Tag Archive | "EDF Unité de Production Alpes"

Mission d’hydroguide


Pour EDF, la sécurité du public aux abords de ses aménagements
hydroélectriques est essentielle. Dans le cadre de sa campagne annuelle «
Calme apparent, risque présent », EDF Unité de Production Alpes a recruté,
pour la saison estivale, 46 hydroguides. Ils iront à la rencontre du public dans
les Alpes du Nord. 18 d’entre eux interviendront dans l’Isère et le nord de la
Drôme.

La mise à disposition d’une application mobile, l’organisation de conférences
dans les écoles et l’installation de panneaux aux abords des rivières viennent
compléter ce dispositif de prévention.

Sans titre

46 hydroguides au service de la sécurité du public

En été, l’affluence des touristes, pêcheurs, baigneurs, randonneurs et amateurs de sports d’eau, renforce encore
l’importance d’expliquer le fonctionnement des installations hydroélectriques et de rappeler régulièrement les règles de
prudence. 46 hydroguides, dont 18 pour l’Isère et le nord de la Drôme, interviendront du 04 juillet au 28 août 2016.
Ces jeunes étudiants recrutés pour la saison, iront à la rencontre du public fréquentant les cours d’eau afin de sensibiliser
le plus grand nombre aux risques liés au fonctionnement des ouvrages hydroélectriques. Environ 15 000 contacts avaient
ainsi été réalisés en Isère et dans le nord de la Drôme en 2015.

Ils seront également présents sur les lieux de villégiature (campings, centres de vacances, clubs et associations de sports
d’eau) et réaliseront des animations autour de la sécurité. Ils contribueront aussi, par leurs observations, à l’amélioration
permanente du dispositif de prévention.

L’application mobile « EDF Prudence »
Mise à jour cette année, cette application a pour objectif de fournir gratuitement à ses utilisateurs les
informations nécessaires à leur sécurité en les alertant notamment lorsqu’ils se trouvent à
proximité de tronçons pouvant être sujets à des variations soudaines et importantes de débit grâce
à sa fonctionnalité de géolocalisation.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

45 hydroguides dans les Alpes du nord


Dans le cadre de sa campagne annuelle « Calme apparent, risque présent », EDF Unité de Production Alpes place la sécurité du public au coeur de ses préoccupations.

45 hydroguides, recrutés pour la saison, interviendront dans les Alpes du Nord. La mise à disposition d’une application mobile, l’organisation de conférences dans les écoles et l’installation de panneaux aux abords des rivières viennent compléter ce dispositif de prévention.


45 hydroguides au service de la sécurité du public

Hydroguide

En été, l’affluence des touristes, pêcheurs, baigneurs, randonneurs et amateurs de sports d’eau, motive davantage l’importance d’expliquer le fonctionnement des installations hydroélectriques et de rappeler régulièrement les règles de prudence.

45 hydroguides interviendront du 30 juin au 12 septembre 2014.

Ces jeunes étudiants recrutés pour la saison, iront à la rencontre du public fréquentant les cours d’eau afin de sensibiliser le plus grand nombre aux risques liés au fonctionnement des ouvrages hydroélectriques.

Ils seront présents sur les lieux de villégiature (campings, centres de vacances, clubs et associations de sports d’eau) et réaliseront des animations autour de ce thème. Ils contribueront ainsi, par leurs observations, à l’amélioration permanente du dispositif de prévention.


L’application mobile « EDF Prudence » optimisée pour cet été

QR code application EDF Prudence

Catégorie environnement, hydrauliqueCommentaires fermés

Campagne EDF: « Calme apparent, risque présent »


Dans le cadre de sa campagne annuelle « Calme apparent, risque présent », EDF Unité de Production Alpes place la sécurité du public au coeur de ses préoccupations. 45 hydroguides, recrutés pour la saison, interviendront dans les Alpes du Nord, dont 3 pour le secteur de Cusset.

La mise à disposition d’une application mobile, l’organisation de conférences dans les écoles et l’installation de panneaux aux abords des rivières viennent compléter ce dispositif de prévention.

45 hydroguides au service de la sécurité du public

En été, l’affluence des touristes, pêcheurs, baigneurs, randonneurs et amateurs de sports d’eau, motive davantage l’importance d’expliquer le fonctionnement des installations hydroélectriques et de rappeler régulièrement les règles de prudence. 45 hydroguides, dont 3 pour le secteur de Cusset, interviendront du 16 juin au 12 septembre 2014. Ces jeunes étudiants recrutés pour la saison, iront à la rencontre du public fréquentant les cours d’eau afin de sensibiliser le plus grand nombre aux risques liés au fonctionnement des ouvrages hydroélectriques. Environ 4000 contacts avaient ainsi été réalisés sur le secteur de Cusset en 2013.

Ils seront présents sur les lieux de villégiature (campings, centres de vacances, clubs et associations de sports d’eau) et réaliseront des animations autour de ce thème. Ils contribueront ainsi, par leurs observations, à l’amélioration permanente du dispositif de prévention.

L’application mobile « EDF Prudence » optimisée pour cet été Le fonctionnement de l’application mobile « EDF Prudence » a été optimisé cette année.

Son poids a été réduit, et la cartographie est désormais accessible en ligne, sans téléchargement. Lancée à l’été 2013, son objectif reste identique : fournir gratuitement à ses utilisateurs les informations nécessaires à leur sécurité en les alertant notamment lorsqu’ils se trouvent à proximité de tronçons pouvant être sujets à des variations soudaines et importantes de débit grâce à sa fonctionnalité de géolocalisation.

Catégorie environnementCommentaires fermés

EDF ACCOMPAGNE L’OUVERTURE DE LA PÊCHE


Parce que la sécurité du public aux abords des rivières est une préoccupation constante
pour EDF, l’entreprise profite de l’ouverture de la pêche ce week-end des 09 et 10 mars
pour aller à la rencontre des pêcheurs et les sensibiliser aux risques présents à proximité
des ouvrages hydroélectriques. Sur l’ensemble de son territoire, EDF Unité de Production
Alpes suit ce rendez-vous incontournable pour les amateurs de pêche au travers de
plusieurs actions phares…

Sur le territoire isérois et pour les deux prochains week-ends, des hydroguides (habituellement recrutés pour la saison estivale) seront présents sur certains secteurs du Drac, de la Romanche et de la Bourne.

Missionnés par EDF, ils informeront les pêcheurs sur les risques liés aux variations de courant et de niveau d’eau à proximité des ouvrages hydroélectriques.
En Maurienne, les agents EDF accompagnés des responsables des AAPPMA(1) locales du secteur de Villarodin, Modane et Avrieux seront sur le terrain afin d’aller au contact des pêcheurs et les inciter à la prudence.

Sur le territoire Savoie Mont Blanc, les agents EDF, quant à eux, réalisent ce week-end des tournées de sensibilisation sur les abords des sites les plus à risques comme l’aval des centrales hydroélectriques de la Bâthie, de Pressy et de Bioge.
Cette collaboration avec les acteurs du monde de la pêche ne se limite pas à cet accompagnement le jour de l’ouverture de la pêche. EDF travaille régulièrement en concertation avec les fédérations de pêche de l’Isère et des deux Savoie dans le domaine de l’environnement en mettant en oeuvre des actions pour la préservation des milieux aquatiques (passes à poissons, études sur la faune aquatique…).

Pour votre sécurité et celle de vos proches, il convient de toujours rester sur les berges des rivières et de respecter les panneaux de signalisation indiquant les dangers. De même, sur le plan d’eau d’un barrage, il faut également respecter les limites de la zone interdite à la navigation et à la baignade.

(1) Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique

Catégorie pêcheCommentaires fermés

Barrage de Saint-Egrève: vaste opération de nettoyage


Notre coup de gueule de début janvier continue à mobiliser.

Rappelons nous: nous avons  mis en ligne sur sillon38 un article largement illustré concernant les berges de l’Isère transformées en immense dépotoir au niveau du barrage de St Egrève. Le hic étant que nulle structure n’est obligée de les nettoyer.

EDF union de production alpes a pris la décision de prendre à sa charge le nettoyage des 500 mètres qui précèdent l’ouvrage. Plus de 100 tonnes de détritus divers ont été récoltées.

Mais cette opération, louable n’était pas suffisante car les détritus s’accumulent sur plus de 2 kilomètres.

L’union des pêcheurs, L’association agréée de pêche et protection en milieu aquatique accompagnée de divers partenaires dont EDF, La Métro, les communes de St Egrève, Sassenage, la Frapna, l’aviron club de Sassenage Isère, Nautic sports…ont décidé d’organiser une vaste opération de nettoyage des berges.

Ce samedi 13 octobre, dès le début de la matinée tout le monde, dont de nombreux bénévoles étaient prêts à partir à la chasse aux détritus. Toute la journée, aidés par des bateaux, canoés, ils ont récolté des détritus aussi divers les uns que les autres.

Des milliers d’objets en plastique mais également des pneus, vélos, micro-ondes, télévisions, frigidaires, tuyaux, chaises ,extincteurs…

On peut vraiment féliciter et remercier ces bénévoles car même si le travail s’est fait dans la bonne ambiance, ils en ont vraiment bavé!

En fin de journée les deux bennes mises à disposition débordaient de ces fameux détritus. Environ 60 m3 ont été ramassés.

C’est bien mais combien en reste t -il à récolter. Sans doute plusieurs tonnes encore….

Et maintenant?

On ne peut qu’applaudir cette initiative, la mobilisation de diverses structures mais la question de l’avenir reste posée.

Si rien n’est fait, en quelques mois le travail réalisé sera réduit à néant.

Frédéric Goulven, agent EDF , responsable du projet Energie Hydroélectrique à EDF, accompagné de Stéphane Toletti directeur du barrage de St Egrève et du service de communication d’EDF Union de production Alpes souhaite ne pas en rester là.

 » Plus de 800 tonnes par an de détritus franchissent les grilles du barrage de St Egrève. Les berges en amont de l’ouvrage sont souillées sur plusieurs centaines de mètres. Il faut faire quelque chose. La mobilisation doit être générale et des études doivent être faites afin de déterminer de façon précise d’ ou proviennent ces déchets, ces foyers de pollution. Ensuite il s’agira de trouver comment les éradiquer. « 


Reste également à poursuivre, à accentuer les campagnes de communication, de sensibilisation en direction du grand public, des enfants, des communes…. afin de leur faire prendre conscience des dégâts causés par des gestes irresponsables.

Voici  quelques clichés pris sur le vif…

Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Catégorie A la une, déchets, environnementCommentaires fermés

13 octobre: opération nettoyage des berges de l’Isère…


La médiatisation et la mobilisation concernant les berges de l’Isère, au niveau du barrage de St Egrève a porté ses fruits…. Un opération de nettoyage d’envergure sera réalisée le samedi 13 octobre.

En effet l’association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique de Grenoble détentrice des droits de pêche sur ce secteur, a décidé d’organiser une action de plus grande ampleur en y associant le plus de partenaires possible.

Producteur hydroélectrique impliqué dans la préservation de l’environnement, EDF Unité de Production Alpes sera un partenaire essentiel lors de cette journée du 13 octobre.

Cette opération constitue un nouveau jalon dans la démarche engagée par EDF, avec tous les acteurs et structures concernés, pour définir une solution pérenne qui permettra de limiter contre la présence des déchets sur les berges de l’Isère.
En février 2012, EDF a déjà conduit une première opération de nettoyage pour évacuer les déchets échoués le long des 500 premiers mètres situés sur la rive droite à proximité du barrage de St Egrève, à l’aide d’un engin équipé d’un bras articulé. Près de 100 tonnes de déchets avaient été récupérés.

Situé à la confluence du Drac et de l’Isère, le barrage EDF de St Egrève constitue une barrière pour tous les déchets et matériaux que charrient ces deux cours d’eau. La configuration des berges et le courant font qu’ils échouent au niveau et à proximité des berges en amont de l’installation hydroélectrique.

Afin d’assurer le fonctionnement de ses aménagements en toute sûreté, EDF UPA conduit régulièrement des opérations de dégrillage qui consistent à extraire les matériaux qui viennent se plaquer contre les grilles de prises d’eau du barrage. Selon la force des courants, les agents EDF de la centrale de St Egrève sont amenés à intervenir de 3 fois par jour à une fois par semaine pour conduire ces opérations.

Chaque année, plus de 800 tonnes de déchets sont ainsi récupérées : 204 tonnes de bois et 600 tonnes d’autres déchets (bidons, pneus, appareils électroménagers, matelas !…) qui sont ensuite triées et traitées par une société spécialisée. EDF UPA investit, annuellement, 70 000€ pour récupérer et gérer les déchets qui s’échouent sur l’aménagement de St Egrève.

EDF n’est pas à l’origine de ces déchets, pourtant, EDF UPA met tout en oeuvre pour concilier son métier de producteur d’hydroélectricité et les attentes sociétales dans le domaine de l’environnement.

Les autres partenaires de cette opération de nettoyage sont les communes de St Egrève, Sassenage, La Métro, Nauticsports38, Aviron club Sassenage, Initiatives Océanes, la Frapna, Décathlon St Egrève, Vicat et la fédération de pêche St Egrève.

Organisation :
 La zone de nettoyage se situe de 200m en amont du barrage de St-Egrève-Noyarey,
jusqu’au pont de l’A480 sur l’Isère et au pont des Martyrs (D531) sur le Drac.
 La journée du samedi 13 octobre 2012 a été choisie. Le nettoyage se déroulera de 9h à
18h avec un repas offert à midi pour les participants.

 2 points de rendez-vous  seront prévus ( étoiles sur la carte ) :

nette Carte

- Le 1er du coté de St-Egrève à la confluence avec la Vence. Il servira de point
information, presses et des expositions sur l’environnement y seront affichées …

- Le 2e du coté de Sassenage non loin du Centre technique municipal.

 Le ramassage des déchets se fera à pied du bord mais aussi à l’aide de bateaux
motorisés et de canoës.

 Pour la sécurité, l’AAPPMA de Grenoble aura à disposition des talkies walkies et une
trousse de secours.

 Un pot et des photos clôtureront la fin de la manifestation à 18h.

La rédaction de sillon38 est heureuse que les articles, clichés mis en ligne sur sillon38 aient servi à mettre en place une mobilisation sans précédent. Je me souviens que plusieurs personnes rencontrées  et interrogées sur ce problème avaient comme réponse: vous pouvez faire ce que vous voulez, rien ne bougera!!! Le 13 octobre ça va bouger…. et sillon38 y est pour quelque chose!. »

A noter qu’à la confluence avec la Vence, plusieurs animations sont prévues afin de:

- Sensibiliser les élus, les acteurs locaux et les habitants de l’agglomération grenobloise
aux problématiques des déchets et de la protection du milieu aquatique.
- Faire prendre conscience aux utilisateurs des pistes cyclables de la quantité de déchets
qui s’accumule dans nos rivières.
- Nettoyer la rivière et valoriser le paysage rivulaire.
- Mobiliser la population à participer à cette opération de nettoyage qui répond une
demande croissante de protection des milieux naturels.

affiche berges

Catégorie A la une, environnementCommentaires fermés

Des étudiants sur le chantier EDF Romanche Gavet


EDF Unité de Production Alpes a présenté aux étudiants de 3ème année de géographie et
d’aménagement de l’Institut de Géographie Alpine de Grenoble, les enjeux que représente le futur
ouvrage hydroélectrique de Romanche Gavet dans l’aménagement et le développement de la commune
de Livet-et-Gavet (38).

Cette présentation s’inscrit dans le cadre de la note de synthèse que doivent réaliser les étudiants de 3ème
année de géographie et dont le sujet en 2012 est l’aménagement du territoire sur la commune de Livet-et-
Gavet. Pour conduire cette analyse, les étudiants ont réalisé des interviews d’habitants de la commune, de
spécialistes de l’environnement et d’agents de la Mairie de Livet-et-Gavet et de la Communauté de
Communes de l’Oisans. Dans le cadre de ces rencontres, EDF UP Alpes a été sollicité pour exposer la
façon dont EDF contribue au développement de la commune en construisant un nouvel aménagement
hydroélectrique.

A travers l’exposé montrant l’importance de l’hydroélectricité, notamment développée par Charles Albert Keller dans la vallée de la Romanche au début du 20ème siècle, la production d’énergie hydraulique pérennisée par EDF dès 1946 et aujourd’hui au coeur d’un nouvel élan économique pour la commune de Livet-et-Gavet, les étudiants ont pu mesurer comment une industrie contribue à l’évolution socio-économique d’une commune et quels liens territoriaux se développent autour de la dynamique d’un nouveau projet.

Prise en compte des impacts environnementaux et collaboration avec les environnementalistes, gestion des
relations avec les représentants des collectivités, réflexions autour du démantèlement des anciens ouvrages,
sauvegarde du patrimoine, fiabilité technologique des équipements de la centrale, implication d’EDF dans la vie
communale, … autant de questions soumises par les étudiants lors des échanges avec les intervenants d’EDF
UP Alpes ; des étudiants fortement intéressés par le rôle et la dynamique que peut impulser l’entreprise dans le
développement territorial d’une commune de 1300 habitants.

Le projet Romanche Gavet en chiffres :
- le plus important chantier d’aménagement hydraulique conduit actuellement en France
- un chantier d’une durée de 5 ans : 2012/2017
- 250 M€ investis par EDF

Catégorie aménagement, hydrauliqueCommentaires fermés

Ouverture de la pêche: EDF sensibilise à la sécurité


Parce que la sécurité du public aux abords des rivières est une préoccupation constante pour EDF,
l’entreprise profite de l’ouverture de la pêche ce week-end des 10 et 11 mars pour aller à la rencontre des pêcheurs et les sensibiliser aux risques présents à proximité des ouvrages hydroélectriques.

Sur l’ensemble de son territoire, EDF Unité de Production Alpes suit ce rendez-vous incontournable pour
les amateurs de pêche au travers de plusieurs actions phares…

Sur le territoire isérois et pour les deux prochains week-ends, des hydroguides (habituellement recrutés pour la
saison estivale) seront présents sur certains secteurs du Drac, du Vénéon, de la Romanche et de la Bourne.
Missionnés par EDF, ils informeront les pêcheurs sur les risques liés aux variations de courant et de niveau
d’eau à proximité des ouvrages hydroélectriques.

En Maurienne, les agents EDF accompagnés des responsables des AAPPMA(1) locales du secteur de Villarodin,; Modane et Avrieux seront sur le terrain afin d’aller au contact des pêcheurs et les inciter à la prudence.
Sur le territoire Savoie Mont Blanc, les agents EDF, quant à eux, réalisent ce week-end des tournées de
sensibilisation sur les abords des sites les plus à risques comme l’aval des centrales hydroélectriques de la
Bâthie, de Pressy et de Bioge.

Cette collaboration avec les acteurs du monde de la pêche ne se limite pas à cet accompagnement le jour de
l’ouverture de la pêche. EDF travaille régulièrement en concertation avec les fédérations de pêche de l’Isère et
des deux Savoie dans le domaine de l’environnement en mettant en oeuvre des actions pour la préservation des,milieux aquatiques (passes à poissons, études sur la faune aquatique…).

Pour votre sécurité et celle de vos proches, il convient de toujours rester sur les berges des rivières et de
respecter les panneaux de signalisation indiquant les dangers. De même, sur le plan d’eau d’un barrage,
il faut également respecter les limites de la zone interdite à la navigation et à la baignade.

(1) Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique

Catégorie pêcheCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2019
L Ma Me J V S D
« juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+