Tag Archive | "CROF"

La Région récolte 80 kilos de miel avec l’UNAF


(photo Franck Trabouillet)

(photo Franck Trabouillet)

A l’occasion d’APIdays, premières journées nationales de l’abeille, plus de 80 kilos d’un miel à l’arôme de fleur d’acacia ont été extraits vendredi 18 juin  au siège de la Région Rhône-Alpes à Charbonnières-les-Bains.

Le Conseil régional accueille depuis le printemps 2007 huit ruches dans le cadre du programme « Abeille, sentinelle de l’environnement » mis en œuvre par l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF) pour sensibiliser le public aux enjeux de la biodiversité et à la nécessaire sauvegarde des pollinisateurs domestiques et sauvages.

Alors que 2010 célèbre l’Année Internationale de la Biodiversité, jamais encore une aussi forte mortalité des abeilles n’avait été constatée en France. Dans le seul département du Rhône, 44 % des colonies d’abeilles ont péri pendant le dernier hiver.

Jean-Jack Queranne, Président de la Région Rhône-Alpes, a évoqué les risques qui pèsent sur la survie des pollinisateurs, comme l’utilisation des pesticides. « Les abeilles représentent un marqueur important pour la biodiversité, l’agriculture, notre alimentation. Une initiative telle que ces APIdays exprime un cri d’inquiétude indispensable».

Il tient à rappeler sa condamnation du vote de la commission mixte  paritaire du 16 juin sur le projet de loi Grenelle 2.Députés et sénateurs ont remis en cause le principe de « compatibilité » entre les trames vertes et bleues et les projets d’infrastructures de transports, lui substituant la simple « prise en compte ». Pour le Président de la Région Rhône-Alpes, membre du Comité national du développement durable et du Grenelle de l’environnement, cette décision « enterre définitivement le Grenelle et met la biodiversité en danger. »

Rhône-Alpes compte près de 10 000 apiculteurs qui exploitent plus de 146 000 ruches, soit 11 % du cheptel national. La production annuelle régionale est estimée à 2 900 tonnes de miel.
Depuis 2007, Rhône-Alpes soutient l’opération « Abeille, sentinelle de l’environnement » dans le cadre d’une convention de partenariat et d’objectifs (66 000 €).

La Région s’est engagée dans une véritable politique apicole et élabore actuellement avec ses partenaires un projet de développement de cette filière, sous la forme d’un Contrat Régional d’Objectifs de Filière (CROF).
Elle apporte aussi un soutien financier annuel d’environ 50 000 € à des actions de recherche appliquée : observation des cas d’intoxication de ruchers ; études génétiques sur les mâles et les reines ; études sur les aspects sanitaires des cheptels, par exemple sur le parasite varroa ou sur la loque américaine ; collecte de données technico-économiques sur la filière.
Enfin, elle accompagne le projet Urbanbees qui vise à la sauvegarde des pollinisateurs sauvages.

Catégorie apiculture, collectivitésCommentaires fermés

La Région renouvelle son soutien à la filière bio


Sous la présidence de Jean-Jack Queyranne, les élus régionaux se sont réunis le 22 janvier en Commission permanente à Charbonnières, et ont décidé, entre autres, d’attribuer 2 M€ pour la filière bio en Rhône-Alpes .

Afin de favoriser le développement de l’agriculture biologique en Rhône-Alpes, le Conseil régional a renouvelé le CROF (Contrat Régional d’Objectifs Filière) Bio pour la période 2010-2012. La Région consacrera une enveloppe de plus de 2 M€ à sa mise en œuvre.
Réunissant différentes organisations (la Chambre Régionale d’Agriculture, les Chambres d’agriculture départementales, Appui Bio, CORABIO, Bioconvergence, Coop de France Rhône-Alpes Auvergne, et les Groupements d’Agriculteurs Biologiques), ce nouveau CROF souhaite répondre aux enjeux posés à l’agriculture biologique :
- proposer des produits alimentaires de qualité et répondre aux préoccupations environnementales des Rhônalpins,
- structurer la filière pour la rendre capable d’approvisionner suffisamment et régulièrement les principaux restaurants collectifs de Rhône-Alpes (lycées, maisons de retraite, hôpitaux, comités d’entreprise…).

Catégorie bioCommentaires fermés

La crise du lait signe la fin de l’URCVL


Confrontée à la crise européenne de la filière lait, l’Union Régionale des Coopératives de Vente de Lait (URCVL), outil coopératif qui mutualise la collecte du lait et regroupe 1900 producteurs de Rhône-Alpes et de la Haute-Loire, sera démantelée le 31 décembre prochain.

Eliane Giraud, Conseillère régionale déléguée à l’agriculture, au développement rural et aux Parcs naturels régionaux, a participé hier à une table ronde organisée à l’initiative de Jacques Gerault, Préfet de région, regroupant les différents acteurs économiques concernés.
A cette occasion, elle a rappelé l’importance de la filière lait pour l’économie de notre territoire : « Cette crise a une forte dimension sociale, non seulement pour les producteurs de lait aux revenus en forte baisse mais également pour l’avenir des 180 salariés de l’URCVL dont j’ai récemment reçu les représentants ».
Elle a également exprimé son inquiétude face à la position de certains grands groupes industriels nationaux, craignant de leur part un retrait progressif de la région.

En octobre dernier, Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, avait appelé ces grands groupes à un effort de solidarité collective et saisi le Ministre de l’agriculture et le Secrétaire d’Etat à l’emploi afin de trouver une issue positive à cette crise. Aujourd’hui, le Président de la Région Rhône-Alpes demande à nouveau à l’Etat de se mobiliser au niveau national et européen pour faire jouer la solidarité et restaurer des outils publics de gestion de l’offre et de régulation des marchés.

Eliane Giraud rappelle le soutien de la Région aux producteurs rhônalpins et insiste sur la nécessité de « construire une stratégie d’avenir pour la filière lait, qui ne saurait être dictée par la stratégie financière des grands groupes. Derrière le débat sur les volumes laitiers et les flux financiers, il y a des femmes et des hommes qui ne demandent qu’à vivre de leur métier dans les territoires où ils ont ancré leur projet de vie ».

La Région Rhône-Alpes soutient les producteurs de lait au quotidien : le Contrat Régional d’Objectifs Filières (CROF) lait, adopté le 4 juin 2009 et doté de 2,3 M€, permet de fédérer les professionnels rhônalpins de la filière lait et de valoriser leur production.
En octobre, l’Assemblée régionale a voté à l’unanimité un budget supplémentaire de 1 M€ pour 2010 pour aider  les producteurs à surmonter la crise.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Rhône-Alpes: les nouvelles ambitions de la filière fruits


Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, et Eliane Giraud, Conseillère régionale déléguée à l’Agriculture, au Développement rural et aux Parcs naturels régionaux, ont signé cet après-midi le CROF Fruits (Contrat Régional d’Objectifs Filières) à la coopérative fruitière SICOLY à Saint-Laurent d’Agny.

« Avec ce CROF Fruits, nous mettons en place un outil extrêmement dynamique, garantissant une bonne coordination au niveau régional », a déclaré Jean-Jack Queyranne.

En effet, la filière fruits en Rhône-Alpes est une filière leader en France. Elle occupe la 2ème place nationale en terme de production fruitière, avec 20% de la production Bio de France et 20% du verger national. Elle est de plus largement reconnue pour sa grande diversité, grâce à une gamme très étendue de produits fruitiers. Enfin, la filière fruits, c’est aussi 63 000 travailleurs, répartis sur 3000 exploitations fruitières.

Aujourd’hui, cette filière est confrontée à de nouveaux défis : faire face à l’évolution de l’environnement économique, et disposer d’un produit qualitatif et accessible à tous pour répondre à l’exigence des consommateurs.

Jean-Jack Queyranne a tenu à rappeler que « nous avons un potentiel fruitier fort en Rhône-Alpes : il nous appartient de le développer. Et c’est tout l’objet de la politique régionale ». En ce sens, la Région a déjà mis en place un plan de protection des vergers
depuis 2008, investi contre le gel sur la période 2008-2009, et s’est mobilisée sur le plan Sharka.

Le CROF Fruits, engagement technique et financier (1,6 M€ sur 3 ans), constitue le point d’orgue de cette stratégie. Il permettra une meilleure structuration de l’offre au niveau régional pour la rendre plus compétitive à l’international, une plus grande sécurisation des entreprises, la pérennisation de l’activité, et la promotion des fruits rhônalpins.

Pour répondre aux enjeux régionaux identifiés comme stratégiques pour une filière, 10 Contrats Régionaux d’Objectifs Filières ont déjà été signés. En 2009-2010, 5 nouveaux seront lancés : fruits, laits, caprins, ovins et apiculteurs.

Catégorie fruits-légumesCommentaires fermés

La Région vote 2,3M€ pour soutenir la filière


Ce matin en Commission permanente, les élus régionaux ont voté un nouveau Contrat régional d’Objectifs de Filière (CROF) pour l’ensemble des acteurs de la filière lait en Rhône-Alpes.

Doté d’une enveloppe de 2,3 M€, ce CROF présente une force inédite : il fédère tous les professionnels de la filière, tant les éleveurs de plaine affiliés au Centre régional interprofessionnel de l’économie laitière (CRIEL), que ceux des deux Savoie qui, en raison du relief montagneux, ont des problématiques différentes.

Ce résultat est le fruit de plusieurs années de travail et de concertation avec tous les acteurs de la filière. Ce CROF d’envergure régionale devrait permettre aux éleveurs d’être mieux équipés pour affronter la crise du prix du lait, et de rendre la filière plus compétitive et plus forte face à la concurrence.

En fédérant toutes les initiatives régionales, il tient compte des particularités de chaque territoire. Ainsi pour la collecte, des équipements spécifiques sont prévus en zones de montagne, plus difficiles d’accès. Pour la valorisation du lait, on tient compte également des écarts existant entre plaine, où l’on produit plutôt du lait de consommation, et montagne où le lait fait plutôt l’objet de transformation en fromage AOC.

Le CROF comprend également un volet biologique incitatif : sensibilisation des agriculteurs conventionnels, accompagnement technique pour ceux qui souhaitent faire le saut, équipements spécifiques comme, par exemple, des citernes compartimentées. Le volet de promotion a été détaillé selon les cibles : scolaires, prescripteurs (médecins, journalistes,…), grand public.

En plus de cette action structurante sur la filière, la Région Rhône-Alpes soutient des projets territorialisés, en production sous signe officiel de qualité, via les Programmes Intégrés de Développement Agricole (PIDA). Pour la filière lait, les PIDA déjà votés portent actuellement sur la Fourme de Montbrison et le Reblochon. Les PIDA mis à l’étude portent sur le Beaufort, la crème et le beurre de Bresse et la Rigotte de Condrieu.

Cette politique prend tout son sens en Rhône-Alpes où l’avenir de la filière lait semble passer par la valorisation de la production en produits à forte valeur ajoutée comme les fromages ou le lait biologique.

En plus des aides indirectes, la Région Rhône-Alpes apporte des aides directes aux agriculteurs qui, dans la filière lait, passent par le Plan de modernisation des bâtiments d’élevage : c’est 1,5 M€ chaque année. Dans ce cadre-là, le CROF voté ce matin bénéficiera en plus d’une aide régionale de 900 000 € sur 3 ans.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+