Tag Archive | "déchets alimentaires"

COLLECTE DES DÉCHETS ALIMENTAIRES


Chaque année, 18 000 tonnes de déchets alimentaires sont produits dans
l’agglomération, soit environ 60 kilos par habitant. Et il n’est pas toujours facile
de faire du compost quand on est en appartement, ce qui est le cas de 80% des
habitants de la métropole. Conséquence : 1/3 de notre poubelle grise est remplie
de déchets alimentaires. Au regard du succès de l’expérimentation lancée il y a un an
auprès des habitants et des commerçants, la Métropole va généraliser cette collecte
sur 80 % du territoire d’ici 2022, le compostage étant facilité dans le même temps.

Sans titre

En novembre 2017, près de 3 500 foyers ont été invités à participer à une
expérimentation de collecte des déchets alimentaires, dans les quartiers de la
Capuche à Grenoble et de la Commanderie à Échirolles.
En parallèle, 67 professionnels ont été également sollicités, dont des restaurants
et commerces de bouche de l’hypercentre grenoblois, des restaurants collectifs
et des supermarchés.
Une opération-test de ramassage des cartons était également menée.

110 tonnes de déchets alimentaires ont été récoltées, soit
une moyenne de 18 kilos par habitant et par an, c’est-à-dire
l’équivalent d’ 1/3 environ des déchets alimentaires produits
chaque année par habitant.
Un chiffre encourageant s’agissant d’une première expérience concernant 2%
des métropolitains. Comparativement, la moyenne à Paris est par exemple de
6 kilos par habitant et par an.
Ainsi, chaque mois, entre 10 et 12 tonnes de déchets ont été vidées au centre
de compostage de Muriannette.

La généralisation de la collecte des déchets alimentaires d’ici 2022

Après le succès de l’expérimentation, la Métropole va généraliser
cette collecte sur 80 % du territoire d’ici 2022, le compostage
étant facilité dans le même temps. Les premiers secteurs
concernés sont Échirolles et Grenoble dès mars 2019. Suivront
ensuite progressivement, et jusqu’à début 2020, Eybens, Gières,
Poisat, Seyssins, Claix, Domène et Murianette.

Le compostage à domicile complète
ce dispositif de collecte des déchets
alimentaires. En effet, composter ses
déchets alimentaires sur place reste
la solution la plus écologique
et économique, puisqu’elle n’entraîne
aucun frais ni pollution liés au transport.
La Métropole souhaite donc
renforcer ses actions en matière
d’accompagnement à la promotion
du compostage individuel et collectif
en copropriété, ainsi qu’au sein
des établissements scolaires,
des résidences pour personnes âgées…
Ainsi, depuis le 1er mai, des composteurs
de jardin et des lombricomposteurs
spécialement adaptés aux
appartements, sont mis à disposition
gratuitement des usagers.

Catégorie La Métro, La Métro, déchetsCommentaires fermés

Métropole: collecte de déchets alimentaires


A partir de novembre, plusieurs quartiers de La Métropole vont expérimenter la collecte des déchets alimentaires. Deux opérations  » test » seront menées pendant un an au quartier La Capuche à Grenoble et de la commanderie à Echirolles.

Une troisième expérimentation sera menée pendant trois mois renouvelables auprès des commerçants et restaurateurs de l’hyper centre grenoblois axée sur les quartons.

Cette expérimentation est axée en direction de trois publics bien distincts: les commerçants de l’hyper centre grenoblois ( 130) les habitants d’un quartier urbain ( Grenoble La Capuche: 2200 foyers) et un quartier pavillonnaire ( Echirolles La commanderie : 800 foyers).

Il faut savoir que les déchets alimentaires représentent 30% du poids de nos ordures ménagère. Dans l’agglomération grenobloise cela équivaut à 18 000 tonnes/an soit 60 kilos par habitant..

Cette matière inexploitée est pourtant une manne! Elle pourrait en effet recouvrir les besoins énergétiques de 700 logements..

Il s’agit donc de la récupérer et de la valoriser.

Chaque foyer concerné par la collecte des déchets alimentaires sera donc doté d’un bioseau,  de sacs compostables et d’un nouveau bac de couleur marron.Les bioseaux ajourés sont conçus pour être étanches et ne laisseront passer aucune mauvaise odeurs.. Ils seront stockés dans les bacs marrons qui seront collectés une fois par semaine par la Métropole.

Déchets alimentaires qui seront acheminés vers un centre de compostage, à Muriannette pour être transformés en compost pour cultures maraichères.

A terme, l’ambition de La Métropole, en lien avec les 49 communes est bien de généraliser dès que possible cette opération sur tout son territoire.

1Cette expérimentation a été présentée par Georges Ouadjaoudi vice Président de la Métro délégué à la collecte et la valorisation des déchets, accompagné d’Eric Piolle, maire de Grenoble et Daniel Bessiron adjoint au maire d’Echirolles en charge du développement durable, à l’environnement et à la transition énergétique.

Des réunions publiques vont être programmées afin d’informer et de former les habitants concernés.





Catégorie La Métro, déchetsCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2018
L Ma Me J V S D
« nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+