Tag Archive | "Dominique Chartier"

1er prix de l’enseignement professionnel Isère à la MFR de Vif


La MFR de Vif avec à sa tête ses responsables ont accueilli les lauréats du prix 2014 pour l’enseignement professionnel de l’Isère.

vif

Une cinquantaine de personnes étaient présentes pour cette remise de prix : jeunes nominés, responsables et membres du rotary club, responsables de la MFR, directeurs d’établissements de formation de provenance des jeunes, tous motivés par l’accompagnement des jeunes.

Mme VALLON présidente de la MFR a remercié les participants et félicité les jeunes pour leur engagement dans la formation tout en insistant sur les valeurs que la MFR défend : « Nous voulons permettre à chacun de réussir, en refusant l’alignement standardisé qui conduit trop de jeunes à l’échec, cultiver partout et sous toutes formes la liberté d’entreprendre.

Nous prônons une éducation qui donne la priorité aux valeurs humaines et à la solidarité, en développant le sens des responsabilités et la participation des parents dans la formation de leurs enfants, permettre à chaque jeune de se construire une personnalité et d’acquérir des compétences reconnue, un métier dans une société. Tout ceci ne serait réalisable sans une équipe éducative mobilisée, compétentes et patiente autour des jeunes. »

vif 3

Le directeur Dominique CHARTIER s’est félicité de la présence de 2 lycées agricoles (St Ismier et la Tour du Pin) qui, avec la MFR de Vif, ont mis en avant la capacité de l’enseignement agricole à favoriser la réussite de nombreux jeunes.

Après un plaidoyer sur l’importance de soutenir la jeunesse Dominique CHARTIER a affirmé que « Si les perspectives manquaient, il fallait les créer ». Il a également remercié les nombreux membres du rotary club présents d’avoir le souci  d’encourager et soutenir les jeunes à entreprendre malgré la conjoncture et les obstacles. Rappelons que ce concours a une forte valeur ajoutée car il est soutenu par les autorités académiques.

Alain SUBLET coordinateur Isère du rotary club en charge du prix de l’enseignement professionnel Isère a expliqué l’attachement des membres du Rotary club à encourager la synergie entreprise/école pour que les centres de formation accompagnent au mieux les jeunes ce qui suppose d’innover et de s’adapter. Alain Sublet a encouragé les jeunes à faire valoir dans leur CV cette distinction du Rotary Club à qui beaucoup d’employeurs accordent de la valeur.

VIF 4

Messieurs SUBLET, LAVAURE, ROZIER tous responsables du rotary club (section Bourgoin Jaillieu et Drac Romanche) se sont ensuite répartis le temps fort de remise de prix aux différents nominés : MACHOT Jean-Alexis  du LEGTA SAINT ISMIER, GOMIS Adrien du LYCEE FERDINAND BUISSON de VOIRON, BOUCHET Laurine du LYCEE HORTICOLE ET ANIMALIER LA TOUR DU PIN
CAVILLIER Fanny et Tania


vif 2

Le 1er prix est revenu à Fatma DI SPINIO de la MFR de Vif distinction remise pour un parcours en plusieurs étapes : CAP, BAC PRO, poursuite d’études lui permettant aujourd’hui d’envisager un projet de création d’entreprise à moyen terme.

Un pot de l’amitié a clôturé ce moment de remise de prix fort apprécié de tous les participants.

Maison Familiale Rurale - 50 avenue de Rivalta - 38450 VIF
Tél. 04 76 72 51 48
- Fax 04 76 72 43 53

Catégorie enseignement-formationCommentaires fermés

Portes ouvertes à la MFR de Vif


Journée portes ouvertes ce samedi 22 mars à la Maison familiale de Vif..

Durant toute la journée, l’établissement dirigé par Dominique Chartier a vécu sous une certaine effervescence due à la présence de nombreux visiteurs parmi lesquels de futurs ou anciens élèves, personnalités, élus..

Georges Goubet, président de la MFR se montrant rassurant mais aussi amer..  » La MFR de Vif va mieux… Oui nous avons eu des problèmes financiers mais nous avons su, par une meilleur maîtrise des charges, le rééquilibrage des formations, une restructuration au niveau de l’organisation du personnel… redresser la barre.. En un mot il a fallu trouver des parades, défi d’autant plus difficile que si les dotations sont identiques, les subventions baissent fortement.. »

Par contre le président Goubet s’élève par le fait que »  les formations dispensées par les MFR sont de qualité, pour preuve 86% des élèves sortant des MFR trouvent un emploi mais qu’en échange, pour des problèmes purement administratifs, par blocage du ministère de l’agriculture, nous ne pouvons pas adapter nos formations au marché du travail.. à la demande..C’est une aberration totale..  »

Durant cette journée portes ouvertes, nous avons vécu un moment de plaisir, avec la remise des diplômes aux élèves de CAP, brevet et bac pro.. Un instant de plaisir et de fierté pour les élèves bien entendu mais aussi pour les enseignants, le personnel administratif..

 » Nous laisserons la conclusion au directeur de l’établissement Dominique Chartier:  » la réussite de nos élèves aux examens démontrent qu’ici ce n’est pas le club med ! « 

Voici quelques clichés pris sur le vif… Cliquer sur les photos pour les agrandir

Gilbert PRECZ

Pour en savoir plus:

Maison Familiale Rurale – MFR Vif - 50, avenue de Rivalta – 38 450 Vif
Tel : 04 76 72 51 48Fax : 04 76 72 43 53 – e-mail : mfr.vif@mfr.asso.

Catégorie enseignement-formationCommentaires fermés

MFR: ouvrons les yeux sur notre territoire


L’assemblée générale de l’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales s’est déroulée durant trois jours à Lyon. Le fil rouge de cette importante rencontre pour les MFR étant : ouvrons les yeux sur notre territoire. L’ensemble des débats, interventions, conférences, ateliers qui étaient au programme ont permis aux 2500 participants de réfléchir sur l’avenir de notre territoire et de voir comment les MFR peuvent poursuivre leurs démarches dans ce sens.

De nombreux temps forts ont donc alimenté cette rencontre. Parmi ceux ci on retiendra les espaces d’échanges ainsi que les ateliers qui ont dominé l’ensemble de la deuxième journée de cette assemblée générale.

Au niveau des espaces d’échanges, les participants ont réfléchi à la question: quels sont les métiers à vivre dans les territoires. Parmi ceux ci: l’aide à domicile, les métiers du cheval, du secteur de l’agroéquipement, de l’automobile, de l’informatique, des circuits courts en agriculture, le commerce de proximité… mais aussi les métiers saisonniers, ceux liés aux espaces naturels, à la forêt apparaissent de plus en plus d’actualité.

Huit ateliers intitulés: initiatives locales, territoires et MFR ont également permis de mieux comprendre comment les Maisons familiales rurales pouvaient, en étant à l’écoute du territoire répondre à la demande, diversifiée certes, de ses acteurs.

salle

L’un de ces ateliers, entrant dans le cadre du thème « territoires, espaces et compétences » a pris le Sud Isère et sa forêt pour exemple. Il s’agissait de voir comment valoriser une filière bois locale et maintenir de l’emploi en zone de montagne.

Patrick Chion, président de l’Association forestière Trièves-Beaumont -Matheysine a présenté cette région qui ne manque pas d’atouts: « Alpes Sud Isère est un territoire composé de 8 cantons, 109 communes et 65 000 habitants environ. Les activités des hommes se sont organisées autour d’un environnement naturel diversifié.chion
On y trouve des espaces :
- de terres agricoles, de forêts et d’alpages
- de vallées et de plaines qui ont permis l’implantation d’industries organisées autour de l’hydroélectricité en reconversion économique
- de moyenne et haute montagne centrés essentiellement autour d’une activité touristique.

La forêt joue également un rôle important sur ce territoire. Une forêt de qualité qui ne demande qu’à être exploitée de façon durable. Ses acteurs ne manquent pas d’énergie, d’esprit d’initiative. La construction d’une plateforme bois à St Michel les Portes en est l’exemple type. La mise en place du Label bois des Alpes en est un autre. »

Patrick Chion a bien entendu évoqué la certification PEFC qui sera un passage obligé pour vendre les bois et qui assure la gestion durable des forêts. Il s’est bien sûr félicité des bonnes relations qui existent avec la MFR de Vif.  » Nous manquons de bûcherons, d’entreprises de travaux forestiers… La direction de la MFR, mais également les élus locaux, dont le conseiller général Charles Galvin, en charge de la forêt, nous ont écouté et ensemble nous avons étudié la possibilité de créer un groupement d’employeurs. »

Pour Dominique Chartier, directeur de la MFR de Vif, le groupement d’employeurs « est une solution idéale car il répond aux chartierpréoccupations des entreprises et des salariés. Ces derniers peuvent, grâce à ce groupement d’employeurs n’avoir qu’une fiche de salaire, travailler toute l’année sur divers postes en fonction de leurs compétences.

En un mot, un groupement d’employeurs peut permettre de créer des emplois stables, locaux pour des postes habituellement précaires. »

Il a également souligné que dans certaines zones comme le Sud Isère, le « diplôme » ne correspond pas obligatoirement à la demande des employeurs. Ceux ci ont besoin parfois de personnel ayant une certaine pratique, polyvalence.

C’est ce qu’a expliqué Florence Pathier, formatrice à la MFR de Vif. Certains jeunes diplômés ont par passion, par goût acquis des connaissances dans d’autres domaines que ceux résultants de leurs études. A nous de les découvrir et de les mettre en avant afin que les jeunes trouvent plus facilement du travail et que les employeurs embauchent des salariés correspondant à leurs attentes…. »

Il s’agit de valoriser les compétences des jeunes.

Alain Merlin, directeur de la fédération départementale des maisons familiales et rurales de l’Isère a abondé dans ce sens:  » De plus en plus, dans certaines zones, on travaillera à la demande. En montagne par exemple on aura un emploi, l’hiver, dans le tourisme et l’été dans des métiers liés à la forêt, ou autres…  Nous savons que nous avons un grand rôle à jouer. Des contacts ont été pris, avec l’AFRAT d’Autrans pour étudier comment harmoniser cette nouvelle donne. »

Un défi que les MFR sont prêtes à relever.

Sur l'espace de présentation des produits de la région rhône-Alpes, l'Isère est bien représentée.

Sur l'espace de présentation des produits de la région Rhône-Alpes, l'Isère bien représentée.

Voici l'oeuvre de Chapeau Cornu...

Voici l'oeuvre de Chapeau Cornu...

...Et celle de Mozas

...Et celle de Mozas

La MFR de Vif organise une opération compostage

La MFR de Vif organise une opération compostage



Catégorie Forêt Alpes Sud Isère, enseignement-formationCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+