Tag Archive | "Ecophyto"

Le Gouvernement présente la nouvelle version du plan Ecophyto


Suite à la présentation par Stéphane LE FOLL, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Porte-parole du Gouvernement, le 30 janvier 2015 des grands axes de la nouvelle version du plan Ecophyto, construite sur la base du rapport remis au Premier ministre le 23 décembre 2014 par Dominique POTIER, le projet a été soumis à la consultation du public du 8 au 29 juin 2015.

Cette consultation a reçu plus de 4700 contributions de citoyens, agriculteurs, organisations professionnelles agricoles, entreprises de produits phytosanitaires, associations de protection de l’environnement et de défense des consommateurs, collectivités territoriales.

Cette consultation a permis d’enrichir le plan Ecophyto des remarques des contributeurs  sur l’ensemble de ses actions. Il est accessible à cette adresse :
http://agriculture.gouv.fr/plan-ecophyto-2015

Ce nouveau plan Ecophyto réaffirme un objectif de diminution du recours aux produits phytosanitaires de 50% selon une trajectoire en deux temps : une réduction de 25% d’ici à 2020 reposant sur l’optimisation des systèmes de production et une de 25% supplémentaires à l’horizon 2025 qui sera atteinte grâce à des mutations plus profondes.

Ses principes sont :

  • de maîtriser l’ensemble des risques liés aux produits phytosanitaires,
  • d’inscrire le plan au cœur du projet agro-écologique pour la France,
  • de réorienter les évolutions au niveau des entreprises agricoles dans une dynamique collective, territorialisée et positive tant pour les producteurs que pour les citoyens.

Pour les atteindre le plan décline 30 actions en 6 axes qui visent à :

  1. faire évoluer les pratiques et les systèmes agricoles

    La mise en place des Certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques y contribuera. Une ordonnance prévue par la loi d’avenir organise son expérimentation ; elle a été présentée le 7 octobre au Conseil des ministres et publiée le 8 octobre. L’indicateur de référence pour suivre les objectifs fixés au dispositif et les conditions de sa mise en œuvre  seront établis en concertation avec les parties prenantes.

  2. amplifier les efforts de recherche, développement et innovation

    La réorientation des efforts de recherche sur le biocontrôle en sera l’un des éléments capitaux.

  3. réduire les risques et les impacts des produits phytopharmaceutiques sur la santé humaine et sur l’environnement ;

    Cela passera, entre autre, par le renforcement du dispositif de suivi des effets non recherchés liés à l’utilisation des produits phytosanitaires et l’adaptation en conséquence des procédures d’évaluation.

  4. supprimer l’utilisation de produits phytopharmaceutiques partout où cela est possible dans les jardins, les espaces végétalisés et les infrastructures ;

    L’adoption de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte présentée par Ségolène ROYAL a fixé les dates d’interdiction d’utilisation des produits phytopharmaceutiques pour les collectivités et les particuliers.

  5. renforcer l’appropriation du plan par les acteurs des territoires et des filières tout en veillant à la cohérence des politiques publiques ;

    Des actions particulières sont prévues pour répondre aux attentes spécifiques des zones ultramarines et des cultures spécialisées. Les collectivités seront soutenues, notamment au travers de fonds européen, dans leurs démarches pour approvisionner les cantines scolaires avec des produits locaux issus de l’agriculture biologique.

  6. s’appuyer sur une communication dynamique et des approches participatives, pour instaurer un débat citoyen constructif relatif aux problématiques liées aux produits phytopharmaceutiques.

Par ailleurs, les recettes supplémentaires issues de la redevance pour pollutions diffuses cibleront les investissements innovants, dans les exploitations agricoles et les Groupement d’intérêt économique et environnemental, qui contribuent à diminuer le recours aux produits phytosanitaires.

La déclinaison pratique de ce nouveau plan sera présentée en ouverture du Comité consultatif de gouvernance du 4 novembre prochain.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Le Programme Pesticides lance son appel à propositions 2014, sur le thème de la résistance


Le service de la recherche du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie lance un nouvel appel à propositions de recherche dans le cadre du programme Pesticides sur l’évaluation et la réduction des risques liés à l’utilisation des pesticides.

Il s’agit du sixième appel sur le sujet depuis 1999 ; il porte sur la résistance en lien avec les pesticides :

La résistance aux bioagresseurs par des variétés et des pratiques intégrées,
La résistance des bioagresseurs aux pesticides,
La résistance aux effets des pesticides et des bioagresseurs à l’échelle des espaces ruraux,
La résistance des institutions, des organisations et des acteurs aux changements.
L’objectif de cet appel est d’étudier cette notion commune en finançant des recherches d’excellence, innovantes et interdisciplinaires, construites autour d’objectifs finalisés et opérationnels. Il s’inscrira donc à l’intersection de différentes disciplines, notamment l’agronomie, les sciences de l’environnement, la sociologie, l’économie, le droit, l’histoire…

Au-delà des connaissances développées dans chacun des sous-thèmes de cet appel à propositions de recherche, la notion de résistance favorisera des démarches transversales et des approches disciplinaires différentes qui seront partagées entre chercheurs et utilisateurs des résultats des recherches, notamment à l’occasion des séminaires et colloques organisés par l’animation du programme.

Ce sixième appel est soutenu par le plan Ecophyto piloté par le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

Vous pouvez consulter cet appel sur les sites du programme Pesticides et du MEDDE

Date limite de réponse : 16 juin 2014 à 12h.

Catégorie agriculture, environnementCommentaires fermés

Ecophyto 2018 : pour le bénéfice des agriculteurs, au profit des consommateurs


Relever le défi de la réduction des pesticides n’est possible que si tout est mis en oeuvre pour identifier et diffuser les bonnes pratiques agricoles au plus grand nombre.
Ainsi la nouvelle campagne de sensibilisation du ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire qui est lancée aujourd’hui a pour objectif de développer la prise de conscience des agriculteurs et des professionnels : utilisateurs professionnels de pesticides, conseillers et formateurs, fournisseurs/distributeurs.

Ecophyto : pourquoi ? comment ?

À la suite du grenelle de l’environnement, le plan Ecophyto 2018 a pour objectif de réduire de 50% l’usage des pesticides au niveau national dans un délai de dix ans, si possible.
De nombreux acteurs professionnels, associatifs, organismes de recherche et représentants de l’administration sont déjà mobilisés.
Le ministère chargé de l’agriculture pilote la mise en oeuvre du plan Ecophyto 2018 : de nombreuses actions concrètes sont déjà déployées.
Le plan Ecophyto 2018 vise notamment à réduire la dépendance des exploitations agricoles aux produits phytopharmaceutiques, tout en maintenant un niveau élevé de production agricole, en quantité et en qualité.
Il accompagne également les gestionnaires des espaces verts.

Comment ?

- en diffusant le plus largement possible auprès de tous les utilisateurs et leurs conseillers les techniques connues, économes en produits phytopharmaceutiques et en améliorant l’information des agriculteurs en temps réel sur la présence des maladies et ravageurs des cultures pour mieux cibler les traitements,
- en garantissant la compétence de l’ensemble des acteurs de la chaîne : distributeurs, conseillers et utilisateurs professionnels de produits phytopharmaceutiques,
- en dynamisant la recherche agronomique sur les cultures économes en produits phytopharmaceutiques et en communiquant les résultats au plus grand nombre.
Le plan Ecophyto 2018 est la déclinaison française d’une politique de l’union européenne : tous les Etats membres mettent en place des plans d’action nationaux visant à réduire les risques et la dépendance liés aux pesticides.

Ecophyto 2018 -

Télécharger la plaquette:

DP-Ecophyto_251011-4


Affiche arboriculture
Téléchargez le visuel arboriculture


affiche viticulture
Téléchargez le visuel viticulture


affiche maïssiculture
Téléchargez le visuel maïssiculture

Catégorie agriculture, environnementCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+