Tag Archive | "Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes"

Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes


Les trois lauréats Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes dévoilés

A lissue dune finale passionnée, le jury a révélé le nom des trois lauréats (un agriculteur, un artisan des métiers de bouche et un restaurateur) vainqueurs de la quatrième édition du concours Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ! Engagée au quotidien sur lensemble de son territoire, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes porte des valeurs de proximité, dutilité et de transmission quil illustre à travers le concours Talents Gourmands.

Les trois lauréats

Le jury du terroir Sud Rhône Alpes, présidé par Olivier Samin, chef étoilé au Carré dAlethius et composé de professionnels reconnus (grands chefs étoilés, meilleurs ouvriers de France, membres de la chambre de commerce de la région), a dévoilé son palmarès lors de la finale qui sest déroulée le 11 octobre 2018 au Carré dAlethius à Charmes sur Rhône.

Sans titreSans titre2

Retrouvez les portraits des finalistes sur www.talents-gourmands.fr

Chacun des lauréats a remporté la somme de 3000 euros, offerts par le Crédit Agricole, ainsi que dautres dotations offertes par les différents partenaires. Un prix spécial « coup de cœur » du jury a été attribué à Mathieu Mélo (Isère), catégorie restaurateurs pour lexemplarité de son parcours, sa persévérance et le courage dont il a fait preuve.

Les épreuves

Lors de la finale, chaque candidat devait relever un défi :

· Durant deux heures, les restaurateurs devaient cuisiner un plat exclusivement composé de produits locaux et de saison sélectionnés par leurs soins. Créativité, esthétisme et saveurs étaient les maîtres-mots.

· Les artisans des métiers de bouche devaient présenter une création de leur choix au jury : buffets traiteurs, pains inédits, sculptures en chocolat

· Les agriculteurs étaient départagés par une vidéo présentant leur exploitation et un entretien oral. Le jury a été attentif à la qualité des produits, loptimisation de leur mode de distribution, leur implication dans la vie régionale et les innovations proposées pour dynamiser le secteur.

TALENTS GOURMANDS CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES 2018

68 candidats en compétition

3 catégories : agriculteurs, artisans des métiers de bouche et restaurateurs

9 finalistes

3 lauréats

1 chef de file président dans le jury

Retrouvez les portraits des finalistes sur www.talents-gourmands.fr

Chacun des lauréats a remporté la somme de 3000 euros, offerts par le Crédit Agricole, ainsi que dautres dotations offertes par les différents partenaires. Un prix spécial « coup de cœur » du jury a été attribué à Mathieu Mélo (Isère), catégorie restaurateurs pour lexemplarité de son parcours, sa persévérance et le courage dont il a fait preuve.

Les épreuves

Lors de la finale, chaque candidat devait relever un défi :

· Durant deux heures, les restaurateurs devaient cuisiner un plat exclusivement composé de produits locaux et de saison sélectionnés par leurs soins. Créativité, esthétisme et saveurs étaient les maîtres-mots.

· Les artisans des métiers de bouche devaient présenter une création de leur choix au jury : buffets traiteurs, pains inédits, sculptures en chocolat

· Les agriculteurs étaient départagés par une vidéo présentant leur exploitation et un entretien oral. Le jury a été attentif à la qualité des produits, loptimisation de leur mode de distribution, leur implication dans la vie régionale et les innovations proposées pour dynamiser le secteur.

TALENTS GOURMANDS CREDIT AGRICOLE SUD RHONE ALPES 2018

68 candidats en compétition

3 catégories : agriculteurs, artisans des métiers de bouche et restaurateurs

9 finalistes

3 lauréats

1 chef de file président dans le jury

Sans titre

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes


Sans titre4e édition du concours Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Fort du succès des trois premières éditions, le Crédit Agricole, en partenariat avec Bottin Gourmand, lance la 4e édition des Talents Gourmands Crédit Agricole. Cette année, le concours est organisé dans 16 Caisses régionales avec pour objectif la mise à l’honneur de l’ensemble de la filière gastronomique.
Le Crédit Agricole valorise les régions et ceux qui font leurs richesses
Ce concours au concept inédit « du champ à l’assiette » rassemble 3 catégories de professionnels qui, par leur savoir-faire et leur amour du bon produit, célèbrent les richesses culinaires de leur région :
• les Agriculteurs (terre et mer) ;
• les Artisans des métiers de bouche ;
• les Restaurateurs.
Partenaire historique des Agriculteurs, le Crédit Agricole a toujours revendiqué des valeurs d’universalité, de proximité, de convivialité, d’exigence et de transmission. À travers ce concours, il réaffirme son ancrage local et révèle les hommes et les femmes qui le mettent en lumière.
L’édition 2018 du concours
Cette année, le Président du jury du concours Talents Gourmands Sud Rhône Alpes est Olivier SAMIN, chef étoilé du Carré d’Alethius à Charmes-sur-Rhône (07).

Les 3 étapes du concours 2018 pour révéler les lauréats Talents Gourmands sud Rhône Alpes sont :
Jusqu’au 31 mai 2018, les candidats pourront s’inscrire gratuitement sur le site www.talents-gourmands.fr.

L’inscription est ouverte aux Agriculteurs (viticulture, élevage, grandes cultures, fruits et légumes, produits de la mer, en individuel ou en coopérative agricole), aux Artisans des métiers de bouche (bouchers, boulangers, traiteurs, pâtissiers, chocolatiers…) et aux Restaurateurs (cuisiniers salariés ou propriétaires, sauf restauration rapide et collective) dont le siège social est situé sur le territoire de la Caisse régionale de Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Du 1er au 30 juin 2018, le jury de la Caisse régionale Sud Rhône Alpes sélectionnera 9 finalistes (3 par catégorie).

Les candidats seront départagés sur leurs qualités professionnelles et leur capacité à travailler et sublimer les produits régionaux.
Lors de la finale, le jury désignera les 3 lauréats régionaux qui deviendront les Talents Gourmands 2018 de la Caisse régionale Sud Rhône Alpes. À cette occasion, le Crédit Agricole remettra aux lauréats 3.000 euros et 1.000 euros pour les finalistes. Enfin, tous bénéficieront de dotations offertes par nos différents partenaires et d’une publication dans l’édition « Spécial Talents Gourmands » (janvier 2019).

Les précédentes éditions du Concours Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

• La 1ère édition du concours en 2013
Le jury, présidé par Patrick HENRIROUX (La Pyramide), avait désigné les 3 lauréats suivants :
Anne-Sophie COSSON – Ferme des Délices de Belledonne (catégorie Agriculteurs) ;
Sylvain RIBEYRE – Boulangerie La Gerbe d’Or (catégorie Artisans des métiers de bouche) ;
Nicolas GRANDCLAUDE – L’Auberge Marnans (catégorie Restaurateurs).

• La 2e édition du concours en 2014
Le jury, présidé par Michel CHABRAN (Restaurant Chabran), avait désigné les 3 lauréats suivants :
Cédric BOMMENEL – Le Cochon rustique (catégorie Agriculteurs) ;
Michaël MIGNOTTE – Boucherie de l’Eyrieux (catégorie Artisans des métiers de bouche) ;
Julien ALLANO – Le Clair de la Plume (catégorie Restaurateurs).

• La 3e édition du concours en 2017
Le jury, présidé par Christophe ARIBERT (Les Terrasses d’Uriage), avait désigné les 3 lauréats suivants :
Jocelyn COMAILS – Ferme Bouche baie (catégorie Agriculteurs) ;
Sylvain PETIT – Esvinaigrerie (catégorie Artisans des métiers de bouche) ;
Mathias MERLE – Carafons (catégorie Restaurateurs).

Plus d’informations sur :
www.talents-gourmands.fr

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Crédit agricole sud Rhône-Alpes: le rôle indispensable des caisses locales, des sociétaires


Lors de l’assemblée générale de la caisse locale de Sassenage les deux rives de la caisse régionale du Crédit Agricole sud Rhône-Alpes, les sociétaires présents ( très nombreux) ont eu la privilège d’assister à une démonstration de Martial Lecoutre.

20180206_220205

Celui ci faisant partie de la brigade de Thierry Court qui a remporté le concours télévisé « Le Meilleur Pâtissier – Les Professionnels » 2017 diffusé sur M6.

Pour rappel la caisse régionale du Crédit Agricole sud Rhône-alpes est basée sur le mutualisme.

Plus d’un client sur trois est à la base de l’organisation coopérative du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Être une banque coopérative et mutualiste, c’est répondre aux attentes et besoins de toutes les clientèles. C’est être attaché à notre territoire de Caisse régionale, Ardèche, Drôme, Isère et Sud-Est lyonnais, car tous les clients et sociétaires vivent sur ce territoire et c’est leur épargne qui finance les crédits accordés localement.

Les profits réalisés sont conservés localement à plus de 85 %, ce qui permet de conforter les fonds propres et la solidité de la banque. Le crédit agricole sud

Rhône-Alpes  est une coopérative, c’est-à-dire qu’elle appartient à ses clients qui ont acheté des parts sociales.

Ils deviennent alors sociétaires et peuvent ainsi participer à la prise de décision avec le principe « un homme = une voix » qui assure que les décisions sont toujours prises dans l’intérêt général. Chaque sociétaire peut se présenter pour être élu dans sa Caisse locale. Il/ elle devient administrateur, un maillon essentiel de la vie locale et dans celle de la coopérative.

Sans prendre part à l’activité bancaire, il apporte aux conseillers de l’agence sa connaissance terrain, permettant ainsi une meilleure approche des projets. Les représentants des administrateurs des Caisses locales siègent au Conseil d’administration  et participent avec les dirigeants à l’élaboration de la stratégie. Être au service des femmes et des hommes de notre territoire, c’est cela le mutualisme ! La force de notre Caisse régionale est d’avoir dans la durée un impact positif sur notre territoire.

Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, rappelle avec vigueur que « Être au service des femmes et des hommes de notre territoire, c’est cela le mutualisme ! Ce qu’il est important de retenir, c’est que ce déploiement de moyens financiers et humains n’est utile et efficace que s’il est réalisé en proximité avec nos clients et en lien avec nos partenaires économiques. Nous œuvrons pour une sauvegarde des emplois et un développement économique du territoire. Notre avenir est lié à celui du territoire, notre raison d’exister est de l’accompagner. »

À fin 2017, la Caisse régionale comptait 320.541 sociétaires, soit 3,6 % de plus que fin 2016 (+ 11.000 sociétaires). Sur la seule Semaine du sociétariat en novembre 2017, 4.300 clients sont devenus sociétaires.

Valoriser les projets

* Le concours des CA d’Or est un événement annuel, organisé par le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et son association mécénat. Soutenu par les Caisses locales du Crédit Agricole, il valorise les professionnels, porteurs de projets sur le territoire Sud Rhône Alpes. www.ca-sudrhonealpes.fr/cador.html

** Vous avez entre 18 et 30 ans et vous avez un projet qui pourrait être utile à votre territoire ? Déposez votre dossier : si celui-ci est retenu, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes vous attribuera une dotation pour vous aider à concrétiser votre projet. www.ca-sudrhonealpes.fr/projets-jeunes.html

Revenons à l’assemblée générale de la caisse locale de Sassenage les deux rives qui s’est déroulée à Noyarey, et à  notre pâtissier..

1

Martial Lecoutre est formateur à l’IMT  Grenoble et donne des cours très avisés à domicile. Chacun se souvient que lors du concours la brigade a étonné les chefs et les téléspectateurs…

Là aussi Martial Lecoutre a étonné en jouant les artistes et exécutant une oeuvre à l’ode du Crédit Agricole.  » Je la décline selon mon imagination du moment..Je ne sais pas à quoi elle ressemblera au final.. » nous dira t-il.

Au final, cette oeuvre éphémère a beaucoup étonné, plu…

Sans titre

Bruno Tondella, président de la caisse locale et Claudine Barthe, secrétaire ont beaucoup apprécié..

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Les bons comptes du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes


En préambule des rencontres économiques ayant pour thème  » perpectives économiques 20128, retour de la croissance? retour de l’emploi, » les dirigeants du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes ont présenté à la presse les résultats 2017 de la caisse régionale.

Jean Pierre Gaillard, président, accompagné de Christian Rouchon, directeur général,  a de suite  » planté le décor »:   » les résultats 2017 sont excellents malgré une concurrence de plus en plus forte. Grâce à notre champ  de compétence nous sommes partout, sur l’ensemble de notre territoire. Nous avons la chance d’être une banque coopérative, c’est notre différence, notre force. Etre une banque coopérative, mutualiste c’est répondre aux attentes et besoins multiples de toutes nos clientèles.. Oui nous sommes au service des femmes et des hommes de notre territoire, c’est notre ADN, c’est ça le mutualisme.. »

L’activité commerciale 2017 du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Sur le marché des particuliers, 9.352 nouveaux clients traduit un rythme du double par rapport à 2016. Le fonds de commerce se développe fortement depuis quatre ans sur ce marché : +2.700 nouveaux clients en 2014 ; +8.000 en 2015 ; +4.200 en 2016 ; + 9.352 en 2017. Ce développement s’accompagne d’une hausse significative des parts de marché sur le crédit habitat, qui est passé de 26,57 % à fin 2013 à 27,86 % à fin 2017, avec une hausse de 0,7 point des encours. Les réalisations de crédit habitat ont évolué de 900 M€ en 2004 à 2.300 M€ en 2017. La hausse a été de 33 % entre 2016 (1.730 M€) et 2017.

Le financement de l’économie est aussi à son plus haut historique avec 900 M€ de crédit d’investissement.

Le marché des professionnels (professions libérales, professions de santé, commerçants, artisans et TPE) a enregistré une hausse de 5 % par rapport à 2016 avec 800 professionnels de plus. Les nouvelles entreprises clientes (de plus de 1,5 M€ de chiffre d’affaires) ont augmenté de 6 % par rapport à 2016 avec 266 entreprises. Le marché des associations affiche la plus forte progression avec 914 associations clientes supplémentaires en 2017, soit une hausse de 65 % ! Seul le marché de l’agriculture enregistre une perte de 87 exploitations, qui traduit tout de même un gain de taux de pénétration dans un marché en baisse, d’où une évolution du fonds de commerce reste meilleure que le marché (- 0,8 % contre -1,3 %).

Les résultats financiers 2017

Les résultats financiers 2017 restent sous pression du fait de la persistance de taux historiquement bas, malgré un écart « taux longs / taux courts » qui s’est accru.

Les taux d’épargne réglementé restent élevés et déconnectés des taux du marché.

Pour la 3e année consécutive, la caisse régionale du Crédit Agricole sud Rhône-Alpes répond à une forte demande de réaménagement des prêts habitat : 4,7 Md€ de crédits habitat ont été réaménagés sur 3 ans, soit près de 50 % des encours de crédits habitat. Ceci représente 53 M€ d’économie par an pour ses clients (en cumul sur 3 années de réaménagement).

Le résultat net consolidé est en hausse de 0,9 % à 113 M€,

Le produit net bancaire (PNB) hors soulte enregistre une baisse de 2,1 %, à 409 M€, avec une marge d’intermédiation sous pression (- 6 %), des réaménagements de crédits représentant une baisse de PNB de 24 M€ et un surcoût de la collecte clients de 23 M€ comparée à de la ressource de marché. Dans le même temps, les charges de fonctionnement sont optimisées (en baisse de 1,6 % à 247 M€) . La caisse régionale a poursuivi ses recrutements en 2017, avec 158 nouveaux CDI (20 nouveaux salariés en net, soit + 1,2 %) ; près de 130 recrutements sont prévus en 2018. Le coût du risque crédit est lui aussi contenu à 0,04 %, avec un taux de Créances douteuses et litigieuses (CDL) à 1,26 %, son plus bas historique.

Sur cinq ans, la banque régionale affiche donc une stabilité du résultat et une progression des performances de gestion :

- fonds propres en hausse de 36 % à 2,2 Md€ ;

- crédits en hausse de 27 % à 14,9 Md€ ;

-  collecte en hausse de 18 % à 20 Md€ ;

-  créances douteuses et litigieuses en baisse de 0,15 point à 1,26 %.

Les perspectives 2018

 » 2018 sera résolument tourné vers le développement et l’investissement, toujours avec la même dynamique de conquête et de financement des territoires, la transformation immobilière de 44 agences au nouveau modèle de distribution, et l’inauguration du nouveau siège social » a précisé Christian Rouchon directeur général. Et de préciser:

 » Nos concurrents traditionnels licencient et ferment leurs agences ? Nous investissons sur la puissance de notre réseau de proximité avec la rénovation de nos agences et même l’ouverture de nouvelles (Voiron Blanchisseries, Saint-Jean-de-Soudain, Bourgoin-Jallieu Folatière) !

Les nouveaux concurrents se lancent dans une guerre des prix ? Nous sommes les derniers à facturer les frais de tenue de compte, et seulement 20 % de nos clients les paient, car nous préférons faire payer notre valeur ajoutée ! Ainsi, nos sociétaires n’en paient pas, pas plus que nos clients détenteurs de compte services ou Compte à composer ou abonnés aux e-documents ; nos clients de l’agence directe et les 18-25 ans n’en paient pas non plus ! Nous installons une réciprocité de la relation dans une perspective à long terme.

La construction de notre nouveau siège social touche à sa fin ! Nous l’inaugurerons à l’automne 2018. C’est l’occasion de mettre en œuvre une politique du zéro papier.  Ce projet d’envergure a nécessité plus de 600 heures d’accompagnement au changement pour permettre une dématérialisation de tous les dossiers et un partage sécurisé instantané des informations (contrat, garantie…).

La transformation de notre entreprise se concrétise également à travers le Plan à Moyen Terme (PMT), baptisé « #Ambition2020 À nous de jouer ! » et axé sur notre capacité à nous réinventer et à faire évoluer nos méthodes de travail. Ainsi, les nouveaux projets sont bâtis en co-construction, selon la méthode Agile, pour permettre aux salariés de s’exprimer et de libérer leurs talents et leurs initiatives. L’innovation n’est pas que technique et se puise dans tous les niveaux de l’entreprise.

Les clients du Crédit Agricole Sud Rhône-alpes bénéficient denouveaux services

- Cash in Time est une solution digitale de financement de factures clients en moins de 24 h. Cash in Time permet aux professionnels, TPE et PME confrontés à un besoin de trésorerie court terme de recevoir rapidement le paiement de leurs factures clients en attente. www.cash-in-time.com

- Eko regroupe l’essentiel de la banque du quotidien : un compte, une carte, une appli, une agence pour 2 euros par mois. Cette offre simple et claire, à prix accessible, est ouverte à tous car sans condition de revenus, disponible en ligne et en agence, au choix du client. Les clients peuvent choisir leurs modes d’interaction avec la banque et en changer à tout moment. Ils peuvent gérer leur compte au quotidien via l’application « Ma Banque », ou leur espace personnel sur internet. Ils ont accès aux conseillers de l’agence de leur choix, sans frais supplémentaires, et à toute la gamme de services du Crédit Agricole (épargne, assurance, crédits).

- Job +, à travers un bouquet de services exclusif, permet d’accompagner les jeunes de 16 à 30 ans dans la construction de leur carrière professionnelle. Pour accroître l’employabilité, faciliter les recherches de job, de stages ou de contrats d’alternance, Job +, en partenariat avec Wizbii (1er réseau social pour les étudiants et jeunes diplômés) met à disposition des jeunes, une large palette de prestations : coaching carrière ; cours en ligne ; certifications de langues ; conseils carrière ; job dating ; offres d’emploi.

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Signature d’une convention de partenariat avec Naturavelo et Carbone Zéro


Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a signé ce mardi 19 décembre une convention avec deux commerçants spécialistes du vélo : Naturavelo (Isère – 38) et Carbone Zéro (Drôme – 26). Avec cette signature, les sociétaires du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes bénéficient d’une réduction de 10% sur l’achat d’un vélo à assistance électrique. Cette convention s’inscrit dans le cadre du sociétariat, élément essentiel du modèle coopératif et mutualiste du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Devenir sociétaire au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, c’est détenir des parts sociales de la banque et participer activement à ses décisions sur le territoire. Les 310.000 clients sociétaires du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes sont acteurs du développement économique local et partagent les valeurs mutualistes tournées vers l’avenir.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes réaffirme par cette convention son engagement à être un contributeur du développement durable sur son territoire.

1

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes: Frédéric Mansord, directeur des Marchés spécialisés


Sans titre 3Frédéric Mansord est nommé directeur des Marchés spécialisés du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Âgé de 39 ans, diplômé de l’INSEEC, master Entrepreneuriat, et d’un DES Gestion de patrimoine de l’université Paris Dauphine, il a commencé sa carrière en créant une société d’astronomie pour le grand public.

Il est ensuite entré dans le monde bancaire, chez BNP Paribas puis à la Caisse d’épargne, avant d’intégrer le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes en 2012 en tant que directeur de la Banque privée.

Après avoir développé cette branche, il a suivi la formation sélective du Groupe Crédit Agricole pour devenir directeur.

Sorti majeur de sa promotion, il a été nommé Directeur des Marchés spécialisés de la Caisse régionale, direction nouvellement créée pour répondre au mieux aux besoins des professionnels, agriculteurs et clients de la Banque privée.

Soulignant « l’esprit d’entrepreneuriat et d’innovation de la Caisse régionale Sud Rhône Alpes », il s’appuiera sur « les expertises et la posture des collaborateurs pour se mettre au service des clients et leur être utile avec les solutions les plus adaptées à leurs besoins. Nous serons soutenus par les valeurs du mutualisme : notre banque est réellement attachée à son territoire, avec des élus impliqués sur un territoire dynamique ».

Didier Duchêne lui succède en tant que Responsable du Marché patrimonial.

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Les lauréats 2017 des CA d’Or sont…


Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a organisé sa douzième cérémonie des CA d’Or, en partenariat avec l’association Mécénat Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Le concours des CA d’OR est un événement annuel dont le leitmotiv « D’une petite idée peut naître un grand projet » reflète son ambition de valoriser les projets porteurs sur le territoire Sud Rhône Alpes (Isère, Drôme, Ardèche, et Sud Est lyonnais).

Pour cette édition 2017, quatre catégories ont été proposées :

- innovation commerce/artisanat

- innovation services

- innovation agro-agri

- innovation industrie

Après une première phase de recrutement puis de sélection, le jury et les internautes ont élu six lauréats 2017 parmi les 19 candidats en liste.

Les six lauréats des CA d’Or 2017 ont été récompensés à Valence devant 200 chefs d’entreprises, responsables associatifs, chambres consulaires, plateformes d’initiative locale, élus de Caisses locales et collaborateurs.

LES LAUREATS

• Innovation Commerce et Artisanat : Miss rétro – Les ciseaux d’Isa – Estafette transformée en salon de coiffure mobile afin d’apporter un service en milieu rural. Proposition d’ateliers coiffure. (Ruoms 07)


Innovation Services : Witrace – Conception, fabrication et commercialisation de balises de géolocalisation, avec une application dédiée sur smartphone. (Voiron 38)


Innovation Agro Agri : Le Pousadou – La Marquisette César Thibon – Elaboration et commercialisation d’une marquisette en bouteille (Berrias et Casteljau 07)

Innovation Industrie : Smartox – Propose une offre de services pour accompagner les laboratoires dans l’exploitation des venins, et dans la découverte de nouveaux composés d’intérêts thérapeutiques. (Saint Martin d’Hères 38)

Coup de coeur du jury : Les fruits rouges de la Guillotière – Installation d’une serre photovoltaïque pour une culture maraichère hors sol en Protection biologique intégrée. (Jarcieu 38)

• Prix Coup de coeur des internautes: Intelligence et Management Stratégique – Création d’un réseau sociétal DEMOCRATECH permettant l’implication des citoyens au développement territorial. (Privas 07- Ballan-Miré 37)

Les lauréats ont  remporté un trophée, une vidéo promotionnelle, un chèque de 1 500 euros et la valorisation médiatique de son projet.

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Partenariat Crédit agricole sud Rhône-Alpes/CPME Isère


Le lundi 02 octobre 2017, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, représenté par Christian
ROUCHON – Directeur Général et la CPME Isère, représentée par Jérôme LOPEZ – Président ont officialisé le renouvellement de leur partenariat à l’occasion d’une rencontre qui s’est tenue dans les locaux de la CPME Isère.

A

De gauche à droite  Ivan BORNECQUE – Directeur du Marché des Entreprises et des Institutionnels du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes,  Jérôme LOPEZ – Président de la CPME Isère, Christian ROUCHON – Directeur Général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, Frédéric MANSORD – Directeur des marchés spécialisés (Banque Privée – Professionnels – Agriculture) du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a eu l’occasion de faire la synthèse des actions qui
sont mises en place sur le territoire en faveurs des commerçants, des TPE, des PME et des
professions libérales, dans le but de les aider à assurer leur développement économique.
Un focus a également été fait sur l’accompagnement que le Crédit Agricole SRA propose
aux start-up et au monde de l’innovation.
Cette rencontre fut aussi l’occasion pour les membres du Bureau de la CPME Isère de se
présenter et de faire remonter les besoins et les attentes des chefs d’entreprises de TPE et
PME en matière de gestion financière et de financement.
Ce partenariat exprime clairement la volonté de continuer de créer du lien entre
tous pour accompagner et soutenir l’entrepreneuriat local et l’innovation.

Catégorie economie/emploi, questions d'actualitéCommentaires fermés

Le Crédit Agricole, SuperNova Invest et le CEA se mobilisent pour l’innovation..


Le Crédit Agricole, SuperNova Invest et le CEA se mobilisent pour l’innovation et annoncent le lancement de deux fonds de capital-risque dédiés à l’accompagnement de l’innovation de notre région :

  • « Supernova 2 » doté de 75 millions d’euros, et
  • « CA Innovations & Territoires » doté de 50 millions d’euros.

Supernova 2

« Supernova 2 », est un FPCI – Fonds Professionnel de Capital Risque – doté de 75 millions d’euros, dédié à l’investissement en amorçage au capital de sociétés développant une activité et un produit technologique présentant de fortes innovations de rupture dans le domaine des technologies pour l’Industrie, la Santé, l’Énergie, l’Environnement et  l’Information et la Communication.

« Supernova 2 » se distingue des autres fonds d’amorçage par son focus sur les innovations matérielles et son orientation résolument technologique. Il est, à ce titre, le successeur d’ATI, levé en 2013, avec une stratégie d’investissement analogue à celui-ci, mais avec une taille inférieure (38 millions d’euros).

Alors que la levée initiale visait 50 millions d’euros, le résultat de la souscription de « Supernova 2 » de 75 millions d’euros est la preuve de confiance accordée à son équipe de gestion, dont la capacité d’analyse de dossiers techniquement complexes et hybrides est reconnue, autant que ses résultats financiers sur les 10 dernières années.

Les souscripteurs du fonds sont :

•       Le Crédit Agricole via 9 Caisses régionales et en particulier la Caisse régionale Sud Rhône Alpes proche de l’équipe de Supernova Invest et du CEA de Grenoble, pour 41 % ;

•       Le Fonds National d’Amorçage géré par Bpi France, dont « Supernova 2 » mettra en œuvre les éléments stratégiques principaux, pour 33 % ;

•       Le CEA via CEA Investissement pour environ 10 % ;

•       Des grands industriels ou apparentés (Michelin, Vinci, EDF, Biomérieux, l’Udimec) pour environ 10 % ;

•       Des families offices et entrepreneurs pour 6 %.

« Supernova 2 » est immédiatement actif avec plusieurs investissements déjà décidés sur le fondement du travail préparatoire réalisé parallèlement à la levée du fonds. Les sociétés Upmem et Diabeloop font partie des premières bénéficiaires de ce fonds.

Pour Régis Saleur, Managing Partner de Supernova Invest, « le lancement de « Supernova 2″ est une réussite qui dépasse nos objectifs et  consacre la pertinence de l’alliance entre le CEA, Amundi et l’équipe de gestion. « Supernova 2″ dispose de moyens largement supérieurs à ceux dont disposait ATI, qui a pourtant réalisé plusieurs cessions avec plus-value et introductions en bourse ».

Pour Daniel Verwaerde, Administrateur général du CEA, « SuperNova 2 est un très large succès qui permettra de financer de belles sociétés innovantes, en particulier valorisant des technologies issues des laboratoires du CEA, mais pas exclusivement. »

Crédit Agricole Innovations et Territoires

Le fonds « Crédit Agricole Innovations et Territoires » mobilise environ 50 millions d’euros pour accompagner les jeunes entreprises innovantes grâce au Groupe Crédit Agricole – via les Caisses régionales, Crédit Agricole Assurances et Crédit Agricole S.A. La gestion de ce fonds a été confiée à SuperNova Invest, et ce au résultat d’un appel d’offres.

Ce fonds doté de 50 millions d’euros pourrait atteindre 100 millions d’euros d’ici 2020. Cet investissement porté par les Caisses régionales de Crédit Agricole à hauteur de 40 millions d’euros, Crédit Agricole Assurances et Crédit Agricole S.A. à hauteur de 5 millions d’euros chacun, vise à dynamiser l’économie des territoires par le financement de l’innovation et l’investissement dans des jeunes sociétés technologiques, opérant prioritairement dans les six relais de croissance du Crédit Agricole : agriculture et agroalimentaire, énergie-environnement, logement, santé, tourisme et mer

Le Groupe Crédit Agricole est avant tout une banque de territoire et un acteur majeur du financement de l’économie réelle. Avec ces deux fonds, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes souhaite accompagner les jeunes entreprises innovantes de ses départements, Ardèche, Drôme, Isère et Sud-Est lyonnais. L’objectif final est bien le développement économique local et la création d’emplois, en investissant prioritairement sur les secteurs porteurs et futurs relais de croissance.

Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, rappelle que « notre banque est une entreprise qui sait se mobiliser pour l’innovation, les entreprises, l’emploi. Nous sommes implantés sur un territoire innovant qui mérite une banque en capacité de l’accompagner. Nous sommes également implantés sur une terre de coopération entre recherche, universités et entreprises.  Nous sommes une banque coopérative, sensible à toutes les coopérations pour développer l’économie locale. Bref, « toute une banque pour vous » et résolument tournée vers l’avenir ! »

Christian Rouchon, directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, souligne que « le Groupe est une force de frappe qui permet de créer des outils nationaux avec un usage régional, reflétant la valeur de proximité propre au Crédit Agricole. Nous sommes le partenaire financier de l’innovation, avec une vingtaine de référents innovation répartis dans tous nos Centres d’Affaires, une filière crédit dédiée et une société de capital-risque propre.

Nos collaborateurs sont issus du milieu de l’innovation, aguerris en finances, mais avec des profils scientifiques pour parler le même langage que les porteurs de projets et comprendre leurs besoins. Nous avons les outils et le savoir-faire avec des offres bancaires traditionnelles, une capacité à renforcer le capital et des solutions d’hébergement, d’accompagnement et de coaching avec le Village by CA, jusqu’à une mise en relation nationale et internationale. Parmi les start-up issues de l’écosystème grenoblois sur ces dix dernières années, notre banque en a accompagné plus du quart, avec pour conséquence la création de quelque 600 emplois. Notre ambition : affirmer notre statut d’acteur économique incontournable de l’innovation grenobloise. »

FinancementStart-up_CASRA_CEA_Supernova_28-09-2017-1

De g. à d. : Ivan Bornecque, directeur du marché des entreprises du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ; Erik Huneker, dirigeant de Diabeloop ; Stéphane Siebert, directeur de la recherche technologique du CEA ; Jean-Pierre Gaillard,  Christian Rouchon,  président et directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ; Geneviève Fioraso, ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Christophe Gégout, Administrateur général adjoint du CEA ; Régis Saleur, Managing partner de SuperNova Invest ; Gilles Hamou, président de Upmem

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes finance l’unique boulangerie de Chalencon


Chalencon, village ardéchois détenant un patrimoine gallo-romain, compte plus de 300 habitants, mais très peu de commerces. Tous souhaitent voir perdurer le seul commerce de bouche du village. Pour soutenir ce projet, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne la réouverture de la boulangerie-pâtisserie-épicerie.


Grâce à son statut de banque coopérative, elle est la seule banque à pouvoir accompagner un tel projet ambitieux pour redynamiser l’activité économique de Chalencon.

L‘année dernière Gérard Rodier décide d’obtenir son diplôme de CAP boulanger-pâtissier dans l’objectif de racheter le fonds de commerce de l’unique boulangerie de Chalencon, que son prédécesseur souhaite vendre. Enfant du pays, son projet est soutenu par la Mairie et par le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes. Grâce à son statut de banque coopérative, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a pu aider financièrement M. Rodier dans le rachat du fonds de commerce, et ainsi aider Chalencon à conserver le dynamisme de son activité économique.

M. Rodier a aujourd’hui rouvert les portes du commerce, accompagné de sa compagne à la vente. L’objectif de cette réouverture est d’obtenir un chiffre d’affaires aussi important qu’il y a cinq ans. Pour cela, un partenariat a été conduit avec une grande surface située à proximité du village, pour approvisionner la vente de l’épicerie et ainsi renouer avec les habitants de Chalencon.

Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, Christian Rouchon, directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, Alain Sallier, maire de Chalencon, et les élus locaux ont célébré la réouverture de ce commerce local essentiel à la vie rurale ce vendredi 15 septembre, en présence de nombreuses personnalités politiques et économiques locales, dont la présidente de la Chambre de Métiers et d’Artisanat de l’Ardèche, Fabienne Munoz, et le président du Groupement interprofessionnel de la boulangerie et boulangerie-pâtisserie de l’Ardèche, Christian Martin.

Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a souligné « la notion dutilité, le sens du territoire et de la proximité de cette réouverture. C’est pourquoi le Crédit Agricole, banque coopérative portant les valeurs de proximité, utilité et solidarité, soutient ce commerce. Nous avons le sens des responsabilités, notre mission est dêtre au cœur des projets. Nos administrateurs sociétaires et nos conseillers bancaires connaissent le territoire et les acteurs économiques : nous jouons collectif ! Soyons audacieux et travaillons ensemble. Merci à ces artisans qui montrent la voie. »

1

Les personnalités présentes pour inaugurer la réouverture de la boulangerie-pâtisserie-épicerie de Chalencon : André Moins, administrateur du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ; M. et Mme Rodier, boulangers ; Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ; Alain Sallier, maire de Chalencon ; Christian Martin, président du Groupement interprofessionnel de la boulangerie et boulangerie-pâtisserie de l’Ardèche ; Fabienne Munoz, présidente de la Chambre de Métiers et d’Artisanat de l’Ardèche.

Catégorie la vie des communesCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2018
L Ma Me J V S D
« nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+