Tag Archive | "Danièle Pic"

AG du Groupement des sylviculteurs Vercors 4 montagnes


L’assemblée générale du Groupement des Sylviculteurs du Vercors 4 Montagnes (GS4M) est un moment fort pour l’ensemble des activités de la filière bois du Vercors. Elle a réuni une bonne cinquantaine de participants à Lans en Vercors, autour du président Daniel Bonnet.

Un président qui, après avoir précisée que l’année a  » été riche en actions, réunions.. » regrette  et lance un appel:  » Nous voyons une baisse constante de nos effectifs, 175 adhésions à ce jour. Je sais que ce sont les plus fidèles, les meilleurs que nous retrouvons, comme aujourd’hui, mais cela ne me satisfait pas… Car ce sont les jeunes qui nous font défaut, et comme nous sommes vieillissants… Je n’insisterai pas. Nos recherches pour augmenter cet effectif ne sont pas assez pertinentes, votre collaboration s’impose. Que chacun s’investisse pour nous amener un nouvel adhérent… »

Le message est clair!

Danniel Bonnet président dy GS4M avec a ses côtés Marie Noëlle Battistel.

Daniel Bonnet président dy GS4M avec a ses côtés Marie Noëlle Battistel.

Marie Noëlle Battistel, députée a souligné le rôle essentiel des groupements forestiers et  » la participation des propriétaires forestiers à une gestion humaine et productive de leurs forêts. Il faut améliorer la pratique sylvicole la mobilisation et l’utilisation du bois.. » Elle a noté les actions de sensibilisations faites en direction des scolaires » afin de mieux faire connaître, apprendre à protéger,  à exploiter, a façonner..faire aimer notre forêt.. »

Elle a également abordé la loi montagne qui  » est une opportunité, celle de relayer les spécificités de la forêt de montagne, mais aussi de mettre en place des dispositifs qui puissent améliorer les pratiques sylvicoles, la mobilisation et l’utilisation du bois qu’il soit d’énergie ou de construction.  »

Elle souhaite que les groupements recensent les questions, les idées..et les  » fassent remonter » afin qu’elles soient discutées dans le cadre de la loi..

La Communauté de communes du Massif du Vercors était représentée par son Président Pierre Buisson et le vice président, maire de Corrençon, Thomas Guillet.  »

Ce dernier a rappelé les dernières orientations concernant le gibier avec la mise en place d’un observatoire de dégâts de cervidés.,  avec la détermination de placettes qui seront visitées chaque année, et qui pourront influencer les quotas de chasse. Au niveau du bois,  » nous devons tout mettre en oeuvre pour répondre aux marchés ».

Estelle RAPP animatrice à la CCMV poursuivi en présentant  l’opération « Equilibre Forêt – Gibier sur le Vercors » : installation de placettes répertoriées par GPS, en présence de forestiers, chasseurs, techniciens forestiers. Est établi un inventaire concernant la présence du gibier, abroutissements, disparition des semis ou même de la végétation. Ces placettes revisitées, pendant plusieurs années, permettront de compléter les inventaires faunistiques et d’influencer les quotas de chasse.  L’importance pour les forestiers est de recenser les dégâts, enrichis de photos et de lesles communiquer en remplissant une fiche appropriée.

Henri Gras, président de l’Union des Groupements de développement forestier de l’Isère a pour sa part rappelé que  » nous sommes en période d’attente avec le regroupement des CRPF de Rhône-alpes et de l’Auvergne. Quelle sera la nouvelle politique du nouveau CRPF?.. Et de lancer lui aussi un appel:  » pour que nous soyons entendus nous devons être forts, regroupés et parler d’une seule voix.. » Il a une nouvelle fois martelé: faites certifier vos bois en PEFC et n’attendez pas, assurez la succession de vos forêts en les transmettant au plus vite.. »




Catégorie forêt du VercorsCommentaires fermés

Méaudre fête le bleu


La commune de Méaudre a eu le grand honneur d’organiser la 11ème fête du Bleu. Pour l’occasion, la totalité ses méaudrais s’est mobilisée autour des associations locales, de son maire Pierre Buisson pour que ce rendez vous soit une fête.

Pierre Buisson n’a cessé de répété que la préparation de cette manifestation a été un lourd travail « mais que le jeu en valait la chandelle. Il a tenu a remercié l’ensemble des personnes qui se sont investies dans cette fête » et en particulier les agriculteurs ».  Cette fête est celle du territoire, des traditions, de l’agriculture… Elle est une vitrine de notre savoir faire… »

Danièle Pic, présidente du Parc Régional du Vercors:  » Le Parc a été créé il y a 41 ans afin de redynamiser le Vercors. Il a rempli son rôle même s’il reste encore à faire. Cette fête est le rendez vous de l’ensemble des filières qui animent notre Parc. »

inaug 1

Guy Durand président de l’Association de promotion de l’agriculture du Parc s’est félicité que « La fête du Bleu qui se déroule à Méaudre a recentré son fil conducteur sur l’activité agricole. » Propos repris par le président du Siver, Daniel Vignon qui a rajouté que le bleu du Vercors sassenage a la particularité de se positionner à l’intérieur d’un Parc.  » Un Bleu fabriqué par 10 producteurs fermiers et la coopérative Vercors Lait. Il a également insisté sur la poussée du « Bio ».

Didier Villard, vice président de la Chambre d’agriculture de l’Isère a constaté à travers le dynamisme de la fête du bleu  » une agriculture qui bouge », mais également une agriculture solidaire.  » La sécheresse qui a plombé la France au printemps a provoqué un manque de paille. De la paille en provenance de la Marne va arriver en Isère, nous espérons que la montagne soit classée en zone sinistrée. » Il a enfin souligné que le département avait promis un soutien qui, semble t-il tarde à venir.

Propos qui a fait réagir Serge Revel vice président du conseil Général de l’Isère » on travaille sur le dossier ». Il a également rappelé que le conseil général mène un politique offensive en direction de l’agriculture, des produits de qualité, du développement des circuits courts, du social: » il n’est pas normal que 280 agriculteurs touchent le RSA »…

Le mot de la fin sera pour le parrain de cette 11ème fête du bleu, Serge Papagalli:’ j’éprouve beaucoup de tendresse pour l’agriculture, les agriculteurs et bien sûr pour le Bleu. » En bon gourmet il a rappelé que le Bleu, ne se jette pas: » s’il est un peu sec, mettez le dans la gnôle il fera une excellente pétafine….. »

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

2010: année exceptionnelle pour le Vercors…


Lors de la fête du Bleu qui s’est déroulée à St Jean en Royans, Danielle Pic, maire de la commune mais également présidente du Parc du Vercors a tenu à souligner que  » l’année 2010 est une année exceptionnelle pour le Vercors. »

 » Nous fêtons en cette année 2010 les 40 ans du Parc du Vercors ainsi que de l’ Association pour la promotion des agriculteurs du Parc, l’Apap. Les 25 ans de la réserve nationale des hauts plateaux du Vercors, les 10 ans de la fête du Bleu et 2010 est l’année internationale de la biodiversité. »

Plusieurs manifestations concernent les 40 ans du Parc:

- La présence du Vercors au salon international de l’agriculture à Paris,

- La réintroduction du gypaète Barbu,

- Le concert gratuit de Pep’s au cours de la fête du Bleu,

- Un après midi et une soirée exceptionnels d’échange et culturel ouvert au grand public à St Paul les Monestiers, le 16 octobre, jour anniversaire du parc du Vercors,

- La présentation de trois spectacles,

- Le parc fait son cinéma au cours du festival du film d’Autrans en novembre.

 » Un programme riche et varié qui va ravir tous les publics »

A propos de la fête du Bleu, Danièle Pic a rappelé que  » celle ci est la fête des produits agricoles du Vercors, la fête des éleveurs et de leurs animaux, la fête des artisans d’art du Vercors, c’est aussi la fête des produits de qualité transformés par des agriculteurs passionnés par leur métier… C’est enfin un moment festif, familial, convivial qui permet aux petits et grands de découvrir les richesses de notre territoire. »

Agriculture durable

Et de conclure par un vibrant hommage en direction de l’agriculture à travers ses hommes, son rôle…

 » La Fête du Bleu est une vitrine extraordinaire pour la promotion de l’agriculture, de ses productions, de ses paysans et de leur savoir-faire.
Le Massif du Vercors a su démontrer qu’avec une agriculture vivante et dynamique, on pouvait maintenir un environnement et de paysages exceptionnels, un tourisme attractif et de qualité, une vie économique et sociale.
Avec l’appui du Parc, nous devons persévérer dans cette voie une agriculture qui arrive à vivre de la vente de ses produits transformés, d’une agriculture qui entretient nos paysages et notre environnement naturel, d’une agriculture qui remplit un rôle social par le maintien de la vie dans nos montagnes et nos villages, bref une agriculture durable. »

Catégorie A la une, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Bleu le ciel de St Jean en Royans…


Au delà du bleu du Vercors Sassenage, c’est tout le parc du Vercors et ses 40 ans d’existence qui était à la fête ce week-end à St Jean en Royans.

10 ans déjà que la fête du Bleu fait le bonheur des vacanciers de passage mais également des habitants de notre région. 10 ans déjà que la population du Parc se mobilise pour faire valoir la qualité exceptionnelle de ces produits.

Le village de St Jean en Royans a revêtu ses habits de lumière pour l’occasion, les rues sont piétonnes, les expositions d’animaux font l’objet de toutes les attentions à l’heure de l’inauguration officielle menée de main de maître par Madame le Maire, Danielle Pic, également Présidente du Parc Naturel Régional du Vercors.

fête 4

Accompagnée d’élus, de diverses personnalités et du Président de l’APAP, Guy Durand, la visite inaugurale durera près de deux heures, vue l’étendu de la manifestation.

fête 1

La fête du Bleu de Vercors Sassenage est aussi l’occasion de présenter toutes sortes d’activités, les associations sportives et culturelles sont au rendez-vous, les producteurs sont à la fête mais la porte reste grande ouverte aux artisans et artistes du Vercors.

Les écrivains dédicacent leurs ouvrages alors qu’un atelier « biathlon » fait découvrir la discipline aux plus jeunes, les vélos électriques sont à l’honneur alors que les dégustations de produits du terroir battent leur plein…

fête 3

L’ambiance est détendue, la convivialité est le maître mot de ces deux journées ou, au delà du Bleu du Vercors Sassenage, c’est toute une région, un territoire, qui ouvre grand son coeur et son savoir-faire à qui veut bien prendre le temps de s’arrêter déguster et humer le  » Vercors ».

Catégorie A la une, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Fête du Bleu: fête des saveurs


Lors de la visite officielle, Danielle Pic sera au centre de cette manifestation en tant que Maire de St Jean en Royans, commune qui a accueilli pendant deux jours la fête du bleu, dixième du nom; mais aussi en tant que Présidente du Parc Naturel Régional du Vercors.

pic

Accompagnée de plusieurs élus locaux de retour de vacances ou pas encore partis, Danielle Pic et Guy Durand, président de l’Apap auront pour seule préoccupation de faire découvrir « la fête du bleu du Vercors Sassenage » sous tous ses angles.

Les animaux sont à l’honneur, il plane une ambiance de foire agricole.

st jean

Les artisans laissent découvrir leurs expositions, les producteurs montrent la qualité exceptionnelle de leurs produits, les artistes sont également de la partie. Parmi ceux ci, la présence très attendue de Pep’s, enfant du pays, qui vient à StJean en Royans clôturer une tournée de plus de 200 concerts.

Au cours des discours officiels, Madame le Maire présentera l’évènement avec l’engouement qui lui revient.  Jean-Jack Queyranne, indisponible est représenté par son Vice-Président, Michel Grégoire, en charge de l’agriculture et du développement rural au Conseil Régional. Le Président de Conseil Général de la Drôme est quant à lui représenté par Alain Matheron, canton de Châtillon-en-Dois.

grégoire

Les conclusions seront unanimes, la fête du bleu est avant tout la fête des saveurs, celle des producteurs, elle est la vitrine du Parc du Vercors qui est le vecteur de développement rural de cette région.

Le maintien des populations rurales sur le secteur, la sauvegarde de l’économie et des activités agricoles sont indispensables au développement de cette région qui n’aspire qu’à l’évolution. Un point d’honneur sera cependant marqué quant à la question de l’enjeu fondamental que représente le lien entre agriculture et alimentation de qualité.

buisson

Au cours de cette dixième fête, a été abordé la 11ème édition de ce formidable évènement. Celle ci se déroulera en Isère. Danielle Pic a donc passé le flambeau, pardon le fromage  au maire de Méaudre, Pierre Buisson. Avec son équipe il devra oeuvrer pendant une année à l’organisation de la 11ième Fête du Bleu de Vercors Sassenage. Bon courage lui a été souhaité….

Catégorie bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Gypaètes barbus: un lâcher prévu l’an prochain dans le Vercors


Le parc naturel régional du Vercors, qui tient à la biodieversité de son territoire, poursuit avec succès son programme de réintroduction des vautours fauves dans le Diois et procédera l’an prochain à un lâcher de gypaètes barbus dans le cirque d’Archiane.

Récemment, c’était le 5 juin dans le Parc national du Mercantour,  à l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement, Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecolgie, a assisté à ce qui était présenté comme le dernier lâcher de gypaètes barbus dans les Alpes. Cet événement clôturait le programme de réintroduction de ces oiseaux, entamé en 1993 dans le Parc national du Mercantour et en alternance avec le Parco Naturale Alpi Marittime.

Rappelons que cet oiseau figure sur la liste des 8 espèces les plus menacées en Europe. Il s’agit du plus grand rapace du vieux continent (près de 3m d’envergure). Il subsiste 120 couples de gypaètes dans l’Union Européenne (bilan 2006) dont 26 dans les Pyrénées, 5 dans les Alpes et 10 couples en Corse. Ces nouvelles réintroductions dans le Parc National du Mercantour ont pour but de renforcer la population autochtone de Corse déficitaire et faire ainsi le lien avec le reste de l’arc Alpin et de permettre l’aboutissement d’un programme international de sauvegarde d’une espèce emblématique du milieu montagnard.

En fait, comme l’a indiqué hier Danièle Pic, présidente du Parc naturel régional du Vercors, au cours d’une conférence de presse, le programme national de réintroduction connaîtra une prolongation l’an prochain, avec un lâcher de gypaètes barbus dans le  cirque d’Archiane. Le PNR Vercors poursuit par ailleurs son programme de réintroduction de vautours fauves dans le Diois, avec succès. La présidente a annoncé hier que l’on venait d’enregistrer la naissance d’une dizaine de poussins.

Catégorie parcsCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+