 a donc décidé d’aller plus loin et de passer votre assiette au crible. Son contenu, bien sûr, mais aussi les emballages de tout ce que vous mangez.

Une enquête qui va vous mener dans les secrets de la cuisine industrielle. D’où viennent les produits utilisés dans les plats préparés ? Qui les contrôle ? Qu’implique la course folle aux prix toujours plus bas dans l’alimentaire ? Et, en définitive, peut-on encore avoir confiance en ce que l’on nous dit ? Ce soir on devrait y voir plus clair…

On découvrira une enquête sur les secrets des fabricants de plats cuisinés, y compris sur leurs méthodes pour inventer ce que nous mangerons demain. Vous découvrirez également les conséquences que les emballages de nos aliments peuvent avoir sur notre santé. Que cachent réellement nos assiettes ?

Document : Au cœur des nouvelles filières de l’alimentaire

C’est un sujet exceptionnel de 52 minutes. Pendant plusieurs semaines, nous avons exploré les coulisses de l’industrie alimentaire. Une industrie confrontée à une perte de confiance de la part du consommateur. Alors nous avons voulu répondre à toutes les questions que vous vous posez : comment les plats cuisinés sont-ils confectionnés ?

Les ingrédients sont-ils vraiment ceux que l’on nous annonce ? Peut-on encore croire les étiquettes et les industriels ? Des distributeurs aux fabricants en passant par les éleveurs et les mystérieux « traders en viande », nous avons remonté toute la filière. Et nous avons réalisé nos propres tests pour savoir ce qu’il y a vraiment dans les produits que vous achetez. Pour la viande comme pour le poisson, les résultats sont édifiants…

Les emballages sont-ils dangereux ?

On ne les remarque plus. Ils sont là pour protéger les aliments, voire pour séduire le consommateur. Mais aujourd’hui, certains d’entre eux inquiètent : les emballages pourraient être dangereux pour notre santé. La raison : ils libèreraient des produits chimiques qui contamineraient les aliments. On connaissait déjà les risques du bisphénol A, désormais interdit dans les biberons mais que l’on trouve encore beaucoup ailleurs.

Certains cartons sont eux aussi concernés. Alors, faut-il se méfier des emballages et comment les remplacer ? Nous avons mené l’enquête.

Et demain, on mange quoi ?
À l’évidence pas de la viande, en tout cas pas celle que nous connaissons aujourd’hui. Et la raison est simple : il n’y aura plus suffisamment d’animaux pour nourrir tout le monde sur la planète. Il faut donc innover. Vous allez découvrir votre menu de demain : barre aux insectes, poulet plus vrai et plus goûtu que nature mais garanti sans viande, et steak reconstitué à base de chimie.

Des filières très sérieuses sur lesquels des industriels et investisseurs se sont déjà lancés à fond pour conquérir des marchés. À table !

Alimentation : si vous saviez ce que vous mangez !

M6 Dimanche 5 mai 20H45

Catégorie agro-alimentaire, consommationCommentaires fermés

64% DES FRANÇAIS ONT CONSOMME BIO EN 2012


64% des Français ont consommé bio en 2012, 43% au moins une fois par mois, Une vraie tendance de fond qui s’affirme!

Dans un contexte économique difficile, les Français se raccrochent à des valeurs fondamentales en matière d’achats.

D’après la 10e édition du Baromètre Agence BIO / CSA, ils sont 71% à déclarer privilégier les produits respectueux de l’environnement et/ou du développement durable lorsqu’ils effectuent leurs achats ; ils étaient 66% en 2011.
Cette conscience environnementale croissante est en harmonie avec la montée en puissance de l’agriculture biologique en France.

64% des Français ont consommé bio en 2012 et la part des consommateurs réguliers (au moins une fois par mois) s’élève à 43% alors qu’elle était de 37% en 2003 et de 40% en 2011.
- 8% des Français sont des « Bio-quotidiens », ce sont les plus assidus.
- 15% des Français sont des « Bio-hebdos », c’est-à-dire qu’ils mangent bio au moins une fois par semaine.
- 20% sont des « Bio-mensuels », ils consomment des produits bio au moins une fois par mois.
- Enfin, 21% des Français sont des « Bio-occasionnels », ils consomment bio de temps en temps.

La Bio origine France en croissance

En écho à cette dynamique de fond de la consommation de produits bio en France, la production certifiée bio a fortement augmenté en 2012. Cette importante progression permet à la filière de développer ses approvisionnements en France. De 38% en 2009, la part (en valeur) des produits bio « importés » consommés en France passe sous la barre des 30% en 2012.

Une bonne nouvelle pour les Français et les consommateurs bio, très attachés à l’origine des produits qu’ils achètent. En effet, les Français sont 59% à déclarer souhaiter davantage d’information sur l’origine des produits bio. De leur côté, les consommateurs de bio sont très attachés à l’origine des produits bio. Ils sont ainsi plus de 9 sur 10 à porter attention à la mention du pays d’origine sur les produits bio.

Les Français : une image positive de la Bio

S’estimant à 54% « bien informés » sur la Bio, les Français en ont une image très positive. 86% d’entre eux estiment que la Bio contribue à préserver l’environnement, la qualité des sols, les ressources en eau et 83% qu’elle fournit des produits plus naturels car cultivés sans produits chimiques de synthèse.

Une demande de Bio en progression

Les Français sont de plus en plus nombreux à souhaiter manger bio au-delà de chez eux. Les parents notamment sont très demandeurs de bio : 75% d’entre-deux voudraient que leurs enfants se voient proposer des produits bio à l’école et les actifs sont 59% à en souhaiter dans le cadre professionnel (vs 53% en 2011).

Cette dynamique de la Bio s’inscrit dans une vraie tendance de fond, qui va bien au-delà des produits alimentaires : comme le montre le 10e Baromètre Agence BIO / CSA, les achats de produits biologiques autres qu’alimentaires augmentent :
1 Français sur 2 déclare en acheter (49%) contre 44% en 2011.

Catégorie bio, consommationCommentaires fermés

Comment évolue notre consommation de viande….


L’organisme FranceAgrimer vient de publier une étude concernant nos habitudes, nos évolutions vis à vis de la consommation de viande.

Cette étude est très intéressante, complète. On découvre comment et pourquoi notre consommation de viande a évolué depuis 40 ans.

Téléchargement :

France AgriMer propose également une série de documents statistiques, à télécharger, concernant la filière de l’élevage.

Les filières de l’élevage français (édition septembre 2010).

Filière
bovine
Filière
ovine
Filières
laitières
Filière
porcine
Filières
avicoles
cunicoles
Filières
chevaline

Catégorie consommation, filière viandeCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+