Tag Archive | "coopératives agricoles"

Coopératives agricoles: 67 000 emplois


En 2012, les quatre familles de l’économie sociale – coopératives, mutuelles, associations
et fondations – emploient 2,3 millions de salariés et versent 60 milliards d’euros de
rémunération. Elles génèrent 90 milliards d’euros de valeur ajoutée, provenant en
majorité d’activités marchandes.

Associations et fondations interviennent surtout dans l’action sociale, la santé et l’enseignement.
Les coopératives sont des acteurs essentiels de la banque et de la filière agroalimentaire. Elles
prolongent par ailleurs leur activité avec des filiales situées hors de l’économie sociale. Les
mutuelles concentrent leur intervention dans les complémentaires santé et l’assurance des
biens et des personnes. Les conditions de rémunération et la gestion de l’emploi différencient
également les familles de l’économie sociale : le monde associatif recourt ainsi davantage dans
certains secteurs aux contrats aidés et au temps partiel. Les quatre familles sont présentes sur
tout le territoire, mais comptent particulièrement dans l’emploi des zones peu industrielles.

Quant aux coopératives agricoles, avec leurs 67 000 salariés, elles sont des acteurs incontournables de la filière agroalimentaire.
Coopératives de crédit et coopératives agricoles ont par ailleurs étendu leur action en dehors de leur périmètre juridique en créant ou en achetant des filiales. En termes d’emploi, ces filiales hors de l’économie sociale pèsent presque aussi lourd que la partie relevant de l’économie sociale dans les groupes coopératifs de crédit et un peu plus dans les groupes coopératifs agroalimentaires.

Pour prendre connaissance du rapport de l’Insee, dans son intégralité: cliquer ici:
rapport de l’Insee

Catégorie agriculture, economie/emploiCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juillet 2019
L Ma Me J V S D
« juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+